m4s0n501

Calais: Evacuation de l’Africa House

calais-expulsion-mars2012

D’après la presse locale, les autorités auraient, dans leur grande bonté et le respect des lois, attendu la fin de la trêve hivernale [pour évacuer l'Africa House].

Pourtant, en novembre, plein hiver, cette fameuse « trêve » n’avait pas empêché la fermeture de l’avant dernier grand squat.

La présence d’amiante dans les bâtiments avenue Blériot auraient aussi incité les autorités à agir, pour le bien des habitants inconscients des dangers pour leur santé….

Ne sachant où dormir, ils se sont regroupés sur le lieu de distribution alimentaire des assos.
Insupportable, inconcevable n’est ce pas ?
Go ! Go, allez plus loin, ou restez cachés, on ne veux pas vous voir ! [Read More]

Nantes: Récit en images de la manif du 24 mars, guerre au pouvoir !

manif24mars2012-nantes

Un bref récit partiel et partial de la manifestation contre le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, à Nantes, le samedi 24 mars.

Trois cortèges devaient converger vers le centre de la Métropole, en provenance du nord, de l’est et du sud.

12h30, Rond Point de Rennes, côté nord : un rendez-vous avait été lancé pour un cortège anticapitaliste (voir l’appel). Des dizaines de personnes commencent à se rassembler sous un grand soleil en attendant la colonne de tracteurs. Des militants d’Europe Écologie et des membres de l’ACIPA sont aussi présents.

Un impressionnant cortège de tracteurs est accueilli par des applaudissements, des slogans, un fumigène. Plus d’une centaine de tracteurs défilent sous nos yeux. Aussitôt, le cortège anticapitaliste se structure pour démarrer.

Ce cortège de plusieurs centaines de manifestants est créatif, actif, révolté. Les slogans sont offensifs. Beaucoup de tags, de pochoirs, de jets de peinture fleurissent tout au long de la rue Paul Bellamy. La permanence d’Europe Écologie (du député De Rugy) est redécorée, quelques militants verts viennent s’interposer, le ton monte un peu. Il faut rappeler à ce sujet les déclarations policières matraquées par ce parti plusieurs jours avant la manif dans les médias locaux : par exemple, dans un communiqué, Europe Écologie-les Verts « condamne par avance toutes les dégradations et violences qui pourraient avoir lieu avant, pendant ou après la manifestation ». [Read More]

La Brillanne (Alpes-de-Haute-Provence) & Dijon: Péages gratuits en solidarité avec la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

peage6

Deux actions de péage gratuit ont eu lieu récemment, en solidarité avec la ZAD occupée de Notre-Dame-des-Landes, les 16 et 17 mars 2012, quelques jours avant la grande manif qui se tenait à Nantes contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Voici les deux communiqués expliquant ces deux actions: [Read More]

Dijon: La mairie est venue détruire des terres maraîchères

Rappel : Manifestation de soutien au potager, vendredi 30 mars à 18h, départ devant la mairie.

Avant :

Après :

Lundi 26 mars, une pelleteuse envoyée par la Mairie est venue creuser de part en part et transformer une friche maraîchère de qualité en deux grands champs de trous béants et profonds (voir photos). Les champs ainsi éventrés, dont l’ancienne exploitation des maraîchers bio du Pré Vélot, jouxtent le Potager Collectif des Lentillères (Pot’col’le). Cette initiative de la Mairie via la semaad* (*société d’économie mixte et d’aménagement de l’agglomération dijonnaise, maître d’œuvre du projet d’eco-cité des maraîchers) intervient quelques jours avant le second anniversaire du Pot’col’le. Une invitation large avait été faite à cette occasion aux dijonnais.es à venir jardiner et faire la fête. La pelleteuse arrive aussi juste avant la manifestation de soutien au Pot’col’le ce vendredi (18h devant la Mairie), et alors que d’autres jardins se mettent en place et viennent renforcer la dynamique dans le quartier. [Read More]

Fontaine (38): Procédure d’expulsion du 22 rue des Alpes

Communiqué du vendredi 9 mars 2012, du réseau du 22 rue des Alpes publié sur Indymedia Grenoble:

Attaquée en justice par la société propriétaire du bâtiment, condamnée publiquement par la mairie de Fontaine, l’occupation du 22 rue des Alpes a été jugée le mardi 13 mars au Tribunal d’Instance de Grenoble. Un rassemblement de soutien a été organisé devant le palais de Justice à 8h30.

Depuis mi-février, des demandeurs et demandeuses d’asile vivant dans la rue depuis leur arrivée en France, et désormais regroupé.e.s en réseau avec des militants et militantes de l’agglomération, vivent au 22 rue des Alpes à Fontaine. Vide depuis 2008, le bâtiment appartenait à la mairie de Fontaine, qui l’a vendu au printemps 2011 au bailleur social SCIC Habitat Rhône-Alpes. [Read More]

Paris: Récit de la manifestation du 17 mars contre les expulsions

Affiche collée lors de la manif-logement du 17 mars 2012 à Paris

Ce texte est un simple récit. Il ne prétend pas être parfait ni retranscrire l’ensemble des évènements ni leur exactitude. C’est un point de vue et les impressions du moment pour ceux et celles qui n’y étaient pas. Commentaires, photos et vidéos (visages floutés) bienvenues !

