Montreuil (93): le squat du 5 rue de la République, c’est déjà fini…

Nouvelle par rapport au local squatté au 5 rue de la République: dans l’après-midi du dimanche 25 septembre, une personne est venue avec ses clés, il vit dans le local plus une autre parcelle collée au local qui n’est pas accessible depuis la rue, depuis pas mal de temps.
Il a donc récupéré son domicile! Les rdv proposés en soutien au squat sont donc annulés (puisque le squat n’existe plus en tant que tel).

Montreuil (93): ouverture d’un squat par l’Assemblée des mal-logé.es

🥁 Surprise ! Occupation d’un local au 5 rue de la République, à Montreuil. Une banderole « Contre la gentrification: occupation / local squatté » a été placée sur la façade.
La mairie fait mine de pas nous voir ! Eh bien nous voilà ! 🔥

💥🎉 Depuis plusieurs jours, l’Assemblée des mal-logé.es de Montreuil occupe un nouveau local au 5 rue de la République.

Voici le programme a venir : Read More

Montreuil: rassemblement et grand banquet festif contre le mal-logement et la gentrification

L’assemblée des mal-logé.es de Montreuil, organise fin septembre un grand banquet populaire contre les expulsions et la gentrification de nos quartiers !
En l’espace de quelques années le quartier autour de la place de la République a beaucoup changé. Réaménagement urbain, expulsion d’un foyer de travailleur migrant lieu d’entraide pour toute une communauté dont de nombreux sans-papiers, augmentation des loyers : petit à petit les plus précaires sont virés du quartier.
Le banquet sur la place de la République s’organise contre le harcèlement policier qui a eu cours ces derniers temps dans le quartier. Read More

Montreuil (93): expulsion du squat Art Liquide

Tôt dans la matinée du vendredi 23 septembre 2022, le squat Art Liquide, situé au 52 rue de la ferme, à Montreuil, a été expulsé par la police.

Depuis l’automne 2021, plusieurs personnes y habitaient et de nombreuses activités publiques y ont été organisée.

Montreuil (93): 1er octobre 2022, Assises des luttes locales d’Île-de-France

Pour la première fois, les collectifs en lutte contre des Grands Projets Inutiles et Imposés en Île-de-France se réunissent et vous invitent à venir les rencontrer !

Le luttes locales d’Île-de-France résistent en portant des recours en justice, en organisant des mobilisations citoyennes, en bloquant, en s’opposant… Et iels obtiennent des victoires ! Malheureusement ces victoires arrivent parfois trop tard, et sont encore trop rares.

Comment gagne-t-on ? Viens nous rencontrer et échanger lors des premières assises des luttes locales d’Île-de-France ! Read More

Montreuil (93): quelques mots sur l’expulsion d’EIF le 9 août dernier

Ce mardi 9 août 2022 à 7h du matin, l’ancienne usine EIF située au sud des Murs à pêches à Montreuil a été prise d’assaut par une colonne de 11 camions de CRS. En moins d’une heure, la dizaine de familles d’origine roumaine qui vivaient depuis 2016 au 95 rue Pierre de Montreuil, les 25 habitants et la trentaine d’associations, ateliers d’artistes et d’artisanat qui occupaient le numéro 97 depuis 2020 se sont tous retrouvés à la rue à la demande de l’EPFIF, l’établissement public de l’Ile de France. Aucune solution de relogement n’a été proposée à toutes ces personnes en grande précarité. Aucune relocalisation des ateliers de l’association «Garde la pêche Montreuil !» – qui compte près de 2000 adhérents – n’a été envisagée par la Mairie de Montreuil qui s’enferre dans une gestion répressive et destructrice des initiatives sociales et culturelles autonomes à Montreuil. Read More

Montreuil/Vincennes: quand les flics prennent tes empreintes, ta photo et ton ADN de force

Le 24 janvier 2022, dans le cadre de la loi relative à la responsabilité pénale et à la sécurité intérieure, un nouvel alinéa a fait discrètement son apparition dans l’article 55-1 [1] du code de procédure pénale, qui réglemente la prise d’empreintes et de photo en garde à vue.

