Berlin (Allemagne): Liebig34 restera bruyante, sale, résistante… et plus que jamais!

Vous l‘avez probablement déjà entendu: le bail du lieu, projet anarchiste, queer et féministe Liebig34 situé à Berlin-Friedrichshain prend fin le 31/12/18. Dès le 01.01.19, le projet est menacé d‘expulsion. Mais juridiquement, avant que nous puissions être expulsé.es, Gijora Padovicz, spéculateur immobilier et propriétaire de notre maison, doit porter plainte contre l‘association et les habitant.es de la Liebig34. Une perquisition pourrait être le premier pas pour vérifier qui sont les habitant.es. Chez nos ami.es de la Rigaer94, on a pu voir à quoi une telle perquisition pourrait ressembler. Le passé a pu montrer encore et encore, que les keufs n‘agissent pas forcément sur une base juridique solide et qu‘ils peuvent expulser des squats, des projets en toute illégalité. Donc, tout est possible. Read More

Berlin: nos idées ne sont pas négociables

Dans le cadre de la comparution en cour de Justice le 14 mai prochain, en vue de l’expulsion du rez-de-chaussée du R94, et après les journées de discussion et du chaos au sein de R94 et ailleurs, nous entrerons dans un nouvel épisode de procédure.
La demande d’expulsion a été émise par la société écran «Lafone Investment Limite», propriétaire de l’immeuble depuis 2014, au nom de Mark Robert Burton (son 3e directeur depuis l’achat).
La société sera défendue par l’avocat Markus Bernau, spécialisé en affaires routières et circulation. Read More

Berlin: Block Intersquat aux Journées de Discussion et de Chaos, 10.5-13.5.2018

Vous êtes invité.es à un block Intersquat aux Journées de Discussion et de Chaos en Mai à la Rigaerstrasse à Berlin. Nous voulons offrir un espace pour l’échange sur nos tactiques et techniques, des discussions et informations aux Journées de Discussion et de Chaos à la Rigaerstrasse.

Nous n’envisageons pas d’organiser un remplacement des rencontres Intersquat du passé, à moins que vous vouliez en faire de la sorte. Ces journées nous semblent une bonne opportunité pour converger les discussions générales sur le sens et l’avenir des luttes urbaines et les considérations sur les squats, au-delà de leur rôle en tant qu’un outil de satisfaction de besoins de logement. Nous espérons un échange sur l’importance des squats pour d’autres luttes libératoires, maisons comme outil politique, questions sur le travail dans et avec le quartier et plus.

Expulsions, répressions, surveillance, prisons, la vermine qui use et assiste les structures oppressives est partout, réunissons nous en soutient mutuel et renvoyons la balle, pas seulement dans leur camp, mais enfonçons la dans leur coeur. Read More