Dijon: manif et fête d’automne aux Lentillères, les 11-12-13 octobre 2019

Programme du week-end:

—- Vendredi 11 octobre —-

18h – Grange rose (Lentillères)
Retour sur les grèves et actions climatiques de ces derniers mois. Discussion autour de leurs imbrications possibles avec des luttes territoriales (avec des militant.e.s de Youth For Climate).

20h – Grange rose (Lentillères)
Repas à prix libre . Read More

Dijon: ouverture d’un nouveau lieu de vie pour les réfugiés rue Henri Becquerel

Ce dimanche matin à l’aube, les anciens habitants de la CPAM de Chenôve, qui vivaient depuis son expulsion le 9 septembre dernier sur le chemin des cailloux, un terrain vague le long de la rocade, ont décidé d’officialiser leur installation dans un nouvel immeuble vide.

Cet immeuble, situé au 11 rue Henri Becquerel à Dijon, est un ancien immeuble de bureaux de Dijon Céréales. Le bâtiment appartient maintenant à une société immobilière et est inoccupé depuis plusieurs années. Les anciens habitants de la CPAM y sont installés depuis quelques jours et ont décidé ce dimanche matin d’officialiser leur présence sur les lieux. Les voisins et soutiens sont invités à venir partager un petit déjeuner devant l’entrée de leur nouvelle habitation. Read More

Dijon: banquet des Terres, vendredi 27 septembre 2019

Banquet pour la sauvegarde de toutes les terres agricoles à l’appel du Quartier Libre des Lentillères, avec le soutien de producteurs locaux. Banquet, bal folk et jeux le vendredi 27 septembre dès 18h sur l’esplanade du Grand Dijon. Read More

Dijon: La CPAM s’invite à l’inauguration de l’Ecoquartier des Maraîchers

Récit de la journée d’hier et communiqué des demandeurs d’asile et leurs soutiens. Face à un orchestre de percussions venu se faire entendre pendant une inauguration de la mairie de Dijon, la préfecture, encore et toujours, répond à coups de grenades lacrymogènes et flashball.

Communication suite aux attaques de la police sur les expulsés et leurs soutiens hier près de l’éco-cité jardin des maraîchers.

Voici un communiqué des demandeurs d’asile expulsés ce lundi et de leur soutien présent hier soir pour répondre aux allégations de la préfecture

Nous sommes partis hier en cortège depuis le chemin des cailloux à une centaine de personnes, migrants expulsés ce lundi de la CPAM et des soutiens. Nous souhaitions nous rendre à l’inauguration du mail Guynemer par le Maire de dijon pour interpeller les élus sur les conditions indignes dans lesquelles ont été laissées les personnes expulsées : un terrain sans toilettes ni douches, balayé aux quatre vents. Alors que la Préfecture passe en force et expulse à la veille d’une audience, le terrain proposé par la Mairie en urgence n’est tout simplement pas viable. Read More

Dijon: expulsion du squat de la CPAM

Ce mardi 10 septembre 2019, une nouvelle audience est convoquée par le juge de l’exécution afin de statuer sur le sort de la CPAM occupée. Nous appelons donc à venir soutenir les habitants pour ré-affirmer avec eux la nécessité absolue de pouvoir continuer à vivre dans ces locaux tant qu’aucune autre solution n’est proposée et alors même qu’aucun projet n’est en cours sur ce bâtiment.
La préfecture n’a aucune envie d’attendre l’audience au tribunal d’instance. Lundi 9 septembre en d’après-midi, les forces de l’ordre engage une opération d’expulsion de l’ancienne CPAM de Chenôve.

Appel à soutien aux habitants de l’ancienne CPAM transformée en lieu de vie de Chenôve.

Depuis août 2018 les anciens locaux de la CPAM à Chenôve ont repris vie. Environ 80 personnes ont trouvé un toit alors qu’elles étaient laissées sans solution d’hébergement par les pouvoirs publics. Depuis maintenant un peu plus d’un an, elles n’ont eu de cesse d’aménager les lieux, de les entretenir et d’y mener à bien des activités. Les cours de français, les parties de foot, l’aide à l’installation et à l’accueil des nouveaux arrivants, a permis à beaucoup de rendre le temps de l’attente des procédures d’asile un peu moins long. L’existence de ce lieu a également permis à bon nombre des personnes qui y résident de trouver un peu de répit sur la route de l’exil, de se soigner, de tisser des liens avec les voisins, de partager des repas, d’inviter des ami-e-s. Read More

Dijon: Thierry Coursin, un empereur de façades

L’ex-directeur de cabinet de Rebsamen, devenu entrepreneur à plein temps après la privatisation sauvage de la société d’aménagement de l’agglomération dijonnaise en 2016, est propriétaire d’un bâtiment occupé par des migrants menacés d’expulsion actuellement.

Mafia ou pantomime ?

