Le Gosier (Guadeloupe): blocages et affrontements contre des menaces d’expulsion

Jeudi 27 juillet, Le Gosier, sur l’île de la Grande-Terre, en Guadeloupe: alors que dans la matinée des embouteillages importants ont bloqué la ville suite à un mouvement de grogne des agents de routes de Guadeloupe, un autre blocage a eu lieu en fin d’après-midi, du côté de Grand-Baie, au Gosier, où la RN 4 a été bloquée dans les deux sens.

Cette fois, à l’initiative du collectif « Gwadloup an Mouvman », les manifestant-e-s protestaient contre les menaces d’expulsion qui pèsent envers des habitant-e-s du quartier de Grand-Baie (dans le cadre de la « résorption de l’habitat insalubre » et du « projet d’aménagement de la zone »). Read More

Laghouat (Algérie): révolte du logement

Lundi 24 juillet 2017, à Laghouat, une liste de bénéficiaires de plus de 1500 logements et d’à peu près autant de terrains a été affichée par la mairie. Comme souvent en Algérie, cela a déclenché un mouvement de colère chez une partie de la population qui s’est sentie lésée. Le favoritisme et le clientélisme font augmenter la rage ressentie par celles et ceux qui survivent dans des conditions de logement particulièrement difficiles depuis de longues années… Des personnes aisées et d’autres n’habitant pas à Laghouat se trouveraient sur la liste des bénéficiaires de logements.

Pendant la semaine, des barricades enflammées ont été érigées, des blocages de routes ont paralysé la ville (notamment sur la route nationale N1), des commerces et administrations publiques ont été fermés préventivement. Read More

Brésil: des activistes du Mouvement des sans-terre occupent des propriétés de politiciens accusés de corruption

Depuis mardi matin (25 juillet 2017), des milliers d’activistes du Mouvement des sans-terre (MST) occupent des propriétés de politiciens à travers tout le Brésil.

À travers ces occupations, le MST cherche à dénoncer la corruption des politiciens visés, notamment du côté de l’administration du président brésilien Michel Temer, mais aussi à mettre en avant la campagne du MST pour une réforme agraire. Read More

Le Caire (Egypte): la répression d’émeutes contre une opération d’expulsion-démolition fait un mort et au moins vingt blessés

Dimanche 16 juillet 2017, sur l’île al-Waraq, située sur le Nil en banlieue du Caire, des affrontements ont opposé les forces de l’ordre à des habitants expulsés ou menacés d’expulsion de logements auto-construits déclarés illégaux par les autorités.

Depuis des semaines, la police et l’armée mènent une campagne nationale pour raser les logements, commerces et terrains occupés illégalement, en particulier ceux situés sur des propriétés de l’État. Mais ces opérations de répression ne se passent pas sans heurts. Read More

Espagne: l’opération Piñata continue…

Lundi 30 mars 2015, la police anti-terroriste lançait 17 perquisitions et arrêtait 15 compagnonNEs à Madrid, Palencia, Grenade et Barcelone lors d’une opération dénommée Piñata. Lors des perquisitions, 24 autres seront brièvement arrêtés pour avoir résisté à ces dernières (notamment dans les squats). Read More

Vincennes (94): expulsion de la Jarry

Avis de décès.

L’âme de la Cité Industrielle de Vincennes a définitivement quitté son corps ce matin [jeudi 20 juillet 2017]. Sous la contrainte d’un appareil administratif qui n’a pas su voir, reconnaître ni protéger l’expérience alternative de 300 personnes, reflets d’une société mixte avec une forte concentration d’artistes, ce corps gigantesque s’est éteint ce matin dans le silence.

Cette nuit, Imagina a peint ce cri qui devient l’ultime message de la Cité à la face du monde. Read More

Londres: des suites de l’incendie de la Grenfell Tower

Mercredi 14 juin, vers 1h du matin, un incendie s’est déclenché au 9e étage de la Grenfell Tower, un immeuble de 24 étages dans le parc HLM « Lancaster Council Estate », dans le quartier de Kensington & Chelsea à Londres, un des quartiers les plus riches du Royaume-Uni. En quelques minutes, le feu s’est étendu aux autres étages et appartements, qui étaient normalement censés être isolés contre la propagation de feux domestiques depuis qu’un nouveau bardage avait été posé sur le bâtiment. Ce bardage avait été installé il y a quelques années pour que le bâtiment « passe mieux » aux yeux de la bourgeoisie du quartier. Quand les habitants ont appelé les pompiers, on leur a dit « restez chez vous et attendez que les pompiers viennent vous chercher ». Presque tous ceux qui ont obéi ont péri. Read More

Fay-de-Bretagne (44) : présentation du squat « CHRS le Val »

SQUAT LE « CHRS LE VAL »
La Noé
44130 Fay de Bretagne

L’ancien « CHRS Le Val » est un espace politique sans alcool et sans produits d’origine animale qui tend à lutter contre les addictions et les rapports de domination.

Ce lieu prend le parti de :
– soutenir les personnes opprimées et/ou les survivant.e.s d’oppressions structurelles ;
– se positionner contre les agressions racistes, sexistes, masculinistes, transphobes, homophobes, lesbophobes et validistes.
Ceci sans masquer, et en interrogeant, nos privilèges de personnes blanches hétéronormées, nos comportements oppressifs et nos préjugés intégrés.
Cet espace ne prétend pas être un lieu thérapeutique ni médical (faute d’outils, de compétences et d’énergie) mais un lieu de soutien et de bienveillance. Read More

Bure (Meuse): nouveaux risques d’expulsion, grosse mobilisation mi-août !