Arrivée à Alexandre Dumas à 13h10, une petite foule s’est déjà amassée sur le trottoir à gauche de la bouche de métro. Les gens se regardent et se saluent, commencent à discuter. Un camarade dit l’air un peu dégouté. « Ah… ya pas énormément de monde ». Un autre lui répond ironiquement « Patience, c’est pas le premier mai ». Il y a un peu moins de 200 personnes.

On fignole les préparatifs. Des gens ont ramené des autocollants couleurs sur plusieurs thèmes (squat/logement, mais aussi prisons, révoltes, grève, liberté de circulation et frontières, nucléaire, etc.) et des fumigènes.

Les banderoles sont hissées sur des manches en bois et le cortège qui a déjà bien grossi commence à se mettre en branle sur le boulevard de Charonne.

On lit en vrac sur les banderoles : sur celle de tête « Un logement pour tous » et je ne sais plus quoi, une autre immense au milieu « La restructuration urbaine : c’est la chasse aux pauvres », une autre en blanc sur noir « Si tu veux être heureux, pends ton propriétaire », une autre en français et en arabe « Ni gauche ni droite : liberté ! », et une en noir sur fond rouge « Contre toutes les expulsions : grève des loyers – occupations – autodéfense. Abolition de la propriété privée ! » avec des illustrations. Il y a maintenant autour de 450 personnes environ. La manif qui part vers 13h30 fait le tour du quartier. [Read More]

Lyon: Un camp de Roms attaqué au cocktail Molotov

voiture-brulee-vev

Publié le samedi 17 mars 2012 sur Indymedia-Paris.

Les familles Roms de Vaulx en Velin vivent depuis plusieurs jours un véritable enfer

Du squat parti en fumé au gymnase

Tout commence dans la nuit du 23 au 24 février 2012. Environ 140 Roms qui occupent une usine abandonnée sont réveillés en pleine nuit par un incendie qui détruit leur squat. L’origine du sinistre est inconnu. Il n’y a pas de victime. Relogés en urgence dans un gymnase municipal par la mairie de Vaulx en Velin, les familles qui comptent de très nombreux enfants, pensent trouver là un répit pour quelques jours, le temps de se retourner. C’est mal connaître les élus de gauche et leur politique vis-à-vis des Roms. A Vénissieux, déjà, en novembre 2011, madame Picard, maire communiste avait demandé au préfet d’expulser des familles qui occupaient son centre social pour réclamer…

Des places d’hébergements d’urgence

Monsieur Génin, maire communiste de Vaulx en Velin accorde donc une nuit. Pas plus. Dès le lendemain, il affiche sur la porte de son gymnase un arrêté municipal de fin d’autorisation d’occupation des lieux. Dans le même temps, il engage une procédure en référé pour demander leur expulsion à un juge. Les familles doivent partir. Pour aller où ? « Ce n’est pas mon problème dit le maire. C’est le problème de l’Etat, de l’Europe… » C’est ce qui s’appelle se refiler la patate chaude. [Read More]

Dijon: Le potager collectif des Lentillères résiste et fête son 2e anniversaire !

Manifestation, chantiers et fiesta les 29, 30 et 31 mars !

JPG - 158.5 ko

Depuis maintenant deux ans, le Potager Collectif des Lentillères (Pot’col’le) s’est installé sur d’excellentes terres maraîchères dont l’usage était gelé dans l’attente d’un projet immobilier. L’initiative visait à répondre aux difficulté d’accès au foncier pour des initiatives paysannes et potagères. Elle était le fruit d’une volonté de s’émanciper petit à petit, en ville aussi, de l’agro industrie. Depuis lors un collectif informel et ouvert a créé sur ces friches et dans le quartier un espace non-marchand de production, d’apprentissage et de rencontres. [Read More]

Ile-de-Groix (56): Derniers jours de Ker Béthanie

Le 29 février dernier, le juge du tribunal administratif de Rennes a donc fait appliquer le «droit de propriété» du Conservatoire du littoral. Le
«droit au logement» n’a même pas été évoqué. «Au nom du peuple français», les occupant-e-s «sans droit ni titre» de Ker Béthanie devront dégager sous 24h dès notification de l’«ordonnance», sans quoi ils devront payer 150 € par jour et par tête, de dédommagement au conservatoire du littoral, tandis que lui, fait facturer à l’entreprise de démolition 100 € par jour de retard…

Le 1er mars, le gendarme municipal est venu «notifier l’ordonnance» à 10h.

Le lendemain, les occupant-e-s déménageaient dans une ferme abandonnée depuis 10 ans, appartenant à CAP Lorient depuis 2004 et déterminée comme une «réserve foncière», dotée d’une vingtaine de pièces et d’un grand terrain. [Read More]

Toulouse: Le Chateau appelle à soutien matériel et humain

GPS-Toulouse-juillet-2011

Le 20 février 2012, l’Etat a décidé de nous remettre à la rue en mettant fin au plan grand-froid.

