Nanyang (Chine): des promoteurs immobiliers prêts à tout pour arriver à leurs fins…

À Nanyang, dans la province chinoise du Henan, une opération d’expulsion inhabituelle a eu lieu en cette fin de mois de décembre 2014: un promoteur immobilier a envoyé des hommes de main terroriser les habitant-e-s pour pouvoir les expulser, comme cela arrive trop souvent à travers le monde, en employant la force classique (tirs au lance-pierre dans les vitres des appartements ciblés, éclats de pétards aux alentours des habitations) ainsi qu’une « équipe sida de démolition » ! Read More

Roybon-Grenoble (38): ZAD nulle part (ou partout) ?

2014-12-20_Roybon_Chambaran_arbre

Nous nous investissons depuis quelques temps sur la ZAD des Chambarans, voire avons participé à son émergence, troisième version officielle de cette forme de lutte dite « récente ».

En tant qu’acteurs et actrices de ces luttes et en tant qu’anarchistes, nous avons eu envie de partager quelques réflexions sur leur évolution, ainsi que quelques critiques et espoirs que nous percevons dans les dynamiques actuelles.

Comme à peu près tous les termes nous définissant, zad-istes, anarchistes, terroristes, gauchistes, écologistes…, ce sont les médias et autres ennemi-e-s politiques qui officialisent ou popularisent les mots qui sont supposés dire qui nous sommes. Read More

Pantin-Bobigny (93): manifestation à l’appel du collectif Baras, le 7 janvier 2015

2014-08-10_Bagnolet_72RueReneAlazard-web

Collectif Baras : régularisation des sans-papiers et des logements pour tou.te.s !

MANIFESTATION MERCREDI 7 JANVIER 2015 À 14H

RDV devant le tribunal de Pantin, 41 rue Delizy (métro Église de Pantin) pour aller à la préfecture de Bobigny sur l’esplanade Jean Moulin (métro Bobigny Pablo Picasso). Le départ se fait devant le tribunal car c’est là que le 3 février le juge va décider de notre expulsion ou non !

Collectif Baras : 07.78.32.14.75 ou 07.51.28.82.69 / lesbaras@@@squat.net Read More

Toulouse: expulsion de la ZIC sur la fac du Mirail

2014-12_Toulouse_UnivMirail_occup

Depuis le mercredi 19 novembre 2014, une partie du campus du Mirail était occupé par des étudiant-e-s (mais pas que), notamment dans la dynamique du mouvement né à la suite de la mort de Rémi Fraisse. Des cabanes avaient été construites, faisant ainsi écho à des pratiques courantes sur les diverses « zones à défendre », notamment celles du Testet et de Notre-Dame-des-Landes.

Les occupant-e-s avaient promis de continuer l’occupation pendant les vacances universitaires, tandis que les autorités espéraient qu’ils ne tiendraient pas parole. En vain ! Read More

Algérie: quelques nouvelles des luttes pour le logement

2014-12_Algerie_Baraki_revolte

Alors que les éclats de colère se succèdent lors des distributions de logements sociaux à travers le pays (de nombreuses personnes en attente de logements sociaux depuis des années se sentant lésées en se voyant reléguées à « plus tard » à chaque fois), les ouvertures de squats semblent une alternative à l’attente d’une décision favorable en provenance des autorités…

Évidemment, cela n’est pas vraiment du goût des autorités en question, qui en Algérie comme ailleurs apprécient peu les initiatives autonomes, surtout quand elles ne respectent pas la sacro-sainte propriété privée. Read More

Saint-Ouen (93): le bailleur social Saint-Ouen Habitat Public part à la chasse aux SDF

2014-12_Saint-Ouen_41rueDhalenne

Dans un tract daté du 15 décembre, diffusé dans différents halls d’immeubles et notamment au 41 rue Dhalenne de la ville de Saint-Ouen, l’office HLM Saint-Ouen Habitat Public appelait à notre « vigilance » en menaçant d’expulsion tout-e locataire qui ouvriraient les « portes d’entrée sécurisées (…) à des sans-abri » et/ou qui fourniraient « à des sans-abri tout élément de logistique », qui leur donneraient à manger, « les incitant par là-même à demeurer sur les lieux squattés ». Tout ça pour « améliorer votre cadre de vie ». Monde de merde… Read More

Saint-Denis (93): occupation d’une école… expulsion dans la nuit !

2014-12-18_StSenis_ecole-occupee-expulse

Des parents et des enseignants occupaient depuis le jeudi 18 décembre au soir l’école de la Roseraie à Saint-Denis et exigeaient le relogement d’une famille sans-logement et baladée par la mairie.

Dans la nuit-même, à 2 heures du matin, la mairie de Saint-Denis (PCF/FdG) et la préfecture du 93, avec le soutien de Plaine Commune (Front de gauche), ont fait expulser la famille sans-logement, parents et instits qui occupaient l’école !

Plus d’infos sur Paris-Luttes.Info.

