Paris: MaDouille les 4 et 5 juin, passage de la Folie Regnault


  Paris: MaDouille les 4 et 5 juin, passage de la Folie Regnault


Bonjour à tous, l’assos la Mare aux diables (MAD) organise le squattage éphémère d’une friche urbaine 7/13 passage de la Folie Regnault, du côté du Père Lachaise. L’objectif est tout en faisant la fête de mettre en avant les notions de prix libre, d’échanges, etc.

VENEZ NOMBREUX !!!
et pensez au magasin gratuit, apportez tous les objets qui croupissent chez vous, livres, fringues et autre.

N’ayez crainte, la MAD n’est pas le dernier groupe bobo à la mode mais plutôt une bande de joyeux drilles anarcho-ludiques

:-)

amicalement, B@AL

—–

La Grande MaDouille 2005

La Madouille c’est l’événement Ludo-socio-musico-politico-artisto-bouffisto-happeningisto Libre le premier Week End de Juin (le 4 et le 5) dans le 11ème.

La Madouille c’est surtout un moment ou le consommateur disparaît et devient un participant actif libre : une boutique où c’est vous qui donnez, une buvette où vous amenez ce que vous voulez boire et manger, des expos où vous prêtez vos yeux, des concerts et des DJ auxquels vous cédez vos oreilles, des débats où vous intervenez, etc.

Le succès de la Madouille dépend de ce que vous voudrez bien y apporter : en résumé un livre, des bouteilles, des gâteaux, des chouettes choses, du soutien, des sourires…

Tout le long du Week End :

– Venez participer avec vos jeux à la Ludothèque avec les éditions contre vent, l’asso A quoi tu Joues, et La MAD.
– Venez avec votre pinceau et votre peinture pour La Fresque.
– Venez avec vos vieux livres les échanger.
– Venez avec des objets à échanger.

Découvrez et participez aux activités des associations présentes :

– Artac (Lutte contre la SIDA).
– Autres Vues avec des animations scientifiques.
– Médecin du Monde mission rave.

En Concert :

Le Samedi :

– Les Cosmic Movie (Du Rock).
– Vent du rêve (musique diphonique didjéridoo).
– Claustrogène
– Swan Prony (Musique Love-Love).
– Et une Jam cession pour finir la soirée autour de Myriam et Martin.

Le Dimanche :

– les Ecoraleurs (chorale drôle et tonique).
– Kwetch (Groupe rock reggae).
– Piranha (Punk ska rock).

Et les DJ : Fifou, Camilo, Gonzalo.

Le tout sur un VDjing de Mirna et Milou.

Ou et Quand ? :

La Grande Madouille aura lieu
le Samedi 4 (de 14h a 00h)
et
le Dimanche 5 (de 14h a 22h) Juin 2005
au 7/13, passage de la Folie Regnault 75001
Métro Père Lachaise.

Combien ? Ou le Principe du Prix Libre :

Pour l’ensemble de nos Activités socioculturelles, nous pratiquons le prix libre, chacun est libre de donner ce qu’il veut à l’organisation.

MAD


Tags:

Dijon: Soirée de soutien aux salarié-e-s grévistes de L’Association Dijonnaise d’Entraide des Familles Ouvrières

Depuis la semaine dernière [fin mai 2005], les salarié-e-s du foyer Blanqui, centre d’hébergement et de réinsertion sociale (foyer d’accueil de familles ouvrières et immigrées), sont en grève afin de protester contre la mise à pied de 5 de leurs collègues.

« Face à une hiérarchie (membres du bureau, du Conseil d’administration et de la direction) qui persiste dans le refus d’un dialogue social constructif, le personnel gréviste de la résidence Blanqui se mobilise depuis des années pour dénoncer :

. l’absence de dialogue social et le manque de concertation
. les décisions unilatérales et incohérentes de la direction
. les projets provisoires qui perdurent
. les sanctions financières et disciplinaires dont sont victimes 5 salariés »

Ils/elles organisent un concert de soutien pour leur mouvement de grève à l’Espace autogéré des Tanneries, vendredi 03 juin 2005, afin de faire la fête et présenter leur mouvement de lutte. Read More

Lille: Soirée de soutien aux sans papiers, au squat du bois blanc


  Lille: Soirée de soutien aux sans papiers, au squat du bois blanc


DIMANCHE 29 MAI 2005 à partir de 18h, soirée en soutien aux sans papiers <btr> au squat du Bois blanc 7, rue de Laventie (métro Bois Blanc, Lille).