Le nouvel alinéa en question :

« Sans préjudice de l’application du troisième alinéa, lorsque la prise d’empreintes digitales ou palmaires ou d’une photographie constitue l’unique moyen d’identifier une personne qui est entendue en application des articles 61-1 ou 62-2 pour un crime ou un délit puni d’au moins trois ans d’emprisonnement et qui refuse de justifier de son identité ou qui fournit des éléments d’identité manifestement inexacts, cette opération peut être effectuée sans le consentement de cette personne, sur autorisation écrite du procureur de la République saisi d’une demande motivée par l’officier de police judiciaire. L’officier de police judiciaire ou, sous son contrôle, un agent de police judiciaire recourt à la contrainte dans la mesure strictement nécessaire et de manière proportionnée. Il tient compte, s’il y a lieu, de la vulnérabilité de la personne. Cette opération fait l’objet d’un procès-verbal, qui mentionne les raisons pour lesquelles elle constitue l’unique moyen d’identifier la personne ainsi que le jour et l’heure auxquels il y est procédé. Le procès verbal est transmis au procureur de la République, copie en ayant été remise à l’intéressé. »

Cet article annonce tout simplement que désormais si les flics considèrent qu’ils n’ont pas ton identité, ils pourront te prendre ta signalisation de force dans le cas ou tu la refuses (à savoir, un portrait photo et la prise de tes empreintes). Ce n’est pas nouveau en Europe, l’Etat français se rapproche des politiques de l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne ou encore la Belgique, mais on avait pu jusque là y échapper. Ce bout de loi n’a pas fait grand bruit, et il n’y a pas eu jusque là d’échos de son application. C’est aujourd’hui chose faite, avec ma dernière garde à vue, et celle d’autres compagnons.

Contexte de départ: le vendredi 22 avril, des baqueux s’introduisent dans un squat, prétextant une tentative de cambriolage. Une des trois personnes présentes dans la maison est embarquée, poursuivie pour violence sur PDAP. Un rassemblement s’organise rapidement le soir même, depuis le squat du Marbré (il apparaît dans le dossier que nous étions pris en filature depuis le Marbré). On est une petite dizaine, mais impossible d’arriver devant le commissariat, de très nombreux flics nous barrent la route, et ne tardent pas à embarquer presque tout le monde. Je cours et me fait prendre en chasse jusqu’à mon interpellation. Read More

Montreuil (93): EIF mobilisation, rassemblement devant la mairie et journée portes ouvertes

Nous organisons une journée portes ouvertes samedi 14 à partir de 13h, pour vous faire découvrir, ou redécouvrir l’EIF et le Collectif Garde la Pêche et aussi pour parler ensemble de l’avenir de l’EIF et de ses habitant.es. Nous appelons à un rassemblement devant la mairie de Montreuil le mercredi 18 mai à 16h afin de lutter contre une évacuation abusée du squat de l’EIF. Vous pourrez aussi vous tenir informé.es de nos activités et de la situation de l’EIF face la « justice ». Read More

Montreuil (93): Dernière soirée du Marbré, le 7 mai 2022, concert de soutien à l’assemblée contre les CRA IDF et à Kaliméro

Après presque deux ans de vie, de joie, de doutes, de remises en question mais surtout de nombreux moments partagés, forts et intenses comme lorsque nous avons réoccupé le lieu suite à son expulsion manu militari en février 2021, le Marbré est expulsable à partir du 29 avril et va bientôt tirer sa révérence…
Au Marbré nous avons expérimenté tout un tas de choses, en touchant certaines limites, nous y avons organisé divers événements et nous avons surtout tenté de lutter contre tout ce qui nous dégoûte dans ce monde : l’Etat, la police, les prisons, le capitalisme et toutes les formes d’oppressions et de dominations.
Afin de fêter la fin du Marbré, nous organisons donc une dernière soirée concert en ce lieu, dont les bénéfices seront distribués à part égales entre le collectif Kaliméro et l’assemblée contre les CRA d’IDF. Les concerts seront précédés d’une présentation par l’assemblée Anti- Cra IDF de la situation dans les centres de rétention en Île-de-France.

