Montreuil: Pas de trêve jusqu’à la trêve !

L’audiance du JEX a eu lieu le 5 octobre 2021, la juge va donner son délibéré le 16 novembre, soit après le début de la trêve hivernale qui commence le 1er novembre.
Le Marbré est donc expulsable jusqu’au début de la trêve ! Nous voulons continuer à faire vivre ce lieu malgré le risque d’expulsion. Des événements sont déja prévus pour les jours à venir mais n’hésitez pas à passer à l’AG publique du dimanche à 14 h pour en proposer d’autres.
La défense du lieu est pensée collectivement et il y a pleins de façons d’y prendre part, alors n’hésite pas à passer nous voir pour en discuter ! Read More

Montreuil: Soutien au Marbré – Défendons nos lieux – Attaquons la ville des riches

Le Marbré a ouvert ses portes en septembre 2020, depuis la poussière de marbre et la laine de verre ont fait place à un espace d’habitation et d’organisation politique radicale autonome* et auto-organisée. Dans ce lieu se croisent et se rencontrent des perspectives diverses portant une démarche non-marchande, contre le capitalisme et toute oppression, à la recherche de la rupture avec l’état et tout l’existant. Les grandes lignes sur lesquels des gens s’organisent autour du marbré sont le logement, l’anti-gentrification, les luttes sociales, l’enfermement, le spécisme, le féminisme, et les frontières. Le lieu est organisé à travers une assemblée générale ouverte et est ouvert à de nouveaux gens et groupes.

Quelques mots sur la situation
Nous avons connu une première expulsion en février 2021, mais le bâtiment a été réoccupé victorieusement le lendemain ce qui nous a donné beaucoup de force. Depuis Septembre 2021 nous faisons face à une nouvelle menace d’expulsion suite à notre proces. Le rendu du procès, que nous avons recu en juin 2021, nous accordait 3 mois de délai + 2 mois de délai gracieux + la trève hivernale (du 1er novembre au 1er avril). Mais l’huissier ne l’entend pas de cette oreille : nous avons recu un commendement de quitter les lieux a partir du 23 septembre. Read More

Montreuil: expulsion crapuleuse de la Maison de l’Ermitage par la Mairie ?

Nous partageons ici le tract du « Comité de soutien à la Maison de l’Ermitage de Montreuil » du 28 septembre 2021. Retour sur une étrange pratique d’expulsion à la ville de Montreuil, accompagné d’un historique du lieu… RDV Samedi (2 octobre) 14h à la Parole Errante pour organiser la solidarité ! L’Ermitage est un lieu de vie, d’auto-organisation, mais aussi les coulisses de nombreuses initiatives solidaires dans la ville de Montreuil et sur Paris ! Défendons la maison de l’Ermitage !

Depuis 2018, la maison du 18, rue de l’Ermitage était occupée. Propriété de la mairie de Montreuil depuis 1990 et jusque là louée à des proches des maires successifs, elle était restée vacante depuis l’arrivée au pouvoir de Patrick Bessac, mais la situation de détresse de logement de Mme Fahima LAIDOUDI, son fils et d’autres occupantEs sans logement nous avait conduit à la réquisitionner. Depuis cet été, des pourparlers étaient en cours avec le cabinet du maire et la préfecture pour résoudre les problèmes de logement de ses occupantEs et décider d’un avenir collectif pour cette maison qui ne devrait pas être bradée à des promoteurs immobiliers, mais servir au bien commun. Read More

Montreuil: face aux expulseurs, organisons-nous !

Rendez-vous mercredi 6 octobre à 18h au squat Le Marbré à Montreuil pour partager des expériences et créer des alliance face aux expulsions de nos squats.
Depuis janvier 2021, plusieurs squats d’organisation politique se sont fait expulser à Paris après seulement quelques jours d’occupation et en dehors des procédures habituelles. Récemment, c’est un squat anarcha-féministe qui s’est fait expulser à Belleville par les flics en étroite collaboration avec la mairie. En moins de deux heures, près d’une centaine de flics provenant de différentes unités (BRAV, CSI, Gendarmes…) ont étés mobilisés pour cette occupation. Face à ce déploiement de force pour empêcher toute forme d’organisation contestataire et autonome, comment ne pas rester démuni.
Les squats en Ile-de-France recoupent différent milieux qui, en dehors de l’affinitaire, ont du mal à communiquer et à s’organiser. Cette discussion se veut comme un moment pour créer ou renforcer des liens entre les squatteur.euses d’Ile-de-France qui ne veulent pas rester impuissant.e face aux renforcement des moyens policiers et judiciaires déployés pour expulser nos squats. Read More

Montreuil: avis de passage de l’huissier au Marbré

Un huissier vient de passer ce matin au Marbré (le 28/09) pour constater que le lieu était toujours occupé. Il a voulu parler aux personnes à l’intérieur. Il lui a été dit que nous attendions une audience au JEX, et qu’une demande de relogement était en cours.
Il annonce envoyer sa constatation à la préfecture aujourd’hui. Il nous a laissé un avis de passage avec mentionné :”Je vous informe que je m’apprête à requérir la force publique afin qu’il soit procédé à votre expulsion”.
Demain (mercredi) il y a une AG exeptionnelle au Marbré à 15h, ca sera l’occase d’en discuter ! Read More

Montreuil (93): programme « final » des 12 jours d’expulsabilité du Marbré

Le Marbré, bâtiment squatté à Montreuil depuis un an, est un espace de rencontre et d’auto-organisation, qui accueille quotidiennement des moments inscrits dans des luttes contre toutes les formes de domination.

A partir du 23 septembre 2021, le lieu risquera l’expulsion par les flics, au moins jusqu’au 5 octobre, date à laquelle une audience est prévue devant le juge de l’exécution (JEX) qui pourrait décider de donner un délai jusqu’à la trêve hivernale qui a été accordée dans le jugement initial. Cela assurerait de se maintenir dans le lieu jusqu’au 1er avril 2022.

Pendant ces 12 jours d’incertitude nous ne voulons pas rester dans l’attente. Il y a un programme avec des discussions, des projections, des cantines, pour faire connaître ce qu’il s’y passe et se préparer à résister collectivement à l’expulsion. Read More

Montreuil (93): pré-programme des 12 jours d’expulsabilité du Marbré

Le Marbré est expulsable du 23 septembre au 5 octobre. Voici une ébauche de programme pour ces 12 jours d’incertitude.

D’autres supers événements sont déjà prévus (discussion sur les JO de 2024, atelier d’ouverture de squat, …) mais les dates ne sont pas encore fixées. Le programme final sera bien sur posté sur le blog ! Read More

Montreuil: le Marbré expulsable du 23 septembre au 05 octobre, soyons prêt-e-s et détèr !

À partir du 23 septembre 2021 le Marbré risquera l’expulsion par les flics, au moins jusqu’au 5 octobre. De nombreux évènements publics seront proposés dans le lieu à cette occasion, pour faire connaître ses activités et se préparer à résister collectivement à l’expulsion.

Le Marbré, bâtiment squatté à Montreuil depuis un an, est un espace de rencontres et d’auto-organisation, qui accueille quotidiennement des moments inscrits dans des luttes contre toutes les formes de domination.

À partir du 23 septembre 2021 il risquera l’expulsion par les flics, au moins jusqu’au 5 octobre, date à laquelle une audience est prévue devant le juge de l’exécution (JEX) qui pourrait décider de donner un délai jusqu’à la trêve hivernale qui a été accordée dans le jugement initial. Cela l’assurerait de se maintenir jusqu’au 1er avril 2022.

Pendant ces 12 jours d’incertitude nous ne voulons pas rester dans l’attente. De nombreux évènements publics seront proposés dans le lieu à cette occasion, pour faire connaître ses activités et se préparer à résister collectivement à l’expulsion. Read More

Montreuil (93): signaux de fumée solidaires

Hier soir, on a voulu envoyer un message solidaire à Boris, compagnon anarchiste qui est dans le coma à cause d’un feu dans sa cellule de la prison de Nancy-Maxèville.

A Montreuil la gentrification avance à pas de géant avec des nouveaux immeubles destinés à une population plus friquée attirée par l’extension du métro. On n’est pas des admirateurs des taudis à pauvres et des quartiers rongés par le trafic, une simple forme de capitalisme, bien qu’illégale. Mais les labyrinthes de ruelles entre les petites maisons autoconstruites ont leur charme et permettent d’autres rapports entre les gens qui y habitent, moins dictés par l’argent. Un autre rapport à l’Etat aussi. Les ruelles sinueuses rendent moins efficace la vidéosurveillance qui avance elle aussi à Montreuil (comme partout dans Paname). Read More

Montreuil (93): fermeture estivale forcée pour les partenaires des JO !

Cette première semaine de juillet a réservé une sacrée surprise aux paysagistes de l’Atelier Georges: des personnes très bien intentionnées ont saboté la serrure de leur rideau de fer et laissé un joli messages derrière elles : « Non aux JO ».

L’été commence mal pour les partenaires des Jeux Olympiques Paris 2024 ! En effet, l’Atelier Georges participe au projet du Village Olympique. Le Village Olympique, c’est ce coin de luxe qui sera amménagé pour les athlètes entre Saint-Denis, l’île Saint Denis et Saint-Ouen, soit des coins déjà ravagés par la gentrification et l’urbanisation à coups d’expulsions et de bétonisation – mais on peut toujours faire pire !

La construction de ce « Village » donnera un coup d’accélération aux expulsions des personnes qui habitent déjà sur place ou dans les alentours, détruira le peu d’espaces verts du 93, fera emménager des populations plus riches avec leur pseudo « écologie » d’oppresseurs, leurs digicodes et leur mépris de classe. Read More

Montreuil (93): retour sur l’arrestation d’un compagnon suite au procès du Marbré

Jeudi matin, 1er avril, à 11h avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil le procès du squat le Marbré. Le rendu de ce procès aura lieu le 1er juin.

