Athènes: Zizania, nouveau centre social squatté à Victoria

Victoria a un nouveau centre social occupé Zizania, à l’angle des rues Fylis et Feron. Qu’il soit pour le quartier un espace d’autogestion, d’interventions sociales, de résistance collective et de rapprochement communautaire. Rencontrons nous dans cet espace pour partager des idées, de la nourriture, un café, des vêtements et quoi ce que soit d’autre que nous puissions imaginer. Pour des freeshops et coupes de cheveux gratuites, pour des caffeneios et projections de films, pour s’éduquer et lire, pour des ateliers et des assemblées. Célébrons cette étape vers la libération de plus d’espaces publics et tirons le meilleur de cette opportunité, car c’est à nous de définir et d’embrasser nos propres luttes et nous ne pouvons compter sur personnes d’autres, ni sur les institutions en charge, ni sur de meilleurs circonstances pour le faire.

Á Zizania, l’objectif premier est de créer un espace de répit, une bouffée d’oxygène au milieu de la violence raciste, sexiste et capitaliste de l’État et de la société. Nous imaginons un espace d’interaction et d’échange entre des personnes issues de milieux, d’origines, de génération différentes, aux identités diverses, parlant différentes langues et ayant des opinions variées. Ces conditions, nous devons les créer et les concrétiser ensemble, en se rencontrant, en fortifiant les relations à l’intérieur et entre nos communautés et en connectant nos luttes. Depuis trop longtemps nous n’avons fait que rêver de quelque chose comme ça – et certainement nous n’étions pas les seul·e·s – et maintenant nous voulons passer à l’action. Dans cet état d’esprit, nous vous invitons à venir avec vos problèmes, vos idées, vos initiatives et vos luttes pour discuter de comment façonner cet espace ensemble. Read More

Bruxelles: occuper pour mieux loger

Face à la crise sociale et sanitaire, plusieurs collectifs et habitant.es se mobilisent depuis plusieurs mois dans le cadre de la Campagne de Réquisition pour faire respecter le droit au logement, en occupant des bâtiments vides avec celles et ceux qui en ont besoin.
Radio Maritime se rend d’abord à l’Hospitalière, une ancienne clinique située à Saint Gilles occupée dans le cadre de la campagne puis nous discuterons en direct avec certain.es membres de ces collectifs afin d’en savoir plus sur la suite de la campagne.

Read More

Berne: appel à la solidaire avec le nouveau squat de la Wasserwerkgasse

Lundi 14 mars 2021, nous avons occupé la bâtiment situé dans la Wasserwerkgasse 17 à Berne. Nos moyens de subsistance sont fortement menacés en raison de la grave pénurie de logements. En outre, dans la crise actuelle, les personnes qui souffrent le plus sont celles qui se trouvent déjà dans une situation difficile. Dans les circonstances actuelles et compte tenu de l’évolution générale de la politique de l’espace urbain, il est malheureusement impossible pour les personnes à faibles revenus d’avoir accès aux espaces dont elles ont un besoin urgent dans la ville. Nos idées pour l’utilisation de la maison comprennent des espaces de vie et de travail ainsi que des projets d’intégration et des possibilités de rencontre à petite échelle sous forme d’activités non commerciales pour tout le monde. Des personnes sans papiers, des personnes à faibles revenus, des personnes qui en ont assez des pop-ups hors de prix et des magasins au look trop cool qui vendent des glaces, des personnes qui n’orientent pas leur vie en fonction du capitalisme et des personnes qui veulent façonner ensemble leur vie et leur environnement et décident de ne pas vivre dans des appartements en location. Nous voulons vivre, offrir un espace aux personnes systématiquement exclues et être une alternative durable et solidaire à la société du jetable individualisée et orientée vers la consommation ! Read More

Saint-Julien-des-Points (48): ouverture de l’Hôtel des Ratels !

