Caen: Soirée antinucléaire sur la lutte de Plogoff, le 29 novembre 2006 à la Mauvaise Herbe

Boujou,

Une soirée au squat la Mauvaise Herbe

mercredi 29 novembre
20h30
La Mauvaise herbe.

Soirée débat à l’initiative du CRAN (Collectif radicalement anti-nucléaire), nouvellement créé sur Caen, une soirée débat aura lieu autour de la projection du film « Plogoff, Des pierres contre des fusils », qui retrace la période d’enquête publique autour du projet de construction de centrale nucléaire de Plogoff en Bretagne.
Le film retrace cette période de la lutte antinucléaire. Son enracinement dans l’ensemble de la population. Une lutte populaire contre le nucléaire où l’action directe gagne un village entier des jeunes aux ancien-ne-s.
A voir… pour se donner quelques enseignements.

Par ailleurs le collectif tiendra à cette occasion sa table de presse, table que nous tiendrons également sur l’université mardi…
Disponibles, de nombreux textes sur la question nucléaire, les luttes des années 70-80.
Et l’occasion de discuter sur ces questions…

Dijon: Présentation/film/débat sur les mobilisations contre le prochain G8 en Allemagne au Toboggan mardi 28 novembre 2006 à 20h30

Tournée d’info

Film, projection et présentation sur la mobilisation contre le prochain somment du G8 en Allemagne.

Ce sera l’été prochain et des personnes de Dissent-Allemagne viennent ce soir pour présenter leur coalition en vue de bloquer, perturber, protester contre le sommet du G8 et son monde par des actions coordonnées un peu partout en Europe, des caravanes et autres idées folles pendant le sommet même près de Rostock à côté de la Mer Baltique du 6 au 8 juin 2007.

Le Toboggan – 62 rue Charles Dumont – Dijon

Lille: Concert de soutien à l’imprimerie La Flibuste, le 1er décembre 2006


  Lille: Concert de soutien à l’imprimerie La Flibuste, le 1er décembre 2006


CONCERT
Vendredi 1er décembre 2006

Rdv à 20h30 pour un concert de soutien à « la Flibuste » (imprimerie associative lilloise) avec :
_DLGZ daddylonglegz (electro rock progressif)
_ »la mouette prod. » METAPUCHKA COLLECTIF ([presque] du rap)
_BERLIN (DJ Dark Hop)

PRIX LIBRE !

CHT’I DARAS OCCUPé
18 rue Dupetit Thouars, Lille-Moulins
en face de la poste / Metro Porte d’Arras

No dogz

ledaras at no-log.org


Tags:

Bruxelles: L’occupation du Tagawa menacée en justice


  Bruxelles: L’occupation du Tagawa menacée en justice


Ce mardi 21 novembre 2006, l’avocat d’Europort Belgium SA, propriétaire de l’ancien hôtel, convoque en justice de paix l’ASBL « 321 Logements », qui réunit les 55 habitants de l’immeuble, en vue d’obtenir leur expulsion.

Cette menace intervient, sans raison apparente aux dires de l’ASBL, après trois ans et demi d’occupation concertée. Selon nos informations, le principal actionnaire de la société propriétaire, le fils de Rifaat Al Assad, membre de la famille présidentielle syrienne, n’aurait pourtant aucun projet concret de réaffectation.

Venez nombreux pour soutenir plus de 3 ans d’occupation concertée qui permet à des familles et à des personnes en difficultés de trouver un logement transitoire à Bruxelles.

1. Pas de départ sans nouveau projet de la part du propriétaire !!!

2. Pas de départ sans relogement des habitants DOMICILIÉS à « l’Hôtel TAGAWA » !!!

3. Pas d’expulsions à l’approche de l’hiver.

RDV : Place Poelart à 09h30 Palais de Justice de Paix (3ème canton de Bruxelles).

Saïd


Bruxelles: Communiqué des ex-occupants du 103 boulevard de Waterloo et annonce de l’ouverture d’un nouveau squat

17 novembre 2006

UNE FOIS DE PLUS, LES POLITIQUES NOUS ONT BAISÉS !!!

