Calais: bribes de récits de l’expulsion de la Jungle

Un récit des trois premiers jours de l’expulsion, du 24 au 26 octobre, a été écrit par Virginie Tiberghien (coordinatrice de l’École laïque du chemin des Dunes, dans la Jungle), dans Démanteler Calais n°1. À lire ici, au format PDF (le n°2 de Démanteler Calais, plus anecdotique, est également téléchargeable ).

Dès le début de l’expulsion de la Jungle, des rassemblements et des manifs de solidarité avec les migrant-e-s se sont tenu-e-s un peu partout en France (détails sur Squat!net et sur Indymedia-Nantes). Read More

Rassemblements et manifestations un peu partout en France, contre l’expulsion de la Jungle à Calais

Annoncée clairement par le gouvernement pour ce lundi 24 octobre, l’expulsion de la Jungle de Calais devrait prendre plusieurs jours.

En solidarité avec les migrant-e-s, et contre l’expulsion de la Jungle, plusieurs rassemblements et manifestations sont prévus dès aujourd’hui dans différentes villes de France.

Si la liste ci-dessous n’est pas exhaustive, elle peut au moins permettre à celles et ceux qui ne sont pas trop loin de rejoindre un rassemblement ou une manif: Read More

Une femme violée à Calais. Mastication féministe et antifasciste

En plein contexte de menaces d’expulsion de la jungle de Calais, un drame de plus vient s’ajouter à tous ces parcours chaotiques, toutes ces vies mutilées, qui se frayent un chemin fragile et échouent sur les côtes normandes : une femme, interprète pachtoune, venue contribuer à un reportage pour France 5 a été agressée et violée par des afghans aux abords de la Jungle. Le lendemain toute la presse du net en parle. Rage et amertume que nous tentons de décortiquer ici. Read More

Calais Research Network: plus de 40 entreprises qui profitent de l’expulsion de la Jungle et des violences aux frontières

La destruction de la jungle de Calais est sur le point de commencer, mais à qui profite cet acte brutal ? D’une part aux politiciens cyniques, qui lorgnent sur l’élection présidentielle de l’année prochaine, et tentent désespérément de s’accrocher au pouvoir en affichant une politique de fermeté. Mais cela va également augmenter les profits d’une armée d’entreprises privées qui fournissent balles en caoutchouc et fils barbelés, bulldozers et bus vers l’expulsion. Read More

Calais: appel à rassemblement le 14 octobre, en solidarité avec la Jungle

Rassemblement le vendredi 14 octobre 2016, à 16h. RDV Place d’Armes, à Calais.

La CISPM lance un appel à rassemblement Place d’Armes à Calais le 14 octobre 2016 à 16h à tous les habitants présents à Calais ainsi qu’à toutes les forces sociales, pour dénoncer :

– l’isolement social et économique des populations du Calaisis, y compris pour ceux qui sont contraints par les institutions de l’Etat à vivre dans « la Jungle », à savoir les migrants ; Read More

Notre-Dame-des-Landes : ni ici ni à Calais – Ne pas rester silencieux…

On entend via certains médias [Note de Squat!net: par exemple, dans le Canard enchaîné du 28 sept. 2016] que la priorité du gouvernement ne serait pas d‘expulser la ZAD en octobre, mais « d’évacuer la jungle de Calais ». Les forces de l’ordre ne pouvant être sur ces deux fronts à la fois. Face à ce jeu d’un cynisme sans nom de mise en concurrence entre l’expulsion de la ZAD et celle de la jungle de Calais, le mouvement contre l’aéroport et son monde ne peut rester silencieux.

Pour cela, nous appelons à la solidarité et à l’organisation d’actions maintenant et dans les prochaines semaines contre l’État francais, Vinci et les autres qui seraient impliqués dans l’expulsion de « la jungle » à Calais et à la ZAD de NDDL. Ces deux luttes sont des combats réels contre les politiques impérialistes et racistes de l’Europe et la guerre qu’elle mène contre les « indésirables ». Read More

Calais : récit et réflexions à propos de la manif interdite du 1er octobre

Ce samedi 1er octobre, une manifestation de solidarité avec les migrant·e·s était prévue à Calais, au départ de la « Jungle », nom donné au plus grand bidonville de France, où vivent plusieurs milliers de migrants (pratiquement que des hommes). La manifestation devait traverser Calais pour finir au centre-ville.

Deux jours avant, la manif était « interdite » par la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, qui annonçait « l’interdiction de toute manifestation revendicative en lien avec la question des migrants à Calais, Sangatte, Coquelles, Fréthun et Marck-en-Calaisis, pour l’ensemble de la journée du 1er octobre 2016 ».

Il n’y avait pourtant aucun souci pour manifester un mois plus tôt contre la présence de migrants à Calais… Mais, là, pas moyen d’exprimer sa solidarité avec les migrants, surtout pas en plein centre-ville. Read More

Calais : razzia policière nocturne contre les restaurants du bidonville

Avant une expulsion, accroître le niveau de harcèlement et de violence pour faire partir un maximum de personnes. Provoquer l’auto-expulsion pour faciliter l’expulsion.

