Les Lilas: rassemblement de soutien suite à l’expulsion du collectif Unibéton

Ce soir à 18h, rassemblement de soutien, devant le commissariat des Lilas au 55-57 boulevard Eugène Decros.

Communiqué suite à l’expulsion du 7 rue Baudin au Pré-Saint-Gervais.

À 8h ce matin (3 mai), une vingtaine de policiers ont expulsé les occupants du 7 rue Baudin. Ce bâtiment était occupé depuis deux semaines par le collectif Unibéton et des soutiens.

Les expulsions se succèdent en IDF, les moyens mis pour mettre les gens à la rue sont toujours impressionnants : LBD pointés sur les gens, porte défoncée au bélier, fusils mitrailleurs, personnes poussées violemment dans les escaliers… Lors de l’expulsion, un des occupants a été saisi au col et traîné violemment sur plusieurs mètres, puis plaqué au sol. Visiblement en crise d’asthme, il a été interpelé et emmené au commissariat des Lilas par la Police. Read More

Bobigny: appel à soutien, procès des personnes arrêtées lors de l’expulsion du squat d’organisation rue de la Fédération à Montreuil

Le 1er novembre dernier, la manif du début de la trêve hivernale à Montreuil, s’est achevée dans la cour d’un nouveau squat d’organisation politique.

Le squat, situé rue de la Fédération dans un bâtiment des impôts désaffecté, a été expulsé quelques jours plus tard, le 7 novembre. 7 personnes ont été arrêtées dans la rue, devant le squat et 5 personnes ont été arrêtées à l’intérieur.

Ce texte raconte ce qui s’est passé à l’intérieur du squat, puis en GAV, et donne quelques éléments du dossier. Les 7 personnes de l’extérieur sont sorti-es sans suite, dont 2 sous X. Les 5 personnes de l’intérieur passent en procès le 15 mars. Read More

Saix (81): des nouvelles de la lutte contre l’A69

Depuis l’expulsion de la Cremzad le 22 octobre dernier, la lutte contre l’autoroute A69 n’a pas cessé.

Le 31 octobre, un nouveau lieu d’organisation avait été ouvert, Lacroisille, puis une nouvelle expulsion avait eu lieu au camping des Crêtes, le 9 novembre. Depuis, des arbres ont été occupés à plusieurs reprises, toujours dans l’objectif d’empêcher ou ralentir la construction de l’autoroute ; des manifs ont été organisées.

Début janvier, les habitant.es de la Crém’arbre avaient lancé un appel à occupation contre l’A69, au sol et dans les arbres, du côté de Saix.

Le samedi 20 janvier, la police est arrivée en nombre pour expulser la Crem’arbre et d’autres occupations autour.

Récit du week-end: Read More

Thorigné-Fouillard (35): récit du rassemblement le 16 décembre 2023

Rassemblement contre l’expulsion d’un Squat à Thorigné Fouillard : Arrêté municipal d’Interdiction de manifestation et démesure policière

La commune de Thorigné s’est réveillée samedi matin dans une drôle d’atmosphère : des gendarmes partout, des contrôles à l’entrée de la ville, la mairie fermée et le PSIG unité d’élite spécialisée de la Gendarmerie nationale, qui sillonne les rues. Ces unités spécialisées dans la lutte contre la délinquance des zones dites sensibles sont particulièrement équipées et préparées. Mieux, il s’agissait ici du PSIG Sabre, un peloton fondé en 2016 suite aux attentats parisiens, pouvant etre déployé rapidement en soutien du GIGN… Ambiance…
En cause ? Un Rassemblement de soutien pour un squat appartenant à la ville, menacé d’expulsion. Rassemblement prévu devant la mairie pour exiger des solutions pour des familles risquant se faire mettre à la rue en plein hiver par une mairie zélée.
Mais samedi, la mairie préfère fermer, fuyant et laissant derrière elle des camions de gendarmes du PSIG et un simple papier scotché sur sa porte. Read More

Briançon: expulsion du Pado

Pado expulsé !

L’expulsion du Pado a commencé ce mercredi à 6h30.

Appel à rassemblement mercredi 13 décembre 2023 à 18h, place de l’Europe, à Briançon.

Thorigné-Fouillard (35): des familles mises à la rue par la mairie ! rassemblement le 16 décembre 2023


Read More

Barcelone: el Kubo et la Ruïna ne mourront pas

Nous ferons de notre maison un champ de bataille, el Kubo et la Ruïna ne tomberont pas. Rendez-vous le 30 novembre à 5 heures 30 du matin, place Uri Caballero, métro Vallcarca à Barcelone. Si el Kubo et la Ruïna tombent, le quartier prendra feu. OKUPA Y RESISTE!

