m4s0n501

Nantes: Villa ocupada, inauguration perturbée

2014-06_Nantes_expo_villa_ocupada

Hier (27 juin 2014), Nantes Metropole inaugurait l’édition 2014 de Voyages à Nantes. Parmi les « évènements » programmés ce jour là, il y avait l’inauguration du faux squat Villa Ocupada.
En réponse à la provocation que représente ce lieu pour celles et ceux qui luttent ici et là, notamment sur des questions de logement, des dizaines de personnes sont allées perturber le vernissage.
Les organisateurices ont fini par décider de raccourcir la soirée, le lieu a fermé 1h30 après son ouverture… pas toujours facile d’ouvrir un squat… ;)

En attendant un compte-rendu plus détaillé, voici le tract distribué sur place. [Read More]

Paris: Expulsion du squat d’artistes le Bloc

2013-12-06_Paris_XIXe_LeBloc_expulsion

Le Bloc [« bâtiment libre occupé citoyennement »] était un grand squat d’artistes mêlant business et opportunisme depuis son ouverture en décembre 2012… Ça n’aura pas suffi à convaincre les autorités, auxquelles les gérants du Bloc s’étaient pourtant gentiment adressés dans l’espoir de se maintenir dans les lieux.

L’expulsion a eu lieu dans l’après-midi du vendredi 6 décembre. La préfecture avait mis le paquet en envoyant une centaine de flics anti-émeute… pour expulser les rares squatters qui avaient décidé de rester jusqu’au bout. La plupart des autres étaient partis depuis la veille, voire avant. Il faut dire que quand on paye une sorte de loyer dans un squat, ça n’incite pas trop à rester et à se battre pour que le lieu tienne. [Read More]

Tours: À quoi servent les subventions du Projet 244…

2013-03-21_Tours_ThanksForTheFuture-a

Ce que vous nous avez pris, nous allons le reprendre.

Ils sont trop rares les espaces où on se sent bien, ou nous sommes libres d’être ce que nous sommes. C’est pourquoi ils nous tiennent à cœur, comme une rage fulgurante que nous portons et qui nous traverse un peu plus chaque jour.

On prend ce qui est vide, abîmé, et on les transperce de nos envies et de nos rêves. On en fait des courants électriques qui grenaillent dans les rues, ou dans les espaces aseptisés. On s’amuse autant que possible, car on ne sait jamais comment tout ça peut se terminer. [Read More]

Tours: Thanks for the future, la Mairie n’en a pas fini d’expulser!

Tours_Thanks_for_the_future_la_Mairie_n'en_a_pas_fini_d'expulser

Le lieu collectif Thanks For the Future existe depuis plusieurs années. Depuis septembre dernier une procédure d’expulsion a été lancée par la Mairie de Tours (Sémivit). Ce lieu s’inscrit dans une histoire de plusieurs squats ouverts successivement à Tours. Destinés à créer des espace arrachés des tentacules capitalistes, tout à la fois d’habitat et de vie, autonomes et ouverts sur la ville, ces lieux libérés de mises en pratiques subversives et libératrices, ont tous été saccagés par la Mairie. C’est au tour de la Maison Thanks For the Future de se faire expulser de la friche industrielle qu’occupe notamment le Projet 244. [Read More]

Tours: Lettre ouverte aux petits entrepreneurs tourangeaux de la culture et à ceux du Projet 244 en particulier

tftf

(En réponse au communiqué de presse : « Les artistes du projet 244 se rebiffent », diffusé sur Demain Le Grand Soir et sur Indymedia-Nantes.)

Certes vous n’avez pas aussi bien réussi que vos aînés, mais la petite place que vous vous êtes faite au soleil de notre petite ville de province (bientôt sous le 37e parallèle pour les meilleurs navigateurs) vous suffit déjà pour vous y accrocher becs et ongles, quitte à montrer les dents la menace se faisant. [Read More]

Tours: Merci pour ce futur, mais on a déjà notre présent !

