Montreuil (93): incarcération suite à l’arrestation du 7 février

Suite à la perquisition de mardi matin, 7 février, dans une maison occupée à Montreuil, le copain arrêté est passé l’après-midi du mercredi 8 devant une juge d’instruction du TGI de Paris. Celle-ci a décidé son placement en détention provisoire, dans le cadre de l’affaire de la voiture de flics brûlée le 18 mai dernier à Paris.

Ce jour là, en plein mouvement contre la loi « Travail », elle avait croisé la route d’une manif sauvage en réaction à un rassemblement de flics venus pleurnicher sur la haine dont ils font l’objet. Read More

Montreuil (93): perquise et arrestation au 139 avenue du Président Salvador Allende

Arrestation à Montreuil

Ce matin mardi 7 février vers 9h des flics de la 2e DPJ Groupe criminel n°2 du 26 rue Louis Blanc, Paris 10e, sont venus perquisitionner une maison occupée au 139 avenue du Président Salvador Allende à Montreuil.

Ils venaient chercher un des habitant-e-s qu’ils ont emmené en garde-à-vue. Ils ont aussi embarqué un ordinateur, un disque dur, tous les téléphones portables et sûrement divers autres objets. Read More

Montreuil (93): expulsion de l’espace autogéré Salamatane

Expulsion du squat Salamatane, espace autogéré à Montreuil, 119 bis rue de Paris, métro Robespierre.

Encore un espace autogéré ouvert au public expulsé, mercredi matin 18 janvier 2017 vers 10h, dans lequel fonctionnait une bibliothèque associative (des cours de français et d’alphabétisation y étaient d’ailleurs dispensés). Chaque semaine, il était organisé des repas sénégalais à prix libre avec l’exposition d’artistes de divers horizons. Un studio de répétition équipé était mis à disposition pour les musiciens. Read More

Bagnolet-Montreuil (93): parution de « L’En-Ville » n°2

Le n°2 de L’En-Ville a été édité par le Collectif Prenons la ville en avril 2016 dans la banlieue est de Paris. Sous-titré « Quelques récits de transformations urbaines : Montreuil et Bagnolet », L’En-Ville retrace des histoires de luttes entre janvier 2013 et janvier 2016.

Au sommaire :
– Edito
Le collectif Baras
– Quel avenir pour les habitant-e-s du terrain de la rue de l’Avenir ?
– Monsieur Propre va à la chasse aux pauvres
– Les jardins partagés
– Divers Read More

Montreuil (93): violence en réunion par des policiers armés de flashball… les juges confirment

Aujourd’hui [vendredi 16 déc. 2016], le tribunal de grande instance de Bobigny a condamné trois policiers pour violences volontaires avec arme: 15 mois de prison avec sursis et 18 mois d’interdiction de port d’arme pour le gardien de la paix Le Gall, et 7 mois avec sursis et 12 mois d’interdiction de port d’arme pour le gardien de la paix Vanderbergh et le brigadier Gallet. Aucune interdiction d’exercer n’a été retenue malgré les réquisitions du procureur. Read More

Montreuil (93): gardien de la paix… mon oeil !

Rassemblement ce mercredi 23 novembre 2016 à 18h30, à Montreuil, à l’appel de plusieurs collectifs contre les violences policières.

Dans la semaine du 21 au 25 novembre 2016, trois policiers sont mis en examen avec leurs flashballs au TGI de Bobigny, pour avoir tiré sur le rassemblement de solidarité avec la Clinique expulsée le 8 juillet 2009, en visant les têtes. En quelques minutes, six personnes ont été touchées, et Joachim a perdu un oeil.

Mercredi soir, les collectifs contre les violences policières et des collectifs en lutte aujourd’hui à Montreuil appellent à un rassemblement à 18h30. Read More

Bobigny-Montreuil (93): tou-te-s au procès des policiers et de leurs flashballs !

Dans la semaine du 21 au 25 novembre 2016, trois policiers sont mis en examen avec leurs flashballs au TGI de Bobigny, pour avoir tiré sur un rassemblement le 8 juillet 2009 en visant les têtes. En quelques minutes, six personnes ont été touchées, et Joachim a perdu un oeil.

Dès le lundi 21, rendez-vous est donné au tribunal, comme chaque jour jusqu’au vendredi 25. Et le mercredi 23, un rassemblement se tiendra à Montreuil, place Jacques Duclos (au début de la rue piétonne), à 18h30. Read More

Montreuil-Bobigny (93): pas de paix

7 ans après, 3 policiers et leurs flashballs comparaissent devant le TGI de Bobigny.
7 ans après, combien de blessés, de mutilés, de tués par la police ?

