Dijon: L’Espace Autogéré des Tanneries en vacances actives du 11 au 16 juillet

Du 11 au 16 juillet à l’Espace Autogéré des Tanneries à Dijon: chantier bibliotek, plage autogérée et soirées sur les stratégies de lutte

Du 11 au 16 juillet, on vous invite :
– à un nouveau chantier en vue de finir la construction collective d’un espace pour se créer des imaginaires explosifs
– à des lectures, projections et réflexions stratégiques sur des luttes récentes et à venir.

### ce qui va se passer ###
### Rappel sur le projet ###
### Infos pratiques ###
### ce qui va se passer ###

— Du Bon Boulot ! —>

La bibliotek en feu, toute de paille et de chaux est déjà splendide mais pas encore achevée. Alors on vous invite de nouveau à passer de joyeux moments chez nous pour finir le boulot et réaliser un crash test estival avant mise en service. Il y aura largement de quoi bricoler et apprendre pendant six jours : plafond, électricité, chauffage, aménagement et décoration intérieure, tris de bouquins et d’archives… Read More

Louvain (Leuven, Belgique): Chronique d’une semaine agitée ; de l’expulsion à la manifestation

Chronique d’une semaine agitée à Louvain ; de l’expulsion à la manifestation

Le matin du lundi 19 juin 2007, à 9 heures, les flics ont investi le squat de la Schapenstraat (Squattus Dei). Ils étaient porteurs d’un mandat d’expulsion immédiate. Ainsi la procédure habituelle (c’est à dire un délai de 24 heures pour évacuer le bâtiment avant l’expulsion) n’était donc pas d’application, et personne n’était prévenu. Personne n’était sur place lors de l’expulsion, il n’y a donc pas eu d’arrestations lors de celle-ci. Read More

Paris: Fête du DALAS (Droit Au Logement Autogéré et Social)

DALAS : qui sommes-nous ?

Le DALAS – Droit Au Logement Autogéré et Social – est un collectif qui regroupe des technicien-ne-s du bâtiment, des familles, des personnes solidaires et des syndicalistes de la CNT, qui réfléchissent ensemble à la conception et la réalisation de logements populaires, sur la base du partage des savoirs, de l’autoformation et de l’autogestion.

Le Dimanche 1er Juillet 2007: Toute la journée à partir de 10h, au 33, rue des Vignoles, 75020 Paris (M. Avron et Buzenval).

* discussions autour de l’avancée du projet avec les technicien-ne-s et les familles
* déjeuner
* projection d’un film (retraçant une expérience similaire)
* musique
* etc.

Venez discuter, vous informer, échanger autour du projet du DALAS ! Read More

Tags:

Fontaine (38): Récit de l’expulsion de la Masure Ka + texte d’une affiche collée sur l’agglo grenobloise

La Masure Ka… récit d’une expulsion

Mardi 19 juin, 9 heures du matin. Quatre personnes dorment encore au premier étage de la maison, squattée depuis plus d’un an et demi, expulsable depuis trois mois.

Et oui, ils ont fini par venir, ceux qu’on a jamais voulu attendre, tout en sachant qu’ils finiraient bien par venir… ce matin c’est six voitures qui sont arrivées dans la petite rue de la gaieté, c’est une horde de flics qui se la joue shérifs qui ont débarqué, accompagné bien sur d’une brochette de RG, caméra au point, et de l’huissière, mielleuse et tou-te-s là pour faire leur travail, évidemment…
La chaîne du portail a sauté en deux secondes, les portes du haut et du bas ont été délicatement défoncées en quelques minutes, et voilà, ils étaient là, dans le couloir, brandissant leurs armes, leur agressivité, leur toute puissance… Contrôle d’identité pour tout le monde à l’intérieur. on nous laisse passer un coup de fil pour appeler des ami-e-s pour venir nous aider à sortir les affaires. Rapidement, une vingtaine de personnes arrivent pour nous aider. Pendant à peu près 1 heure, peut être même plus, on a pu sortir des affaires de la maison, pendant que d’autres ami-e-s/voisin-e-s continuaient d’arriver, en soutien. C’était super de voir tout ce monde présent….merci! Read More

Fontaine (38): Le Black-Pearl est mort

Le BLACK-PEARL est MORT

Mardi 19 juin 2007, le Black-Pearl, squat d’habitation à Fontaine a été rasé.