Fatigués d’appeler le 115 chaque soir pour recevoir la même réponse négative, nous avons décidé de nous organiser ensemble pour lutter contre la misère organisée et maintenue par l’Etat et de trouver nous-mêmes une solution à un problème qui ne devrait même pas se poser.

Nous avons donc choisi de réquisitionner des bâtiments laissés vides par leur propriétaire pour avoir un logement digne, souffler et reprendre nos vies en main car CHAQUE NUIT IL FAIT TOUJOURS AUSSI FROID ET ON EST TOUJOURS AUSSI SEUL. [Read More]

Montpellier: Après le TTGC et le Toit-Ras, voici le Kalaj…

Le KaLaJ à Montpellier…

Après l’expulsion quasi-militaire du Très Très Grand Coeur,
et ce cuisant échec qu’a été l’habitation pendant 10 jours des 650m2 vides depuis 6 ans, rue  »Toiras »…
Plus d’un mois est passé, sans nouvelles…

Mais rassurez-vous, les squats montpellierains se portent bien, merci…

Pourtant, tout n’a pas été si facile.

Commençons par cette courte aventure qu’a été le squat  »Toit-Ras » situé á l’angle des rues Chaptal et Toiras, à Figuerolles.
2 appartements de 650m2 cumulés, l’un en vente et vide depuis 2 ans, le second, inoccupé depuis au moins 2006… Le tribunal Administratif n’a jamais été aussi rapide pour juger une affaire…
L’expulsion s’est passée en douceur, les squatters ayant déguerpi avant l’assaut des forces de l’ordre…

Depuis décembre, un nouveau Squat a fait apparition et ses habitants ont aujourd’hui décidé de le rendre bientôt public.

Il se prénomme  » Le KaLaJ  »… [Read More]

Notre-Dame-des-Landes (44): 3 jours chargés sur la ZAD

LibéronslaZAD

Dans l’après midi du lundi 5 mars les locataires d’une maison aux Ardillières déménagent et font l’état des lieux avec le propriétaire, le Conseil Général (CG). Deux heures plus tard le CG fait calfeutrer la maison par une entreprise. Quelques squatteur-euse-s passent et décident de discuter avec les ouvriers. 3 keufs arrivent, les squatteur-euse-s préviennent des potes. Une vingtaine de minutes plus tard plusieurs dizaines de squatteur-euse-s débarquent et investissent la maison, les ouvriers et les flics abandonnent la baraque et s’éloignent, appellent des renforts. Les keufs voient leurs pneus crevés.

À 19h cinq sections de gardes mobiles ont débarqués (venant de direction la Paquelais). Ils ont escorté les gendarmes locaux qui ont d’abord bien tapé dans le tas pour sortir tous le monde du jardin avant d’expulser violemment la maison. Plusieurs personnes ont été blessées. Une physionomiste était présente et appelait plusieurs personnes par leurs soit disant noms. [Read More]

Tokyo: Appel du village des sans du Parc Rivière de Tatekawa au Soutien International

zenkei

APPEL DU VILLAGE DES SANS DU PARC RIVIERE DE TATEKAWA AU SOUTIEN INTERNATIONAL CONTRE L’EXPLUSION MANU MILITARI DES SANS ABRI ET L’ARRESTATION D’UN MILITANT PENDANT LA MANIFESTATION

Nous vous demandons d’envoyer massivement le fax contre une troisième évacuation manu militari des sans abri du Parc rivière de Tatekawa par le maire de Koto de la ville de Tokyo. Nous exgigeons l’enlevement des barricades, l’arrêt de l’evacuation manu militari, le droit à la vie des sans abri et la libération d’un militant arrêté.

[Read More]

Tags: ,

Périgueux: Des nouvelles du squat L’Ephémère

ephemereperigueux

Réquisitionné le 22 novembre 2011,l’Ephémère est sous avis d’expulsion…

Peu importe, on continuera à chier par terre en attendant que les crevards d’huissiers, de keufs et toute la panoplie se déploient pour nous déloger…

Après être passé au tribunal avec un délibéré à la hauteur de leur justice (jours amendes, appui merdeux des différents services institutionnels qui nous envoient leurs solutions avec suivis sociaux, diverses pseudos solutions de relogement et autres…), ces même ordures ( huissier keufs…) sont passés hier (avec l’appui « citoyenno-bienveillant »du voisin) pour
nous faire comprendre que l’expulsion est imminente. [Read More]

Tags:

Italie: Expulsion et tentative d’assassinat à « Baita Clearea »

Baita-Clarea-eviction

Expulsion et tentative d’assassinat à “Baita Clearea” (maison construite par des activistes dans la Vallée de Susa, zone de leur futur train à grande vitesse).

Samedi, une manifestation nationale pacifiste de plus de 50,000 participants a eu lieu dans la Vallée de Susa (à l’Ouest de Turin) contre le projet de train a haute vitesse (TAV) reliant Turin à Lyon. Après la manifestation, la police a frappé plus de 500 particitants lors de leur retour vers Milan, à la station de Turin.
[Read More]