Hier, communiqué des politiciens (Jeudi 16 Novembre 2006 – 17:29) :
« Les occupants du boulevard de Waterloo 103 ont droit à un logement décent » :

« Nous, député-e-s bruxellois-es, sommes soucieux/ses de la problématique du logement en Région de Bruxelles-Capitale et voulons contribuer de façon active à l’élaboration de solutions durables. En outre, nous estimons que les autorités bruxelloises doivent enfin utiliser les instruments à leur disposition, à savoir la taxe sur les immeubles vides et le droit de gestion publique. En ce moment, nous sommes surtout inquiets du sort des 160 personnes qui avaient trouvé un toit dans ce bâtiment. Nous demandons donc aux autorités compétentes de chercher activement un logement adéquat pour ces personnes. Très concrètement, nous demandons de ne pas expulser ces personnes sans une solution de relogement pour chacune d’elles. »
Read More

Bruxelles: Communiqué des enragés de la Commune libre, sur la fin du squat du 103

Bruxelles, le 17 novembre 2006

Alors, vous avez enfin compris ?

JUSTICE DE CLASSE !
JUSTICE DE CRASSE !
JUSTICE DE DÉMOCRASSE !

Read More

Bruxelles: Les squatteurs du 103 quittent le navire docilement…

Les squatteurs envisagent une occupation publique

Les représentants des occupants du 103 du boulevard de Waterloo à Bruxelles ont annoncé ce jeudi matin qu’à la suite du jugement rendu mercredi, les squatteurs quitteront les lieux vendredi pour midi. Le porte-parole du propriétaire, Alain Tizioli, a déclaré ce jeudi qu’il espérait que l’évacuation se déroule le plus rapidement possible et n’exclut pas une intervention dans la journée. Read More

Lille: Expulsion du Maquis


  Lille: Expulsion du Maquis


LE MAQUIS MÊME PAS MORT

Expulsion réussie d’un squat à Lille, « Ville de la Solidarité ».

16 novembre 2006, 07h00: environ 40 flics armés-bottés-casqués d’une unité spéciale investissent la cuisine du premier étage et pénètrent dans les chambres quelques secondes après avoir pété la vitre.

Les squatteurs sont pris en photo et fichés, les keufs ricanent.

L’expulsion a lieu un jour d’école. L’école primaire Viala, voisine en bons termes du Maquis, n’est absolument pas au courant. Le petit jardin réalisé par les enfants sera piétiné et écrasé par les camions de la Mairie, propriétaire de ce lieu vide depuis plus de 5 ans. La directrice se rend sur les lieux, absolument dépassée, le flic en chef est à 2 doigts de l’embarquer.

Les enfants médusés par le spectacle se voient expliquer en classe la nature et les raisons d’un squat.

SQUATTE TOUT!

NIQUE TOUT!

Occuppé depuis le 20 janvier 2006 par 6 personnes, le Maquis était devenu un lieu de vie et d’habitation, proposant de nombreuses actions ouvertes au public:

– cours d’autodéfense gratuits

– info-kiosque gratuit

– friperie permanente gratuite

– nombreux concerts de soutien

– projections-vidéo et discussions

– répétitions groupes de musique

– atelier de ressourcerie informatique

– permanences et réunions de groupes politiques

(…)

Les travaux qui destinaient ce lieu à l’école voisine n’auraient débuté qu’en été 2007, il n’était donc vraiment plus nécessaire de mener cette expulsion dès cet hiver…

… sauf si celle-ci avait des raisons politiques. Du genre nettoyer la belle Ville -de la solidarité- de tous ses foyers de résistance visibles ou accessibles.

Lille 3000 ?

Lille 3000 flics, oui!

Rue des Postes, place Casquette, rue de Mexico, Bois-Blancs, rue de Canteleu et maintenant rue de Colmar…

« Semaine de la Solidarité » ?!! La Mairie-Police a choisi quelle « solidarité » elle octroyait à ses habitants: Mascarade et écran de fumée bobos sauce Bombay, Supercasino et Euralille II, Galeries Lafayette ou Mégacomissariat des Postes, elle a choisi son camp.

Nous aussi.

Une expulsion: dix squats ouverts.

On se reverra.

SQUAT’S NOT DEAD

Le Maquis


Genève: Expulsion de la Maison Bardonne


  Genève: Expulsion de la Maison Bardonne


Salut…

Hier, mercredi 15 novembre 2006 à 8h, une équipe de 5 ou 6 flics ont arreté le seul habitant présent dans la maison Bardonne (quartier de la jonction) à ce moment là. Ensuite, le proprio, accompagné d’un huissier, lui a fait constater que la maison n’était donc pas habitée (bien qu’occupée depuis 8 ans) ; l’entreprise de déménagement mandatée par ce même véreux a alors évacué tout ce qu’avait l’intérieur de la maison : matériel, affaires personnelles, nourriture… et tout cela dans la matinée. Trois vigiles d’une société publique (ah non pardon, ce mot c’est pas dans leur vocabulaire) sont alors postés en permanence devant l’entrée.

