Montevideo (Uruguay): fin agitée de la Solidaria…

solidaria1-427

Le 21 mars, une manifestation a été organisée à Montevideo pour s’opposer à l’expulsion du centre social occupé La Solidaria. Selon la presse, des rues ont été bloquées avec des poubelles enflammées, il y a eu quelques jets de Molotov et une dizaine de personnes ont attaqué le siège central du Parti communiste, un local en construction du nouveau siège d’Abitab, ainsi qu’une association de retraités de la police. La Garde Républicaine a ensuite obligé les manifestant-e-s à bouger.
Puis, le 4 avril, des perquisitions ont mené à l’arrestation de cinq personnes, en rapport avec ces événements… Read More

Montréal (Québec): vandalisme contre la gentrification à St-Henri

creve-1000bornes

Le 15 mars 2017, près d’une douzaine de propriétaires de condos ont dû sortir leur char hors des bancs de neige de la plus grosse tempête de l’hiver à Montréal, pour finalement constater que leurs pneus avaient été lacérés durant leur sommeil.

Nous avons fait cette simple action à la veille de la 20e manifestation contre la brutalité policière, qui a eu lieu à Hochelaga. Nous voulions mettre l’emphase sur le fait que la lutte contre la police et celle contre la gentrification sont une seule et même chose: la création d’un monde hostile au contrôle social et à toutes les formes de domination. Read More

Montevideo (Uruguay): rassemblement contre l’expulsion de La Solidaria, le 21 mars 2017

2017-03-21_Montevideo_Solidaria_contraeldesalojo-280

Rendez-vous à 13h30 à La Solidaria, Fernandez Crespo 1813, à Montevideo.

Le 21 mars de cette année, les forces de l’ordre arriveront à Fernandez Crespo 1813 pour finalement expulser La Solidaria.

Ce n’est pas seulement un coup pour le lieu, c’est une attaque aux méthodes utilisées : l’auto-organisation et l’action directe pour lutter contre ce monde d’exploitation. Read More

Brésil: des femmes sans-terres occupent des terres et bâtiments publics dans tout le pays

mst_eike copie 2

Ce mercredi 8 mars 2017, près de 200 femmes du Mouvement des Sans-Terres (MST – Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra) ont occupé une propriété de 3000 hectares près de Itatiaiuçu, dans la région du Minas Gerais, au Brésil. La propriété appartient à l’ex-milliardaire brésilien Eike Batista, considéré encore récemment comme l’homme le plus riche du Brésil – et l’une des plus grandes fortunes mondiales – et arrêté le mois dernier par la justice pour corruption et blanchiment d’argent. Près de 150 familles sans-terres prévoient de s’installer sur ces terres et de les cultiver. L’occupation a pris place au sein d’une journée d’action organisée par les femmes du Mouvement des Sans-Terres pour le 8 mars. Read More

Montréal (Canada): « Defend the Hood » – entrevue vidéo d’anarchistes impliqué-e-s dans des actions directes contre la gentrification

defendthehood-cover

En 2016, de nombreuses attaques directes ont été lancées contre divers symboles de la gentrification dans Hochelaga-Maisonneuve et Saint-Henri. Nous avons voulu donner aux militants l’occasion d’exprimer un point de vue que les grands médias choisissent systématiquement d’ignorer ou de déformer. Submedia.tv a obtenu ces entrevues exclusives avec deux anarchistes impliqués dans ces actions.

Pour protéger l’identité de ces personnes, leur voix a été doublée. Read More

Medellín (Colombie): une opération d’expulsion mise en échec par les habitant-e-s d’un quartier pauvre de Bello

2017-01-12_Medellin_Bello_disturbiosNuevaJerusalen

À Bello, en banlieue nord de Medellín, le jeudi 12 janvier 2017, selon divers médias mainstream colombiens, huit personnes ont été blessées par la police lors d’une opération d’expulsion de logements squattés visant environ 175 familles dans le quartier de Nueva Jerusalén (et trois flics auraient été blessés).

La police n’a pas pu effectuer son sale boulot dans le calme: des habitant-e-s du quartier ne se sont pas laissé faire et des affrontements ont eu lieu. Cette résistance n’a pas été vaine puisqu’elle a permis d’annuler la journée d’opération d’expulsion (surtout que l’expulsion devait être suivie de la démolition des logements expulsés). Read More

Mexico: expulsion du squat Chanti Ollin

2016-11-22_Mexico_DesalojoChantiOllin

Le squat Chanti Ollin a été violemment expulsé au petit matin du 22 novembre, dans une opération policière particulièrement musclée. Un appel à solidarité internationale est lancé.
Il est possible de les contacter :
chantiollinmx[at]gmail.com
chantiollin.mexico[at]gmail.com

Communiqué du Chanti Ollin Read More

Montréal (Québec): gentrification is scary

Pendant la nuit d’Halloween, plus de 100 personnes masquées ont déambulé à travers le quartier d’Hochelaga à Montréal. Tout en distribuant des bonbons aux enfants et aux voisin-e-s, elles ont tagué de nouveaux immeubles d’appartements et des commerces, responsables de l’embourgeoisement du quartier. Elles ont également défoncé des voitures de luxe et, lorsqu’un véhicule de patrouille a voulu s’approcher un peu trop près du cortège sauvage, il a reçu une pluie de pierres. Tout ce petit monde a disparu comme des fantômes dans la nuit. Read More

Brésil: la police ouvre le feu sur des militants du Mouvement des sans-terres

Ce 4 novembre au matin, la police brésilienne a envahi un centre de formation du mouvement des travailleurs sans-terres (MST) dans l’État de São Paulo. Les policiers ont agi sans mandat judiciaire, dénonce le mouvement. Ils ont même fait usage de leurs armes, mettant en joue des personnes désarmées (voir la photo ci-dessous) et blessant deux personnes présentes dans l’école. Read More

São Paulo (Brésil): une dizaine d’immeubles squattés simultanément sur fond de mouvement social contre l’austérité

14595766_75146561

Dans la seule nuit du dimanche 30 au lundi 31 octobre, une dizaine d’immeubles ont été occupés à São Paulo au cours d’une action coordonnée par des mouvements de mal-logéEs, parmi lesquels le FLM (Frente de Luta por Moradia) et le MMPT (Movimento de Moradia Para Todos).

