Saint-Ouen (93): le bailleur social Saint-Ouen Habitat Public part à la chasse aux SDF

2014-12_Saint-Ouen_41rueDhalenne

Dans un tract daté du 15 décembre, diffusé dans différents halls d’immeubles et notamment au 41 rue Dhalenne de la ville de Saint-Ouen, l’office HLM Saint-Ouen Habitat Public appelait à notre « vigilance » en menaçant d’expulsion tout-e locataire qui ouvriraient les « portes d’entrée sécurisées (…) à des sans-abri » et/ou qui fourniraient « à des sans-abri tout élément de logistique », qui leur donneraient à manger, « les incitant par là-même à demeurer sur les lieux squattés ». Tout ça pour « améliorer votre cadre de vie ». Monde de merde… [Read More]

Saint-Denis (93): occupation d’une école… expulsion dans la nuit !

2014-12-18_StSenis_ecole-occupee-expulse

Des parents et des enseignants occupaient depuis le jeudi 18 décembre au soir l’école de la Roseraie à Saint-Denis et exigeaient le relogement d’une famille sans-logement et baladée par la mairie.

Dans la nuit-même, à 2 heures du matin, la mairie de Saint-Denis (PCF/FdG) et la préfecture du 93, avec le soutien de Plaine Commune (Front de gauche), ont fait expulser la famille sans-logement, parents et instits qui occupaient l’école !

Plus d’infos sur Paris-Luttes.Info.

Espagne: la boîte de Pandore et le fourre-tout de l’antiterrorisme

2014-12-19_Barcelona_manifanarchiste

La matinée du mardi 16 décembre nous a surpris par une vague de perquisitions et d’arrestations. Elle nous a surpris ? Nous ne mentirons pas. Reprenons depuis le début. Le matin du 16 décembre ne nous a pas surpris. La police autonome catalane, les Mossos d’Esquadra, la Guardia Civil et les agents judiciaires de l’Audienca Nacional* sont partis à l’assaut de plus de 10 domiciles et de quelques locaux anarchistes à Barcelone, Sabadell, Manresa et Madrid, avec leur lot de perquisitions, d’arrestations, de confiscation de matériel de propagande et informatique, en plus de profiter de l’occasion pour tout retourner et piller quelques choses aussi, en utilisant tout le corps anti-émeute de la Brigade Mobile des Mossos d’Esquadra, dans la vieille Kasa de la Muntanya, un espace occupé qui vient de fêter ses 25 ans. [Read More]

Istanbul (Turquie): expulsion de Caferağa Mahalle Evi, un centre de communauté squatté à Kadıköy

istanbul-caferaga

Déclaration de Caferağa Mahalle Evi à propos de l’expulsion et de l’évacuation de la maison :

Le 1er décembre 2014, nous avons été informé-e-s que la Solidarité Caferağa Mahalle Evi – où nous vivions depuis janvier 2014 – serait expulsée le 5 décembre 2014 à 10 heures du matin, du fait d’une requête du Directorat Général de la Propriété Nationale (Milli Emlak), avec assignation du gouverneur du district et exécution des forces de police. [Read More]

Nantes: un nouveau lieu ouvert pour les sans-toits, quartier Chantenay

Depuis fin novembre, pour palier au manque de place au squat du Vieux-Doulon, un autre lieu a été ouvert (rue Fontaine-des-Baronnie). [Read More]

Clermont-Ferrand: l’énergie et notre avenir…

2014-05_Clermont_Ferrand_CLE

À propos de la guerre d’ener…gît à Clermont-Ferrand

Pour rappel : fin août, un technicien ERDF, réquisitionné par la préfecture, était venu couper le jus au Guantanamo, sous prétexte qu’on volait l’électricité. Afin de sécuriser les habitant-e-s qui allaient passer l’hiver dans le bâtiment, nous avons jugé que le seul moyen de remettre le jus de manière pérenne était de payer une partie de la somme réclamée pour régulariser notre situation. Le service contentieux a accepté la démarche, nous avons commencé à payer et malgré ça, ERDF refuse toujours de remettre l’électricité : « danger de mort imminent » qu’ils disent. Comme si on ne pouvait pas mourir de froid… [Read More]

