Briançon (05) : ouverture d’un nouveau lieu dans la vieille ville

Un nouveau lieu a ouvert dans le cité Vauban, la vieille ville de Briançon. Il s’agit de l’ancienne maison du gouverneur de l’armée française, désormais squattée, qui vous invite à venir se rencontrer, discuter, échanger sur la thématique des frontières. Ce lieu souhaite remettre en question toutes les formes de frontières : physiques, policières, identitaires, sociales et souvent imaginaires. Read More

Genève (Suisse): Deux mois d’occupation à Porteous

Aujourd’hui, jeudi 25 octobre, nous fêtons les deux mois de l’occupation de Porteous, issu du mouvement Prenons La Ville. C’est l’occasion de revenir sur les différentes activités qui s’y sont déroulées.

Les murs de ce bâtiment ont accueillis des projections, des conférences, une grande fête foraine le 6 octobre dernier, un atelier antisexiste, la construction d’un skatepark, des ateliers de boxe, une soirée de soutien aux 3+4 de Briançon, une semaine de chantier collectif, et de nombreux moments de partage, de bricolage, peinture et nettoyage. Tout cela accompagné de cafés et de rencontres avec le voisinage et les nombreuses personnes venues apporter leur soutien. Ces soutiens ont également émanés de nombreuses associations et collectifs dont la liste actuelle compte plus de 40 noms. Read More

Caen: Expulsion du squat de la Guérinière. Appel à don et invitation au Fournil du Marais

Le squat de la Guérinière, 10 Boulevard de la Charité, plus ancien lieu encore ouvert de l’AG jusqu’ici (ouverture le 29 mai 2015), a été expulsé ce matin (24 octobre), dès 8h40. Le dispositif policier mobilisé a été tout bonnement hallucinant : une centaine de flics (brigade d’intervention de la police nationale locale accompagnée de 2 ou 3 compagnies de CRS). Il n’en fallait surtout pas moins pour mettre la quarantaine d’habitant-e-s à la rue…
Pour rappel, il s’agit de la deuxième expulsion en une semaine (après l’expulsion de Fleury-sur-Orne, 45 Chemin des Coteaux) et la quatrième en 4 mois… Autant dire que la Préfecture donne le ton.
En réponse, l’Assemble Générale de lutte contre toute les expulsions organisera prochainement de nouveaux rendez-vous. Face aux politiques xénophobes et sécuritaires, il est plus que jamais nécessaire d’intensifier nos luttes. Read More

Gap (05) : Cesaï – Centre Social Autogéré, en reportage sur Arteradio

Voici un reportage sur le centre social autogéré Cesaï qui vient d’ouvrir ses portes à Gap.

Après l’expulsion de la Maison Cézanne, dix-sept demandeurs et demandeuses d’asiles se retrouvent à la rue. Après quarante-huit heures d’occupation de la préfecture, la seule réponse des institutions est la force : plus de 80 gardes mobiles viennent déloger les 40 occupant·e·s.

À l’orée de l’hiver, la réponse de l’état est claire : le silence et la force.

Le centre ville de Gap est pourtant doté d’un beau parc immobilier… vide.
Le maire, Roger Didier, présent et vaillant lors de l’expulsion de Cézanne, n’a pas daigné montrer son nez.

Read More

Utrecht (Pays-Bas): Appel à la solidarité avec le Swamp

Cette semaine, le juge a décidé de rendre possible l’expulsion du Swamp. Cela signifie que les oiseaux, les lapins, les chauves-souris, les rats, les insectes et les gens perdent leur espace vital et qu’une jeune forêt sera détruite. Tout cela pour faire place à de l’asphalte, à un autre centre de distribution et un parking d’autobus qui pourraient être construits ailleurs.
Le juge a ignoré que le propriétaire, Borghese Real Estate B.V., n’a même pas demandé de permis pour couper les arbres dans la partie du Swamp qui n’est pas encore détruite.
Nous ne laisserons pas un autre des rares endroits verts de la ville d’Utrecht se faire détruire. Nous ne nous éloignerons pas de notre communauté où nous vivons ensemble avec la nature, autant autonomes que possible et libres.
Nous appelons toutes et tous à défendre la nature ici avec nous, ou à votre manière, partout. Nous attendons l’expulsion du Swamp peu après mercredi 31 octobre, la semaine prochaine.

FUCK PROFIT, FUCK ASPHALT!
THE SWAMP STAYS!

Le Swamp
Gelderlantlaan, Utrecht
Pays-Bas
https://squ.at/r/6b2z

Des squats et des permanences d’assistance au squat aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL/type/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL
Des événements aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/events/country/NL Read More

Tagamanent (Catalogne): Suspension de la procédure judiciaire. Le Moli reste!

