Londres: actions directes contre la gentrification

foxtons

Samedi 25 avril, plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Brixton (quartier sud de Londres) pour protester contre la gentrification en cours et notamment l’augmentation des loyers dits “sociaux”. La manif, appelée par Reclaim Brixton, avait commencé par l’envahissement de la mairie qui a été redécorée par des banderoles. Quelques minutes plus tard, un groupe de manifestant-es a décidé de rompre avec l’atmosphère carnavalesque et a explosé les vitres du promoteur immobilier Foxton sur Brixton Road: un tag disant “Yuppies[*] dégagez!” a également été laissé sur un bout de la vitrine qui restait. Une rangée de flics s’est positionnée pour protéger l’agence et une personne a été arrêtée dans la foulée pour cette attaque. Plusieurs carrefours, rues et voies de transports urbains ont été bloqués dans le quartier. [Read More]

Die (26): le Peuple-y-est résiste

betula-populifolia-web

RÉSISTANCE À DIE !

Les autorités veulent la peau du Peuple-y-est d’ici début mai… Concrètement, le recours à la force publique est demandé, le dossier est en cours à la sous-préfecture de Die (Drôme). Alors, un seul message, TOUTE EXPULSION EST INACCEPTABLE !

Sont-ce les maisons vides qui manquent à Die ? Sont-ce les sans-logis qui ne sont pas assez nombreux et nombreuses ? Où bien encore les locaux associatifs trop disponibles ??? Les expérimentations sociales trop accessibles aux sans-argent ??? [Read More]

Saint-Ouen (93): non aux méthodes de barbouzes !

Méthodes de barbouzes de Saint Ouen Habitat : assez !

Depuis le mois de janvier, l’office HLM Saint Ouen Habitat a placé dans le hall du foyer CARA des vigiles contrôlant les entrées du foyer, exigeant des visiteurs qu’ils laissent leurs papiers à l’accueil.

L’office HLM prétend que l’association CARA dont les résidents et résidentes sont locataires n’a plus aucun pouvoir. [Read More]

Liège: Bilan du projet du CSOA Le Passe-Partout

CSOA_le_Passe_Partout

Pour nous, un Centre Social Occupé Autogéré correspond à toute une série de choses. Nous allons revenir dessus par la suite. Mais nous pouvons déjà affirmer que ce que nous croyons être un CSOA ne correspond plus à la réalité du passepartout d’aujourd’hui.

Pour simplifier, nous pouvons dire que le CSOA ne ressemble plus à ce que nous voulions en faire quand nous l’avons ouvert le 23 mai 2010. Les murs ainsi que l’architecture même du lieu (les menaces d’effondrement, les fissures, les fuites, les toilettes, les vitres cassées,…) reflètent concrètement la nécessité d’en faire le bilan. Le CSOA s’est organisé comme un collectif de collectifs mais finalement tous ces collectifs se sont retranchés dans leurs coins respectifs principalement à cause des conflits non résolus. Les difficultés ont surgi et nous avons été incapables de les résoudre. Ce constat est aussi un aveu d’échec car nous n’avons pas pu nous remettre en question ni affronter ce changement. [Read More]

Paris: expulsion d’un squat rue Gérard (XIIIe)

2015-04-21_Paris_XIIIe_RueGerard_expulsion

Il y a quelques semaines, plusieurs militant-e-s anticapitalistes et antifascistes ont ouvert un lieu d’habitation a paris. L’objectif ? Permettre à des mal-logés et des sans-papiers de trouver un toit et de vivre décemment. Ce matin, plusieurs dizaines de CRS ont débarqué à ce lieu sur l’ordre de la Fondation Auteuil (qui revendique le lieu) pour expulser (illégalement) les habitants. Ces derniers se retrouvent a la rue, leurs affaires sur le trottoir. [Read More]

Dijon: fête du quartier des Lentillères… 5 ans déjà !

2015-05_Dijon_Lentilleres_fest

1, 2 ET 3 MAI 2015

Il y a 5 ans, par un samedi pluvieux, nous déambulions à 200 dans Dijon, armés de quelques fourches et binettes, jusqu’à un terrain trop longtemps laissé en friche. Il fut promptement retourné et mis en culture. Il est des actions qui ouvrent des horizons et des coups de pioches fondateurs : de cette occupation potagère est né le quartier des Lentillères. Ce n’était pas le quartier poli et policé promis par les promoteurs et leurs powerpoints, mais un espace réellement habité par ceux qui y vivent et le cultivent : avec ses jardins et son marché, son snack et ses ateliers, ses fermes et ses cabanes, son bestiaire bigarré et ses fêtes où l’on donne tout, son parc et son bateau pirate, ses rencontres improbables et chemins de traverse pour sortir des galeries marchandes… [Read More]

Kafr Cana (Israël): des habitant-e-s se mettent en grève contre la démolition d’une maison palestinienne

2015-04_Israel_KafrKanna_demolitionnight

Dimanche 12 avril 2015 à Kafr Cana (en Galilée, dans le nord d’Israël), suite à la démolition d’une maison habitée par des Palestinien-ne-s pour « défaut de permis de construire », des affrontements ont eu lieu dans la soirée, opposant des habitant-e-s de la ville aux forces armées israéliennes. Six personnes ont été blessées dans les affrontements avec la police, touchées par des flashballs, des grenades assourdissantes ou lacrymogènes. [Read More]

Kaïs (Khenchela, Algérie): l’affichage des attributions de logements sociaux tourne à l’émeute

La commune de Kaïs, à 26 km à l’ouest de Khenchela, a été, durant la nuit du mardi 7 au mercredi 8 avril 2015, le théâtre d’affrontements entre des habitant-e-s et la police anti-émeute, à base de jets de pierres et de gaz lacrymogène. Ces affrontements n’ont cessé qu’à une heure tardive de la nuit.

