Dijon: tentative d’expulsion des jardins de l’Engrenage

Tôt ce vendredi matin, les occupant·es des jardins de l’Engrenage ont été réveillés par des policiers municipaux et par trois tractopelles missionnés pour ravager les potagers. L’arrivée rapide de soutiens leur a permi de stopper l’avance des machines. Le récit des événements par des protagonistes.

Réveil ce matin, au son des « bip-bip » des tractopelles. Sidération de découvrir les Jardins de l’Engrenage, encerclés par les barrières et la police. Les haricots, les tomates (déjà rouges !) : écrasés, les branches des arbres : arrachées, les haies : broyées. La brutalité des engins, face aux épines des ronces.

Commandité par qui ? Pourquoi ? La ville ? Le promoteur immobilier ? Personne sur place ne veut répondre à nos questions. Personne pour dialoguer hormis la force de la police et l’acier des machines.

Alors on tient. Ensemble. On s’accroche, on grimpe, on guette. On appelle les ami·es, les voisin·es. Hier ils étaient là pour le marché, et depuis le 17 juin 2020, pour partager autour de ces jardins un instant de musique ou de pétanque… Aujourd’hui ce sont des larmes que l’on a vu dans leurs yeux. Depuis la prise de cette terre combien de conseils de jardinages, de bricolages et de menus services se sont échangés ; combien d’histoires autour de ce quartier et de la vie de ses habitant·es ! Alors on résiste, encore. Read More

Dijon: il y a dix ans, une manifestation lançait l’occupation des Lentillères

« J’ai 10 ans » ! Plongée dans les archives de cette tumultueuse première décennie et particulièrement sur la date anniversaire. Par ces temps de confinement, on vous emmène en ballade dans les archives du média militant local de l’époque (Brassicanigra) avec des articles, des photos et aussi des vidéos glannées sur le web.

Remontons le temps grâce aux archives amassées en ligne et, pour fêter l’anniversaire du Quartier Libre des Lentillères malgré le confinement, retraçons ensemble ces 10 années de luttes et de construction…. Read More

Dijon: les Lentillères, « on la joue collectif ! »

Il y a quelques semaines, la mairie annonçait l’abandon de la phase 2 de « l’Éco-cité des Maraîchers ». Depuis, elle annonce la possibilité d’une régularisation des seules activités maraîchères et potagères, sur la base de contrats individuels ou associatifs, à travers un « appel à projet ».

Cela fait maintenant dix ans que nous soignons et faisons vivre le Quartier Libre des Lentillères, soit 12 hectares désormais sauvés de la bétonisation. Nous y sommes lié.e.s. Viscéralement.
Personne ne connaît mieux ce Quartier que nous.

Sa richesse vient en grande partie du fait que les activités maraîchères et potagères sont entremêlées à bien d’autres activités tant pratiques et culturelles que sociales. Voilà le projet que nous continuons à construire jour après jour : celui d’un Quartier qui réfléchit collectivement aux différents usages d’un même territoire.

C’est pourquoi il est inconcevable à nos yeux que le Quartier soit morcelé pour être attribué à des personnes ou des associations qui auraient opportunément mis leurs noms dans un registre, ou déposé un dossier de projet hors-sol.

Le maire de Dijon dit aujourd’hui que l’illégalité de notre présence doit cesser.
En vérité, cela ne tient qu’à lui. Read More

Dijon: pour les Lentillères, « la victoire ne fait que commencer »

Communiqué des Lentillères

LA VICTOIRE NE FAIT QUE COMMENCER !

Le maire de Dijon a annoncé lundi 25 novembre que les Lentillères allaient être interdites à l’urbanisation. Le projet d’éco-quartier contre lequel nous luttons depuis 10 ans ne verra donc jamais le jour !

C’est une première victoire contre l’urbanisation mortifère de Dijon, et nous l’avons célébré lundi soir sous les fenêtres du conseil municipal.

Mais le maire annonce aussi qu’il va « demander l’évacuation de tous ceux qui occupent de manière illégale ce terrain » en précisant que « pourront y faire des jardins partagés ou des maraîchages urbains ceux qui s’inscriront pour avoir un bail ». Plus tard, il osera compléter : « Je ne l’avais pas dit parce que je ne voulais pas faire plaisir aux anar’, mais je l’avais prévu depuis le début. » Read More

Dijon: première victoire des Lentillères… Il n’y aura pas d’éco-quartier !

François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon Métropole a annoncé que la mairie va abandonner l’urbanisation des Lentillères ! Il a annoncé dans le même moment que les occupations illégales seront expulsées.

Dans une vidéo de France 3, François Rebsamen a annoncé lundi 25 novembre que la mairie abandonnait l’urbanisation des Lentillères, à quelques heures du vote du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal au conseil municipal. Read More

Dijon: d’un squat à l’autre

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci des squats pour les migrants, des messages de soutien aux Kurdes, des très grosses fresques et comme toujours des violences policières.

D’un squat à l’autre

C’est un des gros dossiers de la rentrée : le squat de la CPAM, ouvert en octobre 2018 a été expulsé le 9 septembre. Après une mobilisation des 80 personnes expulsées et de leurs soutiens, la mairie a fini par concéder un terrain en bordure la ville. Terrain vague coincé entre une chaufferie et la rocade, balayé par les vents, sans infrastructure en dur, cette solution ne pouvait être que temporaire. Après quelques semaines de mobilisations mouvementées, une solution plus pérenne, puisqu’elle devrait tenir au moins le temps de l’hiver, a été trouvée avec l’ouverture d’un nouveau squat rue Henri Becquerel.
Fil rouge de ces deux occupations : la Société Est Métropole et son directeur général Thierry Coursin magnat de l’immobilier propriétaire des deux bâtiments succesivement occupés (et de combien d’autres laissés vides alors que certains dorment dehors ?)
À noter qu’une Semaine Sans Frontières aura lieu du 13 au 16 novembre dans plusieurs lieux dijonnais, dont le squat de la rue Henri Becquerel. Au programme des projections, des discussions avec des collectifs parisienns de défense des personnes migrantes, et des moments de fête. Read More

Dijon: manif et fête d’automne aux Lentillères, les 11-12-13 octobre 2019

Programme du week-end:

—- Vendredi 11 octobre —-

18h – Grange rose (Lentillères)
Retour sur les grèves et actions climatiques de ces derniers mois. Discussion autour de leurs imbrications possibles avec des luttes territoriales (avec des militant.e.s de Youth For Climate).