Les seuls mots sensés que le spéculateur écervelé a pu prononcé pour se défendre envers la trentaine de personnes venues en soutien furent :
– « Il y a 10 jours, j’ai écrit au procureur général et au juge d’instruction pour leur dire qu’au prochain contrôle de police, si la maison était vide, nous récupérions la maison »
– « Eh, connard, une personne qui habite, et que t’as trouvé devant ton nez, c’est synonyme de maison vide ; t’es vraiment con ou t’as jamais fait de maths »! (euh, ça ça a pas été dit comme cela sur place mais cela me dérage un peu…)

Aujourd’hui, jeudi 16, à 12h, comme depuis 3 semaine une cantine populaire était organisée (devant la maison cette fois, et plus dedans!). Elle a été agrémantée d’une banderole sur le portail d’entrée « Expulsion qui détruit notre quartier » ; et d’une réoccupation symbolique du jardin pour terminer notre repas au vert, apres avoir évacué les 3 « sécuritas », retirer une partie du grillage et les 2 pancartes « Securité HD-zone privée ». La milice privée appellant à la rescousse la milice d’état, nous mettons les voiles à 13h30 lors de l’arrivée de 2 brigadiers de la police des squatts! Est ainsi évité tout controle d’identité ou arrestation.

Cette évacuation de maison, qui devait être inaugurée en « centre social autonome » mercredi prochain, est triste, bien sûr, comme toutes les autres… Mais ce qui est important à relever est que c’est la 2ème évacuation illégale depuis 1 mois à Genève (le procureur de la république doit toujours signer un avis d’évacuation qui doit etre adressé aux habitant-es minimum 2 semaines avant la date).
La première évacuation sauvage a eu lieu début octobre au squatt « La mission » (quartier des Nations), ou le propiétaire (l’Etat) et quelques flics avaient attendu que plus aucun-e habitant-e soit présente dans la maison pour faire péter les serrures (au pied de biche?), les changer et évacuer tout le matériel des squatteureuses de la maison ; ce n’est pas sans étonnement que le soir venu, ils-elles se sont aperçues que l’Etat avait resquatté la maison pour la louer à « un couple » en lieu et place des 6 habitant-es, mais ils eurent le temps d’en discuter lors de leur séjour au poste de flics!

Ce sont des pratiques que ne s’étaient plus connus à Geneve depuis 15 ans, moment ou l’Etat avait alors décidé de nommer 4 gardiens de la paix sociale (brigadiers de squatts-médiateurs entre propriétaires et habitantes) ; le procureur Sir Zapelli et ses sbires ont sonné, hier, le glas de la guerre de la propriété.

Nous sommes déjà plus de 50 au bout de 2 jours prêt-es a lutter… ça ne fait que débuter la résistance qui s’organise pour brûler la paisible bourgeoisie sociale genevoise.

Feu et flammes à suivre donc…

Iann


Grenoble: Occupation d’Actis (bailleur social)

Aujourd’hui, mardi 14 novembre 2006, vers 15 heures, une trentaines de personnes en colère ont occupé les locaux du siège social d’Actis (Grand Place), tandis qu’une banderole était deployée sur la façade depuis le toit, anonçant que « ACTIS EXPULSE, SQUATTONS-LES ».

Actis c’est l’ACTeur de l’Immobilier Social. « Premier opérateur HLM de l’agglomération Grenobloise, ACTIS gère un patrimoine de 11 600 logements implantés sur la ville de Grenoble et dans 57 communes de l’agglomération et du département de l’Isère. » (site d’Actis). Actis, c’est aussi plus de 10 000 demandes de logements sociaux en attente, et à peine 2 400 qui aboutissent chaque année. (« Moins de 2 400 », selon les dires du Directeur du Service contentieux lui-même!). Read More

Dijon: Agenda « Bla bla » d’activités militantes, indépendantes, squatales, de cultures subversives et créatives à Dijon et autour / Novembre – Décembre 2006

