Tours: ouverture d’un nouveau squat, rendez-vous lundi 31 janvier 2011 à 20 heures place de la Victoire

Dimanche 30 janvier 2011

On veut rire, s’émouvoir, rêver, créer de nouvelles choses, ne pas avoir peur de nos désirs, s’ouvrir aux autres sans avoir peur de soi.

Transformer des vérités en doutes et faire de nos doutes des expériences… apprendre à vivre plutôt que se contenter de survivre.

La fête qui a déserté les centres-villes était sans doute trop bruyante, trop voyante ou incommodante pour que les citadins et les marchands sensibles aux effusions de joie ne soient pas troublés dans leur rêve morbide.

La police veille et protège le sommeil de la bourgeoisie… les rues se meurent, personne ne se réveille. Read More

Pays-bas: Chronologie des actions menées contre l’interdiction de squatter (octobre 2010 – janvier 2011)

Traduction de la chronologie publiée en anglais ici:
https://squat.net/en/news/netherlands300111.html

1er octobre 2010
Premier jour d’application de la Loi interdisant les squats aux Pays-bas.
Le chef de la police et un procureur connu pour sa haine anti-squatters sont placés sous protection et surveillance 24 heures sur 24 suite à des menaces à leur encontre (du genre « un accident est juste au coin de la rue »…) qui auraient été peintes sur leurs domiciles la nuit précédente.
A Amsterdam, une manifestation contre l’interdiction des squats (« squatting ban ») rassemble plus de 1 000 personnes. Pendant la manif, une maison est squattée, et un peu plus tard, une émeute éclate quand la police décide de charger la foule.
La police fait usage de gaz lacrymogènes, une première aux Pays-bas depuis des années… Deux flics, trois chevaux de la police montée et plusieurs manifestant-e-s sont blessé-e-s. Un squatter est sévèrement tabassé par la police et finit la journée à l’hôpital avec une fracture du crâne ! Onze personnes sont arrêtées.

2 octobre
Environ 600 personnes manifestent à Nijmegen contre le « squatting ban ». Affrontements avec la police, treize personnes sont arrêtées.
Photos.

4 octobre
La maison squattée le 1er octobre est expulsée. Des tonnes de flics anti-émeutes, des fourgons et la police montée sont sur place, mais les flics ne trouvent personne dans la maison… Read More

Bruxelles: Anniversaire du Gesù le 12 février 2011

Bruxelles_Gesù

Le Gesù – 2, rue traversière – 1210 St Josse (Bruxelles)
1 an d’occupation, ça se fête!
Venez passer la journée et la nuit du 12 février avec les habitants & amis du Gésù.
Le programme détaillé des activités et concerts vous sera communiqué dans les jours à venir sur Indymedia-Bruxelles: http://bxl.indymedia.org/

A bientôt.
lesoccupants at yahoo point fr

Liège (Belgique): Apéro « résistance » au squat de l’avenue de Nancy, le 1er février 2011

Mardi 1er février 2011 à 19h30, apéro-résistance au squat de l’avenue de Nancy (n°1) à 4020 Liège (Bressoux, non loin du cinéma « Le Parc »).

Après un week-end mouvementé et la visite à répétition du propriétaire (depuis l’ouverture du squat le 22 janvier 2011)…

Les occupants du squat de l’avenue de Nancy vous convient à un apéro « résistance » ce mardi 1er février à partir de 19h30.

Il s’agira de partager trucs et astuces pour renforcer l’occupation. Amenez à boire, on s’occupe du reste…

Les occupants du squat de l’avenue de Nancy

Liège (Belgique): Tentative d’expulsion du CSOA Passepartout

Infos trouvées ici:
http://bxl.indymedia.org/articles/940

Mardi 25 janvier 2011, vers 15h15, des gens de la ville (sécurité des bâtiments, échevinat des bâtiments) font une inspection du CSOA en forçant la porte, et en changeant le barillet. Ils refusent de nous donner la clé, qu’un courrier nous parviendra. Ils nous donnent leur carte pour qu’on puisse récupérer nos affaires un jour. Des contacts téléphoniques sont tentés dans différents services de la ville pour avoir une explication, sans succès. Vers 18h, un nouveau barillet est posé, nous reprenons possession des lieux.
Mercredi matin, des agents de la Cile, Alg et Ores arrivent pour couper eau, gaz et électricité. Une personne à l’intérieur leur refuse l’entrée, ils disent que ça ne se passera pas comme ça et s’en vont. L’après-midi, une permanence est maintenue… Read More

Djelfa (Algérie): Affrontements entre flics et habitant-e-s pendant une tentative de démolition de constructions illicites

28 jan. 2011

Selon un article paru dans « El Watan » le 5 janvier 2011, à Djelfa, lors d’une tentative de démolition de de constructions illicites le 4 janvier, « quatre policiers et le conducteur de la pelleteuse ont subi des blessures ».

