Algérie: La colère continue de gronder pour l’accès au logement

2013-11-22_Algerie_Boumerdes_immolation

Deux récents articles issus de la presse mainstream algérienne relatent deux exemples de révolte concernant la question du logement:

Boumerdès: Un père de famille s’immole par le feu
Farid M. (Tamurt.info) | 22 novembre 2013

Le marasme dans lequel vivent les Algériens les pousse à commettre l’irréparable. Un père de famille de 32 ans, au nom de K. M., muni d’une bouteille pleine d’essence, s’est introduit ce matin à l’intérieur du siège de la wilaya de Boumerdès. Read More

St-Ouen (93): Expulsion d’un camp rom où logeaient environ 800 personnes

2013-11-27_StOuen93_expulsioncampementroms

Quelques jours après que le camp rom de Saint-Ouen ait été officiellement expulsable, une importante opération de police a été déclenchée aujourd’hui [27 novembre 2013] pour évacuer le campement où vivaient jusqu’à 800 personnes. L’expulsion a notamment été réclamée par la mairie Front de Gauche et par l’entreprise CPCU, responsable du chauffage souterrain parisien.
Read More

Montréal: attaques contre la gentrification

Un des tracts trouvés sur place:
2013-11_Montreal_actionantigentrification-tract
Read More

Montreuil (93): Rassemblement contre l’expulsion du 10 avenue du Président Wilson, le 2 déc. 2013

Avenue du président Wilson, Montreuil

LUNDI 2 DÉCEMBRE 2013 À PARTIR DE 16 H
RASSEMBLEMENT DEVANT LA MAIRIE DE MONTREUIL
CONTRE L’EXPULSION DU 10 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON

Actuellement, certains du Collectif des Baras occupent une maison à Montreuil, inoccupée depuis des années, mais le propriétaire, la Fondation pour la recherche médicale a demandé l’expulsion afin de spéculer sur cette parcelle. L’audience reportée au 11 mars 2014 a été remise en question par un référé d’heure à heure avec une assignation le 4 décembre à 9h30 au Tribunal d’Instance, 62 rue Franklin à Montreuil. Read More

Le Cap (Afrique du Sud): Pillages et émeutes du logement

2013-10-30_LeCap_emeutelogement

Mercredi 30 octobre dernier, alors que le police tentait d’empêcher une manif pour le logement d’accéder au centre-ville, des émeutes ont éclaté dans la ville du Cap, en Afrique du Sud.

Les émeutier-e-s, venant pour la plupart de quartiers pauvres où ils/elles logent dans des bidonvilles sur des terrains squattés, ont exprimé leur colère en brûlant des poubelles, en pétant des fenêtres de voitures et en pillant plusieurs magasins. Read More

Grenoble: Ouverture d’un nouveau squat sur le campus universitaire

logo_Fac_de_Droit

Salut,

un nouveau squat a ouvert sur le campus de Grenoble, dans l’ancienne fac de droit.
Voici le tract de présentation :

À tous les galériens, galériennes, bienvenue sur le nouveau navire

Viens embarquer dans ce nouvel espace des possibles au 73 rue des universités, en face de l’Agora, ancienne fac de droit inutilisée depuis la rentrée universitaire et destinée à être remplacée par une pelouse. Comme ça a été fait à Moulissimo, on veut faire de ce lieu, avec qui le voudra, un endroit peinard où tu pourras, nuit et jour, boire un truc chaud, te reposer, discuter, étudier, manger, danser, projeter des films, dormir, bricoler, jardiner, jouer au cerceau, et tout ce que tu voudras y rajouter, bref vivre. Read More

Lille: La police attaque un squat du boulevard Victor Hugo

Jeudi 14 novembre, un concert s’achève et un repas se partage dans un squat du boulevard Victor Hugo. Une poignée de flics nationaux réussit à entrer et arrête quelqu’un à la porte. Quelques dizaines de personnes font face et empêchent les intrus d’avancer. Des renforts arrivent, autres uniformes, même odeur de merde. A peine couverte par le gaz lacrymo qui a suivi. Tout-le-monde s’en est pris plein la gueule et plusieurs personnes ont été sérieusement matraquées. Les tasers étaient armés. Après avoir bien fait mumuse, les chiens de garde sont partis quand on leur en a donné l’ordre, en chialant pas mal de lacrymo aussi. Pas de blessé.es graves de notre côté. Le pote embarqué est ressorti presque 24h plus tard. Read More

Ivry-sur-Seine (94): Manifestation-déambulation contre Ivry-Confluences et le Grand Paris, le 8 déc. 2013

2013-12_IvrySurSeine_GPII-web

Vous avez sûrement entendu parler du projet Ivry-Confluences et de son slogan « la ville en mouvement »…
Ce projet de réaménagement urbain prétend résoudre les problèmes de logement, d’insalubrité et même de chômage à Ivry, proche banlieue sud de Paris. Il s’agit en réalité de donner une nouvelle image à la ville en vue d’attirer des entreprises du secteur tertiaire ou les sièges sociaux des grands groupes et de faire venir des classes sociales aisées qui seront les seules à pouvoir s’offrir les nouveaux logements. Read More

Liège: Communiqué de soutien du TALP et appel au rassemblement pour le Passe-Partout

TALP_Theatre_a_la_Place_place_de_l'yser_Liege

Déclaration publique du Théâtre à la Place sur les derniers évènements répressifs contre le mouvement d’occupation des bâtiments et des conséquences que cela entraîne sur les habitant-e-s :