## Chaque semaine au Toboggan, 62 rue Charles Dumont à Dijon
** cours de peinture à prix libre sur rencard – passez voir

## Tous les mercredis et samedis de 15h à 18h au local libertaire, 61 rue Jeannin
** distro de musiques Do It Yourself, de lectures militantes et de presse indépendante.
les jeudis – restau végétalien

## Lundi 13 novembre à 20h30
– Théâtre de la Fontaine d’Ouche
** Soirée débat sur le projet de loi dit de « prévention de la délinquance », en présence de Laurent Muchielli, sociologue et de Véronique Le Goaziou, à propos de leur ouvrage « Quand les Banlieues brûlent… » / FSL 21 Read More

Trappes: Un squat d’habitation (également lieu d’activités pour AC! Trappes-SQY) est menacé d’expulsion

13 nov. 2006

Bonjour!

Comme de nombreux collectifs de précaires, AC! Trappes-SQY est composé de précaires qui s’organisent sans subventions, et n’a eu d’autre choix pour tenir ses permanences que de le faire dans un squat, au 8 rue de la République à Trappes, également lieu d’habitation pour des mal-logés.

Ce bâtiment, vide depuis 3 ans, appartient à la communauté d’agglomération de Saint Quentin en Yvelines, qui nous a assignés pour expulsion depuis le mois de juin. Après deux reports, l’audience aura lieu au Tribunal d’Instance de Versailles mardi 14/11 à partir de 9h30. Read More

Tags:

Bruxelles: Les « responsables » et le 103…


  Bruxelles: Les « responsables » et le 103…


11 novembre 2006

Les « responsables », Thielemans et Onckelinckx ont fait mine de s’impliquer dans l’occupation du 103, avec des allures de « chevaliers blancs ».
C’est un comble !

Onckelinkx est l’auteure d’une loi taxant les habitations inoccupées et Thielemans serait chargé de l’appliquer, si on l’appliquait.
Une taxe sur les logements et les bureaux inoccupés aurait pour effet immédiat de bloquer la spéculation créée par une fausse pénurie et de faire dégringoler le prix des loyers.
Vous avez dit la « loi du marché » ? Non, « loi du profit maximum ».

Une référence historique : les terroristes de 1789, et le terroriste Robespierre, avaient prévu dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1793, la peine de mort pour les spéculateurs – les « accapareurs » à l’époque » – parce qu’ils créaient une pénurie sur le blé et le pain.

Une référence littéraire : « On parle de la violence du fleuve, mais jamais de celle des rives qui l’ensèrent », B.Brecht.

« Madame Veto avait promis… » le blocage des loyers, puis le blocage de l’indexation, avant les élections, puis décidé de la gratuité de l’enregistrement, sur la suggestion amicale de Reynders, lui-même ami des spéculateurs.

Devinette : qui a dit « Quand le Ps est fragilisé, c’est le monde du travail qui en pâtit », pas plus tard qu’hier ?

Salut et fraternité.

Thierry Delforge

«(…) par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques – élections, parlements, hautes cours de justice – demeureront mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme non violent. Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés resteront exactement ce qu’ils étaient aux bon vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (…) et de tous les éditoriaux mais (…) l’oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera.»
A.Huxley « Retour au meilleur des mondes ».

[COLERE]


Limoges: Un nouveau squat, La clef de 12


  Limoges: Un nouveau squat, La clef de 12


Info parue sur A-Infos le 7 nov. 2006

La Clef de 12 Mais qu’est-ce qui se passe au 12 rue Porte-Panet?

Un collectif d’individus occupe ce bâtiment vacant, afin d’en faire un espace et un projet collectifs.
Nous partageons tous l’idée que ce monde est insensé et dangereux : dès lors, la première chose qui nous intéresse est de faire un pas de côté, pour tenter de s’aménager un espace plus sain et plus humain, et d’organiser la résistance à cette situation.