Salut !
Nous sommes les occupant.e.s de l’Hôtel des Cévennes à Saint-Julien-des-Points (Lozère), un hôtel vidé et abandonné depuis 15 ans (à vos outils, il y a du boulot !) que nous souhaitons rendre habitable et vivant.
Dans ce contexte d’ « état d’urgence sanitaire » où le gouvernement serre toujours plus la vis autoritaire et sécuritaire, ouvrons des brèches, des possibles et des lieux pour améliorer nos vies.
Le bâtiment est un grand hôtel, cela pourrait être un projet multiforme, participatif et en lien avec les habitant.e.s aux alentours. Venez nous rencontrer, échanger, projeter ensemble … Toute aide humaine et matérielle est la bienvenue, à vos idées et détèr’ !
Nous aimerions un lieu où la différence et les choix de chacun.e.s soient respecté.e.s. Ainsi, aucune forme d’oppression de genre, de classe, de race (liste non exhaustive !!) ne sera tolérées au sein du bâtiment, prenons soin de nous ! Read More

Bruxelles: la commune choisit la répression et le mensonge plutôt que la solidarité

Communiqué de presse – Campagne de Réquisitions Solidaires

Vendredi 26 février, nous avons voulu réquisitionner l’ancien hospice Pacheco dans le centre-ville. Notre action n’a clairement pas plu aux responsables politiques communaux – Khalid Zian, Président du CPAS (Centres Publics d’Action Sociale) et Philippe Close, Bourgmestre de la ville de Bruxelles – qui ont opté pour une répression violente plutôt qu’une négociation. Nous avons été éjecté∙e∙s sans ménagement par la police dans la soirée. 38 personnes ont été retenues pendant plusieurs heures et recevront des amendes. Des personnes ont reçu des coups de pied dans la tête et ont subi des violences verbales. Nous nous demandons d’où vient une réaction si forte contre une action solidaire qui a été plutôt bien accueillie dans d’autres communes et par la région ces dernières semaines. Pourquoi la ville de Bruxelles ne veut-elle pas permettre l’utilisation d’un bâtiment du CPAS vide depuis 4 ans pour y loger des personnes en difficulté ?

Le CPAS justifie l’expulsion par le fait qu’une occupation temporaire serait actuellement envisagée et qu’un appel public va bientôt être lancé. Khalid Zian, le président du CPAS va jusqu’à affirmer de manière mensongère qu’une occupation pour de l’hébergement aurait été possible « à condition qu’elle soit correctement encadrés et concertée préalablement ». Or, les autorités communales ont été sollicitées à plusieurs reprises par rapport à ce bâtiment (par la Voix des Sans Papiers il y a 2 ans déjà, par la Région cet hiver pour du logement d’urgence) et ont refusé à chaque fois de mettre à disposition le bâtiment. Read More

Bruxelles: récupération politique avec la convention d’occupation du squat rue de Koninck

Le groupe qui squattait depuis mars 2020 une ancienne imprimerie au 44 rue Honoré Longtin à Jette était menacé suite à l’ordonnance d’expulsion d’octobre dernier. Depuis décembre, une campagne d’occupation a permis d’ouvrir plusieurs squats (L’Hospitalière à Saint-Gilles, le bâtiment de Citydev, la Belle au Bois Dormant et le Garage Opel à Molenbeek ) et de reloger les habitant.es du squat de Jette dans ces nouveaux squats.

Communiqué de la Campagne de Réquisition Solidaire du 25 février 2021:

Une réquisition médiatique, politique et associative de notre action !!
Incroyable communiqué mensonger de la commune de Jette (et repris dans plusieurs médias) !

Alors que pendant de longs mois, les pouvoirs publics ont été incapables de trouver une réponse à la situation et n’ont rien fait, ils se félicitent aujourd’hui d’avoir trouvé une solution « définitive » (faux : la convention est signée pour un an) et se réapproprient la réponse solidaire et auto-organisée de notre Campagne : la réquisition d’un bâtiment public vide. Read More

Bruxelles: épisode 5 de l’émission radio « A la cloche de bois »

Dans ce 5ème épisode « A la cloche de bois », nous aborderons les sujets suivant: Actualités: Campagne de Réquisition solidaire, l’intersection « le croisement migrants-sans abris-dépendances au féminin », « Occupation de terre Nuevo Comienzo à Santa Catalina en Uruguay ». Et bien entendu, le tout sera pimenté par des fulgurances sonores produites par nos ami.e.s du B118.