Freaks-5

D’un coté, il y a ces maisons, ces places, ces terrains, ces friches industrielles qui sont désertes… Ces gens aussi qui désertent leurs boulots, leurs études, ou leurs solitudes. De l’autre, il y a cette foi en un système qui nous promet qu’il va bientôt réquisitionner les logements vides. Cette attente qui nous maintient, et nous isole, dans la gestion infinie de nos propres déroutes.

Aujourd’hui, « Thanks for the Future » se trouve à un croisement. En choisissant de vivre dans une enclave artistique et de vivre selon nos désirs et nos besoins, nous savions que nous paierions cher cette liberté… Nous
finissons l’année en état de siège. [Read More]

Lille: L’Insoumise est menacée d’expulsion

L'Insoumise (Lille, déc. 2012)

Samedi 8 décembre à 16h
Assemblée ouverte pour organiser la résistance de l’Insoumise face aux menaces d’expulsion! Venez nombreux!

La bouquinerie occupée l’Insoumise, au 10 rue d’Arras, est menacée d’expulsion suite à une procédure engagée par la mairie de Lille. Ce lieu a été remis en état et ouvert à la dernière braderie. Depuis cette bouquinerie a accueilli des discussions, des projections, une distro et a été un lieu d’échange. Le projet municipal est de remplacer cette bouquinerie autogérée par des ateliers d’artistes subventionnés. [Read More]

Tours: Non à l’expulsion de Thanks for the Future !

Thanks for the future (Tours, 2012)

NON À L’EXPULSION DE THANKS FOR THE FUTURE, SOLIDARITÉ !

A Tours, il existe un lieu où l’utopie est créatrice, où des hommes et des femmes essayent tous les jours d’inventer de nouvelles formes de vie sociale en rupture avec la société capitaliste. Ils essayent de rompre avec la domination, le sexisme, l’homophobie, le racisme, la xénophobie, le salariat et toutes formes d’exploitation… [Read More]

Tours: Une expulsion, deux incendies… Thanks for the future

Thanks For The Future (Tours, sept. 2012)

« Le pacifisme ne se diffuse, que là ou l’insensible a déjà triomphé… »

Après que les artistes « conventionnés » du Projet 244 nous aient assiégés en nous coupant l’eau et l’électricité, que la police ait occupé physiquement notre lieu pour nous interdire de faire
des concerts, que la mairie et les propriétaires (la SEMIVIT) se soient précipités puis enlisés dans une procédure d’expulsion beaucoup plus longue que prévue… la répression exercée contre les squats à Tours est encore montée d’un cran. [Read More]

Tours: Premières menaces d’expulsion officielle du côté de Thanks for the Future

thanks-for-the-future

Thanks for the future: Une expulsion, dix ouvertures, mille aventures…

Depuis 2007 à Tours, une maison appelée «Thanks For The Future» située dans une friche industrielle réhabilitée en locaux artistiques est occupée. Ses habitants y ont développé un projet collectif en organisant notamment des projections vidéo, des festivals de cinéma, des concerts, un espace de mise à disposition et de redistribution de matériel, de nourriture…

Nous n’en sommes pas à notre première expérience du genre, nous avons déjà ouvert le Pied de biche, la Victoire, les Noms-lieux. En raison de projets immobiliers qui n’ont pour la plupart jamais abouti, ces lieux de vie ont tous pourtant été expulsés. [Read More]

Grenoble: La mairie veut expulser La Malaprise pour héberger les artistes de la MC2

