Montreuil (93): la riposte du Marbré

Suite à l’opération policière au squat le Marbré du samedi 27 février qui a abouti à son expulsion, l’emmurement d’un des deux accès au bâtiment et sa surveillance par un vigile, un appel avait été lancé pour se retrouver le lendemain à 13h, l’heure habituelle de l’assemblée du Marbré, sur la place de la mairie à Montreuil. Le temps de préparer quelques banderoles comme « Contre toutes les expulsions, solidarité avec le Marbré », « Demain s’ouvre au pied de biche », « On rentre toujours en lutte par effraction » et de rappeler que les troupes de la préfecture étaient venues la veille mettre fin à une cantine organisée en solidarité avec les inculpés après la révolte dans le CRA du Mesnil-Amelot le 20 janvier dernier, durant laquelle deux bâtiments avaient été mis en feu et détruits, le cortège d’une centaine de personnes vénères et solidaires a entamé son périple dans la ville. Read More

Montreuil (93): expulsion du Marbré !

Samedi 27 février, le Marbré a été encerclé et envahi par une centaine de keufs aux alentours de 14h.
Le Marbré, c’est un lieu d’habitation et d’organisation politique, situé au 39 rue des Deux Communes, à Montreuil.
Il est squatté depuis septembre 2020.

Ce jour-là, une cantine y était organisée par l’assemblée publique contre les Centres de Rétention Administrative (CRA) d’Ile-de-France, dans le but de soutenir les personnes incarcérées à Meaux suite à l’incendie du CRA du Mesnil-Amelot le 20 janvier dernier.

Tout se passait bien jusqu’au moment où, vers 14h, une première voiture de flics s’est arrêtée devant l’entrée. Plusieurs personnes sont alors rentrées dans le lieu et les portes ont été fermées ; très rapidement, les flics ont appelé des renforts et plus d’une centaine de flics du 93 et du 94 ont encerclé le lieu. Read More

Bruxelles: récupération politique avec la convention d’occupation du squat rue de Koninck

Le groupe qui squattait depuis mars 2020 une ancienne imprimerie au 44 rue Honoré Longtin à Jette était menacé suite à l’ordonnance d’expulsion d’octobre dernier. Depuis décembre, une campagne d’occupation a permis d’ouvrir plusieurs squats (L’Hospitalière à Saint-Gilles, le bâtiment de Citydev, la Belle au Bois Dormant et le Garage Opel à Molenbeek ) et de reloger les habitant.es du squat de Jette dans ces nouveaux squats.

Communiqué de la Campagne de Réquisition Solidaire du 25 février 2021:

Une réquisition médiatique, politique et associative de notre action !!
Incroyable communiqué mensonger de la commune de Jette (et repris dans plusieurs médias) !

Alors que pendant de longs mois, les pouvoirs publics ont été incapables de trouver une réponse à la situation et n’ont rien fait, ils se félicitent aujourd’hui d’avoir trouvé une solution « définitive » (faux : la convention est signée pour un an) et se réapproprient la réponse solidaire et auto-organisée de notre Campagne : la réquisition d’un bâtiment public vide. Read More

Grenoble: manifestation de solidarité avec l’occupation de l’Abbaye, samedi 6 mars 2021

Une manifestation est prévue le 6 mars 2021, à 13h30 devant l’occupation (place Laurent Bonnevay), pour se rendre à la mairie remettre la pétition « POUR LE RÉTABLISSEMENT DES FLUIDES, POUR UN RELOGEMENT » à M.le maire.

A l’Abbaye, les huit appartements sont toujours occupés, mais rien n’a bougé malgré des rencontres avec le vice-président de la Métro au logement et à l’hébergement. L’énergie est toujours coupée, et aucun plan de relogement n’est en cours de discussion alors que la plupart des occupantEs sont prioritaires selon les critères établis par l’Etat et la Métropole, parfois depuis des années. Read More

Lucerne: manifestation, restauration de l’Eichwäldli maintenant !

Cher*es ami*es de l’Eichwäldli, cher*es ami*es d’une ville lucernoise vivante, cher*es critiques de la démarche du conseil municipal

Les événements autour de l’Eichwäldli se sont multipliés ces derniers jours. Alors que les habitant*es résistent toujours à la démolition imminente et font campagne pour la restauration de la caserne, le conseil municipal a déposé une plainte pénale jeudi dernier. Ceci malgré le fait que de nombreuses personnes de la population, dont plus de 200 travailleu*ses culturels, ont exigé la préservation de l’Eichwäldli.

