La Rochelle: Urgence pour le Nuf

Nous ne sommes pas présentés
jusque là (depuis 2 ans) le plus important pour nous a été de créer une solidarité locale et pas intersquat internationale.
Là nous sommes en guerre
et je pèse mes mots…
Tou.te.s les camarades sont les bienvenu.e.s
on pourra passer aux civilités comme ça. Read More

Canada: Actions de solidarité avec les peuples autochtones des six nations

29 juin 2006
BLOCAGES DE TRAINS, DE ROUTES
MANIFS DE SOLIDARITÉ PARTOUT AU CANADA
pour appuyer la RÉSISTANCE
des peuples autochtones des SIX NATIONS
pour la défense du territoire ancestral !
Read More

Dijon: Deux soirées en juillet aux Tanneries

Hop, les deux dernières soirées de l’Espace Autogéré des Tanneries avant le grand break estival pour se « reposer » un peu. A très bientôt,

–0tt0 ReduX

+:+:+:+| Juillet 06 |+:+:+:+

————————————————————————
Mardi 04 JUILLET 2006 [21h | 4 EUR] :
————————————————————————

Emanon (HC Screamo / Lettonie) + Bloody Fingers (Punk-Rock / Besançon) + Kazan (HC Emo Metal / Dijon) – [Maloka] Read More

Nantes: Une expulsion à l’arrache, une !


  Nantes: Une expulsion à l’arrache, une !


Le soir du 21 juin 2006, une douzaine de flics ont expulsé (sans procédure, donc illégalement) un squat tout récent, à Nantes.

La maison était occupée depuis dimanche par une dizaine de personnes.
Elles comptaient passer l’été ici, boire du café à l’ombre du palmier, faire de la mécanique, des pizzas véganes, des projections de films, bref, des tonnes de trucs. Le propriétaire est arrivé plutot énervé, en fin d’après midi, et après moult insultes et menaces, a appelé la police. Une équipe est arrivée, a consciencieusement ignoré nos rappels à la loi (ben oui quand on squatte, on a des droits), a procédé à une rapide enquete de voisinage (sans meme nous adresser la parole) puis a appelé des renforts. Une dizaine de leurs camarades en bleu arrivent, et, sous l’oeil bienveillant du proprio qui nous reprochait d’hypothetiques dégradations, cassent le portail à coup de pieds, et entrent dans le jardin. Après nous avoir demandé s’il fallait venir nous chercher par la peau du cul, l’un d’eux a ramassé une grosse pierre et a commencé a démolir une porte (qui a eu le mérite de tenir 5 bonnes minutes). Les occupant-e-s sont sorti-e-s après un controle d’identité, et une « discussion » stérile avec les keufs d’ou il ressort qu’on est que des feignasses et que si on bossait on serait pas à la rue, non mais. Et en plus on les dégoute.

« Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un flingue, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses… » (Blondin, dans ‘Le bon, la brute, et le truand’).

anonyme


Romans-sur-Isère: Le Mouton tondu bèle encore…

[juin 2006]

C’est juste pour un peu raconter ce qu’il y a eu autour de la fête de la musique à Romans, suite à l’expulsion des 2 tiers de la Maison du Mouton.

Le Maire de la ville lançait la fête en paradant dans les rues avec une troupe de musique et de supporters, puis en terminant son tour en inaugurant 2 places rénovées récemment. Après avoir accompagné le cortège aux cris de « bravo! magnifique! quel maire! et quelle inonvation que de jouer aux percussions avec des cuters! », les habitantes et amis du Mouton se sont perdus pour imprimer des tracts. Arrivées pour les distribuer sur la première inauguration d’une petite place, ils se sont trouvées insultés et invités fermement à distribuer des tracts en silence, les forces de l’ordre grossissant à vue d’oeil autour de la place… Puis sur la grande inauguration de la grande place, elles ont été repoussés fermement dans un coin de la place à partir du moment où, faute de pouvoir crier, ils ont brandi des feuilles de papier sur lesquelles ont pouvait lire différents messages, tels que « Le Mouton ne jouera pas, la police a cassé tous ses instruments ». Pendant la fête, les unes et les autres ont oscillé entre amertume diffusée au gré des rencontres et beuverie plus « communautaire » dans la rue à côté du Mouton (qui fournissait la fameuse bière bio et chère du Pilat, vu que la police avait demandé précocement aux épiceries de nuit de fermer…). Il faut noter aussi 2 interventions autorisées par des groupes de jeunes tendance « hyppie-reggae-de-17-ans », choqués d’apprendre le percement de percussions. Petit plaisir avec l’intervention faite sur la grande scène, puisque après un essai raté (« il faut demander au maire » dit une organisatrice), le groupe suivant prend l’initiative (involontairement dans le dos de l’organisation) et branche le son pour une intervention où la guitare cassée fait son effet. A la sortie, un vigile se précipite: « vous avez demandé à qui? » – « au groupe » – « c’était pas à eux… » – « oui mais maintenant c’est fait, c’est fait. »
A suivre…

k.

