Turin: Le champ de bataille d’une journée de résistance aux expulsions

Rivolta contro gli sfratti, Torino, 2012/09/18.

[Mardi 18 septembre 2012]

Il n’y a pas eu à proprement parler une bataille. Mais la construction d’un immense champ de bataille, ça oui : courses poursuites, groupes mobiles, blocages de rues, barricades de poubelles, manifs, tambours et slogans durant toute la journée dans tout le quartier de Barriera di Milano, et un peu dans les quartiers d’Aurora et Porta Palazzo.

D’un côté des familles du quartier menacées d’expulsion et décidées à résister encore et encore qui depuis le printemps dernier ont réussi à rendre quasi impossible le taff des huissiers de justice de la zone ; de l’autre le comico et la mairie qui ont décidé d’affaiblir la résistance en concentrant le même jour les expulsions – une par mois – et de faire usage de la matraque et du bouclier. Read More

La Plata (Colombie): Des expulsions et destructions de logements se terminent en émeutes

Les flics expulsent à La Plata (Colombie), le 24 septembre 2012

Selon un article paru le 25 septembre sur le site d’info mainstream colombien du Diario del Huila, des expulsions de logements/terrains squattés dans la ville de La Plata, en Colombie, se sont déroulées dans une ambiance assez explosive, les expulsé-e-s refusant de se laisser faire…

Cela s’est passé le lundi 24 septembre, à partir de 8h du matin. Au cours des affrontements, plusieurs blessé-e-s (dont quelques flics) et une dizaine d’arrestations (dont de nombreux mineur-e-s). Ce jour-là, environ 150 familles étaient directement concernées par les expulsions qui ont eu lieu.

Les flics étaient venus en nombre, puisque 700 d’entre eux étaient là, pour la plupart membres de l’ESMAD (Escuadrón Móvil Anti Disturbios, Escadron mobile anti-émeutes). Gaz lacrymogènes, grenades assourdissantes et canon à eau contre pierres, bâtons et cocktails Molotov, le scénario presque classique de la guerre de la classe avec l’Etat en mode « défense de la propriété privée ». Read More

Ami.e.s, allié.e.s, galérien.ne.s, camarades, déferlez sur Toulouse !

CREA

Nous sommes une centaine d’habitant.e.s (dont 25 enfants) et plus d’une centaine de personnes investies dans les ateliers et les activités du Centre Social Autogéré de Toulouse (22 rue Demouilles). Nous sommes menacé-e-s par une expulsion imminente.

D’ici quelques jours, l’Etat enverra ses flics nous re-foutre à la rue, détruire ce lieu, pour laisser un bâtiment de 5400 m2 vide depuis six ans et sans aucun projet, aussi mort que possible.

Nous n’avons pour l’instant aucune solution pour nous reloger et nous avons décidé de rester. Nous ne voulons pas abandonner notre bâtiment et nous n’avons désormais plus que ça à perdre. Read More

Tags: ,

Du 13 au 15 octobre 2012, appel à 3 jours d’actions contre toutes les expulsions

CREA MANIFESTATION DEVANT LA PREFECTURE 2012

Cette année de nombreux collectifs à travers la France ont lutté contre toutes les formes de misère: enfants à la rue, mal-logé.es, futur expulsé.es, travailleur.es précarisé.es, sans papiers… et pour répondre de manière autonome à leurs besoins de logements, de nourriture, de liberté. A force de recevoir des échos les uns des autres, certains ont décidé de se rencontrer pour se coordonner.
Du 31 août au 2 septembre, à Toulouse, dans les restes du Centre social autogéré expulsé et dévasté par l’Etat quelques jours plus tôt, les participant.es se sont retrouvé.es dans le but d’échanger des outils et des savoirs, de débattre, de se renforcer.
Partant du constat que toutes les formes de misère sont organisées politiquement, que les premiers concernés doivent s’organiser par elles et eux-mêmes que l’Etat ne fait pas partie de la solution mais du problème, les participant.e.s appellent à : Read More

Grenoble: Répression et nouvelles mobilisations pour les demandeurs d’asile du 22 rue des Alpes