Espagne: grosse vague de perquisitions et arrestations à Barcelone et Madrid

2014-12-arrestations-en-espagne

Ce mardi [16 déc. 2014], à 5h du matin, commençait la bien nommée opération antiterroriste appelée « Pandore », contre le dit « terrorisme anarchiste ». Des personnes ont été arrêtées, accusées d’appartenir à une organisation anarchiste à laquelle plusieurs attaques par engins explosifs sont attribuées. L’opération, sous la direction de la Cour Nationale de Madrid, a mobilisé 450 flics des Mossos d’Esquadra catalans, qui dès 5h30 ont perquisitionné 13 domiciles en Catalogne – 8 à Barcelone, un à Sabadell et un à Manresa – mais aussi une personne à Madrid par la Guardia Civil. [Read More]

Rabat (Maroc): stop à la destruction de Guich Loudaya !

2014-03_Maroc_DouarOuled_solidarite_2

Expulsion imminente des habitant-e-s de Douar Ouled Dlim – appel à la solidarité

En plein mois de février [2014], les forces de l’ordre ont procédé à la destruction forcée des logements des habitant-e-s de Douar Ouled Dlim situé à Guich Loudaya, à Rabat (Maroc). Plus de 36 logements ont été détruits, laissant les habitant-e-s sans aucune ressource. A ce jour, ils/elles vivent dans des campements de fortune, faits de bâches en plastique maintenues par quelques morceaux de bois et de tôles amassés ici ou là. Les forces de l’ordre ont entouré leurs terres – aujourd’hui vendues à la Société d’Aménagement Ryad -, par des panneaux de tôle. Enfermé-e-s dans une prison à ciel ouvert, ces citoyen-ne-s sans terres sont surveillé-e-s par les chiens du service de sécurité mis en place pour les empêcher de reconstruire. Parallèlement, au mois de mars, les forces de l’ordre sont intervenues au Douar Drabka, également situé à Guich Loudaya, pour procéder à la destruction des pépinières et des échoppes commerciales dans lesquelles les habitant-e-s vendaient légumes et fruits issus de leurs cultures. [Read More]

Tags: ,

Zürich: la police s’interroge

2014-12-12_zurich_emeute

Au XIIe siècle, les voyageurs qui arrivaient à Zurich, pouvaient lire cette inscription à l’entrée de la ville : « Zurich, noble par la richesse de beaucoup de choses ».
Elle occupe aujourd’hui la troisième place dans le classement des villes où habiter coûte le plus cher ; la seconde dans le classement des villes du monde où il fait bon vivre.

Vendredi 12 décembre, il semblerait que 200 habitants mécontents se soient retrouvés à la nuit tombée. Après avoir déroulé une banderole sur laquelle était inscrit « reprenons la rue », ils se seraient mis en ordre de marche, parcourant la ville, le visage dissimulé. [Read More]

Rio de Janeiro (Brésil): appel international à la solidarité avec les prisonnier.es de la Coupe du monde 2014. Les procès commencent le 16 décembre

solywolrdcup

Le 12 juillet 2014, à la veille de la finale de la Coupe du Monde, la police de Rio de Janeiro a arrêté 19 activistes, visant à désarticuler la grande manifestation prévue contre le match de la finale, sous la justification que toutes ces personnes auraient participé à des actes «violents» dans les révoltes de l’année dernière et qui envisageaient d’autres actions lors de la manifestation contre la finale de la Coupe du Monde. Au total, environ 23 mandats de perquisitions, arrestations et détentions temporaires ont été menés contre des personnes accusées d’avoir participé à des mouvements sociaux. Les mandats étaient de 5 jours de détention provisoire, 4 personnes ont réussi à échapper aux enlèvements de la police. [Read More]

Amsterdam: nouvelle occupation, au Kerkstraat 104

2014-12_Amsterdam_kerkstraat104

Dimanche 7 décembre 2014, le 104 Kerkstraat, à Amsterdam, a été squatté. Le bâtiment appartient à un spéculateur immobilier bien connu: Jorgen Bakker, propriétaire de l’entreprise Capital Investments, récemment renommée Cap Living. Le bâtiment était vide depuis plusieurs mois et aucun projet n’était prévu pour le rénover.

