Grenoble : Agression au camp Valmy, et pétition de soutien à ses occupants

Camp-Valmy-Migrants-20

Ce samedi 20 mai dernier se tenaient simultanément à Grenoble et à Saint-Martin-d’Hères une réunion avec Louis Aliot, vice-président du Front National, et un meeting avec Alexandre Gabriac, qui se présente aux prochaines élections législatives sous l’étendard de Civitas.

Ces rassemblements, accueillis avec la bienveillance des municipalités Vert/Parti de Gauche et communistes, bénéficiaient tous les deux d’une belle protection policière.Lors de la nuit suivante, dans ce climat à mettre en confiance le plus timoré des raciste, une bande de motards est passée au camp installé parc Valmy, et ce pour les terroriser en tournant autour d’eux, en leur proférant des menaces et des insultes racistes, le tout armé de bâtons ou de barres de fers. Read More

Turin: suite de la répression du 3 mai… trois personnes en prison, trois autres assignées à résidence

Résultat des audiences de ré-examen pour les 6 compagnon-nes emprisonné-es depuis le 3 mai à Turin.

Vendredi 19 mai, les tribunaux ont rendu leur décision à travers la sale bouche de la juge Loretta Bianco. Sans en connaître les motifs, les juges ont décidé de garder en prison Anto, Antonio et Fran, et de mettre sous assignation à résidence avec interdiction de communication Fabiola, Cam et Giada. Read More

Bruxelles: le Centre Social Anarchiste a été expulsé

Vendredi 19 mai 2017, le CSA de Bruxelles a été expulsé. Il y a eu 28 arrestations. Tout le monde a été relaché entre 22h le soir-même et le lendemain matin. Plus d’infos sur Indymedia-Bruxelles.

Grenoble : petit déj’ contre les expulsions

Ce Lundi 22 mai au tribunal d’instance de Grenoble, 3 maisons occupées passeront en procès pour « occupations sans droit ni titre ».

Ce mois de mai est une hécatombe pour les groupes et les personnes qui squattent des maisons et des immeubles dans l’agglo : trois expulsions pour le réseau du 22, le procès pour le camp Valmy, le Roxy Cooper expulsé, le camp derrière Cémoi menacé, des actions militantes asphyxiées (CHU, CCAS), GEG qui court derrière rue Jay et bien d’autres expulsions dont nous ne savons rien (expulsions locatives notamment). Read More

Dong Tam (Vietnam): des villageois-es en lutte se barricadent et retiennent des flics en otage

dongtam-vietnam

Le mois dernier, le dimanche 16 avril 2017, dans le village de Dong Tam, à proximité de Hanoï, des affrontements violents ont opposé des habitant-e-s aux policiers, les jets de pierres forçant ces derniers à reculer… Dans la foulée de ces émeutes, environ une quarantaine de policiers ont été retenus en otage dans un gymnase par des villageois-es en colère qui protestaient contre la confiscation de leurs terres par l’armée. Read More

Grenoble : deuxième expulsion illégale du 1-3 rue Aristide Bergès

7b4a947cb5bd35c4def6056c7e158f

La répression policière visant les ex-habitant·e·s du village olympique et les personnes en soutien continue.

Aujourd’hui mercredi 10 mai vers 14h30, la police, avec la collaboration des pompiers (intervention avec leur nacelle pour une entrée par une fenêtre du premier étage) ont expulsé le bâtiment réoccupé du 1-3 rue Aristide Bergès. Read More

Brest: expulsion du squat « Super 5 »

2017-05-11_Brest_expulsionSuper5

Jeudi 11 mai, quelques jours après avoir rendu son existence publique, le squat « Super 5 » a été expulsé par la police vers 8h45 du matin, sans procès ni rien, avec pour probable justification qu’il s’agirait d’une violation de domicile, puisque selon Le Télégramme, « cette maison est régulièrement occupée par son légitime propriétaire, un homme âgé de 87 ans », bien que celui-ci vive « en établissement de retraite »… Read More

Montpellier: expulsion du Royal après plus d’un an d’existence

expulsion-royal-montpellier

Le Royal Occupé, lieu d’habitation et d’activités politiques emblématique de la culture alternative montpelliéraine depuis un peu moins d’un an, a fermé ses portes ce jeudi 11 mai 2017 à 5h50 du matin.

Le squat du Royal, dont l’occupation avait débuté le 30 mars 2016 durant le mouvement contre la loi Travail, a vu ses occupants expulsés ce jeudi 11 mai. Une vingtaine de personnes ont ainsi perdu leur toit, et Montpellier est en deuil d’un lieu de culture alternative et anticapitaliste. Read More

Bruxelles: menaces d’expulsion au CSA… une police politique à la manœuvre

2017-05_Bruxelles_CSA-affiche-encasdexp

Alors que les activités du centre social anarchiste tournent à plein régime et que des groupes se forment ou s’installent et créent des liens ensemble afin de mener à bien des projets communs, des informations inquiétantes nous parviennent. Selon des sources fiables, une procédure expresse et unilatérale en première instance aurait été introduite par les propriétaires, grandes sociétés privées de biens immobiliers. Pourtant, il y a peu, les propriétaires étaient disposés à nous laisser occuper les différents bâtiments de la rue Godecharle jusqu’à leur mise en vente, avec permis de démolition, c’est-à-dire au moins jusqu’à la fin juillet.

C’était sans compter sur l’intervention acharnée des renseignements généraux de l’État belge qui sont allés trouver les propriétaires ainsi que, un peu plus tard, leurs avocats pour leur mettre la pression et raconter des calomnies sur le centre social et ses occupant-es. Read More

Grenoble : Appel à soutien pour les exilés du village olympique sans logement (9 mai 2017)

rue_aristide_berges_001

Mise à jour du mardi 9 mai 2017 à treize heures : L’occupation de la direction du CHU a été évacuée par la police. Nouveau regroupement prévu maintenant, de nouveau au bâtiment 1-3 rue Aristide Bergès.


Mise à jour du mardi 9 mai 2017 à midi : On nous signale une réoccupation massive du bâtiment rue Aristide Bergès par les soutiens des expulsés du 3 mai (expulsion réalisée en toute illégalité), et toujours dans le but d’héberger les anciens habitants du village olympique. On nous parle aussi d’une occupation de la direction du CHU, et un appel à les rejoindre en soutien.


À la suite de l’incendie du squat du Village Olympique le 15 mars 2017, les habitant·e·s, exilé·e·s de plusieurs pays d’Afrique venus en France pour demander l’asile, ont dû quitter leur logement. La ville de Grenoble a proposé des solutions de mise à l’abri temporaires. D’abord parqué·e·s dans un gymnase puis dispersé·e·s dans des hôtels, ces exilé·e·s seront remis à la rue le 12 mai.

L’État ne prenant pas ses responsabilités en laissant des demandeurs d’asile à la rue, ces exilé·e·s, soutenu·e·s par des collectifs et des associations, ont décidé d’occuper un nouveau logement. Deux bâtiments, vacants depuis plusieurs années, ont été réquisitionnés ces dernières semaines. Le premier début avril, situé au 1-3 rue Auguste Gaché, appartient à une société de spéculation immobilière défiscalisée (SSCPI Renovalys, groupe dépendant d’Eiffage). Le second, occupé fin avril, situé au 1-3 rue Aristide Bergès, appartient au CHU de Grenoble. Read More

Brest: ouverture du squat « Super 5 »

chat_noir-super5

Nouveau squat d’activités, de rencontres et d’organisation sur Brest.
Soirée de présentation et d’ouverture le vendredi 12 mai dès 19h.
Planning pour la semaine du 15 mai à venir très prochainement.

Et on va y faire quoi ?

Le Super 5 est un lieu de vie, d’activités, de rencontres et d’organisation. C’est un lieu autogéré, anti-autoritaire et inclusif basé sur la lutte contre toutes formes d’exploitation, d’oppression et de discrimination. Read More

Grenoble: expulsion du 1-3 rue Aristide Bergès des exilés du Village Olympique

rue_aristide_berges_001
Ce mardi trois mai se tenait une cantine devant le squat du 1-3 rue Aristide Bergès. Ce bâtiment, vide depuis plusieurs année appartient au CHU de Grenoble, et venait d’être ré-ouvert par des militants du droit au logement pour héberger les exilés du village olympique, qui a brûlé il y a quelques semaines.Une heure après le repas, plusieurs fourgonnette ont débarqué en trombe dans la rue, et plusieurs escouades de policiers, déjà casqué, équipés, et matraque levée en ont surgit.

S’en sont suivis poussage et matraquage des personnes présentes en soutien devant la porte d’entrée. La rue fût bouclée, et pendant deux heures les militants et les soutiens ont bloqué le quai Claude Bernard, tout en chantant des slogans contre les expulsions et pour la régularisation de tous les sans-papiers.

Blocage brutalement brisé par les policiers, à coups de gazeuse et de matraque.

Read More

Turin: agression contre carabiniers… 6 incarcérations, 1 personne recherchée

2017-05_Turin_Asilo_perquiz-300

Tract diffusé dans le quartier autour du squat l’Asilo Occupato. Le 3 mai, flics et carabiniers défonçaient la porte, perquisitionnaient, coupaient le gaz et incarcéraient 6 compagnon-nes. Les accusations sont dégradations, résistance à personne dépositaire de l’autorité publique et séquestration de personne. Illes sont accusé-es d’avoir attaqué deux patrouilles de carabiniers suite à un contrôle d’identité. Les 6 sont tou-tes détenu-es dans la prison de Turin.

Turin – Un quartier en transformation…

Mercredi 3 mai à 6h30 du matin, la police et les carabiniers ont fait irruption à l’Asilo Occupato et dans les occupations de Corso Giulio Cesare 45 et Borgo Dora 39 pour effectuer 6 incarcérations. Nous sommes au courant d’une septième personne recherchée mais qui n’a pas été trouvée… à elle va notre coucou le plus chaleureux. Read More

Notre-Dame-des-Landes: Céline Dion soutient la ZAD !


5min20 – 57Mo – MP4 – Février 2017 – Télécharger Read More

Grenoble: bonne nouvelle pour le bidonville Valmy

camp-valmy-migrants

Ce jeudi 27 avril, le tribunal administratif de Grenoble a débouté le maire de Grenoble de sa demande d’évacuer le bidonville Valmy

C’est effectivement une victoire, à laquelle la mobilisation – notamment de l’assemblée des mal logé.e.s – et la ténacité de l’avocat, Me Alban Costa, ne sont pas étrangères.
Le maire de Grenoble, pour sa part, n’avait pas daigné recevoir une délégation de nombreuses associations venues évoquer d’autres solutions qu’une évacuation sèche du bidonville, conformément à ses promesses électorales. En guise de concertation, Eric Piolle leur a envoyé … un cordon de policiers.

Read More