La police nous a tiré dessus au flashball le soir du 8 juillet 2009 à Montreuil, alors que nous étions nombreux à manifester suite à l’expulsion de «La Clinique», un lieu d’organisation ouvert sur la ville. Parmi les six personnes blessées, cinq ont été touchées au dessus de l’épaule, précisément là où la police n’est pas autorisée à viser. L’un d’entre nous a perdu un oeil. Fait peu ordinaire, 7 ans plus tard, trois policiers vont finalement être jugés au Tribunal de Bobigny, du 21 au 25 novembre prochain. Read More

Montreuil (93) : expulsion d’un nouveau squat de Roms, avenue Faidherbe

Hier, mardi 20 septembre, un atelier désaffecté et squatté depuis plusieurs jours au 8 avenue Faidherbe, à Montreuil, a été expulsé brutalement et illégalement par la police. La maison était occupée par une des familles roms expulsées cet été de La Boissière. La descente de police a été suivie immédiatement par la démolition du toit de la maison.

L’expulsion a été brutale: matraques et tasers à la fête, fenêtres et téléphones explosés par les flics… Read More

L’été à Montreuil (93): on expulse!

Vive les vacances ! Fin juillet les braves gens sont sur la plage, les orteils sont en éventail et les Roms sont expulsés. C’est la routine de l’été, ce temps béni pour les coups bas : l’école est close, les instits en congés, restent dans la ville désertée quelques citoyens qui passent devant les Roms expulsés. À Montreuil, en Seine-saint-Denis, onze familles soudain mise à la rue : il n’y a pas de maire de gauche pour les Roms expulsés. Il y a les grues et les pelleteuses qui cassent les habitations, il y a quatorze fourgons de CRS, il y a la violence de l’Etat, il y a les intérêts privés. Trente minutes pour récupérer quelques affaires, un matelas qu’on roule et emporte avec soi mais nulle part où aller : il n’y a pas de relogement pour les Roms expulsés. Read More

Montreuil-Bagnolet-Bobigny (93): la lutte du collectif Baras se poursuit !

Voilà deux RDV à venir :
– Manifestation samedi 16 janvier à 14h, devant la Mairie de Montreuil
Des papiers et des logements pour tous et toutes !
– Procès du squat situé 72 rue René Alazard à Bagnolet, jeudi 21 janvier à 10h, au TGI de Bobigny, métro Bobigny-Pablo-Picasso, salle 8.

Quelques jours avant le procès d’un bâtiment occupé à Bagnolet, le collectif Baras appelle à une manifestation de solidarité. Read More

Paris-banlieue: le Jardin d’Alice parachuté à Montreuil

Lorsque j’ai lu le texte de rendez-vous du 20 novembre sur anticop21.org au collectif artistique le Jardin d’Alice, j’ai failli tomber du fauteuil du taxi-phone ; houla dangereux… Comment la mairie de Paris ou l’État, ou la mairie de Montreuil, ou les trois, ont offert au collectif artistique le Jardin d’Alice un superbe bâtiment au 19, rue Garibaldi à Montreuil ? Read More

Montreuil (93): quelques actions suite à l’expulsion de la Renardière

Dès le lendemain de l’expulsion violente de la Renardière, des tags sont apparus sur les murs du quartier, notamment sur la façade extérieure du garage de la Renardière (« Les maisons sont vides / Occupations / Les loyers sont chers », en référence directe à un des slogans chantés sur le toit et au sol le jour de l’expulsion) et sur les panneaux des chantiers Nexity, société immobilière à la pointe de la gentrification du quartier avec la Ville de Montreuil, Est-Ensemble et Le Crédit Agricole. Read More

Montreuil (93): récit de l’expulsion du 6 rue de la Renardière

AUCUNE EXPULSION N’EST « NORMALE »

Le squat du 6 rue de la Renardière, à Montreuil, a été ouvert en mars dernier par quelques personnes qui avaient besoin d’une maison, l’envie de vivre à plusieurs et de ne pas dépenser des fortunes chaque mois pour se payer quelques mètres carré. La maison était à l’abandon depuis plus d’un an, mais comme souvent, dès qu’elle a été habitée, la propriétaire s’est empressée d’essayer d’expulser les occupant-e-s. Lors du procès pour demander l’expulsion, elle est allée mentir sans aucune honte sur ses intentions, en prétextant vouloir loger sa mère dans la maison, alors que dans le quartier tout le monde savait que son projet était de faire détruire la maison et faire des thunes en construisant un immeuble de locations, notamment avec la perspective d’une flambée des loyers avec l’agrandissement de la ligne 11 du métro. Sans surprise, les juges ont décidé de l’expulsion des squatteur-euse-s. Read More

Montreuil-Bagnolet (93): manifestation contre l’expulsion du squat du collectif Baras

MANIFESTATION : NON à l’expulsion du squat du collectif Baras

Samedi 20 juin 2015 à 14h – RV Mairie de Montreuil.

La manif passera devant l’ancien squat du collectif (Emerson) puis devant la mairie de Bagnolet – pour terminer au squat des Baras, 72 rue René Alazard à Bagnolet. Read More