Read More

Bruxelles: états des lieux de la Campagne de Réquisition Solidaire

Le 18 décembre 2020, L’Hospitalière était ouverte ! Depuis la Campagne de Réquisition Solidaire continue ! Voici les nouvelles des différents bâtiments.

L’Hospitalière:
Une convention d’occupation précaire a été signée : ce sont 80 places de logements décents qui ont été ouvertes, dans un bâtiment qui était autrement voué à rester inoccupé. Cette occupation permettra aussi aux collectifs d’organiser leurs luttes pour la régularisation des personnes sans-papiers et la dignité !

Bâtiment Citydev:
Les négociations sont en cours, nous espérons pouvoir conclure une convention d’un an (au moins jusque fin mars 2022). Une trentaine de personnes logent déjà dans le bâtiment. Nous attendons la remise en route du chauffage et la visite des pompiers pour pouvoir terminer le déménagement de l’occupation de Jette. En tout, ce seront 200 personnes qui pourront y loger. Read More

St-Etienne: hommage à David, parti trop tôt

Saint-Étienne : David est mort parce que la société laisse des hommes et des femmes à la rue

La lutte contre les injustices est faite de joies, de peines, de générosité, de dons. Et parfois de drames. Des hommes et des femmes s’engagent entièrement, totalement pour les autres. C’était le cas de David. Le jeune homme de 28 ans est décédé dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 janvier, à Saint-Étienne, alors qu’il essayait d’ouvrir un bâtiment vide. David voulait réquisitionner l’immeuble pour mettre à l’abri des personnes démunies, aider les plus faibles, les sans-droits. Sauver des vies dans un contexte de crise sociale sans précédent. Read More

Paris: quelques nouvelles de la lutte contre la gentrification dans le quartier de la place Sainte-Marthe

Malgré les expulsions et la répression, la lutte contre la gentrification continue dans le quartier de la place Sainte-Marthe. Un local (le local du H au 18 rue Jean et Marie Moinon) est toujours occupé et une AG publique y a lieu chaque mercredi (l’heure peut varier selon les nouvelles mesures sanitaires). Une cantine aura aussi lieu sur la place le dimanche 21 février en soutien aux différent.es compagnon.nes qui vont passer devant la justice à partir de fin février. Read More

Rotterdam: immeuble squatté à Delfshaven

Un certain nombre de personnes ont squatté un bâtiment à Delfshaven. Iels veulent faire une déclaration s’adressant au conseil municipal. Rotterdam pousse les gens au salaire minimum hors de la ville depuis des années. Les militant-es tracent maintenant une ligne et veulent un salaire minimum plus élevé et des logements abordables.
L’inégalité à Rotterdam est de plus en plus visible. Partout dans la ville, les logements sociaux sont mal entretenus et démolis pour faire place à des logements coûteux. Le prix des loyers continue d’augmenter dans notre ville et les revenus des Rotterdamois-es qui touchent le salaire minimum ou l’aide sociale sont à la traîne. Il y a également moins de place pour leurs activités et initiatives sociales. Iels sont poussées hors de notre ville. Il semble qu’il n’y ait plus de place pour elleux.
Nous n’acceptons pas cela. C’est pourquoi nous soutenons les Rotterdamois-es qui ont emménagé dans le bâtiment du Havenstraat 231 et qui réclament un morceau de Rotterdam pour attirer l’attention sur la lutte de ses habitant-es. Avec elleux, nous voulons que les richesses et l’espace de notre ville soient répartis plus équitablement. Ce n’est qu’alors que chaque Rotterdamois-e peut participer et avoir une place. Cela peut être réalisé en portant le salaire minimum à 14 euros de l’heure en 2022 et en entretenant et en rénovant correctement les logements sociaux.
Notre conseil municipal n’a pas voulu écouter avant. Une fois de plus, nous leur demandons de veiller à ce que chaque habitant-e de Rotterdam puisse vivre avec un loyer abordable et disposer d’un revenu décent. Nous appelons la ville de Rotterdam à choisir pour nous.
Nous voulons une ville prospère et colorée dans laquelle chacun-e puisse vivre et s’épanouir au lieu de survivre. Read More

Villeurbanne: communiqué sur l’ouverture de l’Île Égalité

Nous, Collectif Solidarités Cusset, occupons un bâtiment vacant au 6 rue de l’Égalite à Villeurbanne. Lors de l’ouverture de l’Île Egalite le 21 novembre dernier et les semaines qui ont suivi, nombreux et nombreuses sont les habitant·es du quartier venu·es nous témoigner leur soutien et de leur volonté de participer à la vie de ce lieu.