€=MC2

« Je suis le président de la jeunesse de France! » dit, ou plutôt, veut nous fait croire, François Hollande dans son discours lorsqu’il remporte les élections, le 6 mai à la Bastille. Le lendemain, lundi 7 mai, les habitantes du 30 rue Marbeuf (un squat non mixte dans un immeuble appartenant à la mairie de Grenoble) rencontrent Monique Vuaillat, Maire Adjointe au logement et à l’habitat de la ville de Grenoble, Parti Socialiste. Elle veut nous parler du projet que la mairie a sur notre immeuble et soi disant nous proposer des alternatives. En fait la MC2 (Maison de la Culture, grosses salles de spectacle à gros budget, détenant la plus grosse subvention de la ville pour la culture) accueille parfois des artistes qui font des résidences et la ville est obligée de leur payer l’hôtel pour toute la durée de leur séjour. La MC2, et donc la ville de Grenoble, finance des chambres d’hôtel dans le centre-ville, tout le long de leur résidence artistique. Du coup, ça leur coûte cher. La mairie veut reprendre l’immeuble du 30 rue Marbeuf pour en faire des logements que parfois des artistes occuperont le temps de leur résidence artistique… [Read More]

Tours: Des artistes coupent l’élec’ à des « intrus »…

activitesprojet244

Dimanche 1er avril, les habitants de la maison THANKS FOR THE FUTURE se sont vus définitivement couper l’électricité par… le Projet 244.

Le Projet 244 nous assiège…

Cette association conventionnée depuis plus d’une dizaine d’années par la mairie de Tours, a pour vocation de gérer le bon fonctionnement d’une ancienne friche industrielle reconvertie en locaux artistiques.

Néanmoins, cette friche abrite également depuis ses débuts une maison collective qui a accueilli au fur et à mesure des années, différents habitants. Bien que partageant un espace commun, il nous est nécessaire de rappeler que cette maison ne fait en rien partie du Projet 244.

Tout en cultivant un certain goût pour son indépendance, celle-ci s’est transmise en prenant une dimension collective et en se nourrissant des désirs et des volontés de ses occupants.

Jusque là, nous avions réussi à nouer un dialogue tout en sachant faire des compromis pour le bon quotidien de chacun. Nous comprenons que cette vie quotidienne et collective ait pu parfois gêner la sensibilité des artistes évoluant dans ce lieu.

Pour des raisons pratiques, la maison THANKS FOR THE FUTURE était rattachée électriquement au même réseau que le Projet 244. Dernièrement des tensions sont nées à ce sujet. [Read More]

Paris: Portes ouvertes au Chateau Pirate le 8 janvier 2011

Un nouveau squat a été ouvert à Paris, un bâtiment de 5000 m2 à République.

Les premières portes ouvertes se tiennent ce samedi 8 janvier de 11h à 22h, au 40 rue René Boulanger.
[Read More]

Paris: La Maison de la plage 2 s’accroche au parasol…

http://storage.canalblog.com/76/76/220494/60457982.jpg

Malgré la LOPPSI 2, loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure

Malgré l’article 32 ter A qui crée une procédure d’exception, expéditive et arbitraire, à l’initiative du Préfet et en l’absence du juge, pour expulser les habitants installés de manière « illicite »

Malgré cette loi qui interdit les logements « alternatifs » et jugés « insalubres » (camions, yourtes, tipis, roulottes, cabanes…)

Malgré les amendes aux maires en cas de non-dénonciation

Malgré la destruction des habitats dans les 48h

Malgré [Read More]

Aucamville (Toulouse – 31) : Ouverture de la « Feuilleraie »

Bonjour à tous, un nouveau squat artistique et culturel sur la région toulousaine, l’ancienne hostellerie de la « feuilleraie », [est] ouvert [depuis] le 08.08.10.

Mais voilà, notre but sur ce site est une zone de gratuité culturelle : nous avons plus de 25 ateliers à pourvoir, une salle de répète pour tout groupe et musicien, un espace vert de 3 hectares, deux salles de spectacle (l’une de 600 places et l’autre de 200 places).

C’est un lieu qui répond à tout pour la culture et l’art. De ce fait, nous vous invitons, artiste en tout genre, à nous joindre sur le contact suivant : collectiflafeuilleraie dot gmail.com.

Mais voici notre adresse : la Feuilleraie, 5 route de paris 31140 Aucamville N’hésitez pas a nous rendre visite.

Collectif la Feuilleraie