Même la majorité du conseil municipal a voté en faveur de la restauration du bâtiment, mais un conseiller impitoyable a ignoré le postulat accepté par le conseil municipal. Pourquoi se bat-il bec et ongles contre une restauration qui lui est gratuite ? Read More

Bruxelles: épisode 5 de l’émission radio « A la cloche de bois »

Dans ce 5ème épisode « A la cloche de bois », nous aborderons les sujets suivant: Actualités: Campagne de Réquisition solidaire, l’intersection « le croisement migrants-sans abris-dépendances au féminin », « Occupation de terre Nuevo Comienzo à Santa Catalina en Uruguay ». Et bien entendu, le tout sera pimenté par des fulgurances sonores produites par nos ami.e.s du B118.

Read More

Villeurbanne: procès de l’Ile égalité, rassemblement de soutien

Vendredi 26 février 2021, rassemblement de soutien à 8h30 au tribunal de Villeurbanne.

L’île égalité, lieu d’hébergement et de solidarités du Collectif Solidarités Cusset, est en danger. Après 3 mois d’existence , de rénovation, d’activités et de rencontres, la survie du lieu est menacée par une décision de justice. Appel à soutien !

Après un premier report, notre procès aura lieu vendredi 26 février suite aux poursuites engagées par la Fondation Richard, propriétaire du bâtiment, qui demande l’expulsion immédiate des habitant.es. En période de grand froid et en pleine crise sanitaire, la Fondation Richard va jusqu’à demander qu’ils.elles soient privé.es de la protection garantie par la trêve hivernale !

Depuis le premier confinement, un collectif de quartier réunissant des habitant·es de Cusset a décidé de s’organiser collectivement face à la situation sanitaire et sociale afin de proposer une solidarité concrète avec les plus précaires : étudiant·es, chômeur·euses, sans-papiers, travailleur·euses, familles nombreuses, retraité.es… Durant 4 mois, ils.elles ont apporté leur contribution face à l’urgence alimentaire et sanitaire. Ils.elles ont mis en place des distributions de denrées alimentaires et de produits d’hygiène sous la forme d’un marché gratuit, avec le soutien de plusieurs associations villeurbannaises. Read More

Gonesse (95): expulsion de la ZAD du Triangle de Gonesse

Ce matin, mardi 23 février 2021, dès 6h, la police a envahi en grand nombre la ZAD de Gonesse, pour expulser ses occupant·e·s et démolir ses habitations et autres lieux d’activité.

Au moins 25 personnes ont été arrêtées, dont la quasi-totalité sont actuellement détenues en garde-à-vue au commissariat de Cergy, devant lequel un rassemblement est en cours. Read More

Montreuil: des tags en solidarité avec les occupations menacées

Du 15 au 18 février 2021, nous avons mené une offensive de tags sur les murs de Montreuil! En espérant que ces murs portent encore longtemps nos solidarités avec les lieux menacés, la ZAD du Carnet, le squat du 83 avenue de Fronton de Toulouse et Rigaerstrasse 94 à Berlin.

Amour, courage et soutien à la ZAD du Carnet, aux copain.es de Toulouse, à la Rigaerstrasse 94 et à tous les projets et maisons menacé.es d’expulsion.
Vive les squats, pour l’anarchie. Read More

St-Jean-du-Gard (Cévennes): des algues qui mangent les arbres? Welcome to La Borie 2021

La Borie, lieu squatté dans les Cévennes, est expulsable… Jusque là rien de nouveau.
Ce qui aurait pu devenir un barrage hydraulique dans les années 1980, puis jusqu’à encore récemment un camping bobo-bio-écolo, est en phase de devenir le terrain de jeu d’une nouvelle start-up-biotechnologico-écolo.

Sur son site, on apprend que Neomerys, basé à Montpellier, est un laboratoire de recherche qui bidouille les algues. Des algues génétiquement modifiés dont le but est de servir les industries chimiques et pharmaceutiques. Read More

Montreuil (93): pavé contre vitres, Axians dégage !

Lors d’une petite balade nocturne, j’ai éclaté les vitres de la camionnette d’Axians, filiale de Vinci.