Depuis le début du mois, le bombardement du bidonville à la grenade lacrymogène a repris, principalement la nuit. Read More

Calais : bienvenue aux migrant·e·s ! Manif le 1er octobre 2016

Un an après la noyade du petit Aylan Kurdi sur les côtes grecques, qui semblait avoir secoué les consciences des politiciens européens, on meurt toujours en nombre en Méditerranée, sur le chemin vers l’Europe et à ses frontières intérieures et extérieures. À Calais la population du bidonville dépasse les 10 000 personnes dans des conditions de vie toujours plus effroyables ! Là comme ailleurs en Europe, la situation ne fait que s’aggraver pour les migrants, démontrant ainsi l’inefficacité et le caractère meurtrier des politiques actuelles.
À Calais, le démantèlement du camp annoncé par les uns et réclamé par les autres, ne saurait être une solution ! Read More

Calais : une victoire politique

Vendredi, quand la juge de Boulogne-sur-Mer a annoncé, en répétant trois fois, que le procès de 8 amis était irrégulier, cris de joie et applaudissements ont retenti dans la salle d’audience. Dehors un cordon de la Police de l’Air et des Frontières (PAF) attendait pour embarquer cinq d’entre eux qui avaient reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF), mais celles-ci s’étaient déjà enfui et elles n’étaient donc pas présentes pour apprécier l’annonce de leur victoire.

Les juges ont décidé qu’il y avait trop d’irrégularités et que les autorités n’avaient pas suivi les procédures pour l’arrestation et la détention de 8 personnes présentes sur le toit d’un immeuble abandonné du centre ville de Calais le dimanche 27 mars. Read More

Calais: procédure nulle lors du procès du squat du « Moulin blanc »

La procédure pénale a pour finalité de fixer des règles permettant de déterminer s’il y a infraction, d’en rechercher les auteurs et de les juger, en garantissant les droits des personnes. Ces règles ne sont ni parfaites ni infaillibles, mais leur respect fait la différence entre un jugement et un lynchage [Note de Squat!net: désolé pour cette intro affreusement citoyenniste…].

Dans le cas des huit personnes arrêtées sur le toit des bâtiments abandonnés de l’ancien foyer du Moulin blanc à Calais, occupé dimanche dernier pour protester contre la destruction de la partie sud du bidonville et revendiquer le droit au logement pour toutes et tous, et évacué dans l’après-midi, le tribunal de grande instance de Boulogne/Mer a jugé que la procédure menée était nulle parce que ne respectant pas le droit. Read More

Calais: le nouveau squat déjà expulsé…

Un bâtiment qui avait été récemment squatté a été ouvert publiquement ce matin sur la rue des Prêtres à Calais. Il s’agit d’un ancien foyer pour les personnes sans-abri, abandonné depuis des années. Des gens ont commencé à se rassembler vers 11h le matin, pour soutenir ceux et celles qui étaient déjà barricadé-e-s à l’intérieur. Un voisin a appelé la police allant jusqu’à leur proposer de l’aide pour nous expulser. Aux environs de 14h, le bâtiment fut entouré d’une douzaine de camions de CRS, et ceux et celles à l’intérieur étaient déjà monté-e-s sur le toit. Vers 16h30, les keufs ont commencé à repousser des gens à l’extérieur et à défoncer la porte du bâtiment avec l’aide d’un bélier. L’adjoint au maire, dont le nom ne vaut pas la peine d’être publié, tenait le bélier avec les CRS. N’ayant pas réussi à défoncer la porte-avant de la maison, ils ont alors brisé une fenêtre pour ouvrir la porte de l’intérieur. Read More

Calais: ouverture d’un nouveau squat en centre-ville

Depuis des années, le gouvernement et la préfecture de Calais détruisent, dessoudent des lieux habités. Depuis des années, de nombreuses personnes sont agressées par la police et les fascistes et se font voler ou détruire leurs biens à Calais. Depuis des années, des personnes sont contraintes de vivre dans la peur et l’insécurité parce qu’elles sont étrangères. Read More

Marseille : une semaine d’actions en solidarité avec la résistance de la « Jungle » à Calais

Suite aux récentes expulsions à Calais, une semaine d’actions en solidarité avec la résistance dans la « Jungle » a eu lieu à Marseille. Nombre d’individus et groupes ont contribué de façon anonyme aux diverses actions contenues dans ce communiqué. Toutes les cibles choisies collaborent dans la répression, l’assujettissement et la déportation de personnes migrantes et/ou sans papiers, à Calais ou ailleurs.
Ci-dessous la liste des actions telles qu’elles ont été communiquées par les personnes concernées: Read More

Calais : mensonges dans les médias sur No Borders – une réponse de Calais Migrants Solidarité

Au cours des dernières semaines, le gouvernement français a cherché désespérément à détourner l’attention de ses actions brutales à Calais, en ressuscitant la campagne de propagande contre les “dangereux” militants « No Border ».

Encore une fois, divers fonctionnaires – du ministre de l’Intérieur Cazeneuve en personne en passant par la Préfète Buccio et Bouchart la maire – se sont unis dans une chorale mensongère sur « No Border», reprise une fois de plus en chœur par les médias traditionnels. Read More