Expulsion de l'ex Brise Glace, occupé par des militant-e-s et des demandeurs d'asile, à Grenoble, le 25 sept. 2012

Communiqué de presse du «Réseau du 22 rue des Alpes»

Fontaine, le 25 septembre 2012

Suite à l’expulsion du nouveau squat de demandeurs d’asile du 24 rue Ampère à Grenoble, le «Réseau du 22 rue des Alpes» tient à décrypter quelques contre-vérités affirmées par la mairie de Grenoble. Le réseau appelle toutes les organisations et personnes qui soutiennent son action à interpeller les municipalités de Grenoble et Fontaine pour trouver une solution alternative d’hébergement pour la trentaine de demandeurs d’asile du 22 rue des Alpes. Read More

Toulouse: Teen AgEes Riot au TDB les 27, 28 et 29 septembre

2012-09_Toulouse_TDB_teenagesriot

Le 27,28,29, le TDB vous invite à la TEEN AGEES RIOT:

PROGRAMME

JEUDI 26 de 20H a pas d’heures

Projections: Read More

Grenoble: Demandeurs d’asile, le 22 déménage au 24 !

Depuis la semaine dernière, les membres du « réseau du 22 rue des Alpes » occupent le 24 rue Ampère, ancien « Brise-Glace », bâtiment appartenant à la mairie de Grenoble.

Ci-dessous le contenu en français du tract bilingue franco-arabe diffusé depuis ce lundi 24 Septembre:

ASILE POLITIQUE ET ACCES AU LOGEMENT POUR POUVOIR VIVRE DIGNEMENT

Nous vivons maintenant au 24 rue Ampère ! Read More

Toulouse: Communiqué des habitantes et habitants du 22 rue Demouilles et des membres du CREA

logo-crea

100 personnes menacées d’expulsion dont 25 enfants… pour laisser un bâtiment vide et faire du pognon.

Ce lundi 24 septembre, le Tribunal de Grande Instance a décidé, par référé en urgence, l’expulsion immédiate sous 48 heures du nouveau Centre Social Autogéré et de sa centaine d’habitants.

Après 3 semaines d’installation dans les locaux de l’URSSAF (abandonnés depuis 6 ans, vides et sans aucun projet), les habitantes et habitants du 22 rue Demouilles sont déjà menacé-e-s d’expulsion, et ceci sans délai.
Parmi toutes ces personnes, beaucoup ont déjà été expulsées d’autres bâtiments, comme le CREA au 70 allée des demoiselles, évacué peu de temps avant et remettant à la rue 40 personnes dont 15 enfants.
En un an le mouvement de réquisition « Zéro personne à la rue » a permis à près de 200 personnes de trouver un toit, ce qui représente d’après la veille sociale environ 50% de l’ensemble de l’hébergement d’urgence des familles sur Toulouse.
Tout cela sans aucune subvention, simplement en s’organisant par nous-mêmes pour réquisitionner les bâtiments laissés vides par l’Etat et les gros propriétaires. Read More

Laghouat (Algérie): Vivre parmi les scorpions dans le bidonville de Hassi R’mel…

reportage-hassi-rmel

Nouvel exemple de la guerre de classe en Algérie, avec cet article publié dans la presse mainstream algérienne:

Vivre parmi les scorpions dans le bidonville de Hassi R’mel
Mustapha Benfodil (El Watan) – 22 septembre 2012

A Hassi R’mel, «on devrait marcher sur du marbre», lance un jeune cadre en poste dans la région. Plus grand gisement gazier d’Afrique, Hassi R’mel, à 130 km au sud-est de Laghouat et 530 km au sud d’Alger, est, en effet, l’une des communes les plus riches du pays. Et pourtant, dès l’entrée, c’est un véritable choc esthétique qui frappe le visiteur. Read More

Londres: L’expulsion d’un squat d’Hackney empêchée par une petite mobilisation locale

Dove row, Hackney, Londres (le 20 sept. 2012)