Ouvert en Novembre 2005,
visite du proprio armé d’un bulldozer en septembre 2006, les deux hectares de jardin, potager et arbres fruitiers sont rasés, l’eau est coupée et ne pourra plus être remise.
Un procès en instance cet hiver.
Expulsabilité à partir du 21 avril 2007. La plupart des habitantEs démenage peu de temps après.
Quand l’huissier passe mardi 18, le Black-Pearl est vide, il sera rasé avant la fin de la journée.

Le Black-Pearl est mort tout seul, sans adieux.

BLACK-PEARL MON AMOUR, DOUCE MAISON QUI ABRITA MES PLUS BEAUX JOURS….

une ex-habitante du Black-Pearl

Tags:

Saint-Ouen (93): Rassemblement contre l’expulsion de Rroms

Contre l’expulsion des Rroms à Saint Ouen, rassemblement aujourd’hui, jeudi 21 juin 2007

La police est venue mercredi matin au campement des Rroms qui occupent les locaux EDF, les terrains Reseau Ferré de France et un 3ème terrain (qui appartient à la mairie de Paris ?) au 21 rue Ardoin, à Saint Ouen.

Ils leur ont annoncé qu’il seraient expulsés lundi matin. Les habitants des 3 terrains (300 personnes environ) se sont réunis cet après-midi (20 juin) et ont décidé d’un rassemblement jeudi 21 juin à 14 h devant la mairie de Saint-Ouen.

Rendez vous donc jeudi 21 juin à 14h devant la mairie de Saint Ouen, ou à 13 h au squatt 21 rue Ardoin.

Louvain (Belgique): Retour sur l’expulsion de la Villa Skwattus Dei

Ce matin (lundi 18 juin 2007), les flics ont envahi la Villa Squattus Dei.
Expulsion immédiate sans recours possible, sans avertissement et donc sans délai pour bouger les affaires. Personne n’était présent au moment de l’expulsion, il n’y a donc pas eu d’arrestations. Les affaires qui se trouvaient à l’intérieur partent dans des containers d’une compagnie de démolition. Comme par hasard, la menace d’expulsion qui planait sur le squat depuis plus que six mois est réalisée en pleine période d’examens. Read More

Dijon: Madison Cinéma, pizza et tortues ninja le 20 Juin 2007 aux Tanneries

Nouvelle édition de Madison Cinéma à l’espace autogéré des Tanneries, qui, selon les dernières rumeurs, préparerait une programmation ciné pour cet été.

Ce mercredi 20 juin 2007, en tout cas, ce sera pizza, tortues ninja, pyjamas verts et cinéma, avec la projection de trois tranches des années 90, en VOST. Read More

Strasbourg: Solidarité avec le 2 route des Romains

AU DEUX ROUTE DES ROMAINS C’’EST PAS ENCORE CUIT !

La C.U.S [Communauté urbaine de Strasbourg] persiste à faire tout un plat de notre occupation. La menace d’’expulsion est bien au goût du jour : on saura vers le 20 juin 2007 à quelle sauce la “justice” va nous manger…(Miammmm Miammm). Read More

Bienne (Suisse): Nouvelle occupation au Wydenauweg 38/40

Nous avons occupé le Wydenauweg 38/40 à Bienne. Il s’agit d’un objet dont l’office des ponts et chaussée du canton de Berne est propriétaire. Il n’a pas voulu entrer en matière à propos d’un contrat d’utilisation et sont venus en personne nous le répéter et nous donner un ultimatum pour vendredi midi (8 juin 2007) pour l’évacuation du bâtiment.