Musique, spactecle burlesque, jongleurs… bouffe végétarienne shop info

Prix libre en soutien aux sans papiers

Christophe


Rennes: Ouverture d’un nouveau squat, rue Claude Bernard

Salut,
à Rennes, un collectif de personnes occupe une grande maison et son très grand parc depuis quelques temps. Cette grande bâtisse appartient à GIAT industries, gros fabricant d’armes, est située au 63 rue Claude Bernard, en face de leur ancien site de production rennais, abandonné en 1998. Le représentant de GIAT s’est quelque peu énervé en les trouvant dans la maison car elle avait déjà été squattée il y a quelques mois et expulsée il y a peu. Qu’ils enragent! Après quelques pressions policières visant à faire déguerpir les heureux habitants, l’huissier est finalement passé hier [jeudi 26 mai 2005], garantissant une procédure légale (et donc pas d’expulsion à l’arrache).
Le nom du squat étant encore en débat, il suivra dans un prochain mail.
ET VIVE LES OUVERTURES

hastaluego at riseup point net

Barcelone: Procès, ouvertures et autres réjouissances…

Quand vient le temps des procès…
Ce 25 mai 2005, procès de 27 personnes pour l’expulsion de Kan Titella en 2001.
Des peines de prison sont demandées allant jusqu’à plusieurs années.
Ce même 25 mai, procès de la Fera, le centre social de Gracia.
Vendredi 27 mai, procès pour la Kasa de la Muntanya qui décidera de qui est le propriétaire…

Un squatteur de Sants détenu pour une action faite un an avant, publique, au siège d’une agence immobilière… la police a retrouvé sa trace à cause d’une empreinte laissée sur un tract diffusé lors de l’action… Il a été relaché après une nuit de détention.

Nouveau squat à Sants, une maison d’habitation mais aussi un projet d’ateneu libertaire.

Communiqué de deux bombes le mois dernier visant un commissariat et une agence immobilière (voir http://squat.net/fr/news/barcelone250505.html).

Dimanche dernier, 23 immigrés s’echappèrent du centre de rétention de Barcelone, La Verneda.

fisti

Montpellier: Ils veulent expulser le Grraou !


  Montpellier: Ils veulent expulser le Grraou !


Surprise, surprise…

Et ce qui devait arriver arriva…

Et oui, hier matin [24 mai 2005] nous avons eu la désagréable surprise de se faire réveiller de façon bien matinale (avant 11h!!!) par un huissier, venu nous remettre des assignations en référé pour nous expulser.

Nous passons donc le 9 juin à partir de 8h30 (!!!) au TGI de Montpellier.
Et bien sûr nous organisons un rassemblement petit-déj pour l’occasion.

On aurait presque pu y croire: le 30 mars dernier la mairie votait un voeu contre les expulsions. Faut croire que ce n’était qu’une opération de com… Tout comme le blabla sur la démocratie participative. Il y a un mois, la maire de Montpellier nous écrivait qu’elle avait bien reçu notre lettre et qu’elle transmettait à son adjointe chargée du quartier (laquelle déclarait dans le journal municipal avoir la volonté de dialoguer, de travailler avec les associations et tous les acteurs du quartier, blablabla…). Nous attendions donc que cette dernière nous contacte… Mais c’est un huissier qui est venu!

On va quand même essayer d’obtenir des délais auprès du tribunal, parce que la mairie aurait quand même pu discuter avant de nous trainer en justice, et qu’en plus elle a une responsabilité en matière de logement social. Et en plus, ils affirment que notre démarche est uniquement politique et qu’on veut empêcher de mener comme ils le veulent l’opération géante de réhabilitation du centre ville (comprenez: on rachète les immeubles pourris, on reloge les gens pauvres en banlieue, on retape les immeubles et on les refile aux bailleurs privés et publics pour loger des gens bien comme il faut, qui ne font pas la fête le soir dans la rue, qui ne donnent pas l’impression que Montpellier est une ville nord-africaine). Certes c’est vrai qu’on n’aime pas ça. D’ailleurs, s’ils nous virent, on resquattera.

Mais ils oublient un peu vite qu’au delà du discours politique, le Grraou est aussi le logement de plusieurs personnes qui n’ont pas assez de fric pour payer des loyers (le fait que ces gens ne VEULENT pas payer de loyer n’empêche pas le fait qu’ils ne PEUVENT pas en payer de toutes façons… Car bien sûr, les squatteureuses du Grraou ont une deuxième manie: ils n’aiment pas travailler… Donc pas d’argent pour les loyers… Et oui! tout est lié!).

Voilà voilà…
Donc on prépare le procès…
En attendant, vous pouvez envoyer des lettres de soutien (d’insultes), pour montrer qu’il y a plein de monde qui nous aime bien. Envoyez-les à eux et à nous…
grraou [at] no-log [point] org
contact [at] serm-montpellier [point] fr
mtp [point] quotidien [at] ville-montpellier [point] fr

>>>>>

NB: Nous vous rappelons que le repas de quartier du mois de mai a lieu dimanche 29, rue du plan de l’olivier à partir de 13h… Bienvenue à toustes!

Grraou!


Barcelone: Boum contre le capitalisme et ses chiens de garde

Les 29 et 30 avril 2005, durant la nuit, deux bombes ont explosé à Barcelone.

Le 29 avril vers 2h30, un artefact explosif d’environ 200 gr. a été placé sous une voiture particulière d’un policier du commissariat de la police nationale de la Plaça España. L’explosion a sérieusement endommagé le véhicule garé devant le commissariat, les obligeant à le retirer et couper momentanément la circulation.

Le 30 avril vers 2h du matin une autre bombe fut déposée devant une agence immobilière de la rue Manson dans le quartier de l’Eixample de Barcelone. Cette bombe était moins importante, néanmoins les dégâts causés furent importants pour la vitrine et un ordinateur qui se trouvait à proximité. Read More

Montreuil: Nuit de solidarité pour les Roms

Le Comité Bartalo appelle à faire acte de présence auprès des Roms de Montreuil dans la nuit de vendredi 27 au samedi 28 mai 2005 sur l’esplanade de la mairie. Les familles ont besoin de vêtements, nourriture, couches (6-10 mois) ainsi que de votre présence pour les protéger des expulsions sommaires de la police.

Appel à la solidarité !

Nous ne sommes pas des nomades !

Nous vivons à Montreuil depuis des années, errant de squat en squat au fur et à mesure que les autorités nous rejettent à la rue. Nos enfants sont scolarisés à Montreuil. Certains y sont nés. Nos amis, nos soutiens habitent à Montreuil. Nous ne nous cacherons plus. Nous avons le droit de vivre dignement. Read More

Athènes: Démocratie totalitaire et nuit de répression

A la suite de la manif antifasciste convoquée à Athènes par le milieu anarchiste (des groupes d’extrême-gauche ont participé aussi) la répression et la violence policières se sont déchaînées non seulement sur le cortège des manifestants (les violences débutèrent après la manif) mais un quartier entier du centre-ville réputé « siège » (ou « disneyland » (!) selon les Autorités) des « anarchistes »… Les flics sont entrés dans des squats, dans des endroits fréquentés par la jeunesse, des bars, où ils ont arrêté littéralement tout le monde. Ils ont procédé à un énorme usage de « lacrymogènes » et chargé avec énormément de violence. Le mot qu’on entend circuler depuis hier pour tout ce qui s’était déroulé après la manif antifasciste (jugée par ailleurs comme très réussie, sinon impressionnante pour tous ceux qui y ont participé), est bien « pogrom ». La police a pénétré dans des appartements vides (où ils ont tout cassé). Ils ont arrêté un nombre monstre des gens supposés « anarchistes » ou « subversifs » (plus de 100 personnes), dont 19 conduits à la justice. Pour les 13 d’entre eux (dont un mineur) les accusations sont assez graves. Les 6 autres ont été remis en liberté jusqu’à vendredi prochain. Read More

Italie: Attaque de l’Etat contre des anarchistes, et fermeture du Capolinea occupato, à Lecce

Textes trouvés sur Apa.online.free.fret Tout le monde dehors.
Plus d’infos sur l’Opération « Nottetempo ».


samedi 21 mai 2005

Nouvelles attaques contre des anarchistes en Italie

On se souvient que l’Etat italien avait frappé des compagnons de plusieurs villes (Pise, Gênes, Cagliari, Lecce, Rovereto, Rome-Viterbo) en été 2004 (1). Trois des anarchistes visés par l’ « opération Cervantes » du 27 juillet 2004 sont incarcérés depuis bientôt dix mois (Marco Ferruzzi, David Santini, Simone del Moro) tandis que le quatrième (Sergio Maria Stefani) est en résidence surveillée depuis peu. Quant à ceux visés dans le cadre de l’enquête sur les COR (cellules d’offensive révolutionnaire) à Pise, trois sont embastillés : Alessio depuis le 7 juin 2004, Willy depuis le 30 juillet 2004 et Francesco depuis le 11 mai 2005 à Barcelone, après neuf mois de clandestinité. Les 11 compagnons mis en examen dans cette enquête pour association subversive passeront les 23-24 et 27 mai prochains au tribunal de Florence pour les audiences préliminaires. Read More

Calais: Jour de rafle et d’expulsion ce 17 mai 2005…

17/5/2005 jour de rafle à Calais

Quotidiennement ce qu’on pourrait appeler « la chasse aux réfugié-e-s » est lancée à Calais et ses environs. Mais cette journée du 17 mai fut particulière. Les forces de l’ordre étaient certainement dopées par les récents projets présentés par De Villepin, et par l’installation d’une salle d’audience du tribunal (http://article.gmane.org/gmane.politics.activism.zpajol/15089/) dans l’enceinte même du centre de rétention de Coquelles (c’est le bâtiment entre le centre commercial et le siège du MEDEF), qui permettra des expulsions plus nombreuses et en catimini. Read More

Caravane permanente: Un trajet féministe entre femmes et/ou lesbiennes

LA CARAVANE PERMANENTE CET ETE : UN TRAJET FEMINISTE ENTRE FEMMES ET/OU LESBIENNES

Bonjour!
La caravane permanente reprend la route cet été pour un parcours feministe entre femmes et/ou lesbiennes. Nous partirons entre le 15 juillet et la mi-octobre 2005 et prendrons la direction du Sud-ouest. Le texte de presentation qui suit est destiné à toute personne interessée par la preparation du projet, le trajet en lui-meme (en non-mixité), ou par l’accueil de cette caravane.
Le prochain chantier de préparation aura lieu du 10 au 20 juin 2005 à Grenoble (rens. 04 76 43 87 75 : demander Céline, Flore ou Marina, ou écrire à voyagedefemmes [at] squat [point] net ).

Read More

Grenoble: Le procès des 400 couverts repoussé d’une semaine

Bonjour, bonne nouvelle… une semaine de répit… et de travail juridique…

Le procès du squat des 400 couverts a été de nouveau repoussé d’une semaine, ce mercredi matin -b18 mai 2005.
Il n’est pas annulé, il est juste repoussé… repoussé au mercredi 25 mai 2005 à 8h45.
Ce qui nous donne une semaine de plus pour parfaire notre défense juridique… et c’est à ce moment là que vous intervenez :
NOUS AVONS BESOIN D’UN MAXIMUM D’ATTESTATIONS D’UTILISATION DES LOCAUX DES 400 COUVERTS… Read More

Grenoble: Concerts au Crocoléus les 19 et 25 mai

LE CROCOLEUS
70 rue Nicolas Chorier, 38000 Grenoble, France
Tel. 06 87 70 82 57 / 06 18 14 76 86

En concert au CROCOLEUS – MERCREDI 25 MAI 2005 :

APERO-CONCERT : à 19 H – PAF : 5 Euros Read More

Grenoble: Procès des 400 couverts reporté une nouvelle fois

Le procès des 400 couverts vs. la mairie de Grenoble devait avoir lieu ce mercredi 18 mai 2005 ( http://squat.net/fr/news/grenob140505.html).

Le p’tit déj’ de solidarité a bien eu lieu, malgré le froid et la pluie (sympathique mois de mai… ha y’a plus d’saison mon brave monsieur !), mais le procès a été reporté. Et on ne va pas s’en plaindre !

Alors rebelotte mercredi prochain ?

anonyme