On vous attend nombreu.x.ses le samedi 7 mai à partir de 18h au Marbré, 39 rue des 2 communes à Montreuil

Vive l’Autonomie, Squat Partout !
Read More

Montreuil: festival anarcha-féministe TPG contre les expulsions

La Baudrière, squat anarcha-féministe TPG à Montreuil, organise un festival anarcha-féministe TPG contre les expulsions. Des groupes et squats anarcha-fem de France et d’ailleurs seront présents. Au programme : discussions, cantines, carnaval, spectacles, concerts, ateliers, tattoo circus, rencontres…

Salut salut,
Ici la Baudrière! Le 31 mars, en France, c’est la fin de la trêve hivernale. À Montreuil, au moins 4 squats de solidarité et/ou d’organisation politique vont être expulsables à partir du 31 mars (le Marbré, le 10 rue Bara, le Barigaldi, l’EIF, et plein d’autres encore)…
Avec la fin de la trêve, les expulsions vont donc continuer de plus belle, et affaiblir encore plus le réseau squat de la ville. La Baudrière, elle, n’est pas encore menacée d’expulsion, et elle est pour le moment encore en procédure (notre prochain procès est le 19 avril). Read More

Montreuil: fin de la trêve hivernale, rassemblement anti-expulsion

Mercredi 30 mars à 17h30 l’assemblée des mal-logé-e-s vous donne rendez-vous sur la place de la Mairie de Montreuil afin de faire pression lors du conseil municipal pour obtenir un arrêté municipal contre toutes les expulsions.

Cela fait plusieurs mois qu’on s’organise à Montreuil pour lutter contre les expulsions : familles, foyers, lieux collectifs unis dans les galères de logement ; retrouvons-nous devant la Mairie de Montreuil pour exiger du maire des réponses à la hauteur de ses situations. Avec la fin de la trêve hivernale, il y a urgence pour éviter la mise à la rue de nombreuses personnes. Gelées pendant deux ans de COVID, nous savons d’ores et déjà que les expulsions vont reprendre de plus belle avec des conséquences dramatiques pour les plus isolé-e-s. Read More

Montreuil (93): assemblée, rencontres et discussions des mal-logé·e·s, les 9 et 13 février 2022

Marre, marre, marre des problèmes de logement qu’on se coltine tou.te.s en ce moment et même avant !
Ras-le-bol des loyers qu’on n’arrive plus à payer, ras-le-bol des logements insalubres, ras-le-bol de poireauter des mois en attendant des travaux de rénovation, on n’en peut plus des coups de pression des proprios et d’être forcé.es d’aller vivre plus loin…

On veut l’arrêt des expulsions de foyers, des expulsions de logements loués et des expulsions de squats.
Toutes ces galères touchent de plus en plus de personnes… mais ça veut aussi dire qu’on est de plus en plus à en avoir plus que marre et à vouloir se bouger ! Read More

Montreuil (93): assemblée populaire « Le logement on en parle quand ? », mercredi 8 décembre 2021

RDV MERCREDI 8 DECEMBRE A 18h SUR LA PLACE DE LA MAIRIE DE MONTREUIL

Menaces d’expulsion, hausses de loyer, des années d’attente pour un logement HLM, restructuration urbaine, spéculation immobilière, guerre aux habitants pauvres, destruction des foyers, logements insalubres et surpeuplés… Le logement on en parle quand ?

Ne restons pas isolé.es, partageons nos expériences, venez en parler ! Read More

Montreuil (93): ouverture de la Baudrière

La Baudrière, squat féministe, trans/pédé/gouine, a ouvert jeudi 11 novembre 2021. Ce lieu sera à la fois un espace d’organisation politique anarchiste et autonome. Hier soir, dans la nuit du 16 au 17 novembre, des personnes ont arraché la banderole accrochée à la façade de la rue de la République. D’autres personnes sont entrées dans la cour et ont tenté de pénétrer dans les bâtiments qu’on occupe. Ces personnes ont menacé de revenir à 50, et ont fait référence au lieu comme étant « le ghetto féministe ». Des camarades sont venu.es nous soutenir depuis la rue. Read More

Montreuil: la troisième victoire du Marbré !

Fin de la période d’expulsabilité et début de la trêve hivernale!

Ça y est, on a (à nouveau) gagné! Les keufs n’ont pas pointé le bout de leur nez et la réquisition de l’huissier restera dans les méandres de l’administration à la préfecture! Depuis le premier novembre, la période d’expulsabilité est finie et nous entrons dans la trêve hivernale, ce qui va nous permettre de nous organiser au Marbré [au moins] jusqu’au premier avril!
Merci à tou.te.s celleux qui ont permis au lieu de tenir, de se préparer à se défendre, de le faire vivre, d’y organiser des événements, d’être venu.e.s dormir ou tout simplement d’être passé.e.s durant ce mois et demi d’incertitude! Read More