A 9h, un flic en civil qui tentait d’être discret guettait à l’extérieur du tribunal, et à 11h c’est deux voitures de flics en civil qui se sont postées devant le tribunal, tous flics dehors. A la fin du procès, ils ont été rejoint par la BAC du 10e arrondissement de Paris et d’autres keufs, et ils sont intervenus pour interpeller un compagnon sorti du bâtiment depuis à peine dix minutes.


Read More

Montreuil: on veut nous expulser, on continuera à squatter! Après-midi discussion, goûter, projection au Marbré

Dimanche 28 mars 2021 à partir de 16h, après-midi au Marbré.

Suite à l’expulsion-réoccupation du Marbré et à l’approche de la prochaine audience de sa procédure d’expulsion, le 1er avril, nous proposons d’échanger autour des diverses pressions auxquelles les squatteur.euses doivent se confronter en plus de la justice. Comment se défendre face à des gros bras ? Quoi faire face à un harcèlement médiatique ? Etc.

Pour alimenter ces discussions, on voulait parler d’expériences récentes comme la sale expulsion des occupant.e.s de l’avenue de Fronton à Toulouse en février dernier : l’affaire dite « Roland ». Un propriétaire qui, fâché que les squatteurs.euses bénéficient de la trève hivernale, a fait jouer ses contacts dans la presse locale (la Dépêche du midi) pour mettre une pression médiatique en jouant sur la figure du « pauvre petit proprio ». Un « influenceur » d’extrême droite a relayé l’histoire sur les réseaux. Sur place les journalistes, flics, fafs, justiciers locaux et autres gros bras ont harcelé et menacé le squat. Les occupant.e.s sont parti.e.s sous la pression, mais pas sans conséquences pour leurs expulseurs. En riposte, un incendie de quatre véhicules de la Dépêche a été déclenché et la sauterie de victoire des expulseurs a été attaquée. Read More

Paris: appel du collectif Prenons la ville à la manif du 27 mars 2021

MANIFESTATION POUR LE LOGEMENT, CONTRE TOUTES LES EXPULSIONS
RDV samedi 27 mars 2021, à 15h, pour se joindre au cortège intersquat, place du Châtelet, Paris Ier (métro Châtelet ou RER Châtelet Les Halles).

[Version PDF recto-verso A4]

Il y a en France près de 300 000 personnes sans domicile fixe (à la rue ou dans des dispositifs d’hébergement d’urgence) [1] pour plus de 3 millions de logements vides [2]. Rien qu’à Paris intra-muros, 8% à 17% des logements sont vides, soit entre 113 000 et 232 000 biens immobiliers [3]. Et on devrait se contenter d’attendre que l’État trouve des solutions à tout ça, comme au reste ? 

L’État veut maintenir la population sous sa tutelle. À travers les siècles, l’organisation étatique et capitaliste de la société a réussi, en grande partie, à nous déposséder des moyens de vivre de façon autonome, notamment par la spécialisation et la division du travail. Ce qui est nécessaire à la vie quotidienne est presque entièrement monopolisé par l’économie capitaliste (de la production alimentaire à la médecine, en passant par l’accès à l’eau, la fabrication et la réparation de plein de choses utiles). Cette logique fait de nous des prisonnier·e·s d’un système sans échappatoire, la quasi totalité de la planète ayant été colonisée par l’exploitation et la domination. Il n’y a pas d’issue sans perspectives révolutionnaires.   Read More

Montreuil (93): attaque d’une banque LCL contre les expulsions de squats

La semaine dernière, en se promenant dans les rues du bas Montreuil, on a remarqué que le LCL (Le Crédit Lyonnais) avait été attaqué. Des bombes de peintures ont repeint la façade, des fenêtres ont subi des chocs qui les ont étoilées et les portes d’entrée vitrées ont été brisées en mille morceaux, si bien qu’elles ont cédé et laissé le passage grand ouvert. Un tag sur le mur: « squat expulsé = LCL attaqué ». Read More

Montreuil: le Marbré est réoccupé

Depuis la manifestation combative du dimanche 28 février, rassemblant plus d’une centaine de personnes et faisant suite à l’expulsion du samedi 27 février, le Marbré est bel et bien de retour. Malgré la répression policière, nous avons su réoccuper le lieu et maintenir la dynamique collective à laquelle nous tenons tant.
Le projet derrière notre occupation du lieu a depuis le début été celui de s’organiser indépendamment des organes gestionnaires du monde existant pour lutter contre tout ce qui nous dégoûte et qui ne se met pas en pause le temps d’une pandémie : les taules et les CRAs, les loyers et les spéculateurs immobiliers, et bien d’autres choses encore… Nous y tentons une forme d’auto-organisation, de manière maladroite forcément, car on avance toujours à tâtons, pour nous libérer des systèmes de dominations et des rapports marchands sur nos vies. Read More