Espagne: vague de perquises et d’expulsions pendant l’opération Piñata. Au moins 28 arrestations !

csoalaquimera-versus-cops

Le matin du lundi 30 mars 2015, l’État espagnol a lancé l’opération Piñata (faisant suite à l’opération Pandora de décembre dernier): les flics ont perquisitionné et parfois expulsé au moins 17 centres sociaux squattés et arrêté au moins 28 personnes à Barcelone, Madrid, Palencia et Grenade.
La majorité de ces perquisitions et expulsions ont été effectuées sans aucun ordre faisant suite à une décision de justice. L’ordre provenait du juge d’instruction numéro 6 de l’Audiencia Nacional. Les personnes arrêtées font toutes partie du mouvement anarchiste et sont accusées d’appartenir à une « organisation criminelle ». On est complètement dans la continuité de la répression anti-anarchiste menée avec l’opération Pandora. [Read More]

Roybon (38): Sème ta butte !

2015-03_Roybon_Semetabutte

Viens faire germer la ZAD !

Le printemps arrive, la ZAD se prépare à germer.
On se donne RV sur la ZAD de Roybon du 3 au 12 avril pour créer des buttes en permaculture, semer, échanger des graines… mais aussi avancer sur des cabanes, faire du théâtre, des lectures collectives, des balades dans la forêt, des échanges de brochures, pour terminer le deuxième week-end avec des projections et une scène hip-hop.
Ramène ta tente si tu peux, ou ton camion (mais tu risques de ne pas pouvoir monter en cas de blocage).
Si t’as des questions, si tu veux communiquer que tu ramènes du matos, ou pour autre chose, écris à semetabutte@@@riseup.net ! [Read More]

Saint-Ouen (93): pour l’autogestion au foyer CARA !

Foyer CARA: « Nous ne vivrons plus comme des rats »

Foyer de jeune travailleur historique de la mairie de Saint-Ouen, d’une capacité de 192 logements, le CARA semblait il y a quelques semaines dans une impasse.

Un projet immobilier aujourd’hui abandonné visait à transformer cette tour de 14 étages en hôtel, bien placé entre la future sortie de la ligne 14 et le siège d’Alsthom. La précédente mairie, Front de Gauche, avait commencé à coup d’annonces de fermeture à vider la tour, sans penser au relogement des résident-e-s. Lesquel-le-s sont privé-e-s de tout accompagnement social. La nouvelle municipalité UDI, bien que le maire soit président du conseil d’administration de l’association gérant le foyer, s’est lavé les mains de ce dossier « de merde ». [Read More]

Dublin: dernières nouvelles de Grangegorman

2015-03_Dublin_Grangegorman_blackflag

Hier (vendredi 27 mars 2015), nous passions en procès au tribunal, et cette fois le juge a pris une décision. Il a dit que l’expulsion aurait lieu, mais pas avant le 4 mai 2015.

Nous espérons que ce laps de temps permettra à un maximum de gens de voyager pour nous rejoindre et nous aider, et permettra aussi que nous préparions au mieux la résistance.

Nous nous attendons à une méga-expulsion, nous nous préparons pour cela, et plus on aura d’aide, plus on aura de chances de gagner ! [Read More]

Saint-Denis (93): après quatre mois de lutte, victoire du collectif « Pas d’enfant à la rue »

pasdelevesalarue

A la rue, la famille de l’école la Roseraie a enfin un toit décent sur la tête, à Saint-Denis ! La lutte et la solidarité paient !

Le collectif « Pas d’enfant à la rue » participera au rassemblement samedi 28 mars à 13h30, contre la fin de la trêve à St-Denis, à l’appel du centre Attiéké.

Le collectif « Pas d’enfant à la rue » qui réunit des parents, certains mal-logés, des instits, des militant-e-s pour le logement, vient de connaître sa première victoire ! [Read More]

Dublin: Grangegorman a repoussé une tentative d’expulsion – La lutte continue !