Nous avons obtenu une suspension « temporaire » de notre procédure judiciaire, ce qui nous permet de contester cette justice expéditive. Cela semble être la seule façon de manoeuvrer contre la plainte d’expulsion rapide proposée par le propriétaire, ce qui nous donne le temps de nous défendre devant les tribunaux et de démontrer tout le travail accompli durant ces années.

Néanmoins, nous savons que nous n’avons pas beaucoup de temps et que nous devons être attentifs à préparer notre réponse avec tous les moyens possibles pour empêcher toute expulsion. Au cours des prochains jours, il y aura des activités, des repas de soutien et des actions de la maison, nous espérons continuer à faire face tous ensemble.

Merci à tout-es pour le soutien reçu, vos appels, vos messages et vos visites à la maison,  votre participation et votre aide dans tout ce dont nous avons besoin ces jours-ci.

LE PROCESSUS SE POURSUIT
LA LUTTE CONTINUE
LE MOLI RESTE

El Molí de la Torre
Tagamanent
Vallès Oriental, Catalogne
https://squ.at/r/6cfv

Des squats en Catalogne: https://radar.squat.net/fr/groups/country/XC/type/squat
Des groupes (centres sociaux, squats, athénées libertaires…) en Catalogne: https://radar.squat.net/fr/groups/country/XC
Des événements en Catalogne: https://radar.squat.net/fr/events/country/XC Read More

Barcelone: La Llamborda résiste! Expulsion de la Llamborda, vendredi 26 octobre

Vendredi 26 octobre 2018, tentative d’expulsion de la Llamborda, au 125 rue Amílcar, espace occupé depuis plus de 6 ans, où beaoucoup d’activités ont eu lieu, avec une forte présence anarcha-féministe. Le squat a déjà survécu à deux tentatives d’expulsion. Nous appelons à votre soutien à partir de 8h30 du matin pour faire échouer le pouvoir et ses complices, banques et agences immobilières, dans cette nouvelle tentative.
Pour un squat sans compromis, libre et sauvage.

En cas d’expulsion, manif à 20 heures Plaza Catalana. Metro Maragall

La Llamborda résiste! https://squ.at/r/3pv

Des squats sur Barcelone https://radar.squat.net/fr/groups/city/barcelona/type/squat
Des squats en Catalogne: https://radar.squat.net/fr/groups/country/XC/type/squat Read More

Barcelone: émeutes dans les rues de Gracia contre l’expulsion du squat Ca La Trava

Tôt jeudi 18 octobre à Barcelone, les Mossos d’Esquadra ont procédé à l’expulsion du squat « Ca La Trava », situé dans le quartier de Gracia. Lors de l’expulsion, deux personnes ont été arrêtées mais ont été relâchées sans suite dans l’après-midi. La réponse à cette expulsion ne s’est pas fait attendre. Des dizaines de personnes cagoulées ont pris la rue… Read More

Halle (Allemagne): Procès d’expulsion du Hasi, pétition de soutien

En janvier 2016, un terrain avec des bâtiments a été squatté à Halle en Allemagne dans la Hafenstrasse 7, la Hasi. Depuis, il y avait d’abord eu un contrat d’utilisation, mais après changements auprès des gérants du groupe immobilier communal (la ville est le seul propriétaire et le seul actionnaire du groupe), le processus d’expulsion a été mis en place. Lors de plusieurs passages devant les tribunaux, vendredi dernier (19 octobre) a été décidé l’expulsion, qui va avoir lieu au cours du prochain mois. Nous voyons encore un possibilité pour éviter cela, et c’est la raison, pourquoi nous cherchons du soutien. La ville étant propriétaire du groupe immobilier HWG, nous faisons appel au conseil municipal pour qu’elle s’oppose clairement à cette décision. Nous avons déjà beaucoup de personnes de notre côté, ils deviennent de plus en plus nombreux, et pour en convaincre encore plus du besoin d’un lieu socio-culturel non-commercial qui s’engage dans des projets politiques, culturels, sociaux, sportifs et écologiques, nous comptons sur un grand nombre de personnes qui veulent bien signer la pétition que nous allons leur présenter.
À côté de cette pétition, depuis presque trois ans nous organisons des manifestations, des fêtes de rue et de musique, des groupes de rencontre pour tout le monde (étudiants, familles, retraités, sportifs, musiciens et autres).
Il faut que la Hasi reste dans la Hafenstrasse 7 à Halle, nous avons besoin d’un projet pour contribuer à une ville et une société ouverte, solidaire et participative, tout comme tous les autres projets doivent aussi rester. Nous devons rester fort, uni-e-s, pour pouvoir faire des changements! Read More

Tagamanent (Catalogne): Le Moli menacé d’expulsion. Le Moli reste!