Ce geste est motivé par ma solidarité avec la Rigaer 94, maison occupée et combative à Berlin depuis des années. Elle est aujourd’hui menacée par les flics et le proprio pour la soi-disant sécurité incendie. Read More

Berlin: Rigaer94 – Le temps tourne à l’orage

Comme expliqué dans notre dernier texte de vendredi (1), nous nous attendons à partir de maintenant à une opération d’envergure contre notre maison. Le sujet de la protection incendie, qui, au début, était ridicule, a finalement conduit à des suites qui mettent l’avenir de la Rigaerstrasse 94 en tant qu’espace (partiellement) occupé en très grand péril. Avec ce texte, nous voulons expliquer ce qui s’est passé au niveau juridique, ce à quoi nous nous attendons concrètement et ce que nous allons faire maintenant pour protéger cet endroit et l’idée qui le fait vivre.

Un nouveau jugement concernant la représentation juridique et la gérance de l’immeuble

Lors de la dernière agression contre notre maison, l’été 2020, le duo Luschnat-Bernau a rassemblé des informations détaillées sur la maison. La direction des opérations de la police leur avait alors donné accès à de larges parties de la maison, malgré les décisions de justice qui étaient à l’époque en vigueur, et qui avaient déclaré à l’unanimité leurs mandats de représentation de la société Lafone Ltd. comme non valables. Le prétexte pour cette manœuvre, c’était des mandats de perquisition de deux appartements pour, respectivement, prétendue fraude sociale et recherche d’un pointeur laser. Luschnat et Bernau, qui étaient intégrés à l’opération, ont établi à partir des informations ainsi gagnées une liste de prétendus défauts de protection incendie. La police aussi a consigné des informations sur la maison dans cette perspective. Read More

Berlin: Kœpi Wagenplatz – une procédure d’expulsion a été engagée

C’est presque notre 31e anniversaire et nous aimerions le fêter avec vous toustes, mais nous avons des mauvaises nouvelles à partager : Kœpi Wagenplatz a reçu un document légal qui lance la procédure d’expulsion par l’actuel propriétaire Startezia GmbH.
La lettre de Startezia demande qu’ils prennent possession du terrain occupé par le Kœpi Wagenplatz avant la fin du mois de février 2021. Après cette date, le propriétaire poursuivra la procédure d’expulsion.
Il est évident que cette nouvelle nous frappe de plein fouet, mais ce n’est que le début d’une longue lutte. Nous vous tiendrons régulièrement informé-es et nous comptons sur la solidarité internationale.

Venez à la manifestation pour les Wagenplatz et soutenez notre lutte contre les expulsions et pour un logement autogéré ! Le 20 février à 14 heures précises, nous partirons de Kœpi en vélo et nous rejoindrons le convoi de camions dans la Scheffelstrasse à 15 heures.

Køpi bleibt Risikokapital! Read More

Montelíbano (Colombie): une opération de destruction de cultures illicites se termine en émeutes

En fin d’après-midi le samedi 6 février 2021, des affrontements ont opposé au moins une cinquantaine de paysan·ne·s aux forces de l’ordre à Montelíbano, au sud du département de Córdoba, quand les autorités publiques ont commencé à détruire de force des cultures illicites de coca, moyen principal de survie des gens vivant là. Read More

Berlin: Rigaer94 appelle à la solidarité internationale – la destruction de notre espace est attendue

Après l’expulsion du house project anarcha-queer-féministe Liebig34 le 9 octobre 2020, l’offensive de l’État et du capital contre les structures autogérées dans le nord de Friedrichshain et dans d’autres quartiers de la ville n’a pas cessé. La Liebig34 est depuis lors sous le contrôle du propriétaire et la présence de son gang a également eu un effet sur la vie locale. La Dorfplatz (« place du village ») située juste en face de la maison a été, ces derniers mois, moins utilisée par les résidentes et les visiteureuses comme espace commun et a connu quelques affrontements mineurs avec les envahisseurs. En prenant l’un des points stratégiques du quartier et en éliminant en même temps un adversaire politique, l’État et la capitale ont pu se concentrer sur la Rigaer94, qui se trouve à quelques mètres de la Dorfplatz et qui a été un sujet récurrent dans les médias au cours de l’année dernière.

Il y a quelques jours, des flics et des pelleteuses ont détruit un campement de sans-abri à Rummels Bay, à quelques kilomètres de chez nous. Le prétexte était le gel extrême, en réalité il est aussi là pour servir le profit des investisseurs. L’expulsion du Potse est également prévue dans les prochaines semaines – la ville est en train de supprimer tout site rebelle. Read More