« Nous, « Théâtre à la Place », collectif d’occupation du théâtre place de l’Yser en Outremeuse (Liège), témoignons notre solidarité face à la répression et à la marginalisation que subit le mouvement squat ainsi que les squatteurs et squatteuses.
Ce communiqué répond à cette nouvelle vague de répression qui touche beaucoup de squats : la Pétroleuse, l’Armada, et plus récemment le Gésu et le CSOA (Centre social occupé autogéré) Passe Partout. Mais il répond aussi aux dernières attaques médiatiques qui répandent sans vergogne la désinformation, caricature les squatteurs-euses, et développe la peur ainsi que la méfiance sur le mouvement squat et les individu-e-s qui le compose. Malgré leur propagande, nous tenons à rappeler que les squats ainsi que les personnes qui y vivent et/ou y participent ne sont pas uniformes ni homogènes. Leurs désirs, raisons, projets leur sont propres. Read More

Ivry-sur-Seine (94): La mairie communiste expulse une maison occupée par des migrants

affiche-squat

Une maison, occupée depuis deux ans par des migrants, a été expulsée par la mairie communiste, sans relogement, pour faire de la place à un énorme projet immobilier.

Mardi 12 novembre au matin, la mairie d’Ivry a organisé l’expulsion d’une maison occupée depuis plus de deux ans, afin de faire de la place pour le projet Ivry Confluences [1], un grand plan de rénovation urbaine sur le quartier d’Ivry Port. La maison occupée va être prochainement détruite et la dizaine de migrants qui occupaient régulièrement la maison sont à la rue. Read More

Bègles (33): l’Oukaze expulsable, festival anti expulsion le 5, 6 et 7 décembre

2013-12_bordeaux_begles_oukaze_squat_affiche_expulsion_festival

L’Oukaze est une maison occupée depuis mars 2013, le propriétaire est la Communauté Urbaine de Bordeaux et le bâtiment etait inoccupé et muré depuis deux ans. Au 5 Décembre, la maison est expulsable bien qu’aucun projet ne soit défini sur la maison. On a donc décidé de ne pas nous laisser expulser pour pouvoir continuer à faire vivre cette maison et à nous organiser contre l’état et sa machine à expulser.
On commence donc différentes formes de résistance dont un festival. On vous appelle à diffuser, venir, participer, les soutien en tout genre sont bienvenus : groupes de musique, spectacle, présence…. Read More

Calais: Squat Victor Hugo, un jugement anti-pauvres

imgp0835

Un rassemblement d’une cinquantaine de personnes devant le tribunal d’instance de Calais pour le rendu du jugement sur l’expulsion du squat Victor Hugo, qui héberge une vingtaine de femmes et d’enfants exilés. Un jugement qui n’a pas été rendu en audience publique, dont il il simplement été possible d’obtenir lecture des conclusions, et dont il n’a pas encore été possible de prendre connaissance dans son intégralité.

Dans ce genre d’affaire, les juges doivent trouver un équilibre entre la situation concrète des occupants et les droits du propriétaire.

D’un côté, une personne propriétaire de trois appartements et de cette maison du boulevard Victor Hugo, laissée à l’abandon depuis plus d’un an. Il n’y a donc pas d’urgence à libérer les lieux. Read More

Bayonne: Maison occupée du Plantoun, expulsion ou relogement?

Bayonne_Plantoun

Communiqué du 15 movembre 2013

A la veille du délibéré du juge d’exécution (15 novembre) concernant la demande de prolongement du délai d’occupation, nous voulons rendre compte des dernières démarches entreprises afin d’obtenir un accord entre les différentes parties.

Suite à la réunion du 12 septembre entre une délégation des occupants et la mairie de Bayonne et Habitat Sud Atlantic, deux autres réunions bilatérales ont eu lieu à notre demande, avec la mairie et un centre d’hébergement d’urgence. L’objectif est de rapprocher les interlocuteurs pour opérer un relogement au squat d’une famille dans le besoin, par le biais d’une convention légale. Nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse de la part de l’Office public de l’habitat. Read More

Notre-Dame-des-Landes: Occupation d’une nouvelle maison à la Freuzière

ZAD_Notre-Dame-des-Landes

Suite aux presssions incessantes et au harcèlement moral quotidien, la famille qui vivait à la Freuzière a vendu sa maison à AGO. Etant située en bout de piste nord du projet d’aéroport, cette maison est destinée à être détruite. Ce lundi 18 novembre au matin, la maison est laissée vide par ses habitant-e-s. C’est alors qu’un groupe d’opposant-e-s l’investit pour éviter sa destruction. Depuis un an, à chaque fois qu’une maison se vide sur la zone, elle est soit détruite dans la foulée soit méticuleusement saccagée dans le but de la rendre inhabitable avant destruction. C’est dans cette dernière configuration qu’elle a été trouvée : portes-fenêtres cassées, plomberie arrachée, escaliers démontés, cheminée détruite, jardin et potager écrasés, arbres abattus. Rien de surprenant dans les façons de procéder d’AGO et Vinci ; c’est du déjà vu.

Nous sommes sur place pour protéger la maison et la remettre en état. Read More

Liège: Un futur commissariat vandalisé

CSOA_Passe_Partout

Ce matin le passepartout, Centre Social Occupé et Autogéré, a subi un acte de vandalisme : une bande d’individus dont certains armés sont entrés par effraction, ils ont changé les serrures, volé du matériel (fusibles, ustensiles de cuisine…) et mis hors-fonction l’électricité et l’eau. Pour seule communication, une injonction a été donnée le jour même à une personne présente par hasard au CSOA.

Nous sommes choqués par cette manière de procéder. Au conseil communal de janvier, le bourgmestre Demeyer était pourtant disposé à la concertation avec le passepartout, menacé d’expulsion pour cause de construction d’un commissariat. Il semblerait que sa parole ne soit pas aussi fiable que ses méthodes policières. Read More