Depuis quelques jours, la pression policière s’intensifie à Bure. Vendredi 30 juin en fin d’après-midi, 6 fourgons sont venus harceler les entrées de la forêt au nord et au sud. À vigie-sud, ambiance : 30 gendarmes en lignes, boucliers, casques, observation distante à 100m de la barricade. À barricade-nord, ligne de 10 flics, et 2 gendarmes mobiles (GM) à genoux, flashballs sortis, dans un fourré face à la barricade. Repli général vers 18h30–19h. Même chanson samedi 1er juillet, 4 fourgons à la vigie-sud, une ligne de 15 GM, barricade enflammée. Et dans les villages tout autour, contrôles au faciès, vérifications d’identité au commissariat, raccompagnement à la Maison de la résistance par les GM, pression sur des riverains du coin, course-poursuite à travers champs et interpellations avec armes sorties… Une stratégie de harcèlement d’une nouvelle intensité s’est mise en place depuis la semaine d’action de fin juin – ce n’est jamais monté à un tel niveau, y compris pendant l’été 2016. Read More

Durban (Afrique du Sud): le mouvement Abahlali subit la répression et les expulsions

Dans un communiqué daté du 7 juillet 2017, le mouvement Abahlali baseMjondolo explique qu’il continue sa lutte contre les expulsions malgré la répression qui s’oppose systématiquement à ses initiatives. Read More

Lyon: rassemblement en soutien à Barry, au TGI à 13h30 le 12 juillet

SOLIDAIRES ET EN COLÈRE ! SOLIDARITÉ AVEC BARRY !

Mamadou Barry, résidant depuis plusieurs années à Grenoble, s’est vu rejeter ses demandes de titre de séjour et s’est retrouvé, comme beaucoup, « sans-papiers ». Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une lutte pour le logement avec des demandeurs d’asile, il a été arrêté et envoyé au Centre de Rétention Administrative de Lyon Saint-Exupéry. Par deux fois il a été conduit à l’aéroport et par deux fois il a refusé d’embarquer. Il passe maintenant en procès en comparution immédiate pour sa résistance. Read More

Amiens : expulsion de la Maison Cozette

Le mercredi 5 juillet 2017, le squat de la Maison Cozette a été expulsé dans la matinée. Une dizaine de personnes étaient à l’intérieur à ce moment-là. Huit cars de CRS sont intervenus vers 6h. Flem, une squatteuse expulsée de la Maison Cozette, a déclaré sur France Bleu Picardie: [En me réveillant] « ma première image c’est le chef des flics, des CRS, devant moi (…). On m’a réveillée dans ma chambre, je ne savais pas comment ça se passait en bas (…), je savais très bien qu’ils allaient pas faire ça en douceur et dire ‘excusez-nous’, ils allaient pas nous offrir le p’tit déj’ (…). Dans les prochaines heures ? Je ne sais pas, on a prévu de faire un Scrabble, voir où je m’installe, voir comment je rassemble mes affaires aussi, après voilà on peut ouvrir d’autres squats ».

Le squat de la Maison Cozette, situé place Vogel à Amiens, avait été ouvert en septembre 2016 par le collectif La Brèche, un collectif de précaires, chômeurs et étudiants. La mairie, propriétaire du bâtiment, avait mené une procédure judiciaire dans le but d’expulser le squat, et souhaiterait en faire une résidence étudiante (blablabla…).

Grenoble : abandon des poursuites contre Ahwahnee

C’est assez rare pour qu’on le signal. Le squat Ahwahnee situé au 106 rue des Alliés à pour ainsi dire « battu » les proprio devant la justice.

Après le squat de la Malaprise (Gre), la mairie de Grenoble perd pour ainsi dire un procès en référé au Tribunal d’instance ce Lundi 3 Juillet.

Enfin, battu… ils ce sont plutôt désisté après plus de quatre reports !

Sûrement par peur de perdre un procès face à des squatteureuses pouilleux.euses, et ainsi payer dommages et intérêts ou bien par peur que cela ne fasse jurisprudence bref, avec un dossier aussi bancal, la Mairie piollesque montre encore une fois de plus que ce sont des branques. Read More

Les Lilas / Montreuil (93): manif du collectif Baras, samedi 8 juillet 2017

MANIF COLLECTIF BARAS
SAMEDI 8 JUILLET
À 14 H
Départ Mairie des Lilas (métro ligne 11) en direction de la Mairie de Montreuil

Nous passerons devant nos anciens lieux de vie aux Lilas, Bagnolet et Montreuil, dont on s’est à chaque fois fait expulser, depuis 2012 ! Read More

Comment ouvrir un squat en 5 étapes ?

squatTon propriétaire te fait chier ? Le Crous te séquestre dans une chambre universitaire de 11 m2 ? T’en as marre d’être dépendant de tes parents ? T’as jamais une thune à cause du loyer, des charges, et de cette putain de taxe d’habitation ? Ouvre un squat ! Ce n’est pas si compliqué, c’est plutôt excitant et si c’est fait dans les règles de l’art, tu risques quasiment rien. Le Poing s’inspire des brochures de squatteurs, notamment « Le Squat de A à Z », pour vous donner des conseils pour ouvrir un squat et ne pas se faire expulser trop vite.

Squatter, ça veut dire vivre dans un bâtiment abandonné sans avoir demandé d’autorisation à personne. C’est refuser de payer un loyer à un propriétaire qui possède plus d’un logement quand d’autres n’en possèdent aucun. Certains squats se revendiquent militants et/ou culturels, d’autres sont juste des lieux d’habitation. De fait, tout squat est « politique » dans la mesure où c’est une contestation en acte de la propriété privée. Si tu te lances dans cette lutte, tu vas donc rejoindre le camp de ceux que l’État et la police considèrent comme « indésirables ». Toi aussi, rejoins le côté obscur de la force ! Read More