Angers: Ouverture d’un nouveau squat, rue du port de l’ancre

Mercredi 30 décembre 2009

Depuis samedi soir, un nouveau squat a ouvert ses portes sur Angers.

Situé au 16 rue du port de l’ancre, la maison avec une tête de cheval est de nouveau habitée, après plusieurs années où elle a été laissée vide par la Sara. Cette boite gère le patrimoine immobilier de la ville d’Angers, et la démolition (notamment) de ce quartier Tiers Boisnet.

La trentaine de personne vivant dans ce nouveau lieu s’attendent à une visite des condés, des huissiers, et des agents municipaux suite à la publication ce matin dans le « Courrier de l’ouest » d’un article sur cette maison.

Cette nouvelle ouverture de squat est une nouvelle étape dans le combat que mènent les demandeurs d’asile contre la préfecture et la mairie.

Plus d’infos plus tard.

Un voisin

Grenoble : bulldozer contre squat, le retour, 1-1

Samedi 17 octobre 2009

Depuis dimanche 11 octobre, nous occupons, à une dizaine de personnes, la maison située 16, rue Jules Vallès à Grenoble (limite St-Martin d’Hères). Cette maison était vide depuis un certain temps, et est vouée à être démolie pour un projet immobilier dont les travaux ne commenceront pas avant 2011. Encore une fois, une belle et grande maison avec jardin va être démolie pour laisser place à un immeuble blanc, carré, aseptisé, et des logements soi-disant « sociaux ». Encore une fois, les sociétés privées et leur logique de profit nous imposent leur vision du monde, méprisant les avis et désirs des populations concernées. Le permis de construire pour ce projet fait d’ailleurs l’objet d’un contentieux au Tribunal Administratif, introduit par des habitant-es mêmes du quartier ! Read More

Grenoble: C’est la rentrée… des squats expulsés!

20 sept. 2009

A télécharger en version « tract »:
http://grenoble.squat.net/2009-09_Grenoble_expulsions.pdf

Mardi 8 septembre, la maison située au 17, rue Monge, belle maison avec un grand jardin, qui abritait depuis plusieurs mois neuf personnes, s’est faite expulser, et aussitôt démolir. Read More

Montpellier: Programme d’activités au squat « La Chine », fin 2009 / début 2010

Voila le programme pour cette semaine de La Chine :

Lundi 28 : 20h : dérive musico-esthético-politique (amenez vos instrus)

Mardi 29 : 14h : fabrication de chiottes sèches
20h : jeux de go et stratégie de guerre

Mercredi 30 : 14h : discussion sur la technopole montpelliéraine et autour de la brochure « Montpellier, une économie du cancer »
20h : (30 min de ménage) + réunion de défense du squat Read More

St-Petersbourg (Russie): Expulsion du squat Black Hole

black-hole

Traduit d’un article paru en anglais sur squat!net:

Le « Black Hole » était un squat d’habitation, avec cinq chambres dans un immeuble de trois étages. Il a été occupé en avril puis expulsé fin novembre [2009]. 6-7 anarchistes y vivaient, ainsi que Kostya, un travailleur immigré de Biélorussie qui au départ vivait là séparément puis, par la suite, avec les autres squatteur-euse-s.
Read More

Chambéry: Communiqué des occupant-e-s du « Carré curieux »

Bonjour,

Les Pilos ont été expulsés [en novembre 2009] :
http://www.lespilos.lautre.net/

La suite :
=====================================================
Communiqué des occupantEs du « Carré curieux » :

Nous sommes les habitantEs de l’hôtel Morand. Ce bâtiment appartenant à la mairie est abandonné depuis 2002.

Le jeudi 10 décembre [2009], vers 18h30, la police municipale et un conseiller municipal arrivent et constatent qu’ils n’ont plus accès aux lieux. Ils décident alors de convoquer la police nationale pour nous expulser, celle-ci invoque le flagrant délit pour intervenir. Cependant, le flagrant délit ne pouvait pas s’appliquer, car occupant les lieux depuis plusieurs semaines, nous sommes résidents de l’immeuble et, en tant que tels, nous sommes protégés par la loi ; nous leur avons donc précisé qu’ils agissaient hors des cadres prévus par celle-ci, et qu’ils s’apprêtaient à enfreindre le principe d’inviolabilité du domicile. Mais cela n’avait pas l’air de les arrêter, jusqu’à ce qu’un juriste vienne constater notre justificatif de domicile. Read More

Montpellier: Les flics ne réussissent pas à choper la CREVE…


  Montpellier: Les flics ne réussissent pas à choper la CREVE…


Le mardi 22 décembre 2009, le D.A.L (Droit au logement) et le « Jeudi noir » négocient la réquisition des logements vides au parlement.