Tags:

Paris: Infos et programme du Barbizon


  Paris: Infos et programme du Barbizon


Le Barbizon <thierry [at] lebarbizon [point] org>

Cinéma Le Barbizon
141 rue de Tolbiac
75 013 Paris
Métro : Tolbiac, bus : 62, 47
Le site : www.lebarbizon.org

Bonjour à tous

Infos de dernière minute : vendredi 16 juin [2006], visite de la préfecture de police qui s’inquiète tout à coup de la sécurité au Barbizon (ça fait plusieurs années qu’on leur demande des renseignements qu’ils ne veulent pas nous donner puisqu’on est pas chez nous !). L’association prépare un dossier en fonction des recommandations qui seront préconisées, une souscription sera lancée à la rentrée si les fonds nécessaires ne sont pas suffisants pour les travaux demandés !

La saison se termine mais nous restons vigilant pendant cet été qui pourrait être « chaud » pour les lieux culturels comme le Barbizon, et comptons toujours sur votre soutien et mobilisation pour sa sauvegarde !!

A suivre…

La programmation de ces prochains jours : Courts-métrages ce soir mercredi 28, vendredi 30 chant-guitare avec Michel Gouge suivi de la projection du film « le Barbizon ou la vie underground » de Daniel Ropars, pique-nique dans le quartier suivi d’un film sur la « vélo-rution » samedi 1 juillet… Et le 4 juillet soirée de clôture de la programmation avant l’été « amenez à manger ! »

Les détails à suivre…

Mercredi 28 juin à partir de 20h : soirée court-métrages

20h30: présentation des films.

1) « Coloriage » de Cyril Benvenuto, 37 min

Lucie croit filer le parfait amour avec Marc. Claire n’accepte pas la disparition de sa mère. Marion n’a pas obtenu la garde son fils. Pour elles, c’est un combat au gré de la vie et du hasard. Mais chacune a un allié commun : La musique de Bach.

2) « Le sifflement d’une balle au-dessus du filet » de Guillaume Albert, 30 min

Duel au sommet ! Pat la Patte, le gringalet, affronte Babilum le Terrible. Le lieu : un terrain de tennis. Les protagonistes : 2 entraîneurs machiavéliques et 1 arbitre hors du commun. Quand un match de tennis se transforme en Odyssée ! Une balle peut en cacher une autre ! Les mésaventures de Pat la Patte ne font que commencer…

3) « Le journal de Pierre Darnot » de D.Krupinski et M. Yamos, 12 min

4) « Classe string »de Djamal Djabou (14min)

Classe String est une tragi-comédie très rythmée qui dénonce les arnaques aux castings qui pullulent depuis l’avènement de la télé-réalité. Ce phénomène étant accentué par la morosité du climat économique ambiant.

Vendredi 30 juin

19h30 : chant-guitare avec Michel Gouge

20h30 : « le Barbizon ou la vie underground » documentaire de Daniel Ropars, 2006, 77min

L’histoire de la reprise d’une salle de cinéma abandonnée depuis 20 ans par un collectif d’habitants du quartier « les Amis de Tolbiac ».
Programmation, procès, relations avec la mairie, organistation de l’association, Plan Local d’Urbanisme, pendant deux ans Daniel Ropars a suivi le combat pour la survie de cette salle parisienne…

Samedi 1er juillet : C’est l’été !

12h: PIQUE-NIQUE de Quartier Dans l’Espace Vert du Centre d’animation La Poterne des Peupliers, à partir de 12H, 2 Avenue Caffieri Paris 13e (angle rue de la poterne des Peupliers)

Ø Apportez vos provisions et spécialités ! Sur place, musique, desserts, boissons équitables et fruits biologiques.

17H : retour au Barbizon ->  » Still We Ride »: Un documentaire américain, sur la répression du mouvement cycliste de New york aux Etats-Unis, en août 2004.

Les masses critiques sont nées à San francisco en 1992. Le principe de cet événement : les cyclistes d’une ville se réunissent le même jour à la même heure pour traverser la ville et célébrer la « petite reine ». Ce mouvement s’est répandu dans les grandes villes des cinqs continents.