2015-03-23_Dublin_Grangegorman_resists3

Cher/e/s camarades,

Depuis lundi 23 mars, 6h30, l’espace que nous occupons depuis plus d’un an et demi, au coeur de Dublin nord, est menacé d’expulsion. Grangegorman est un espace autogéré gigantesque composé de trois maisons habitées, cinq hangars, deux anciens bâtiments réaménagés et habités et une maison en construction. Nous y avons aussi construit un potager, une cuisine et un salon collectif avec écran géant pour projections et des enfants viennent de se construire une hutte. Cependant, cela n’a pas empêché des agents de sécurité privée, accompagnés et soutenus par les forces de l’ordre, d’escorter une équipe de gros bras pour ériger des barrières autour de nos maisons, bloquant l’accès aux hangars. Nous avons vu notre espace se faire brutalement envahir par une soixantaine d’hommes! [Read More]

Oakland (USA): harceler les entreprises technologiques, vecteurs de gentrification

google-bus-shit

Un bus Google a été bombardé de peinture dans le quartier Temescal durant le trajet du matin. Le bus était entièrement de Google.

Google, Facebook et les autres entreprises de haute technologie ont été sommés de partir. Ils ne l’ont pas fait. On leur a dit pourquoi ils devaient partir. Ils n’en ont rien eu à foutre. Alors maintenant, ça nous est égal. Attendez-vous davantage à ce que les entreprises de haute technologie cessent leurs services de navette gratuite. Nos rues se remplissent de gens apolitiques collés à leurs smartphones. Ils font grimper les loyers. Nous ne pouvons pas payer nos loyers. Nous sommes expulsés. Nous sommes déplacés. Ils mènent la grande vie. Chaque fois qu’ils marchent dans la rue, nous voyons leur richesse, leur privilège, leur confort. Derrière eux, nous voyons le problème des SDF, la toxicomanie, la violence et le désespoir. Ils ne se soucient que d’eux-mêmes. Nous nous soucions des gens. [Read More]

Lille: attaque à la peinture contre la gentrification et les expulsions

2015-03-24_Lille_mhh

Attaque à la peinture de la mairie, la gendarmerie, la « Maison du hip-hop » et de l’Institut Pasteur

Dans la nuit du 23 au 24 [mars 2015] ont été attaquées à coup de peinture les façades de la mairie, de la gendarmerie, de la Mangouste anciennement occupée et de la Maison du hip-hop. Nous avons choisi ces cibles pour nous opposer à la réhabilitation des quartiers populaires et à la politique de la ville qui expulse les pauvres pour rendre ses quartiers plus rentables pour les promoteurs immobiliers. [Read More]

Brésil : le Mouvement des Sans Terre réalise une série d’actions contre l’agro-business et pour la redistribution des terres

Futura Gene 1

Le 5 mars dernier, près d’un millier de femmes liées au Mouvement des Sans Terre ont envahi un laboratoire appartenant au groupe Futura Gene dans le siège de l’entreprise de “biotechnologie” Suzano Papel e Celulose située dans la ville de Itapetinga, près de São Paulo. Cette entreprise, spécialisée dans la fabrication de papier et cellulose, développe notamment plusieurs espèces d’arbres génétiquement modifiées pour la fabrication de papier. [Read More]

Colombie: appel à la solidarité internationale pour soutenir l’action directe de récupération de richesses du Cauca par les autochtones Nasa

caucatoftank

FatiguéEs à la fois d’être reléguéEs dans les terres montagneuses du Cauca où il est très difficile de cultiver et d’attendre l’application d’accords signés par le gouvernement, plus de 3 000 autochtones Nasa participent à une nouvelle récupération de 6 500 hectares de terres depuis décembre 2014.