Après 7 ans d’efforts pour reconstruire le Molí de la Torre de Tagamanent, une parcelle abandonnée et oubliée depuis plus de 20 ans, les forces de sécurité de l’Etat, sous les ordres de leurs supérieurs hiérarchiques et sans préavis ni option de négocier, veulent expulser la maison en 10 jours, nous obligeant à abandonner la maison et le projet.

Contre la spéculation immobilière, la réaffectation massive des terres, les expulsions à la chaîne et le putain de capitalisme, nous dénonçons cette habitude de générer des situations de précarité, d’impuissance et de mécontentement social.

NOUS N’ARRÊTERONS PAS DE DÉFENDRE CE QUE NOUS CROYONS
NOUS N’ARRÊTERONS PAS DE LANCER DES PROJETS
NOUS NE CROYONS PAS À VOTRE HISTOIRE.
VOUS NE NOUS FAITES PAS PEUR.
LE MOLI RESTE

El Molí de la Torre
Tagamanent
Vallès Oriental, Catalogne
https://squ.at/r/6cfv Read More

Gap (05): ouverture d’un centre social autogéré (le Cesaï)

N’attendons plus rien de la part de l’État et des institutions qui de toutes façons ne jouent pas leur rôle et ne respectent pas leurs propres lois.

Face à la situation des exilés et laissés-pour-compte, à la misère social et au vide culturel de la ville de Gap, le CESAÏ (centre social autogéré) ouvre ses portes rue de l’Imprimerie. Son but est de proposer un hébergement, un lieu de solidarité, d’organisation et des activités libres et gratuites.

Réapproprions-nous nos vi(ll)es. Read More

Saint-Denis (93): cantine de soutien aux nouveaux squats des alentours

Début octobre, un squat d’anciens de l’Attiéké, rue Joncherolles à Saint-Denis, s’est fait expulser, laissant de nombreuses personnes sans logement. Et depuis une semaine, un squat de Stains se retrouve lui aussi en danger juste avant l’hiver. Alors dimanche 28 octobre à 19h, au 166 rue du Landy, rendez-vous à la cantine organisée en soutien aux nouvelles maisons qui s’ouvrent dans les alentours. Read More

France: la loi ELAN a été adoptée… En marche pour la précarité des locataires !

COMMUNIQUÉ / Droit Au Logement
Paris le 16 octobre 2018

La loi ELAN adoptée au Sénat: En Marche vers la précarisation des locataires, la marchandisation des HLM, le renchérissement des loyers et de l’immobilier…

La loi ELAN a été adoptée au Sénat cet après-midi, après un accord entre les conservateurs et LREM (La République En Marche).

Entre autres mesures régressives au plan social, ELAN signe la précarisation des locataires du privé et des HLM: Read More

Tags: ,

Gap (05) : la Maison Cézanne est expulsée… appel à rassemblement et campement devant la préfecture

Ce matin à sept heures, la Maison Cézanne, à Gap, lieu de vie d’une vingtaine d’exilé·e·s, a été expulsée sur ordre de Mme la Préfète des Hautes-Alpes, sous la menace des forces de l’ordre déployées pour l’occasion. Ces personnes ne se sont pas vues proposer de solution de relogement.

Dix-sept personnes sont à la rue et ont décidé de dormir devant la préfecture de Gap. Un campement s’organise devant la préfecture ! Si vous avez des couvertures, tentes, bouffes à donner, c’est le moment ! venons nombreux-ses ! Read More

Montreuil (93): ouverture de l’Écharde

Lundi 1er octobre 2018, alors que des artistes du Jardin d’Alice allaient sagement rendre les clefs du bâtiment, 19 rue Garibaldi à Montreuil, une trentaine de personnes sont venues perturber leur plan en occupant le lieu. Après 3 ans de gardiennage, cet endroit devait être rendu au géant de l’immobilier Nexity qui gère le bâtiment pour le compte de l’EPFIF (Établissement Public Foncier de la région Ile-de-France). Alors que l’État tente de vider de leur sens les luttes de mal-logé.e.s en faisant signer des conventions d’occupation précaire, des artistes aux zadistes, alors que les maires de gauche font miroiter des réquisitions pour grappiller quelques bulletins de vote, nous, comme d’autres, on squatte. Read More