Les grandes Vélorutions des années 1993-1997 à Paris ont permis d’obtenir les 85 premiers kilomètres de pistes cyclables. Ce mouvement a repris depuis 2003 à Paris et dans une dizaine de ville de province.

Le documentaire Still We Ride montre comment le 27 août 2004 à New York (comme c’est arrivé dans d’autres villes), la Police locale a décidé de mettre fin aux manifestations cyclistes, en effectuant 264 arrestations, de nombreuses confisquations de bicyclette, des perquisitions et des procès…

La diffusion du film sera suivi d’un débat sur la dépandance à la voiture dans notre société, sur la transformation de la ville par la bicyclette (moins de déplacement ?), sur les nouvelles formes de militance des transports doux (marches décroissantes, manifestations cyclonudistes).

Mardi 4 juillet 06 à partir de 19h

« Pique-nique » au Barbizon pour clore la saison et pêcher les dernières infos !

Amenez de quoi manger !

Barbizon


Tags:

Paris: Quand la charité expulse

Habitants d’un logement laissé vide depuis 5 ans dans le 19e arrondissement, nous sommes menacés d’expulsion par les associations caritatives propriétaires des lieux : Société protectrice des animaux, Ligue contre le cancer, Mie de pain et Secours catholique. Cette dernière, qui mène la procédure, nous convoque le 22 juin [2006] à 9 heures au tribunal d’instance du 19e afin que soit prononcée notre expulsion. Pour les associations caritatives, comme pour les autres : business is business. Read More

Tags:

Lausanne: Activités à l’espace autogéré

L’espace autogéré du 30 rue César Roux à Lausanne propose:

*** Jeudi 22 juin 2006
20h « Potage de Plombs », repas végétarien

*** Samedi 24 juin
20h « L’oeil des zapatistes… »
Projection de 5 FILMS réalisés par des membres de communautés zapatistes du Chiapas (Mexique) dans le cadre d’un atelier vidéo collectif.
> « La terre sacrée » 2000, 18’
> « La lutte pour l’eau » 2003, 14′
> « Viva la vida » 2003, 10’
> « La terre est à ceux qui la travaillent » 15’
> « Un train qui s’appelle l’Autre Campagne » 2006, 42’ Read More

Dijon: Atelier pRiNT aux Tanneries le 1er juillet 2006

————————
—- atelier pRiNT! —-
—- Anonymat / Tor —-
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
——– samedi ——–
— 1er Juillet 2006 —
—— 14h::16h++ ——
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
— Espace autogéré —-
——— des ———-
—— Tanneries ——-
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
17 bvd de Chicago, Dijon
————————

Depuis une dizaine d’années les législations française et internationale accumulent des lois [1] mettant les internautes & les fournisseureuses de services internet – accès, hébergement de sites, messagerie, etc. – dans une situation de surveillance et d’obligation de surveillance sans cesse croissantes. Cette avalanche d’atteintes à notre vie privée et à notre liberté de communiquer sur Internet aboutit à une situation que peu toléreraient[2] pour le reste de notre vie hors-ligne. Cela fait penser à certain-e-s que ces lois sur le monde numérique ont plus été créées parce qu' »on peut le faire » que parce qu' »on doit le faire ». Et qu’elles sont pour beaucoup inutiles & dangereuses. Ne serait-ce que parce que d’autres lois, conçues pour l’ère du papier et de l’encre anonymes s’appliqueront mécaniquement aux nouveaux médias. Read More

Romans-sur-Isère: La maison du Mouton vite fait à la rue…

Le Mouton est un collectif affinitaire, acteur de la vie culturelle et sociale du quartier, dont les activités sont centrées autour d’une maison occupée (avec accord du propriétaire) depuis plusieurs années dans le bas de la ville.

Les habitants de la Maison du Mouton ont officiellement eu 4 jours pour vider les lieux devant la menace de l’arrêté de péril imminent posé par un « expert » envoyé par les Bâtiments de France. Devant leur refus et impossibilité de partir aussi vite et surtout sans nouveau lieu de relogement pour continuer les activités, illes décident de rester.
Le lundi 19 [juin 2006] peu après 18h, les forces de l’ordre interviennent pour déloger sans ménagement le collectif résistant de manière pacifique, et en profitent au passage pour s’introduire en toute illégalité dans des parties non concernées par les mesures d’évacuation. Le collectif mis dehors manu militari décide de rester sur place, dans la rue, faute d’endroit où aller. Read More

Paris: La Serre Volante va s’envoler

Trouvé sur http://la-serre-volante.no-ip.org/article.php3?id_article=32

La Serre Volante va s’envoler
================================
Soirées de soutien les mercredi 21 et vendredi 23 juin 2006

Fêtes de soutien à la « Serre volante »
– Mercredi 21 juin à partir de 21h et jusqu’au petit matin
– Vendredi 23 juin, précédé d’un après-midi de vide-squat à prix libre (meubles, fringues etc.)

Suite à une décision du TGI, un huissier peut venir à tout moment couper la ficelle qui la retenait dans la rue Servan. Venez nous aider à mettre son décollage en musique et accompagner son ascension dans la joie, la fête et la bonne humeur.

Rite de passage, la « serre volante » part dans les nuages.

Entrée libre – Dons libres – Bar à prix fixe (Sangria à 1,50 euros, bière à moins de 2 euros, jus d’orange à 50 cent.)

52 rue Servan, Paris 11e, M° Rue St Maur ou Père Lachaise
Vous pouvez nous écrire à:
la-serre-volante [at] apinc [point] org
ou téléphoner au 01 43 14 00 08.

http://la-serre-volante.no-ip.org/

Tags:

Lille: concert au P’tit Daras, le 23 juin 2006


  Lille: concert au P’tit Daras, le 23 juin 2006


Le P’tit Daras et le SCALP présentent :

VENDREDI 23 JUIN 06 A 21H

Concerts de LPI (hip hop lillois) et de MAWARAN (indus libanais bruxellois) + surprises…

infokiosk

prix libre

Le P’tit Daras, 18 rue Dupetit Thouars (en face de la poste de Moulins) à Lille

Strega


Tags:

Romans-sur-Isère: Les poulets ont mangé du Mouton

Le 20 juin 2006

Rassurez-vous: le Mouton n’est pas mort mais il vient de se faire amputer d’une grande partie de lui-même.
Rappel des faits: Jeudi 8 juin les habitant-es de la Maison du Mouton ont la surprise de découvrir sur leur porte l’annonce d’une procédure de péril imminent sur toute la partie de la maison donnant sur la rue du Mouton. Un expert vient le lendemain, mandaté pour constater l’extrême dangerosité du lieu. Le lundi, par hasard, ils apprennent qu’ils doivent quitter les lieux avant le 19 juin. Un nouveau contrat de prêt à usage est signé avec le propriétaire sur les parties qui ne sont pas en péril imminent, mais il n’y a pas dans cette partie d’évacuation d’eau pour mettre en place une nouvelle cuisine… Bref: les autorités sont dans l’obligation de proposer un relogement. La mairie « de gauche », pleine de bonne volonté propose alors seulement un hangar pour entreposer les meubles, la municipalité conservant les clés… Read More

Tags:

Lille: Anniversaire de la triple expulsion à Wazemmes

Actions du week end du 10 au 12 juin 2006

Le 10 juin 2005, trois squats de Wazemmes sont expulsés simultanément. Loin d’être les premières et les dernières (une dizaine d’expulsions de lieux collectifs ont eu lieu sur Lille en un an), ces triples expulsions ont marqué la volonté de la mairie de Lille d’en finir avec les occupations illégales qui gênent ses projets d’aseptisation urbaine. A l’occasion de ce triste anniversaire nous avons rappelé aux flics et politiques de la ville que leurs expulsions ne mettront jamais fin à nos occupations. Durant le week-end des 10,11 et 12 juin 2006, sur les façades des lieux expulsés comme dans les rues du quartier, nous avons démontré que les squatters sont toujours là :
– mairie de quartier de Wazemmes murée dans la nuit du vendredi au samedi
– bombage « Ni oubli ni pardon » sur le toit du Trikar, rue d’Iéna
– façade du Trimar repeinte, boulevard Montebello
– banderole posée au 121bis, rue Paul Lafargue

En parallèle des proches des squatters ont fait part de leur opposition au « Grand Squat » samedi après-midi sur la place Rihour en diffusant le texte ci-joint:

Parce que c’est la haine de ce monde qui nous tient, leurs méthodes ne font que renforcer notre détermination.
Assemblée de squatters de Lille. Read More

Le Percy (Trièves, 38): Ouverture de la Colo

Depuis Jeudi dernier [8 juin 2006], la colo du Percy n’est plus abandonnée.
Habitants du Trièves et des environs, nous avons investi ce bâtiment, nous avons fait notre soirée d’ouverture ce samedi 10 Juin en partageant un repas, afin de rencontrer et de discuter avec tous les habitants du Trièves qui ont eu envie de passer (et ils étaient nombreux…). Read More