p5rn7vb

Londres: Feu et barricades lors d’expulsions de squats dans le quartier de Brixton

2013-07-15_London_Brixton_eviction-b

Ce lundi 15 juillet, flics et huissiers ont débarqué tôt dans la matinée pour expulser de force les occupant-e-s de six maisons squattées sur Rushcroft Road à Brixton, dans la banlieue sud de Londres. Au total, 75 squatteur-euse-s ont été expulsé-e-s.

Certain-e-s des squatteur-euse-s occupaient ces bâtiments depuis 32 ans !

Une dizaine de personnes se sont rassemblées et ont tenté de résister physiquement à la police et aux bailiffs (des huissiers armés comme on n’en fait qu’en Grande-Bretagne…) tout en scandant « Non aux expulsions ». Face aux forces de l’ordre en surnombre, l’expulsion n’a pas tardé à avoir lieu… Mais des affrontements s’en sont suivi dans la rue, des barricades ont été érigées et des poubelles ont été cramées.

Selon la flicaille, deux personnes ont été arrêtées pour « agression et vandalisme ».

Depuis de longues années, la gentrification dévaste peu à peu le quartier populaire de Brixton.
On se souvient notamment des luttes menées il y a plus de dix ans pour défendre le squat d’activités anarchiste du 121 Railton road, dans ce même quartier de Brixton.

L’agence immobilière Foxtons, qui a ouvert ses locaux cette année, a été accueillie par des tags et des pots de peinture et au début du mois de juillet.

2013-07-15_London_Brixton_eviction-a

2013-07-15_London_Brixton_eviction-c

2013-07-15_London_Brixton_eviction-d

[Adapté de deux articles publiés les 15 et 16 juillet 2013 sur Act for freedom now et sur Le Chat noir émeutier.]