Pendant ce temps…

Aux alentours de 15H, une dizaine de policier-e-s (et quelques agents EDF venus pour nous couper l’elec’ ) sont venus troubler notre tranquillité.
Nous, une vingtaine de personnes occupant le 35 rue Ernest Michel (ce bâtiment appartenait à la préfecture et il était inutilisé et muré depuis 1 an.)

« On s’en fout, on attend les ordres… » (un flic)

Nous avons clairement expliqué nos « droits » (une de leurs lois stipule qu’ils ne ne peuvent pas expulser sans la venue d’un huissier suivie d’un procès en bonne et due forme) face à leur tentative d’expulsion immédiate donc illégale.
Mais les ordres sont simples: l’expulsion rapide des occupant-e-s en dehors de toutes procédures.

Des gens arrivent en soutien, la quinzaine d’habitant-e-s présent-e-s se réfugient sur le toit, leurs renforts arrivent aussi , en tout plus de trente flics (nationaux, Bac, Dcri – ex-RG) déboulent et défoncent la porte puis entrent. Devant ça se bouscule, bout de trottoir contre périphérique de sécurité…

Après 3h de galère, d’outrages, de chansons et de slogans à la con sous la pluie, les flics se replient, constatant qu’il ne pouvaient pas dégager les occupant-e-s du toit, ils ont été contraints de plier bagage.

« J’men tape, c’est pas à moi qu’on a coupé le chauffage! » (un autre flic – frustré par l’échec)

Nous voulons habiter ce lieu.
Nous avons pour ce lieu divers projets : concert gratuit, labo photo, peinture, atelier mécanique, infokiosk, etc.
Nous refusons de vivre isolé-e-s dans des cages à lapins.
Nous avons choisi de vivre collectivement.
Et pour si peu nous sommes des « terroristes »…

On a besoin de soutien!
Gros bisous et guerre sociale!

PS: pour l’instant pas de photos mais voilà le lien vers un article du Midi Libre…
http://www.midilibre.com/articles/2009/12/23/MONTPELLIER-Les-squatters-echappent-a-l-39-expulsion-1047119.php5
et sinon il y a quelques images au début du 19/vin de rance 3 Languedoc du 22 décembre.

Les habitant-e-s de LA CREVE (lacrevesalope at laposte point net)


Lausanne: Annulation de la fête du 26 décembre 2009 à l’Espace autogéré de Lausanne

Faute de suceuses, la bite en chandelle, le «Noël des amis» est annulé !

Nous avons malheureusement dû annuler le «Noël des amis» prévu le 26 décembre 2009. Nous disons malheureusement, car nous nous en réjouissions autant que les personnes qui nous l’’ont proposé et en étions partie prenante. Nous ne pouvions toutefois laisser sans réponse la réalisation et la diffusion de flyers et d’’affiches sexistes. Read More

Turin: Compte rendu de la manif du 19 décembre 2009 contre les expulsions et la répression

Traduit de l’italien (Tuttosquat) par un compagnon du sud, 20 décembre 2009.

Près de 1500 personnes ont participé à la manifestation contre les expulsions et la répression dont sont victimes les squats de Turin (et d’autres villes italiennes) samedi 19 décembre, dans un froid de canard et devant un imposant dispositif policier (près de 800 carabiniers, Digos, etc. qui ont quadrillé tout le (long) parcours de la manifestation).

Des manifestants(es) déterminés et qui ont donné de la voix contre la municipalité de Turin dont le sinistre Chiamparino qui voudrait expulser tous les squats de la ville. Read More

Dijon: Menaces d’expulsion sur la centaine de Roms occupant les casernes

Publié le 16 décembre 2009 sur Brassicanigra:
http://www.brassicanigra.org/contributions/menaces-d-expulsion-sur-la-centaine-de-roms-occupant-les-casernes-a-dijon.html

Le Tribunal leur a accordé 4 mois de délais le vendredi 11 décembre.

Cela fait plus d’un an que les anciens locaux de ravitaillement de l’armée dijonnaise, laissés à l’abandon par les institutions militaires, sont occupés par des familles roms. Le nombre d’occupants s’est accru à la fin de l’été jusqu’à atteindre une centaine de personnes, suite à l’expulsion de plusieurs autres squats et à la vague de répression orchestrée par les pouvoirs publics dijonnais au printemps dernier. Malgré une suite d’actions et de manifestations, le Maire, dénoncé en avril pour ses déclarations féroces au sujet des roms, ainsi que la préfecture, avaient refusé d’envisager toute solution pour revenir sur les dénis de droits et discriminations constantes que ceux-ci subissent en France. Read More

Berlin: un compagnon arrêté

Publié le 19 décembre 2009 sur Paghere tutto:

Le 26 novembre 2009 à Berlin, des personnes manifestent contre l’expulsion du 183 Brunnenstrasse, survenue deux jours plus tôt. Un manifestant, Mauro, est arrêté et accusé d’avoir lancé une bouteille sur les flics.