Cette action a été notamment réalisée en solidarité avec le mouvement social en cours contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement. Read More

Cauca (Colombie) : des nouvelles de la lutte Nasa pour la libération des terres

notaesmad

Les jeudi 8 et vendredi 9 septembre 2016, dans la zone rurale de Caloto (Cauca), une tentative d’occupation de la hacienda Canaima par des indigenas Nasa a été expulsée par les flics anti-émeute de l’Esmad, engendrant la colère des occupant-e-s et de leurs soutiens.

De violents affrontements ont éclaté, au moins quatre flics auraient été blessés, dont un l’aurait été par balle, et de nombreux Nasa ont également été blessés (dont au moins deux par balle). Au cours des affrontements, la hacienda a pris cher, les émeutier-e-s détruisant pas mal de matos sur place, mettant notamment le feu à une voiture et deux motos. Les affrontements se sont étendus jusqu’à la hacienda La Emperatriz. Read More

Bogotá (Colombie) : la révolte des sans-abri

2016-08-12_Bogota_disturbiosdelbronx

Depuis début août, plusieurs émeutes de sans-abri ont eu lieu dans la capitale colombienne. Récit des trois journées les plus agitées:

Dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 août, des affrontements ont opposé les forces de l’ordre à des galérien-ne-s sans-abri du quartier de San Bernardo, situé dans la partie sud-ouest du centre-ville de Bogotá. Vers 3h du mat’, des dizaines de personnes se sont attaquées à la station Bicententario du TransMilenio (système local de transports en commun, inabordable pour les populations les plus pauvres). Après l’arrivée des flics, les affrontements ont commencé et ont duré une bonne partie de la nuit. Parmi les personnes arrêtées par la police se trouvait une femme en possession d’une arme à feu.

Ces émeutes font suite aux diverses opérations de police dans le Bronx de Bogotá depuis fin mai (secteur super schlag du quartier Los Mártires, tout près du centre-ville touristique et du quartier San Bernardo, le Bronx est connu depuis la moitié des années 2000 pour être une zone de haute criminalité où se déroulent toutes sortes de trafics et où survivent toutes sortes de galérien-ne-s). Read More

Cauca (Colombie): communiqué du Processus de libération de terres

phoca_mural 8-nasa

Communiqué du 22 août 2016

Le processus de libération de la Terre-Mère se prépare à l’imminence de l’accomplissement du pouvoir agro-industriel et politique de Colombie contre son processus de libération du Nord-Cauca. Selon nos informations, une expulsion violente des points de libération de Quintapereza, Corinto et La Emperatriz va être tentée cette semaine.

Le 22 août, la force publique a fait une maraude à La Emperatriz et les anti-émeutes ont renforcé leur présence dans l’hacienda.

Nous alertons les amiEs du processus de libération et les comités de soutien pour qu’illes restent attentif\ves à ce qu’il peut se passer. Nous en rejetons la responsabilité sur le gouvernement, car si nous ne provoquons pas la force publique, nous nous défendrons par la force de la communauté en cas d’attaque. Read More

Montréal (Québec): quand la nuit tombe dans Hochelag’…

Quand la nuit tombe, les chauve-souris dansent

fuckexploitationMardi dernier, le 16 août, une panne de courant généralisée a plongé Hochelaga dans l’obscurité. Plus de lumière dans les rues, plus de caméra qui fonctionne… En réalisant ce qui se passait, on s’est rapidement lancé des regards entendus et on s’est souri à la lueur des chandelles. On a ramassé nos imperméables et quelques outils, puis on est parti.es jouer dans la nuit. La pluie torrentielle avait perturbé la machine étouffante de la ville et son système de surveillance. La tempête nous offrait un répit, un instant de chaos à ne pas manquer.Complètement détrempé.es, le coeur joyeux, on s’est promené.es dans les rues en improvisant nos cibles avec excitation. On a pris quelques précautions : prévoir une voie de sortie pour chaque endroit et désigner des personnes qui faisaient le guet. La noirceur était notre complice. On s’est amusé.es jusqu’au retour de l’électricité, puis on est rentré.es chez nous sans l’ombre d’un problème.

Read More

Mexico: lettre de Pier, de l’Okupa Ché, après avoir été expulsé du Mexique vers le Chili

okupa-che-m

Le 31 juillet 2016 aux environs de midi, plusieurs personnes qui se trouvaient aux abords de la Cité Universitaire ont été retenues avec violence par les vigiles de l’UNAM- Université Nationale Autonome du Mexique. Après avoir été brutalement tabassées, elles ont été remises aux Granaderos [police anti-émeute mexicaine].

Samedi 6 août 2016
Précisions concernant les faits survenus au Mexique

Ce dimanche 31 juillet, nous sommes 6 jeunes à avoir été détenus à l’intérieur des installations de l’Université Autonome de Mexico [UNAM], après avoir été tabassés et torturés par des fonctionnaires de la sécurité interne de l’UNAM. Je dois préciser que ce fait n’est pas un fait isolé puisque cela est dû à la persécution constante et au harcèlement que subit l’espace de travail autonome et autogéré Okupa Ché. Read More