Déclaration faite en février 2023, devant la menace d’expulsion de La Ruïna et el Kubo:

Nos squats sont des tranchées.
C’est fait, le 23 mars, ils vont essayer de nous expulser. En 2016, un immeuble de bureaux a été squatté pour la première fois dans le quartier de Sant Gervasi et nous l’avons appelé El Kubo. Le Kubo a été la maison et le lieu de passage de plus d’une centaine de personnes au cours de ses plus de 6 ans d’existence. Cela a été la maison et la tranchée de nombreuses personnes. C’est une oasis de résistance dans le quartier bourgeois de Barcelone depuis de nombreuses années et cela n’a pas été facile. Squatter et résister définit très bien l’histoire du Kubo. Pendant toutes ces années, nous avons dû faire face à deux expulsions et au siège constant de groupes d’extrême droite, de la presse capitaliste et des partis politiques. Et malgré les hostilités, nous avons réoccupé cette maison et résisté pendant tout ce temps. Read More

Toulouse: des affiches et des banderoles contre les expulsions

Compte-rendu (perso) d’un rassemblement sauvage vendredi 10 novembre soir dans le quartier Bonnefoy.

Le mot avait tourné pour 18h30. Malgré le froid, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées, pour exprimer notre colère, suite aux nombreuses expulsions qui ont eu lieu à la veille de la trêve hivernale. Ne pas laisser les expulsions sans réaction !

Des affiches ont été collées sur les aménagements temporaires au début de l’avenue de Lyon (et ailleurs dans le quartier). Plusieurs modèles a disposition : elles parlaient de la destruction du quartier Bonnefoy, de la fin de l’Euforie, ou encore affirmaient qu’on préfère être squatteur·se et mauvais·e payeur·se que spéculateur. Bien mieux que leurs images de la future gentrification du quartier, leurs slogans vides de green-washeurs et leurs personnages au design coloré pour faire oublier les vraies personnes qui se font expulser. Read More

L’Ile-Saint-Denis (93): rassemblement de soutien au Malvassé, le 20 octobre 2023

On est une vingtaine de personnes à habiter à l’Île Saint-Denis, au Malvassé, qui est menacé d’un arrêté de péril.

Après un an et demi et plusieurs tentatives d’expulsions, la mairie main dans la main avec le proprio ne cesse pas de chercher des moyens de détournement de la procédure (prochaine audience prévue pour le 17 octobre) pour nous priver, avec une dizaine d’autres squats de la rue, de la trêve hivernale en vue du nettoyage effectué par les municipalités du coin en préparation des Jeux Olympiques. Read More

Héraklion (Grèce): que se passe-t-il vraiment ?

Ce samedi 30 septembre, bien avant l’aube, une armada policière a fermé plusieurs rues du centre-ville d’Héraklion pour encercler le grand bâtiment de la rue Theotokopoulou : l’immense squat Evangelismo, pièce maitresse du mouvement social de la quatrième ville de Grèce depuis 21 ans. Il était exactement 5h30 quand les policiers de l’unité spéciale antiterroriste (TEKAM) ont pris d’assaut le bâtiment occupé. Dix camarades et compagnons ont été arrêtés. L’un d’entre eux a été blessé, alors qu’il tentait de fuir. 

Les alentours du bâtiment ont été bouclés longtemps par la police (à la fois des motards DRASI et DIAS, des MAT, des OPKE et l’unité antiterroriste TEKAM), par crainte de représailles du mouvement social qui, dès l’alerte, commençait à converger vers le squat. Une partie du centre-ville d’Héraklion a été paralysée toute la matinée, et pour cause ! Read More

Lyon: nouveau rassemblement contre l’expulsion du squat Pyramide

Face à l’absence de solutions de relogement pour les habitants de Pyramide, nouveau rassemblement Place de la Comédie le mercredi 27 à 17 heures 30.

Monsieur le Maire de Lyon,

Tout a déjà été dit. A l’heure actuelle le squat Pyramide abrite 280 personnes françaises et surtout migrantes, dont des femmes, des nourrissons, des personnes malades, âgées, ou handicapées…et bien d’autres qui font vivre actuellement le bâtiment. Toutes sont menacées de remise à la rue dans les tous prochains jours. Malgré la menace d’expulsion toutes restent encore dans le squat car elles n’ont pas où aller !!

Nous rappelons ici qu’une audience se tiendra le 3 octobre devant le juge d’exécution des peines. Plusieurs personnes et familles ont un dossier DAHO en cours d’examen. Bien des situations relevant des services sociaux de la Métropole restent à traiter, dont quelques-unes en urgence.
Encore une fois, la Préfecture qui ne reçoit pourtant plus personne en rendez-vous, pousse la provocation jusqu’à convoquer à l’OFII les personnes demandeuse d’asile pour leur proposer une aide au retour ! Read More

Montreuil: rassemblement contre l’application de la loi Kasbarian

Rendez-vous le 26 septembre devant le tribunal administratif de Montreuil pour soutenir le recours du squat des Roseaux face à l’application de la loi kasbarian !

La loi Kasbarian-Bergé est passée cet été, elle et ses articles qui criminalisent les locataires précaires et les occupant·es de squats

Nous, habitant.es du squat des Roseaux, après avoir fait face à la violence du propriétaire qui a essayé de nous expulser à coup de tractopelle, faisons les frais cette nouvelle loi. Un arrêté préfectoral a été placardé sur notre porte, nous annonçant que nous avions sept jours pour quitter les lieux. Sept jours pour nous séparer de plusieurs mois d’ancrage, sept jours pour trouver un nouvel espace qui pourrait nous accueillir, sept jours après lesquels cette maison devait se vider à nouveau de tout occupant·es. Nous avons déposé un recours et aurons donc une audience le 26 septembre au tribunal administratif de Montreuil. Nous appelons donc toutes les personnes solidaires de notre situation mais surtout solidaires de toutes celles et ceux qui aujourd’hui en France galèrent et bricolent pour se loger, à se rassembler le 26 septembre à partir de 13h30 devant le tribunal administratif de Montreuil ! Read More

Lyon: rassemblement contre l’expulsion du squat Pyramide

Lettre ouverte des habitant.es du squat Pyramide au maire de Lyon.

Face à l’imminence de l’expulsion du squat Pyramide, nous appelons à un rassemblement place de l’Hôtel de Ville, mercredi 13 septembre à 17 heures.

Monsieur le Maire de Lyon,

Nous sommes amené-es à revenir vers vous. A l’heure actuelle le squat Pyramide héberge 280 personnes françaises et surtout migrantes, dont des femmes, des nourrissons, des personnes malades, âgées, ou handicapées… et bien d’autres qui font vivre actuellement le bâtiment. Toutes sont menacées de remise à la rue dans les tous prochains jours.
Malgré la menace d’expulsion toutes restent encore dans le squat car elles n’ont pas où aller !! Read More

La Grand Combe: la 2shuz expulsée et détruite

La Grand Combe, Cévennes – Lundi 4 août au matin, la 2shuz, bâtiment vide occupé par plusieurs collectifs d’artistes sur la Grand Combe, a été rasé en l’absence de ses habitant-es et avec tout le matériel dedans :
– un atelier sérigraphie complet
– les marionnettes géantes des Géants du Sud qui vont devoir annuler leurs futurs spectacles et repartir à zéro
– l’atelier et tous les outils
– les affaires des habitantes et utilisateurs
Condamnons ces méthodes inacceptables qui méprisent celles et ceux qui font vivre la culture, l’art, le spectacle (et la débrouille propre à ceux qui n’ont pas beaucoup de subventions!) sur la commune de la Grand Combe.
La Mairesse pavanait devant les ruines, fière de ses méthodes dignes d’une politique capitaliste de droite (un peu facho sur les bords quand même).
Comme une belle envie de vomir…
Honte à cette Mairie. Read More

Caen: été 2023, un point sur la situation

Au squat de la Pouponnière, la vie se poursuit. Ce squat, officialisé le 1er novembre 2022, est le plus grand de la ville, avec une centaine d’habitant-es. Des évènements y sont régulièrement organisés : concerts, après-midis jeux, activités pour les enfants, assemblées générales, projections de films, goûters… Il y a également des cours de soutien scolaire et de langues deux fois par semaine, ainsi qu’une permanence médicale les mardis.

Nouveau squat au rond-point de l’Orne. Le 11 juin dernier, l’Assemblée Générale de Lutte contre toutes les expulsions a officialisé un squat situé sur le port de plaisance de Caen. Il s’agit d’un immeuble de 12 appartements, propriété du bailleur social Inolya, voué à la destruction pour permettre la réalisation d’un énième projet immobilier merdique. Une quarantaine de personnes y vivent désormais. Le 28 juillet, la police y a menée une opération à coup de bélier, officiellement pour sécuriser un passage de l’huissier. Read More