Nous ne voulons pas perdre de temps à énoncer tous les faits permettant de nier cette accusation. Read More

Tags: ,

Genève: Occupation en solidarité avec les camarades de Turin

Plutôt deux fois qu’une : Occupation au 45 rue de Saint-Jean

Nous occupons cette maison parce que bientôt, nous n’en aurons plus. Nous l’occupons aussi parce que nous l’avons déjà occupée en août 2007. Elle était vide alors depuis deux ans, elle est toujours vide : depuis quatre ans. Nous l’occupons enfin en solidarité avec nos camarades de Turin qui manifestent aujourd’hui contre le plan du maire «communiste» Chiamparino d’évacuer tous les squats de la ville.

Ici à Genève, pareil plan a été mis à exécution : entre novembre 2006 (expulsion de Chez Georges) et août 2008 (expulsion de la Petite Tour), une dizaine de squats ont été évacués. À cela s’ajoutent l’expulsion des Jardins et des maisons occupées à Saint-Jean en 2004, la fin d’Artamis, etc. Il y a une volonté claire du pouvoir d’éliminer tous les lieux d’habitat et d’activités qui ne sont pas soumis au marché immobilier.

Read More

Montpellier : rassemblement lundi 21 décembre 2009 à 13h devant la Chine pour soutenir le lieu contre une éventuelle expulsion


  Montpellier : rassemblement lundi 21 décembre 2009 à 13h devant la Chine pour soutenir le lieu contre une éventuelle expulsion


Le squat révolutionnaire et d’activités « La Chine », ouvert récemment à Montpellier (73, rue du Triolet), est menacé d’expulsion depuis deux semaines par le propriétaire. Nous, membres dynamisants de La Chine, appelons à un rassemblement lundi 21 à 13h afin de résister en cas de tentative d’expulsion du lieu.

Un huissier de justice est en effet censé passer à 14h et le propriétaire sera peut-être aussi présent. La menace est que ce dernier vienne essayer d’expulser de force ou qu’il appelle la police pour le faire. Plus nombreux nous serons à montrer notre soutien envers le squat, moins une éventuelle expulsion sera facile.

On vient à La Chine en s’arrêtant à l’arrêt de tram 1 Saint-Eloi, puis en empruntant la Voie Domitienne et en prenant la deuxième rue sur la gauche (73, rue du Triolet).

Petit rappel : cela fait deux mois que La Chine est ouverte et, en plus de l’habitation, il y a eu cinq/six semaines d’activités organisées. Voici un panel rapide de ce qui a été fait : atelier autodéfense/relaxation, lecture collective de théories révolutionnaires, création et collage d’affiches, atelier bricolage, nunchaku, soirée échec, décoration du lieu, information sur les nanotechnologies, atelier théâtre, discussion sur l’Histoire, réunion de tentative d’organisation politique révolutionnaire…).

La Chine


Toulouse: Le Kapilotracté passe en procès


  Toulouse: Le Kapilotracté passe en procès


Cela fait un mois qu’on occupe une belle et grande maison au 6, rue Casanova. nous avons décidé de l’habiter car nous voulons en faire un espace de vie collective et autogestionaire. car nous refusons de nous faire dicter nos vies par des rapports marchands. car nous souhaitons mettre en place un espace de gratuité ouvert sur le quartier. car nous refusons l’aseptisation et la gentrification des quartiers de la ville. car ceux qui nous jettent hors des villes sont les même qui spéculent et qui laissent à l’abandon des immeubles afin de créer une pénurie de logements. Et nous avons décidé de l’occuper pour encore plein d’autres raisons…

Mr Malavielle, huissier de justice, nous a apporté mercredi [16 décembre 2009] une sommation de quitter les lieux. Deux jours plus tard, il revenait nous faire un coucou en nous apportant cette fois-ci une assignation en référé. Nous appelons donc à un rassemblement en soutient demain
LUNDI 21 DECEMBRE 2009 A 14H AU TGI

Merci de faire tourner cet appel à tous vos réseaux!

A bientôt.

Le Kapilotracté


Udine (Italie): Manifestation contre la fermeture du centre autogéré de la ville

Vendredi 18 décembre 2009

22 années d’autogestion ne peuvent pas être effacées par une évacuation !

Le groupe « Antifascistes – International », groupe transnational de l’action antifasciste informe des faits suivants :

Le 19 décembre aura lieu une manifestation à Udine contre la fermeture du centre autogéré de la ville. Read More