Ils prétendent que la destruction du bâtiment aura lieu en Août et fera place à un parking.
Comme si à Bienne il n y avait pas déjà assez de places de stationnement à la place des vieilles maisons. Read More

Lyon: Quatre mois ferme pour deux squatteur-euse-s

Deux squatteur-euse-s étaient détenu-e-s en préventive à Lyon depuis cinq semaines, accusé-e-s de l’incendie d’un local de l’UMP à Villeurbanne. Illes sont passé-e-s en procès au tribunal de Lyon jeudi dernier, 14 juin. Les deux sont condamné-e-s à un an de prison dont huit mois avec sursis (donc quatre mois ferme), à une interdiction des droits civiques pendant un an et à payer 17.000 euros de dommages et intérêts.

Plus d’infos ci-dessous:
– Incendie du local de l’UMP à Villeurbanne : résultat du procès
http://rebellyon.info/article3937.html
– Villeurbanne : permanence UMP incendiée, 4 mois de prison pour les squatters (articles du Progrès et de 20 Minutes)
http://cettesemaine.free.fr/spip/article.php3?id_article=750

z.

Lyon: Expulsion du Kahwa le 6 juin dernier

  Lyon: Expulsion du Kahwa le 6 juin dernier


A lire ici:
http://rebellyon.info/article3950.html

AVANT/APRÈS : Comment nettoyer un lieu en 20 minutes chrono…
Publié lundi 18 juin 2007

Fatigué que votre rue soit vivante et abrite des lieux d’habitation et d’activités (restreintes certes mais activités quand même), vous rêvez de donner un coup de clean à votre quartier ?

La rue Montesquieu a pu réaliser cette prouesse mercredi 6 juin. Et le résultat est saisissant.

Pour cela, un travail en amont est nécessaire, un bon coup de pression policière en continue, incorporez-y un peu de lacrymo, d’insultes et de provocations, laisser décanter le tout pendant 2 mois environ. Et formidable, il n’y a plus qu’à rentrer par un beau matin aux alentours de 8h30. Si vous parvenez de surcroît à débarquer alors que les quelques irréductibles continuant à résider sur place se sont absentés, pour passer leur examen du permis de conduire par exemple, alors vous aurez réussi une expulsion parfaite…

Vous pourrez alors vous introduire dans l’intimité d’un lieu de vie, appauvri par l’incertitude d’un statut expulsable. Il restera cependant toujours quelques meubles à casser, fouiller, déplacer ( ?!). Ainsi les représentants de la force de l’ordre pourront légitimement passer leurs nerfs, élément non négligeable, l’absence de résistance pouvant engendrer chez ces derniers certaines frustrations. Une fois défoulés, ils auront alors la possibilité de se congratuler pour avoir si bien mené cette expulsion. Ils pourront aussi se la jouer grand prince auprès des habitants lorsqu’ils seront arrivés : « ok vous pouvez récupérer vos affaires, mais une personne seulement peut rentrer ». Reste, dans un registre type assistante sociale, la possibilité de leur offrir bonne conscience et sommeil du juste : « C’est dur, je sais (sic), mais vous n’avez pas de la famille chez qui aller/ vous savez qu’il existe des foyers ? ».

Car, en effet, par une force mystérieuse, (nous écarterons volontairement la possibilité d’un réseau organisé), les concernés se voient vite prévenus, par une copine passant par là par exemple, et en l’espace de quelques minutes, on voit se former un attroupement d’une vingtaine de personnes devant le nouveau chantier. Si ça les amuse de venir constater les travaux, ça aura au moins l’avantage de les faire se lever tôt. Les policiers ne manqueront pas un de leur rappeler que « tant que ça se passe dans le calme, ça ira… ».

