Nantes: expulsion du squat de la Moutonnerie

nantes-moutonnerie

Aujourd’hui, mercredi 30 juillet 2014, le squat de la rue des Stocks, dans le quartier Moutonnerie/Dalby, a été expulsé. Il était occupé depuis le mois de mai par une centaine de sans-papiers.

L’expulsion a commencé sur les coups de 7h30 du matin. Plus d’une dizaine de camions de flics ont bouclé tout le quartier.

À 10h30, les forces de répression en étaient à détruire les bâtiments expulsés… [Read More]

Grenoble: le tribunal administratif refuse d’ordonner une expulsion !

grenoble-centre-de-la-rue-verlaine

La demande d’expulsion du préfet rejetée !

Le préfet de l’Isère avait demandé au tribunal administratif d’ordonner l’expulsion immédiate des occupant-e-s de l’ancien centre d’hébergement situé à Grenoble, au 11 Avenue Paul Verlaine. Le procès a eu lieu le jeudi 24 juillet. Le jugement a été rendu dès le lendemain matin.
[Read More]

Dijon: adieux aux Tanneries I – 18/19 octobre – Invitation et saut vers le futur

Dijon_les_Tanneries

Info en provenance des Tanneries:

On voudrait faire passer ce mail à plein de personnes pour qui les Tanneries ont compté et qui ont compté pour nous et dans cette aventure collective, des personnes parfois éparpillé-e-s aux quatre coins du monde, sachant que c’est pas évident de retrouver tout le monde. Alors faites passer l’invitation à ceux/celles qui vous sont chèr-e-s et dont vous savez qu’ils/elles attachent une importance à ce qui s’est vécu ici. [Read More]

Dijon: une histoire de l’espace autogéré des Tanneries

Dijon_les_Tanneries_

Ancrages, Les Tanneries, 1997 – 20..

À l’hiver 1997, une bande de punks s’immisce à coups de masse dans une friche industrielle à l’odeur de sel et de cuir, boulevard de Chicago à Dijon. Après quelques teufs sauvages et chassés-croisés avec les agents municipaux, il est décidé de se barricader sérieusement, de s’installer définitivement et de donner naissance à l’espace autogéré des Tanneries [à l'automne 1998].

En 2001, après plus de deux ans de bataille pour retarder l’expulsion, les deux candidats favoris au poste de maire de la ville finissent par trouver judicieux, électoralement parlant, d’inscrire la légalisation de l’occupation du lieu dans leur programme de campagne. Il faudra quelques pressions supplémentaires pour que le vainqueur socialiste ne revienne pas sur sa promesse dans les mois qui suivent, et finisse par signer une convention précaire. [Read More]

Aulnay-sous-Bois (93): expulsion d’un campement de 450 personnes

Les expulsions de campements se ressemblent et se succèdent…

Alors que PLI annonçait l’expulsion d’un bidonville à la Défense, l’expulsion d’un campement situé le long du boulevard Chagall, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a eu lieu le même jour, mardi 29 juillet 2014. [Read More]

Nanterre/La Défense (92): expulsion du bidonville de l’avenue de la République

2014-06_NanterreLaDefense_bidonville

Malgré une lutte qui avait valu plusieurs textes sur Paris-Luttes.Info:
- Bidonvilles vs La Défense Acte 1 (28 mai 2014)
Bidonvilles vs La Défense Acte 2 (29 juin 2014)
Bidonvilles vs La Défense Acte 3 (12 juillet 2014)

L’expulsion du bidonville s’est déroulée ce mardi 29 juillet 2014 au matin.
[Read More]

Vienne (Autriche): expulsion de la Pizzeria Anarchia

2014-07-28_Wien_pizza7

Le squat viennois Pizzeria Anarchia a été expulsé aujourd’hui, lundi 28 juillet 2014. Il était occupé depuis novembre 2011.

Au moins trente véhicules, des canons à eau, un hélico et environ 1 700 flics ont été mobilisés pour expulser une cinquantaine de squatters…

Un tank et une tronçonneuse ont notamment été utilisés pour défoncer les barricades du rez-de-chaussée, tandis que des squatters ont balancé par les fenêtres des litres et des litres de peinture sur les flics anti-émeute et autres forces de répression. Des barricades avaient été placées dans la rue pour retarder l’intervention policière. À l’intérieur, une partie des squatters se sont réfugié-e-s au dernier étage et/ou sur le toit. Au final, cette expulsion aura pris la journée aux flics, puisqu’ils sont arrivés le matin et ont fini leur sale job vers 20h30. Dix-neuf personnes ont été arrêtées, a priori toutes à l’intérieur du squat. [Read More]

Calais: Forteresse Heure Hope?