20h – Grange rose (Lentillères)
Repas à prix libre . Read More

Dijon: banquet des Terres, vendredi 27 septembre 2019

Banquet pour la sauvegarde de toutes les terres agricoles à l’appel du Quartier Libre des Lentillères, avec le soutien de producteurs locaux. Banquet, bal folk et jeux le vendredi 27 septembre dès 18h sur l’esplanade du Grand Dijon. Read More

Dijon: La CPAM s’invite à l’inauguration de l’Ecoquartier des Maraîchers

Récit de la journée d’hier et communiqué des demandeurs d’asile et leurs soutiens. Face à un orchestre de percussions venu se faire entendre pendant une inauguration de la mairie de Dijon, la préfecture, encore et toujours, répond à coups de grenades lacrymogènes et flashball.

Communication suite aux attaques de la police sur les expulsés et leurs soutiens hier près de l’éco-cité jardin des maraîchers.

Voici un communiqué des demandeurs d’asile expulsés ce lundi et de leur soutien présent hier soir pour répondre aux allégations de la préfecture

Nous sommes partis hier en cortège depuis le chemin des cailloux à une centaine de personnes, migrants expulsés ce lundi de la CPAM et des soutiens. Nous souhaitions nous rendre à l’inauguration du mail Guynemer par le Maire de dijon pour interpeller les élus sur les conditions indignes dans lesquelles ont été laissées les personnes expulsées : un terrain sans toilettes ni douches, balayé aux quatre vents. Alors que la Préfecture passe en force et expulse à la veille d’une audience, le terrain proposé par la Mairie en urgence n’est tout simplement pas viable. Read More

Dijon: Pourquoi les Lentillères ne sont pas une Zone À Urbaniser

Le nouveau Plan Local d’Urbanisme Intercommunal proposé à l’enquête publique continue de définir le Quartier des Lentillères comme une Zone À Urbaniser, au mépris des évidences environnementales et urbanistiques.
Nous avons cru nécessaire de rappeler aux urbanistes en quoi le Quartier des Lentillères n’est pas – et ne sera jamais – une Zone à Urbaniser.

Parce que Dijon n’a pas besoin de s’urbaniser davantage

Les multiples projets de construction à Dijon ne sont que le reflet des caprices des élus, qui veulent que la ville puisse concurrencer les plus grandes métropoles. Ces logements n’ont pas pour but de répondre à une demande, mais d’attirer de nouveaux habitant·es, venu·es des campagnes alentour. Les politiques de densification urbaine désertifient les campagnes et les plus petites villes autour de Dijon. Read More

Dijon: du 19 au 22 avril 2019, fête du quartier libre des Lentillères pour les 9 ans de l’occupation du quartier !

Du vendredi 19 avril au lundi 22, aura lieu comme chaque année la fête d’anniversaire du quartier libre des Lentillères.

Programme et infos pratiques. Read More

Dijon: les Lentillères résistent, du 19 au 29 avril 2018

Dijon: c’est la fête du quartier libre des Lentillères, du 7 au 9 avril 2017

Eh oui les 7, 8 et 9 avril, le quartier libre des Lentillères fête 7 années d’occupation.

Au menu: parade déguisée dans le quartier, concerts sous un grand chapiteau, expo zapatiste, théâtre,  défrichage d’une nouvelle parcelle, visites, …

On vous attend nombreux-ses pour partager de beaux moments et pour que vivent encore et encore les Lentillères.

¡TIERRA Y LIBERTAD!

Le programme complet : Read More

Dijon : fête d’automne du quartier des Lentillères, du 30 septembre au 2 octobre 2016

La fête d’automne aux Lentillères, c’est ce week-end, du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre. Alors venez vous régalez sur le quartier avant que l’hiver ne prenne ses quartiers !

2016-fete-de-quartier-page-001
Read More

Dijon: le chantier d’été des Lentillères, c’est du 1er au 10 juillet

De la première pierre au mur en pierres de la rue Amiral Pierre…

L’hiver dernier, la mairie posait en catimini la première pierre de la phase 1 de l’écoquartier sur la friche industrielle des anciens abattoirs. Une délégation des Lentillères s’est rendue sur place pour interpeller le panier de crabes réunis pour l’occasion, le même qu’à chaque cérémonie d’inauguration autocongratulée.

Plus tard dans la nuit, après que les costards et petits fours s’en soient retournés à leurs affaires, une deuxième équipe des Lentillères s’est chargée de récupérer cette première pierre (un parpaing en fait).

Nous l’utiliserons parmi mille autres pierres pour reconstruire l’un des murs qui ceint le quartier, celui de la rue Amiral Pierre. Bien loin de vouloir nous enfermer entre des murs que nous combattons lorsqu’ils s’érigent en frontières, nous souhaitons au cours de ce chantier, à cheval entre le verger et les jardins d’un côté et, de l’autre, la rue et la ville, permettre un temps d’ouverture et de rencontres avec le voisinage. Ce sera l’occasion de se raconter l’histoire du quartier et d’imaginer ce qu’il sera demain. Read More