Paris: manifestation de soutien à la Cantine des Pyrénées expulsée, samedi 4 octobre 2014

Namur: grosse intervention policière et arrestations pour couper l’élec au Caracole

2014-09_Namur_Caracole_ouille

Un petit retour sur les événements d’aujourd’hui [24 sept. 2014] au Caracole-Neur, lieu occupé à Namur.

Ce matin, deux travailleurs d’ORES sont venus toquer à la porte du Caracole. Ils voulaient voir le compteur. Les occupants n’ont pas voulu leur ouvrir la porte. Suite à cela ils nous ont menacés de venir couper l’électricité mais ils ont été vite refroidis par un déluge d’eau. Read More

Bruxelles: ouverture d’un nouveau squat, place Quetelet

Appel aux soutiens

Le Collectif Mobilisation Groupe 2009 occupe depuis le 5 septembre 2014, un bâtiment situé à la place Quetelet n°2, appartenant à la commune de Saint-Josse (cfr. Emir Kir). Read More

Liège: ouverture du CSO le Labo

Nous sommes heureu-se-s de vous annoncer l’ouverture d’un nouveau Centre Social Occupé à Liège. Le CSO « Le Labo », ancien laboratoire de l’Afsca abandonné par l’État, a été investi par des précaires, tous âges et conditions confondus, afin de disposer d’un logement décent et de s’atteler à la mise en place d’un projet collectif de logements communautaires et autogérés. Read More

Echirolles (38): 50 personnes menacées d’expulsion!

2014-09-29_Echirolles_rassemblement
«il faut agir pour encourager l’occupation de logements vacants. Il y a plusieurs milliers de logements inoccupés depuis plus de deux ans dans l’agglomération. Ce n’est pas acceptable quand des solutions existent. S’il le faut, la réquisition de logements vides est une solution. […]» Christine Garnier, 8 septembre 2014

Les Verts (EELV) et la gauche en général ont l’habitude de nous faire croire qu’ils ont une politique sociale. Pourtant ils expulsent à tour de bras squats, campements ou appartements.

L’EPFL (Etablissement Public Foncier Local) de l’agglomération grenobloise, dont la présidente est Christine Garnier (élue à la mairie de Grenoble), est une agence immobilière publique. Celle-ci détient de nombreux bâtiments vides qu’elle pourrait mettre à disposition de personnes à la rue. Ex : la maison de l’Esplanade expulsée et détruite il y a 6 ans, qui est restée un terrain vague, et tant d’autres… Read More

São Paulo (Brésil) : Affrontements suite à une expulsion dans le centre-ville

OcupaSJ1

Le 16 septembre dernier, le centre de São Paulo, plus grande ville du Brésil, a été le théâtre d’affrontements entre squatters et policiers, suite à une opération d’expulsion. Dans la matinée, la Police Militaire est intervenue pour expulser 200 familles qui occupaient depuis 6 mois un immeuble de 20 étages, située sur la célèbre avenue São João. Read More

Castro, île de Chiloé (Chili): expulsion mouvementée de terrains occupés par 45 familles

2014-09-20_Chile_Castro_policia

Castro, sud du Chili, samedi 20 septembre 2014, vers 8h du matin: les Fuerzas Especiales (forces spéciales) commencent à prendre possession de terrains occupés dans la población Alonso de Ercilla par 45 familles constituées en comité de vivienda (comité de logement). Ces terrains appartiennent au SERVIU, le Service de Logement et d’Urbanisation.

Dans un premier temps, l’opération d’expulsion s’est déroulée dans le calme, et des négociations étaient censées se mettre en place pour trouver des solutions de relogement aux familles expulsées… Read More

Sydney: expulsion d’un squat dans le quartier de Millers Point

2014-09-16_Sydney_MillersPoint-end

Mardi 16 septembre 2014, un squat ouvert deux mois auparavant à Sydney, dans le quartier de Millers Point (tout près du centre-ville), a été expulsé.

La vingtaine de squatters ont dû quitter les lieux dans l’après-midi. Le bâtiment, situé Argyle Place, doit être mis en vente prochainement… Quoi qu’en disent les banderoles mises aux fenêtres du squat, qui affirmaient “Millers Point Not 4 Sale” (“Millers Point n’est pas à vendre”) et “Communities Not Commodities” (“Des communautés de vie, pas des marchandises”). Read More

Clermont-Ferrand: des nouvelles du squat Guantanamo

2014-09-25_ClermontFerrand_CLE_proces

Ils nous coupent le jus, court-circuitons les !