Aujourd’hui nous souhaitons donner des nouvelles de ce lieu et réaffirmer notre détermination quant à la mise en place des actions et activités à venir.

Nous sommes un collectif de quartier réunissant des habitant·es de Cusset. Lors du premier confinement, nous avons décidé de nous organiser collectivement face à la situation sanitaire et sociale afin de proposer une solidarité concrète et populaire avec les plus précaires : étudiant·es, chômeur·euses, sans-papiers, travailleur·euses, familles nombreuses, retraité.es… Durant 4 mois, nous avons tenté d’apporter notre contribution pour parer à l’urgence alimentaire et sanitaire par la distribution de denrées alimentaires et de produits d’hygiène sous la forme d’un marché gratuit, avec le soutien de plusieurs associations villeurbannaises. Read More

Bruxelles: épisode 4 de l’émission radio « A la cloche de bois »

Dans ce 4ème volet, nous aborderons les sujets suivants: l’histoire des luttes des locataires; les news sur la question du logements et des squats par ici, suivi d’une pièce de théâtre radiophonique sur la procédure légale par rapport aux expulsions, réalisé par le groupe juridique qui participe au front anti expulsion. Et bien entendu, le tout sera pimenté par des fulgurances sonores produites par nos ami.e.s du B118.

Read More

Bruxelles: nouvelle occupation de bâtiment vide

Depuis ce vendredi 15 janvier, 6936 mètres carrés anciennement utilisés par Opel – situés au 552 chaussée de Gand à Molenbeek – sont occupés afin de reloger une partie des 200 personnes sur le point de se faire expulser de chez elles à Jette. L’ouverture de cette nouvelle occupation à Molenbeek fait suite à celle de l’Hospitalière, ancienne clinique saint-gilloise devenue la maison de 80 personnes depuis le 18 décembre. Cette action annonce le lancement d’une campagne de “réquisitions solidaires”.

En tant que collectifs et associations de personnes avec et sans-papiers, d’acteur·ices du droit au logement, d’habitant·e·s de Bruxelles, nous nous organisons une nouvelle fois avec nos moyens pour faire respecter le droit au logement et demander la régularisation de personnes sans-papiers.

Nous continuerons à ouvrir et occuper des bâtiments vides tant que les pouvoirs publics n’apporteront pas de réponses structurelles suffisantes à la crise sociale et sanitaire. En lançant cette campagne, nous affirmons que nous sommes décidé·e·s à nous organiser face à l’absurdité des milliers de bâtiments vides alors que des centaines de gens dorment dehors dans notre ville. L’ouverture d’une dizaine de squats a permis de loger plusieurs centaines de personnes pendant le confinement du printemps 2020. Aujourd’hui, nous voulons visibiliser cette réponse solidaire et auto-organisée, tout en réfutant l’idée que cela constitue une solution structurelle et suffisante. C’est aux pouvoirs publics d’en faire une priorité. Read More

Lyon: ouverture du 47 rue Béchevelin, renversons le rapport de force !

Venez nous aider à tenir ce lundi 11 janvier dès 8H le 47 rue Béchevelin à la Guillotière contre le froid et pour participer à la défense du quartier : prenez vos bols, on a de la soupe.

Salut, ça ne t’aura pas échappé : il caille sévère. Dormir dehors c’est l’horreur. S’entasser chez les potes à droite à gauche peut vite toucher ses limites à 4 par chambre. Alors passer la nuit au pied ou à côté d’un bâtiment vide, ça devient insupportable.

Cette fois-ci, le bâtiment est demandé depuis des années par un collectif d’habitant·es du quartier. Au détour d’une phrase anodine dans le Progrès, t’apprends que Grand Lyon Habitat veut y parachuter une « organisation humanitaire internationale ». S’il est vrai que celle-ci comptait destiner ce bâtiment à l’aide au logement d’urgence, comme elle l’a affirmé dans les colonnes du Progrès, cette occupation devrait la réjouir. Read More