Au matin du 20 septembre 2012, le côté obscur de la force a tenté une incursion du côté d’une paisible propriété squattée dans le quartier d’Hackney, avec l’intention de l’expulser. Mais lors de leur arrivée, une assez importante bande de gens leur faisait face en défendant le fait que chacun-e a le droit (sic) à un logement. Les 20 occupant-e-s de Dove Row sont resté-e-s dans leur domicile malgré les souhaits des propriétaires/entrepreneurs capitalistes. Viva la résistance – des maisons pour tou-te-s ! Read More

Forcalquier (04): Succès de la journée porte ouverte, et audience au TI de Manosque le 8 octobre prochain

Forcalquier, le 16 septembre 2012

Bonjour à toutétous,

La journée Squat le patrimoine du 16 septembre a rassemblé près d’une centaine de personnes au squat de « la gendarme rit » à Forcalquier (04).
Des films sur le squat ont été visionnés, la question du logement (de la difficulté d’accès à un logement) y a été débattue ainsi que les « projets » et prochains rendez-vous du squat… Read More

Tours: Premières menaces d’expulsion officielle du côté de Thanks for the Future

thanks-for-the-future

Thanks for the future: Une expulsion, dix ouvertures, mille aventures…

Depuis 2007 à Tours, une maison appelée «Thanks For The Future» située dans une friche industrielle réhabilitée en locaux artistiques est occupée. Ses habitants y ont développé un projet collectif en organisant notamment des projections vidéo, des festivals de cinéma, des concerts, un espace de mise à disposition et de redistribution de matériel, de nourriture…

Nous n’en sommes pas à notre première expérience du genre, nous avons déjà ouvert le Pied de biche, la Victoire, les Noms-lieux. En raison de projets immobiliers qui n’ont pour la plupart jamais abouti, ces lieux de vie ont tous pourtant été expulsés. Read More

Dijon: Fête du quartier des Lentillères, les 5 et 6 octobre 2012

2012-05_Dijon_PotagerLentilleres-b

Les 5 et 6 octobre prochains, c’est la fête du quartier des Lentillères ! Avec ces deux jours de festivités de quartier, nous voulons faire découvrir ce lieu magique ainsi que les diverses initiatives qui le peuplent depuis 2 ans.

PRESENTATION

Depuis plus de 2 ans, divers collectifs et individus se sont réapproprié les friches de la ceinture maraîchère abandonnée rue Philippe Guignard. Cette dynamique, au départ insufflée par l’occupation d’une parcelle pour créer un potager collectif (le Pot’Col’Le), s’est largement répandue sur toute la friche. Read More

Madrid: Expulsion du CSOA Casablanca

Expulsion du CSOA Casablanca, Madrid, le 19 sept. 2012

Le matin du 19 septembre 2012, à Madrid, le Centre social occupé et autogéré (CSOA) Casablanca a été expulsé. Celui-ci avait été ouvert il y a deux ans et demi, au 23 de la calle de Santa Isabel de Madrid.

L’assemblée du CSOA Casablanca a, dans la foulée, décidé et annoncé publiquement son intention de continuer le « projet social qui se réalise depuis l’ouverture du CSOA dans le quartier de Lavapiés« . Read More

Volos (Grèce): Manif de nuit en solidarité avec le Delta squat et tous les gens en lutte

hands-off-squats

A Volos, dans la soirée du mercredi 12 septembre 2012, nous avons organisé un meeting spontané après avoir pris connaissance de l’expulsion du Delta squat à Thessalonique. La discussion a été suivie par une manif de protestation, démarrant du square Aghiou Nikolaou square vers 1h10 du matin. Environ 80 personnes ont pris part à la manif, passant devant le commissariat de police et les bars surpeuplés de la ville. Nous sommes allé-e-s sur la rue centrale Dimitriados, sur les allées balnéaires, et nous avons terminé la manif au square Palia.

De nombreux slogans ont été chantés en défense des squats, des pratiques de solidarité et des luttes anarchistes, ainsi que contre l’Etat, les flics et les fascistes. Les flics n’étaient pas présents lors de la manif, hormis une voiture de la police secrète et son « contenu »… Read More