Depuis plusieurs semaines, la mairie de Chamalières met une pression régulière sur le Guantanamo, premier espace libéré par la Campagne pour la Libération des Espaces. Comme par hasard (la démocratie est bien faite), le projet de destruction du bâtiment, au point mort depuis des lustres, a trouvé une nouvelle vitalité depuis l’occupation. Pour que cette destruction se fasse, il faut vérifier le taux d’amiante dans le bâtiment, les compteurs EDF… Chacune de ces visites s’est faite avec son cortège de flics, pour intimider les habitant-es. Ils sont mêmes venus une fois comme ça, pour se faire plaisir. Read More

Paris-banlieue: manif des Baras pour l’arrêt des expulsions et la régularisation de tous les sans-papiers

2014-09-27_Paris_ManifBaras

Samedi 27 septembre à 14 h – Départ : place Gambetta à Paris 20e

Nous sommes des migrants originaires de l’Afrique de l’Ouest et centrale, pour la plupart, on vivait en Libye depuis de nombreuses années… puis la guerre nous a forcé à partir.

Aujourd’hui, nous sommes en France pour travailler et nous demandons au préfet de nous régulariser au plus vite !

Les critères imposés par la loi ou par la circulaire Valls de novembre 2012 sont beaucoup trop restrictifs sur la régularisation par le travail. Pourtant la plupart des membres du collectif peuvent attester d’une promesse d’embauche et, même souvent, du soutien d’un employeur. Read More

Amsterdam: deux soirées de soutien à Squat!net, au Joe’s Garage et au Vrankrijk

squattheplanet

À Amsterdam cette semaine, deux soirées de soutien à Squat!net sont organisées. La première ce lundi 22 septembre au Joe’s Garage, et la seconde mercredi 24 septembre au Vrankrijk.

Squat!net doit payer quelques frais annuels ainsi que l’installation récente d’un nouveau serveur. Vous aussi, où que vous soyez, vous pouvez organiser un événement de soutien à Squat!net…
Read More

Bois-Colombes (92): l’explosion plutôt que l’expulsion

2014-09-18_Bois-Colombes_explosion

Chaque expulsion est un drame, mais les médias ont besoin de tragédies pour se rappeler que l’automne est bel et bien la saison des expulsions locatives.

Il y a de ça quelques jours, à Arcueil, un homme a tenté de se suicider avant de s’en prendre à l’huissier. Soi-disant surpris, ce dernier a eu le culot de se définir comme « plutôt cool » [cf. Le Parisien, article payant].

Jeudi 18 septembre, à Bois-Colombes (92), un autre expulsable, lui, s’est fait sauter chez lui. Read More

Paris: retour sur l’expérience de la Cantine des Pyrénées

cantine-marmite-fin

Lundi 11 août 2014, la Cantine des Pyrénées a été expulsée du bâtiment qu’elle occupait depuis décembre 2012, au 331 rue des Pyrénées dans le 20e arrondissement à Paris. Toutes les tentatives de pérennisation du lieu ont échoué. Nous étions expulsables depuis le 6 septembre 2013, c’est désormais chose faite : les repas accessibles à tous, les cours de français, les permanences d’entraide et la volonté de solidarité sont maintenant à la rue avec les six habitants qui ne se sont vus proposer aucune solution. Read More

Lyon: Expulsion au 161 Avenue Lacassagne

20140917_Lyon_expulsion_161_avenue_Lacassagne_

Les flics sont en ce moment (mercredi 17 septembre) au 161 avenue Lacassagne (3e) essayant d’expulser un squat. Les occupants et leurs soutiens résistent. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues pour empêcher l’expulsion !

MAJ 15h23 : Les flics sont présents en masse : 5 camions, 1 voiture de la bac et une camionnette.
MAJ 16h40 : Apparemment les personnes interpellées ont été réparties entre l’Hôtel de police rue Marius Berliet et le commissariat place Bahadourian. Rendez-vous est donc donné au commissariat le plus proche pour vous.
MAJ 16h25 : Quatre personnes ont été interpellé. Les personnes ont été conduite au commissariat de la Place Djebrail Bahadourian. Rassemblement de soutien immédiat. Read More

Barcelone: manifeste de l’Ateneu autogestionat l’Entrebanc

ateneu-l-entrebanc-logo

Il y a maintenant huit banques squattées à Barcelone, et c’est bien possible que ce ne soit que le début de ce nouveau type de squat. Ci-dessous, le manifeste de l’Ateneu l’Entrebanc, rédigé en mars 2014, a été traduit en français.

Manifeste

Que ce passe-t-il ici?

On vit dans une ville qui se noie dans ses propres contradictions. Pendant que certains dorment dans la rue, à Barcelone il y a plus de quatre-vint mille appartements vides; alors que certains ont faim, à Barcelone on jette un tiers des aliments produits; alors que l’air que l’on respire est chaque fois plus sale et irrespirable, à Barcelone on ne fait pas de parcs ni d’espaces verts mais plutôt des plaques de ciment… Pendant ce temps, les collectifs du quartier se démènent pour trouver des espaces où se rassembler, un manque évident dans notre quartier, l’Eixample, où il y a plein de locaux vides et abandonnés. Cet espace, rue Urgell 98, est un de ces lieux où la poussière s’accumulait, ce qui risque de changer sous peu. Read More