2014-07_Calais_migrants_10_impasse_des_Salines

Communiqué de presse occupation Fort Galoo

Depuis le 28 mai à Calais, les opérations policières violentes et absurdes contre la population migrante de passage se sont succédées : démantèlement de l’ensemble des espaces de vie, rafles, mises en rétention, destruction du matériel humanitaire, etc… Les exilés ont donc été acculés dans les espaces périphériques de la ville où ils sont condamnés à subir un processus d’invisibilisation et sont en proie au harcèlement policier, à une traque quotidienne, à une lutte permanente pour l’accès à des besoins élémentaires tels que la nourriture, la santé, l’hygiène, la sécurité. [Read More]

Nandi (Kenya): 300 000 squatters poussé-e-s à légaliser leur situation…

nandi-kenya

Au moins 300 000 habitant-e-s du district de Nandi, au Kenya, logent sans aucun document officiel et de fait squattent, parfois depuis une cinquantaine d’années…

La plupart vivent sur les anciens White Highlands, terrains colonisés durant la première moitié du XXe siècle, pendant la période du colonialisme britannique en Afrique de l’est (le Kenya obtiendra son indépendance en 1963). Les White Highlands sont nommés ainsi car la colonisation était le fait de Britanniques blancs (whites). [Read More]

Tags: ,

Calais: Mise au point de Calais, Ouverture et Humanité

20140712_Calais_manifestation_migrants_occupation_10_impasse_des_Salines

Il est insupportable de lire des choses qui sont inexactes et qui donnent une vision totalement fausse des faits.

D’abord, oui, il arrive des centaines de migrants régulièrement. Non, ce n’est pas l’Italie qui est responsable. L’Italie vit le même problème que nous, mais si nous sommes la porte de sortie, l’Italie est la porte d’entrée. Ceux qui imaginent qu’il suffit d’interdire l’accès à l’Italie et de renvoyer les migrants chez eux n’ont rien compris de la situation. Il s’agit de personnes qui n’ont rien à perdre, et ils sont prêts à mourir sur des embarcations de fortune mais l’important est de tenter leur chance. Une chance qui n’existe pas chez eux où ils sont condamnés quoiqu’il arrive. Ceux qui disent qu’il faut les renvoyer chez eux sont des criminels. [Read More]

Calais: Soutien à l’occupation Galou du 28 juillet au 6 août

Calais_occupation_Galou_10_impasse_des_salines

OCCUPATION GALOU: RESTER

Ambiance étrangement calme aujourd’hui à l’occupation Galou, malgré le verdict d’expulsion tombé hier. On joue aux cartes, on prépare le repas, on lave ses vêtements, on passe un coup de balais dans la cour, on discute en buvant le thé… De pus en plus de femmes fréquentent le lieu pendant la journée – elles sont aussi de plus en plus nombreuses dans les « jungles », puisque le lieu d’accueil prévu pour elles et confié par la préfecture à l’association Solid’R est saturé.

L’assemblée générale prévue à 15h commence avec du retard, surtout du fait d’informations diverses et de choses à mettre au point. L’huissier ne passera que la semaine prochaine notifier le jugement, le délais de dix jours pour quitter les lieux ne courra qu’à partir de ce moment-là. [Read More]

Brésil: Violence d’État et résistances…

2014-07-16_Amargosa_alerta_total_guerra

Au Brésil, quelques jours après la fin de la Coupe du monde de football, qui a donné lieu à une très forte intensification de la répression et des violences policières, certains faits montrent comment la population continue de répondre coup pour coup à la violence dont elle est la cible.

Le mercredi 16 juillet 2014, la population d’Amargosa – ville de 40 000 habitant-e-s située à 200 km de Salvador de Bahia – s’est soulevée après qu’un enfant d’un an et demi ait été tué au cours d’une opération policière.
[Read More]

Calais: nouvelles du procès de l’occupation Galou

2014-07_Calais_Galou-web

Comme on pouvait s’y attendre dans un contexte politiquement miné, le verdict du tribunal d’instance de Calais concernant l’occupation des locaux abandonnés de l’ancienne entreprise Galloo par des exilés et des militants se situe dans un entre-deux bizarre : le délai légal de deux mois pour quitter les lieux n’est pas respecté, l’expulsion n’est pas immédiate non plus; les occupants ont dix jours pour quitter les lieux, à partir de la signification du jugement, à partir de quoi la police pourra procéder à l’expulsion, les recours possibles n’étant pas suspensifs. Il faudra lire les attendus du jugement pour voir quels sont les arguments qui justifient cette cotte mal taillée. [Read More]

Nantes/Notre-Dame-des-Landes: communiqué d’un évadé et réponse ouverte d’occupant-es

zad_partout-bis

Communiqué de Greg et ses amis, reçu le 17 juillet 2014 ; réponse par des occupant-es de la ZAD et le collectif l’Échappée Belle de l’ouest, datée du mercredi 23 juillet 2014:

« Le vent souffle où il veut »

Nous avons décidé, ensemble, que Greg n’irait pas en prison.
Hier, j’ai été condamné à un an de prison et des brouettes à l’issue d’un des procès liés à la manifestation du 22 février à Nantes.

Cette répression politique vise certaines composantes de la lutte de Notre Dame des Landes, afin d’affaiblir et de diviser le mouvement dans sa totalité. [Read More]

Nantes & Rezé: encore deux squats évacués…

2014-07-22_Nantes_comicoWaldeckRousseau

Hier [22 juillet 2014] deux squats ont été évacués à Rezé le matin et à Nantes l’après-midi.

Lors de l’évacuation du second, deux migrants ont été arrêtés, l’un des deux qui tentait de fuir a été brutalement plaqué au sol. L’un des policiers en a profité pour vider son sac de racisme et d’amalgames, parlant des manifestations pro-Palestine de Paris… [Read More]