Espagne: la boîte de Pandore et le fourre-tout de l’antiterrorisme

2014-12-19_Barcelona_manifanarchiste

La matinée du mardi 16 décembre nous a surpris par une vague de perquisitions et d’arrestations. Elle nous a surpris ? Nous ne mentirons pas. Reprenons depuis le début. Le matin du 16 décembre ne nous a pas surpris. La police autonome catalane, les Mossos d’Esquadra, la Guardia Civil et les agents judiciaires de l’Audienca Nacional* sont partis à l’assaut de plus de 10 domiciles et de quelques locaux anarchistes à Barcelone, Sabadell, Manresa et Madrid, avec leur lot de perquisitions, d’arrestations, de confiscation de matériel de propagande et informatique, en plus de profiter de l’occasion pour tout retourner et piller quelques choses aussi, en utilisant tout le corps anti-émeute de la Brigade Mobile des Mossos d’Esquadra, dans la vieille Kasa de la Muntanya, un espace occupé qui vient de fêter ses 25 ans. Read More

Istanbul (Turquie): expulsion de Caferağa Mahalle Evi, un centre de communauté squatté à Kadıköy

istanbul-caferaga

Déclaration de Caferağa Mahalle Evi à propos de l’expulsion et de l’évacuation de la maison :

Le 1er décembre 2014, nous avons été informé-e-s que la Solidarité Caferağa Mahalle Evi – où nous vivions depuis janvier 2014 – serait expulsée le 5 décembre 2014 à 10 heures du matin, du fait d’une requête du Directorat Général de la Propriété Nationale (Milli Emlak), avec assignation du gouverneur du district et exécution des forces de police. Read More

Nantes: un nouveau lieu ouvert pour les sans-toits, quartier Chantenay

Depuis fin novembre, pour palier au manque de place au squat du Vieux-Doulon, un autre lieu a été ouvert (rue Fontaine-des-Baronnie). Read More

Clermont-Ferrand: l’énergie et notre avenir…

2014-05_Clermont_Ferrand_CLE

À propos de la guerre d’ener…gît à Clermont-Ferrand

Pour rappel : fin août, un technicien ERDF, réquisitionné par la préfecture, était venu couper le jus au Guantanamo, sous prétexte qu’on volait l’électricité. Afin de sécuriser les habitant-e-s qui allaient passer l’hiver dans le bâtiment, nous avons jugé que le seul moyen de remettre le jus de manière pérenne était de payer une partie de la somme réclamée pour régulariser notre situation. Le service contentieux a accepté la démarche, nous avons commencé à payer et malgré ça, ERDF refuse toujours de remettre l’électricité : « danger de mort imminent » qu’ils disent. Comme si on ne pouvait pas mourir de froid… Read More

Espagne: grosse vague de perquisitions et arrestations à Barcelone et Madrid

2014-12-arrestations-en-espagne

Ce mardi [16 déc. 2014], à 5h du matin, commençait la bien nommée opération antiterroriste appelée « Pandore », contre le dit « terrorisme anarchiste ». Des personnes ont été arrêtées, accusées d’appartenir à une organisation anarchiste à laquelle plusieurs attaques par engins explosifs sont attribuées. L’opération, sous la direction de la Cour Nationale de Madrid, a mobilisé 450 flics des Mossos d’Esquadra catalans, qui dès 5h30 ont perquisitionné 13 domiciles en Catalogne – 8 à Barcelone, un à Sabadell et un à Manresa – mais aussi une personne à Madrid par la Guardia Civil. Read More

Rabat (Maroc): stop à la destruction de Guich Loudaya !

2014-03_Maroc_DouarOuled_solidarite_2

Expulsion imminente des habitant-e-s de Douar Ouled Dlim – appel à la solidarité

En plein mois de février [2014], les forces de l’ordre ont procédé à la destruction forcée des logements des habitant-e-s de Douar Ouled Dlim situé à Guich Loudaya, à Rabat (Maroc). Plus de 36 logements ont été détruits, laissant les habitant-e-s sans aucune ressource. A ce jour, ils/elles vivent dans des campements de fortune, faits de bâches en plastique maintenues par quelques morceaux de bois et de tôles amassés ici ou là. Les forces de l’ordre ont entouré leurs terres – aujourd’hui vendues à la Société d’Aménagement Ryad -, par des panneaux de tôle. Enfermé-e-s dans une prison à ciel ouvert, ces citoyen-ne-s sans terres sont surveillé-e-s par les chiens du service de sécurité mis en place pour les empêcher de reconstruire. Parallèlement, au mois de mars, les forces de l’ordre sont intervenues au Douar Drabka, également situé à Guich Loudaya, pour procéder à la destruction des pépinières et des échoppes commerciales dans lesquelles les habitant-e-s vendaient légumes et fruits issus de leurs cultures. Read More

Tags: ,

Zürich: la police s’interroge

2014-12-12_zurich_emeute

Au XIIe siècle, les voyageurs qui arrivaient à Zurich, pouvaient lire cette inscription à l’entrée de la ville : « Zurich, noble par la richesse de beaucoup de choses ».
Elle occupe aujourd’hui la troisième place dans le classement des villes où habiter coûte le plus cher ; la seconde dans le classement des villes du monde où il fait bon vivre.

Vendredi 12 décembre, il semblerait que 200 habitants mécontents se soient retrouvés à la nuit tombée. Après avoir déroulé une banderole sur laquelle était inscrit « reprenons la rue », ils se seraient mis en ordre de marche, parcourant la ville, le visage dissimulé. Read More

Rio de Janeiro (Brésil): appel international à la solidarité avec les prisonnier.es de la Coupe du monde 2014. Les procès commencent le 16 décembre

solywolrdcup

Le 12 juillet 2014, à la veille de la finale de la Coupe du Monde, la police de Rio de Janeiro a arrêté 19 activistes, visant à désarticuler la grande manifestation prévue contre le match de la finale, sous la justification que toutes ces personnes auraient participé à des actes «violents» dans les révoltes de l’année dernière et qui envisageaient d’autres actions lors de la manifestation contre la finale de la Coupe du Monde. Au total, environ 23 mandats de perquisitions, arrestations et détentions temporaires ont été menés contre des personnes accusées d’avoir participé à des mouvements sociaux. Les mandats étaient de 5 jours de détention provisoire, 4 personnes ont réussi à échapper aux enlèvements de la police. Read More