“Vivre signifie prendre partie” (Antonio Gramsci)

Illes occupent les terres qui aujourd’hui appartiennent, devant la loi, à l’un des hommes les plus riches du pays : Carlos Ardila Lülle, multimilliardaire qui possède de grandes firmes colombiennes comme Iberplast, Postobón, le pôle agro-industriel Azucarero Incauca, les chaînes de télévision ou de radio de masse Mundofox et RCN. [Read More]

Saint-Denis (93): non aux expulsions de logements ! Appel de l’Attiéké

attieke-st-denis

Bientôt la fin de la trêve d’hiver : ensemble, rassemblement devant la mairie de St-Denis le samedi 28 mars à 13h30 (métro Basilique, RER D gare de St-Denis, Tram 1 arrêt Basilique). Départ commun pour aller à la manifestation parisienne, à 15h, place de la République pour un cortège pour la réquisition.

Non aux expulsions ! Non à l’expulsion du centre social auto organisé Attiéké !

Vive la réquisition des logements vides ! Vive la solidarité entre locataires et squatteur-euses !
Un an et demi de lutte au centre social Attiéké. Un an et demi de victoire et de solidarité : pour le logement, pour les papiers, pour l’entraide et la formation de tou-te-s. [Read More]

Sivens (81): qui veut la peau des ZAD ?

sansretenue

Était-ce de l’ironie ? Le 6 mars, jour même où la Zone A Défendre (ZAD) de la forêt de Sivens a été une nouvelle fois évacuée par la police, Manuel Valls s’est inquiété du « silence de la société et des intellectuels » devant la montée de l’extrême-droite (cf. Le Monde du 7 mars). Vue du Tarn, où les opposants à la construction du barrage de Sivens ont été pendant tout le mois de février confrontés à des pratiques d’inspiration fasciste, la déclaration du Premier ministre apparaît comme une insolente provocation. Car c’est bien sur une frange de l’extrême-droite que son gouvernement s’est appuyé pour affaiblir la lutte contre le projet de barrage et faciliter l’évacuation de la ZAD du Testet. Pour rendre intelligible cette affirmation, un bref retour sur des faits peu médiatisés est nécessaire. [Read More]

Helsinki (Finlande): expulsion du squat Mummola

2015-03-10_Helsinki_expulsionmummola-a

Début mars, le squat Mummola, situé à l’est d’Helsinki, était menacé d’expulsion. Le matin du mardi 3 mars, les flics et des employés de la mairie d’Helsinki ont essayé d’expulser le squat, en vain. Le soutien de nombreuses personnes sur place a empêché les autorités d’arriver à leurs fins.

Le matin du mercredi 4 mars, des employés de la mairie arrivent avec une sorte de grue pour couper l’électricité au squat. En début d’après-midi, les flics arrivent pour aider les employés de la mairie dans leurs basses oeuvres.

Mardi 10 mars, toujours dans la matinée, les flics anti-émeute ont attaqué le squat Mummola… [Read More]

Medellín (Colombie): une opération d’expulsion d’un terrain squatté provoque des émeutes

2015-03-06_Colombie_Medellin_affrontements-a

Vendredi 6 mars 2015, dans le quartier Belén de la ville de Medellín, la police anti-émeute colombienne (ESMAD) est intervenue pour essayer d’expulser plus de 200 personnes d’un lotissement occupé illégalement.

Ces squatters ont directement pris place sur la vía de Altavista, en montrant leur détermination à ne pas laisser les flics faire leur sale boulot. Des barricades de pneus et de bouts de bois enflammés ont été mises en travers de la route. [Read More]

Gourin (56): le collectif Second Souffle appelle à un rassemblement les 3, 4, 5 et 6 avril 2015

la-roche-hurlante-collectif-2nd-souffle

Le projet inutile du jour:

Il se situe dans le Morbihan (56), dans une ancienne carrière squattée par un collectif d’artistes appelé « Second souffle ».
Ce collectif est menacé d’expulsion car cette carrière est prédestinée à recevoir des déchets toxiques.
« Mais des gens y vivent ? » rétorquez-vous… [Read More]