Marseille : ADDAP – OFII complices du business de l’accueil… Bas les pattes de nos squats !

A Marseille, comme ailleurs les structures liées à l’accueil et à l’orientation des migrants ne lésinent pas sur les contradictions… Voici un petit tract qui fait l’état des lieux de la situation, distribué lors d’un débat avec des représentants de certaines de ces associations…

Mardi 20 Septembre, Francis de l’ADDAP appelle Pedro du squat Cancoon pour lui demander s’il a de la place pour héberger Adil, un mineur étranger censé être pris en charge par l’ASE. Mercredi 21 septembre, Francis de l’ADDAP envoie Lotfi au squat de la rue Plainte, en lui disant que c’est le seul squat où il reste de la place. Read More

Marseille: bouffe vegan en soutien aux inculpé-es du Manba 3 et de la manif du 28 avril

Bouffe en soutien aux inculpé-es du Manba 3 et de la manif du 28 avril.

Samedi 7 mai 2016 à 12h
En soutien à la caisse anti-répression.
A la Casa Consolat, 1 rue Consolat, Marseille (métro Réformé) Read More

Marseille : message des copines/copains qui étaient en gardav suite à l’expulsion du squat Manba rue Bel Air

Sans revenir ici et de suite sur tout ce qu’il s’est passé, petit bilan, on tient à commencer par vous informer que nous avons été tous 3 libérés hier [le 14 avril]. Pour 2 d’entre nous, nous sommes convoquées au tribunal correctionnel le 10 juin à 14h pour : destruction/dégradation/détérioration sur un édifice affecté au culte, en réunion, et refus d’ADN.

On a évité de peu l’obligation de pointage, mais on est quand même sous contrôle judiciaire. Une autre copine a reçu une convocation au commissariat. Le permis de conduire d’un pote est toujours entre les mains des flics…

Read More

Marseille : occupation/expulsion du Manba 3. Une mini-manif sauvage et 3 gardav

Ce 12 avril , le nouveau Manba a été expulsé par des flics en nombre. Il y a eu deux arrestations, des violences policières, une manif sauvage puis une arrestation domiciliaire suivie d’une gardav pour une personne qui se trouvait dans le squat la veille. Deux personnes vont passer en procès pour dégradation de lieux de culte. Cette ouverture faisait suite à l’expulsion du Manba 2.

Le Manba 3 avait été ouvert il y a quelques jours dans la rue Bel Air, dans un bâtiment vide depuis plusieurs années. L’ouverture devait permettre de continuer les activités du Mamba : accueil des migrant-e-s, ateliers collectifs, réunions politiques, fripe… Ce lieu voulait aussi être un point de rencontre des luttes en ce temps de mouvement social. Read More

Marseille: expulsion du nouveau Manba ce 6 avril

Le nouveau Manba, qui avait été ouvert suite à l’expulsion de l’ancien (qui était situé au 180 rue Horace Bertin), a été expulsé hier 6 avril en fin d’après-midi par des hordes de flics.

Ce lieu avait été ouvert au 49 rue Chape pour y continuer les activités qui se déroulaient auparavant, c’est-à-dire l’accueil des migrants, des ateliers collectifs, des réunions politiques, et voulait contribuer à participer à développer une convergence des luttes dans ce cadre de mouvement social. Read More