Depuis octobre 2018, plusieurs dizaines de personnes migrantes ont trouvé domicile dans les anciens locaux de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) de Chenôve. L’an passé, quatre antennes CPAM de l’agglomération ont été regroupées en une seule entité désormais localisée au Centre Clémenceau. C’est la « Société Est-Métropole » (SEM) qui, à la suite de cette centralisation, est devenue propriétaire des immeubles vacants. Le président de cette société s’appelle Thierry Coursin, spéculateur et carriériste notoire, encore trop ignoré du grand public au regard de l’ampleur du fléau dont il est l’agent. Read More

Dijon: Pourquoi les Lentillères ne sont pas une Zone À Urbaniser

Le nouveau Plan Local d’Urbanisme Intercommunal proposé à l’enquête publique continue de définir le Quartier des Lentillères comme une Zone À Urbaniser, au mépris des évidences environnementales et urbanistiques.
Nous avons cru nécessaire de rappeler aux urbanistes en quoi le Quartier des Lentillères n’est pas – et ne sera jamais – une Zone à Urbaniser.

Parce que Dijon n’a pas besoin de s’urbaniser davantage

Les multiples projets de construction à Dijon ne sont que le reflet des caprices des élus, qui veulent que la ville puisse concurrencer les plus grandes métropoles. Ces logements n’ont pas pour but de répondre à une demande, mais d’attirer de nouveaux habitant·es, venu·es des campagnes alentour. Les politiques de densification urbaine désertifient les campagnes et les plus petites villes autour de Dijon. Read More

Dijon: du 19 au 22 avril 2019, fête du quartier libre des Lentillères pour les 9 ans de l’occupation du quartier !

Du vendredi 19 avril au lundi 22, aura lieu comme chaque année la fête d’anniversaire du quartier libre des Lentillères.

Programme et infos pratiques. Read More

Dijon: chronologie de l’ouverture d’une maison à Chenôve pour les migrant·es

50 personnes migrantes qui étaient à la rue depuis les expulsions successives de XXL et de Stalingrad ont élu domicile Boulevard Bazin à Chenôve. Elles ont besoin de soutien dès aujourd’hui. Suivez le fil d’info. Read More

Dijon: quand la préfecture passe en force. Retour sur l’expulsion du 41 av. de Stalingrad et décryptage d’une rhétorique

« Le droit n’est que la continuation de la politique par d’autres moyens. »
Mumia Abu Jamal

# RETOUR SUR LES ÉVÉNEMENTS

À Dijon, depuis 2011, plusieurs squats abritant des groupes d’exilé·es se sont succédé. Procédures après procédures, les expulsions se sont enchainées elles aussi. Le 11 juillet dernier, le XXL, ancien hôtel squatté offrant un toit à plus de 80 personnes depuis deux ans est expulsé. Des échanges avec les propriétaires en vue de l’achat du bâtiment par des soutiens associatifs étaient pourtant en cours. Peu importe. L’armada policière se déploie au petit matin. Le dispositif mis en place est renforcé, pour la première fois, par la présence de la police aux frontières qui fera sa sale besogne : trier, ficher et enfermer. Read More

Dijon: expulsion du 41 avenue de Stalingrad

Ouvert il y a au moins une dizaine de jours, le squat du 41 avenue de Stalingrad, à Dijon, a été expulsé par la police dans l’après-midi du mardi 28 août 2018.

Vacant depuis des années, ce bâtiment appartient à l’Etat, affecté à l’autorité militaire. Il était donc squatté par plus de 80 demandeurs d’asile, pour la plupart expulsés du squat XXL le 11 juillet dernier. Read More

Dijon: ouverture d’un nouveau squat de demandeurs d’asile

## Communiqué du dimanche 19 août 2018

— Dijon – Demandeurs d’asile
— un bâtiment occupé par les migrants

Le bâtiment situé 41 avenue de Stalingrad à Dijon est occupé depuis quelques jours par plus de 80 personnes migrantes expulsées le 11 juillet dernier de l’hôtel XXL qu’ils occupaient rue des ateliers. Laissés sans solution d’hébergement, ils campaient depuis plus d’un mois sur le terrain attenant à l’espace autogéré des Tanneries.

Ce nouveau lieu d’hébergement appartenant à l’État est laissé vacant depuis plusieurs années et sans aucun projet apparent. Read More

Dijon: expulsion de XXL ce matin

Ce matin à 7h, la Préfecture a ordonné l’expulsion du squat XXL [22 rue des ateliers], où vivaient une centaine de personnes exilées, alors même que des négociations de rachat du lieu étaient en cours avec le propriétaire. Des CRS et des membres de la Police aux Frontières ont vidé les lieux et embarqué 24 personnes.

Nous appelons à réagir à cette expulsion et à soutenir les migrant·es inquiété·es : Read More

Dijon: les Lentillères résistent, du 19 au 29 avril 2018

Dijon: rassemblement en soutien au squat de la rue des ateliers

Appel à rassemblement / Vendredi 24 mars 2017 à 9h / Tribunal, boulevard Clémenceau.

Ce vendredi a lieu, au tribunal d’instance de Dijon, l’audience du squat de la rue des ateliers. Cet ancien hôtel, laissé vide depuis plusieurs années, jusqu’à son occupation en août dernier, est aujourd’hui la seule solution d’hébergement pour les personnes migrantes qui y ont élu domicile. Read More