La colère d’une grande partie des habitant-e-s de Kaïs a été déclenchée dès dimanche 5 avril, après l’affichage de la liste des pré-bénéficiaires de 1903 logements sociaux. [Read More]

Lyon: expulsions de squats en pagaille

arton14796-f794a

Alors que les premières déclarations du nouveau préfet concernant le logement avaient l’air d’être un peu plus « humaines » que celles de son prédécesseur Carenco, notamment en acceptant sous la pression des militants de terrain de ne pas fermer tout de suite les centres d’hébergement du plan-froid, Delpuech se lâche ces derniers jours sur les squats sans aucune clémence ni proposition de relogement.

Retour sur la semaine de violence orchestrée par Delpuech : [Read More]

Kabylie: échos de la commune libre de Barbacha

Barbacha – Iberbacen, en Tamazight – est une région de la petite Kabylie, autogérée par ses habitant.e.s. depuis fin 2012. [Read More]

La Courneuve (93): Acabadabra et la police disparaîtra…

2015-04-26_LaCourneuve_FrancsTireurs_Acabadabra

ACABADABRA
et la police disparaîtra…
contre les violences de la police

DIMANCHE 26 AVRIL
De 16h30 à 22h

Aux Francs Tireurs. 13 rue des Francs-Tireurs, La Courneuve
Bus 150, 170 et 173, RER B La Courneuve-Aubervilliers.

Entrée prix libre

Après-midi et soirée en soutien à des gens pris dans des procès pour dégradation de permanence PS et outrage à gardien de la paix (mon oeil). [Read More]

Ivry-sur-Seine (94): occupation du 2 rue Baudin

2015-04_IvrySurSeine_Moulin_rueBaudin

Le « Moulin », un nouvel espace de vie occupé à Ivry sur Seine : récit d’un emménagement folklorique.

L’OPHLM d’Ivry sur Seine est propriétaire de l’immeuble de trois étages situé 2 rue Baudin à Ivry sur Seine, dont le dernier appartement a été libéré autour du 10 mars dernier. L’immeuble est promis à la démolition : il faut bien donner du travail aux rénovateurs urbains, à leurs armées d’architectes et d’aménageurs, qui rêvent de couler du béton là où des arbres et des vieilles pierres ont survécu à leurs attaques.

Comme on était sans logement et que cet espace sera offert à des bulldozers, nous avons choisi de nous y installer. Des immeubles comme celui-ci, il y en a beaucoup. La spéculation immobilière fait des ravages, les loyers ne cessent d’augmenter et les assureurs incitent les propriétaires à demander des garanties toujours plus exigeantes envers leurs futur-e-s locataires. [Read More]

Saint-Denis (93): L’Attiéké vivra ! L’Attiéké vaincra ! Procès reporté au 16 janvier 2016

attieke-235ac

Attiéké pas bouger ! Procès reporté au 16 janvier. La lutte continue pour le centre social autogéré l’Attiéké ! Récit de la journée de lutte du 28 mars.

Après la fin de la trêve hivernale la lutte continue !
Non à l’expulsion du centre social auto-organisé l’Attiéké !
Non aux expulsions qu’on ait un bail ou non !
Pour faire plier État, Mairie, Bailleurs, une solution : la réquisition !

Squatteurs-euses locataires, solidaires !

C’est ce qu’on crie dans nos slogans, c’est ce qu’on défend dans les luttes et partout ailleurs. Samedi 28 mars, l’Attiéké organisait un rassemblement contre la fin de la trêve hivernale. Derrière la banderole « Attiéké nous pas bouger » étaient rassemblés celles et ceux qui vivent et font vivre l’Attiéké, le collectif Pas d’enfant à la rue, le collectif Ali Ziri et d’autres collectifs de mal logé-e-s et associations de la ville. Cris, chants, slogans ont retenti partout dans la ville. [Read More]

Lyon: expulsion du campement d’Herbouville le 10 avril

« Expulsion intolérable, inacceptable et inhumaine Cours d’Herbouville »

Depuis quelques mois des familles vivaient ou plutôt tentaient de survivre sur les berges du Rhône tout en essayant de maintenir le lieu propre malgré l’absence de poubelles (ci-dessous environ un tiers du lieu de vie).

Ces derniers jours il y avait :
23 adultes dont au moins une femme enceinte (de 8 mois m’a-t-elle dit)
20 enfants (1 de 5 mois, 2 de 1 an, 3 de 2 ans, 3 de 3 ans… avec un enfant de 4 ans handicapé)

Ce matin du 10 avril 2015, vers 7h une camionnette de VNF (Voies Navigables de France) arrivait, plus tard un camion avec bulldozer et vers 8h10, environ 6 fourgons de police avec un interprète et un huissier. [Read More]

Lyon: expulsion du squat du 31 boulevard Yves Farges

« Nous, Albanais et Kosovars, nous ne sommes pas protégés en France »

Ils et elles risquent fort de se faire expulser de leur logement, voire de France, d’ici mardi prochain. Nombre d’entre elles étaient au rassemblement place Bahadourian contre la fin du plan froid, ce vendredi soir. Ils expriment leur colère et leur incompréhension totale de ne pas être pris en compte, nulle part.

Notre situation est très mauvaise. Nous sommes 180 personnes dont 150 adultes et 80 enfants, tous Albanais ou Kosovars, vivant dans un squat au 31 boulevard Yves Farges dans le 7ème arrondissement de Lyon. Il y a deux ou trois familles par chambre. Nous y sommes depuis un an et demie pour la plupart d’entre nous. Une bonne part d’entre nous sommes menacés de représailles sur nous et nos enfants. Nous sommes allés voir la police qui ne fait rien.

[Read More]