Ne pas perdre de vue certains inconvénients suceptibles de venir retarder cette belle organisation. Par exemple, l’éventuelle confrontation avec les deux chiens restés dans l’habitation. Mais pas d’inquiétudes, vite et bien maîtrisée, ce contre-temps se verra résolu par un seul coup de fil à la fourrière qui se fera un plaisir de les garder, les répertorier, les tatouer, et autres réjouissantes procédures dont rafolent les employés de ce genre d’entreprise. Ne vous embarrasser pas des récriminations potentielles, du type : personnes se présentant 2 minutes après que le camion soit parti, rassurez-vous, ce n’est plus de votre ressort. Même logique à appliquer pour les histoires abracadabrantes telles que, l’un des maîtres est actuellement au Maroc, pas de carte de tatouage pour pouvoir les récupérer, le prix exorbitant des jours de gardiennage, sans compter les frais de transport…

Ne pas se charger de mauvaise conscience superflue. Au contraire, inviter au spectacle les propriétaires du lieu ; en l’occurence les employés de la Courly paraissaient ravis de cette petite action si rondement menée. Rassurer les en rajoutant là-dessus les ouvriers de l’entreprise de gardiennage qui poseront de rassurantes portes Sitex et des grilles à toutes les fenêtres. Laisser quelques employés Securitas devant la porte le premier jour. Raffinement ultime : l’équipe de peintres qui vous rendront en une-demi-journée une façade propre et lisse.

Et si les ouvriers laissent à nouveau les habitants rentrer le jour suivant, ne vous inquiétez en aucun cas, il y aura assez de portes anti-squat (une par appartement), pour être sur qu’ils ne reviendront pas s’installer. Du coup, pas besoin non plus de bloquer l’accès par les toits. Et s’ils veulent récupérer la vaisselle, les meubles, et les verrous, laissez les ouvriers gérer cela, vous avez déjà réussi votre pari : expulser en 20 minutes un lieu qui avait été actif pendant 7 mois et qui restera vide pendant 4 ans…

rebellyon.info


Fontaine (38): Expulsion de la Masure Ka

Message posté ce matin mardi 19 juin 2007 vers 9h30 sur Indymedia-Grenoble…

http://grenoble.indymedia.org/index.php?page=article&id=5210

« Le squat de la Mazurka (7 rue de la gaieté a Fontaine) est en train de se faire expulser en ce moment même, d’après des sources sûres. »

Ai reçu confirmation par mail trop tard, je n’en sais pas plus pour le moment. Read More

Grenoble: Vidéo-projections et concerts dans des squats de l’agglo

Vidéo-projection de deux documentaires de Serguej Loznitsa, mardi 19 juin 2007 au 102:

A deux jours de l’été, un petit bol d’air frais, directement de Sibérie… deux films de Serguej Loznitsa, l’un sur un groupe de pêcheurs sur un lac gelé et l’autre sur l’attente à une station de car au beau milieu de la Russie… Plus que les sujets des films, c’est le travail du son et les choix de cadrage qui sont hypnotisants…
Qui aurait pensé qu’on resterait fasciné à regarder des hommes (des vrais ?) découper la glace pour pouvoir pêcher ?
Le cinéma continue de s’inventer dans les documentaires…
En plus ce mardi soir, tournée de miko générale ! Read More

Lille: Projections-vidéos sur le thème de la maladie et de l’enfermement, le mardi 26 juin au Hangar

PROJECTIONS AU HANGAR

Soirée sur le thème de la maladie et de l’enfermement:

– « L’ordre », documentaire de Jean Daniel Pollet (44′ 1973)
– « L’enfant aveugle », court métrage de Johan Van Der Keuken (24′ 1966)
– « Titicut folies », documentaire de Frederic Wiseman (84′ 1967)

Mardi 26 juin 2007, 19h

Info shop, prix libre (en soutien aux inculpés suite aux élections présidentielles), séance entrecoupée d’une bouffe végé.

Le Hangar, immeuble occupé, 43 rue du jardin des plantes, Lille (métro porte de Douai).

Tags: