Pantin (93): lieux de vie et de création en danger !

Squats Paris banlieues proches : les décisions d’expulsions sans AUCUN délai deviennent chose commune…

Nous sommes les habitants du DSXL, et il y a dix jours la justice a tranché pour notre expulsion immédiate.
Nous sommes un lieu de vie, de création, bref ce que le gouvernement nomme à présent un « tiers lieu ». Dans la même semaine, deux autres squats ont subi la même sentence, sans délai non plus.
Ces décisions sont abusives et sont en passe de se répandre, de devenir des exemples dangereux pour l’avenir du squat. C’est pourquoi nous avons décidé d’informer, de dénoncer et de lutter. Read More

Pantin (93): (ne pas) rendre les clefs sans résister, appel à venir défendre le squat Lakanal d’une expulsion policière

Nous, habitant.e.s du 2 rue Lakanal, subissons depuis quelques jours des pressions policières visant à nous faire quitter les lieux. Ils nous demandent, sous menace d’un recours à la force publique, de leur remettre les clefs avant le 2 juin 2019. Cette expulsion a été ordonnée par le préfet de Seine-Saint-Denis le 23 mai 2019. Nous devions être notifié.e.s par voie postale de cette décision. Nous n’avons rien reçu. Il apparaît assez clair à travers cette menace explicite qu’il y existe une volonté de ne pas faire de bruit dans le quartier et plus largement d’invisibiliser les luttes des exilé.e.s. Rendre les clefs, sans résister. Il s’agit ici encore une fois pour l’État de se désengager politiquement comme matériellement de l’accueil des sans papiers.
Au vu de l’absence de projet déposé sur le terrain de cette maison, cet endroit redeviendra vide comme depuis des années. Nous rappelons que nous vivons dans cette maison avec une dizaine de mineur.e.s étranger.e.s non accompagné.e.s. Read More

Bagnolet (93): procès du squat du collectif Baras, lundi 5 novembre 2018

Le collectif Baras est convoqué devant le Tribunal d’instance de Pantin : la CPAM 93 essaye de récupérer l’immeuble de l’ancienne Sécu de Bagnolet, occupé fin septembre par le collectif, par une assignation en référé d’heure à heure. La CPAM 93 demande l’expulsion sans délai et sans prise en compte de la trève d’hiver. Read More

Bagnolet/Pantin (93): procès du squat du Collectif Baras

Procès, mardi 7 juillet 2015 à 9h30 au Tribunal d’Instance de Pantin (41 rue Delizy – métro Église de Pantin): venez nombreux/ses !

Sans ce bâtiment 200 personnes se retrouveront à la rue.

Nous sommes des migrants originaires de l’Afrique de l’ouest et centrale et, pour la plupart, on vivait en Libye depuis de nombreuses années… puis la guerre nous a forcés à partir. Aujourd’hui, nous sommes en France pour travailler et nous demandons au préfet de nous régulariser au plus vite ! Read More

Montreuil-Bagnolet (93): manifestation contre l’expulsion du squat du collectif Baras

MANIFESTATION : NON à l’expulsion du squat du collectif Baras

Samedi 20 juin 2015 à 14h – RV Mairie de Montreuil.

La manif passera devant l’ancien squat du collectif (Emerson) puis devant la mairie de Bagnolet – pour terminer au squat des Baras, 72 rue René Alazard à Bagnolet. Read More

Bagnolet (93): concert de soutien au collectif Baras le 11 avril, procès le 14

SAMEDI 11 AVRIL
SOIRÉE DE SOLIDARITÉ AVEC LE COLLECTIF BARAS

Repas à partir de 19h (avec ou sans viande)

Concert dès 20h avec :
Biba Arif (musique afro, reggae et soul), des guests et un DJ pour danser !

Au squat des Baras, 72 rue René Alazard à Bagnolet
(métro Gallieni ou Porte des Lilas, bus 115 La Chassagnole)

Le Procès du squat c’est le mardi 14 avril à 9h30 au tribunal d’instance de Pantin (métro Église de Pantin). Venez nombreux !

NON à l’expulsion du squat !
Régularisation des sans-papiers !

Bagnolet-Pantin (93): rassemblements et repas de soutien pour le collectif Baras

Solidarité avec le collectif BARAS !

Le Collectif Baras, né il y a plus de 2 ans, a besoin de votre solidarité car nous sommes menacés d’expulsion du bâtiment occupé au 72 rue René Alazard à Bagnolet.

Notre procès va se tenir mardi 3 février 2015 à 11h30 au tribunal de Pantin (métro église de Pantin).
Votre présence est importante !

Sans ce bâtiment, le collectif se retrouverait une nouvelle fois à la rue !

Pour montrer notre détermination, nous organisation samedi 31 janvier 2015 à 11h un rassemblement devant la mairie de Bagnolet puis, juste après, un repas de soutien au squat 72 rue René Alazard (repas avec et sans viande). Read More

Pantin-Bobigny (93): manifestation à l’appel du collectif Baras, le 7 janvier 2015

Collectif Baras : régularisation des sans-papiers et des logements pour tou.te.s !

MANIFESTATION MERCREDI 7 JANVIER 2015 À 14H

RDV devant le tribunal de Pantin, 41 rue Delizy (métro Église de Pantin) pour aller à la préfecture de Bobigny sur l’esplanade Jean Moulin (métro Bobigny Pablo Picasso). Le départ se fait devant le tribunal car c’est là que le 3 février le juge va décider de notre expulsion ou non !

Collectif Baras : 07.78.32.14.75 ou 07.51.28.82.69 / lesbaras@@@squat.net Read More

Pantin (93): appel à soutenir le collectif Baras au tribunal d’instance

MARDI 4 NOVEMBRE À 9H30
41 rue Delizy, à Pantin
Métro ligne 5 : Église de Pantin

Depuis le 10 août dernier, le Collectif Baras occupe une ancienne agence Pôle Emploi au 72 rue René Alazard à Bagnolet.

Le propriétaire, la banque Natixis, a lancé la procédure judiciaire pour demander l’expulsion du collectif.

Nous appelons à venir nous soutenir au tribunal le 4 novembre 2014. Read More

Pré-St-Gervais/Pantin (93): Attaques solidaires de banques et d’agences immobilières

La solidarité c’est l’attaque

Sous une averse de grêlons, dimanche 8 juin, 8 DABs ont été sabotés à la mousse expansive ou au marteau, et deux agences immobilières ont perdu leur vitres, au Pré-Saint-Gervais et à Pantin. Ce n’est qu’un aperçu de notre rage contre les exploiteurs et les expulseurs. Read More

Pantin (93): Expulsion du 2 rue Lakanal, une personne en garde-à-vue

Expulsion du 2 rue Lakanal à Pantin

Ce matin, le 17 avril 2014 à 6h, le 2 rue Lakanal, maison occupée et habitée à Pantin depuis près de six mois, a été expulsée.
Fourgons de CRS à la pelle, camion avec grilles anti-émeutes, rien n’est trop grand aux yeux de la préfecture de Seine-st-Denis ! On peut noter également la présence d’un adjoint au maire.
Il n’y a eu ni blessé, ni violence physique. Read More

Pantin: Récit d’occupation rue du Général Compans, RDV lundi 3 mars à 19h

Pantin_6_Rue_du_Général_Compans‎

Nous avons occupé quelques jours le 6-8 rue du Général Compans (en face des Moulins de Pantin). Un immeuble de sept étages avec un très vaste terrain, deux niveaux de bureaux et cinq niveaux d’habitation.
Ce bâtiment appartenant à la mairie de Pantin est abandonné depuis 5 ans! Cependant sa salubrité est bonne, car il vient d’être utilisé quelques mois pour accueillir l’espace de pause des ouvriers du chantier voisin.
Nous étions euphoriques car nous allions pouvoir réaliser la zone d’activités associatives rêvée par tous. Cet immeuble devrait être vendu à 3F pour être réhabiliter d’ici environ deux ans. Nous allions avoir le temps de développer notre « Base Vie ». Read More

Pantin: Contre l’expulsion du 2 rue Lakanal

L’ancienne gendarmerie de Pantin, laissée vide pendant près de deux ans, est squattée depuis quelques temps par quelques habitants. Son propriétaire, le Conseil Général de Seine-Saint-Denis a expédié l’affaire, faisant juger son expulsion au mois de décembre. Le texte qui suit relate l’affaire et donne quelques éléments sur le contexte d’une ville qui fait tout pour éloigner ses habitants au profit d’une faune plus friquée. Read More

Pantin (93): Rassemblement de soutien au Collectif des Baras, mardi 14 janvier

LE COLLECTIF DES BARAS APPELLE AU SOUTIEN, AU TRIBUNAL DE PANTIN
MARDI 14 JANVIER À 11H30

Des membres du Collectif et deux familles Rroms occupent un bâtiment vide au 124 avenue Gallieni à Bagnolet appartenant à l’entreprise Emerson qui a demandé leur expulsion. Read More

Montreuil-Pantin (93): Résultat des deux audiences de ce matin pour les Baras

LE COLLECTIF DES BARAS ÉTAIT CONVOQUÉ AU TRIBUNAL D’INSTANCE DE MONTREUIL, CE MATIN À 9H30:

L’avocate du propriétaire, la Fondation pour la recherche médicale, du pavillon de l’avenue du Pdt Wilson s’était faite remplacée sous prétexte que nous l’aurions agressée, voire molestée (sic) à la fin de la dernière audience !

La juge s’est montrée moins agressive que la dernière fois, peut-être à cause du nombre impressionnant de personnes dans la salle: des soutiens et des Baras. Read More