Monsieur Bakker a menacé de revenir avec une épée de feu (!), et nous a souhaité de nous faire tabasser à mort par les flics anti-émeutes… [Read More]

Saint-Denis (93): la mairie PCF expulse encore. Haine des Rroms et haine des pauvres

Un mois après avoir dégagé, par arrêté municipal, 300 Rroms occupant un hangar, c’est un nouveau camp qui est expulsé par la mairie PCF de Saint-Denis.

Dans le cadre du repavement en granit chinois du quartier de la gare – aussi appelé renouvellement urbain – ce qui inclut l’expulsion de nombreux mal-logés déjà rackettés par les vendeurs de biens, marchands de sommeil, bailleurs et promoteurs immobiliers avec la complicité du service municipal d’urbanisme – la mairie de St-Denis a expulsé ce vendredi 12 décembre un camp habité par 300 personnes. [Read More]

Milan : chronique de la résistance des quartiers. Barricades, manifs et actions contre les expulsions

2014-11-18_Milano_sgombero_centri_sociali_Rosanera_e_Corvaccio_2

Depuis plusieurs années, la ville de Milan se prépare à l’exposition universelle pour 2015 (Expo 2015), qui aura lieu du 1er mai au 31 octobre 2015. La préparation de cette exposition implique un monstrueux projet de spéculation, de privatisation et de rénovation de la ville, qui aura beaucoup de conséquences sur une zone de 500 km² : bétonisation, construction d’infrastructures, de pôles logistiques, « valorisations immobilières ». Une gigantesque opération de transfert de fonds publics dans les caisses du privé, à travers un système d’appels d’offre et de sous-traitants (10 milliards d’euros de financement public). [Read More]

Calais: semaine d’échanges de savoirs et de préparation de la manifestation du 18 décembre “contre le mur de la honte”

2014-12_Calais_solidaritecontrelesfrontieres

Ici sur le littoral du nord de la France et dans ses terres la bidonvillisation, la violence fait partie des modes opératoires de l’État en réponse aux personnes voyageant avec ou sans documents officiellement reconnus par l’état français. A calais elles sont entre 2000 et 2500.

Les réponses à cette situation: plus de sécurité, c’est-à-dire plus de police et donc plus de violences, et un grillage pour rendre plus difficile l’accès au port et donc au passage. L’ouverture d’un centre de jour serait la face “humaine” des politiques et pour Mme Bouchart, maire de Calais, une illusion promise aux Calaisiens-ennes de débarrasser la ville des “migrants-es”. [Read More]

Hambourg: la « flore rouge » squattée par une barbouze

rote_flora_logo

Pendant six ans, une fonctionnaire de police de Hambourg a noyauté la Rote Flora. Les militants de ce squat ont mis huit ans à démasquer leur fausse camarade. Une affaire pas si surprenante, qui démontre que la hantise de l’infiltration souvent à l’œuvre dans les groupes contestataires est peut-être légitime mais inopérante  : quand la police y met les moyens, ses mouchards sont de toute façon indétectables. Du moins, jusqu’à un certain point…

Le centre social autogéré Die Rote Flora, « squat » historique de Hambourg et foyer de quelques luttes épiques contre l’extrême droite, le racisme et la gentrification, vient de verser une pièce de choix au dossier des nobles besognes policières. Dans un communiqué mis en ligne le 3 novembre sur un blog anonyme créé pour l’occasion, des proches de la « Flore rouge » révèlent qu’une de leurs anciennes camarades émargeait en fait à la maison poulaga. De 2000 à 2006, celle que tout le monde connaissait sous le nom d’Iris Schneider s’était illustrée comme une militante pure et dure, à la fois par son dévouement à la vie du centre et par la place très offensive qu’elle occupait au sein du comité d’actions. [Read More]