Mais qu’est-ce qui se passe ?
Nous ne sommes pas pour autant sans avoir quelques règles de bon sens. Nous cherchons simplement à choisir par nous-même nos modes de vie, à laisser s’exprimer et vivre les différences. Sans chef, sans ordre, sans dogme, sans compétition. Mais avec de l’humour, de l’organisation, de la coopération, de la joie, du sérieux, du temps, et l’envie d’en découdre. Nous cherchons à créer un îlot d’expressions, de résistances, d’alternatives à la domination spectaculaire-marchande, capitaliste-patriarcale, sexiste-polluante, bien-pensante et surmenée.
C’est dans cette optique que nous mettons en place un espace d’activités et d’habitat collectifs, qu’il appartient à tous d’enrichir et de partager :
Une bibliothèque-infokiosque, pour se documenter et nourrir des discussions passionnées.
Un atelier-récupération, pour transformer notre espace et sortir du tout consommable.
Une zone de gratuité, pour partager et échanger nos ressources.
Une échange de savoirs permanent, pour partager aussi nos connaissances et savoir-faire.
Une cuisine collective, pour des repas conviviaux.
Une boutique de droit, pour que chacun puisse apprendre à se défendre face à l’exploitation organisée.
Une coopérative participative, pour se nourrir sans l’industrie chimique agro-alimentaire et son réseau de distribution.
Un espace de vie collectif pour les habitants permanents, Et tous les projets liés à une recherche de solidarité et d’égalité, auxquels vous penserez sûrement et qui ont toute leur place dans ce lieu.
Evidemment, toutes ces activités sont ouvertes, gratuites, et autogérées.

Des anormaux?
Si la norme c’est de fermer les yeux et rester silencieux alors que cette civilisation nous entraîne tous dans sa chute (pire : elle la met en scène avec notre complicité passive) ;
Si la norme c’est de vivre seul avec chacun ses grosses emmerdes, chacun ses petits objets, chacun ses petites dépendances contractuelles ;
Si la norme c’est de laisser s’installer à l’échelle mondiale un système de domination sans précédent qui généralise l’exploitation et la destruction de la planète et de la vie ;
Si la norme c’est de laisser agir une minorité de spéculateurs qui touchent des rentes mensuelles sur l’habitat d’une majorité de locataires à vie, une minorité de patrons et actionnaires qui vit sur le dos de populations pacifiées à coups de matraque et de mensonges, une minorité de bureaucrates qui décident à notre place et organisent notre quotidien (allant jusqu’à nous espionner nuit et jour « pour nous protéger de nous-même »), tout cela avec l’appui armé des outils de propagande télévisuels et publicitaires ;
Si la norme c’est de chercher à concilier les acteurs de ce jeu, ou d’y prendre part ;
Si la norme c’est d’entretenir avec toutes les formes de vie et d’échange des rapports calculateurs, marchands, faux, concurrentiels, spécialisés, aveugles ;
Si la norme c’est de se laisser noyer dans le rôle d’individualités séparées, qui reproduisent à leur corps défendant l’ordre existant ; Si la norme c’est d’accepter comme notre lot cette tristesse passive qui naît du constat de la gravité de la situation, et de notre impuissance face à celle-ci ;
Alors oui, nous sommes anormaux. Et irrécupérables.

Ici & Maintenant
Nous ne prétendons pas détenir des solutions toutes faites : nous prétendons chercher à les construire. Ensemble.
C’est ici et maintenant que nous voulons résister et nous organiser. Ici et maintenant que nous voulons construire d’autres possibles.
Ici et maintenant que nous voulons vivre.

Le Collectif de la Clef de 12


Bruxelles: Actualité du squat du 103 boulevard de Waterloo


  Bruxelles: Actualité du squat du 103 boulevard de Waterloo


———-

6 novembre 2006

Rassemblement d’urgence pour soutenir les occupants du 103 Bd. de Waterloo à Bruxelles

Suite au recours juridique et politique lancé par les occupants des bâtiment situés au 103 du Bd de Waterloo, une procédure est en cours au Tribunal de Bxl. Jusqu’à ce jour, la justice a donné raison aux occupants réclamant un logement pour tous.
La partie adverse ne l’entend de la même oreille et a entamé pour la seconde fois sa propre justice.

Ce lundi [6 novembre], depuis 5h30 du matin, une centaine de personnes en civil dirigée par des responsables de l’église scientologique a donc débarqué au 103 du Bd de Waterloo avec la sérieuse intention d’évacuer ses occupants.

Après discussions entre les deux parties, il a été convenu que l’immeuble situé au numéro 100 du même Bd sera occupé par la milice scientologique sans savoir jusqu’à quand.

On peut imaginer la suite : entre les occupants du 103 et cette nouvelle milice privée, la cohabitation ne sera pas commode !!!

C’est pourquoi, on appelle à former un rassemblement de soutien aux occupants du 103 Bd. de Waterloo, ce lundi à partir de 18h.

Faites passer l’appel et ne laissons pas ces mercenaires des villes faire la loi !!!

C.R.E.R.

———-

6 novembre 2006

Avis aux amis voisins du “103”

C’EST VIDE? NOUS OCCUPONS!

Il est devenu impossible de se loger de manière décente et à un prix abordable

IL Y A PLUS DE 30.000 DEMANDES DE LOGEMENTS SOCIAUX ET ENTRE 15.000 ET 20.000 LOGEMENTS VIDES A BRUXELLES.

C’est impossible!
Il faut que cela cesse!
Que font les “responsables”?
Que faites-vous? Que faisons-nous?
Rester passif? Certainement pas!
Alors mobilisons-nous pour que cela change!
Organisons-nous pour de meilleures conditions de vie,
Ensemble, nous sommes plus forts!

Depuis le 28 Septembre 2006 nous occupons les anciens locaux de la Commission Communautaire Française, Boulevard de Waterloo 100-103, un immeuble de ± 10.000 m².

Ce bâtiment est vide depuis 4 ans.
En décembre 2005 il été racheté par une société de droit Américain afin de le louer vraisemblablement à l’église de Scientologie qui a le projet d’y baser son Centre Européen!

Si vous avez des questions, des remarques, des plaintes ou des propositions concernant cette occupation, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes aussi là pour vous écouter et nous organiser ensemble.

INVITATION

Ce mercredi 8 novembre 2006 à 18h nous organisons un débat autour de la question de logement. Seront invites: José Garcia, différents membres de partis politique et la parole sera surtout donnée aux occupants et autres concernés.
Au terme de la discussion, vous êtes chaleureusement conviés à une bouffe populaire sur le trottoir s’il fait beau, à l’intérieur s’il pleut! N’hésitez pas à participer en apportant vos plats!

Amicalement, les occupants du “103”
100-106, Boulevard de Waterloo, 1000 BXL
E-mail: Lesoccupantsdu103 [at] hotmail [point] com
Site Web: http://lesoccupantsdu103.spaces.live.com/

———-

6 novembre 2006

Dans quel monde je vis !!!

Je suis une humaine. J’ai des envies et d’autres besoins que dans cette société du fric et donc du pouvoir de domination, je ne peux que lutter puissamment pour être un minimum satisfaite ! Je veux et je revendique le bonheur pour tous car le mien en dépend.

28 septembre 2006, occupation du boulevard de Waterloo, 10.000 m². 50% de la population bruxelloise survit avec moins de 1.000 € par mois, 30.000 demandes de logements sociaux et trop d’hommes et de femmes dans l’ombre d’un logement immonde. A quand la révolte ??? A quand l’affirmation de son humanité ???

L’église de scientologie est propriétaire. Organisation criminelle, nazie !!! Méthode pacifique !? Nous avons reçu le soutien verbal de la Ville, du CPAS, de politiques et de la police aussi… Nous avons gagné au tribunal des référés et aujourd’hui, à 5h30 du matin, la sciento débarque violemment avec plus de 100 hommes dans notre palace. Ils nous agressent, cherchent la guerre et, par logique, l’éclatement, donc l’expulsion.

Nous envoyons des communiqués d’appel au rassemblement, au soutien… Si peu d’implication !!! La scientologie, c’est le fric, l’élite bien-pensante qui veut éradiquer de la planète toute aberration (chômeurs, handicapés, polygames, etc)… Bonsoir ’39-’45 !!!

Seuls, nous ne sommes rien !!! A quand l’union de masse ? A quand ??? Demain ? Après les vacances ? Pas le temps ? Ou pire, je m’en fous ??? Il n’y a pas 1.001 fronts ! Il y a 1.001 problématiques sociales qui ont une logique claire, un fil rouge : LE POUVOIR, LA GUERRE !!! T’attends quoi ! L’explosion dans la rue, la révolte, l’affrontement massif avec l’état ?

BOUGE-TOI !!!

Tu votes ? Qu’est-ce que ça a changé depuis ? Sentiment de donner ton avis ? Mais quel avis ? Celui qu’on te propose, qu’on impose !!!

T’es heureux ??? T’attends quoi ??? Arrêtons de nous plaindre !!! Prenons les risques nécessaires à notre bonheur collectif ! Car seul tu n’existes pas !!! Il est plus que temps de nous remettre en question… L’histoire de l’homme continuera ainsi si l’humain ne se réveille pas, ne se révèle pas !!!

AMOUR !!!

Une occupante du « 103 »

———-

Bruxelles