Cet affrontement a opposé des habitant-e-s et des éléments de l’Unité d’intervention rapide de la Sûreté nationale.

Un policier aurait été sérieusement atteint à la tête et à l’oeil suite à des jets de pierres, ce qui a nécessité son évacuation à l’hôpital. Les trois autres, quant à eux, souffrent de plusieurs fractures légères en diverses parties du corps…

Les jours suivants, une vague d’émeutes s’est étendue dans tout le pays, pendant plusieurs jours, dans un climat insurrectionnel.
Si la situation a pris un tournant quasi révolutionnaire dans la Tunisie voisine (et actuellement en Egypte ?), la situation n’a pas (encore) réussi à positivement dégénéré en Algérie…

A suivre, car les émeutes se suivent à un rythme effréné en Algérie depuis plusieurs années.

(Pour info, la Wilaya de Djelfa est une wilaya algérienne située dans les hauts-plateaux, au sud de Médéa, à 300 km au sud d’Alger.)

[squat!net]

 

San Juan City (Philippines): Une cinquantaine de blessé-e-s lors de l’expulsion massive de baraques à Pinaglabanan

2011-01-25_Philippines_SanJuanCity_squat_riot-d

26 janvier 2011

D’après plusieurs articles parus notamment sur Inquirer.net le 25 janvier, sur Gulfnews.com et Philstar.com le 26 janvier [1], plusieurs dizaines de personnes ont été blessées lors d’une opération d’expulsion et de destruction de bâtiments squattés (pour la plupart auto-construits par leurs habitant-e-s), à San Juan City (ville de 125 000 habitant-e-s, située en banlieue proche de Manille, la capitale des Philippines)[2]. Parmi les squatters blessé-e-s se trouvent des enfants et des personnes âgées.

Mais au fait, pourquoi cette expulsion massive ?
103 maisons/cabanes de Pinaglabanan devaient être détruites le 25 janvier 2011, pour agrandir une route et construire de nouveaux bureaux pour le gouvernement ! C’est pas génial, ça ?
Environ 800 à 1 000 squatters s’inquiétaient pour leur domicile ou celui de leurs proches… Read More

Suisse, Fribourg squatte toujours!

Maison_occupée_fribourg

Depuis fin septembre 2010, quatre bâtiments ont été occupés par le collectif Raie Manta. Toutes les maisons se trouvaient à Fribourg (CH) et convenaient parfaitement aux différents projets du jeune collectif. Historique des occupations, Projets du collectif Raie Manta.

Dernier gros titre des médias sur cette affaire : Une accusation contre le collectif d’avoir occasionné pour plus de 100’000 francs de dégâts lors de leur quatrième occupation. Occupation qui dura en tout et pour tout deux heures.

L’occupation le 8 décembre de l’internat abandonné « La Chassotte«  s’est déroulée différemment des trois autres fois. Le squat de La Chassotte fut évacué après seulement deux heures par le Groupe d’Intervention Rapide Fribourgeois (GRIF). Read More

Notre-Dame-des-Landes (44): Pour un camp permanent à la ZAD

Lundi 24 janvier 2011

Pourquoi le collectif de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes soutient la proposition d’établir un « camp permanent »* notamment en opposition au G20 et au G8, sur les terres du projet d’aéroport de Notre dame des Landes:

Le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes est un projet monstre puisqu’il dévorera 2000 hectares de terres, en comptant les infrastructures annexes (soit l’équivalent d’une commune!). De plus, il provoquera certainement une urbanisation importante, et exponentielle, de tout le grand ouest de la France. Read More

Berlin: Appel international à l’action pour le projet Liebig 14

Vendredi 21 janvier 2011 – http://liebig14.blogsport.de/

Appel international à l’’action pour des manifestations de solidarité devant les ambassades allemandes

Liebig 14 est un des plus vieux projets en cours, à Berlin, avec des logements autonomes, agissant comme un espace de vie collective, de communauté et d’’organisation politique depuis plus de 20 ans. Après un procès juridique de quatre ans, les propriétaires de l’’immeuble ont finalement reçu l’’autorisation légale d’’expulser les habitants de la maison le 2 février 2011. Squatté peu après la chute du mur dans ce qui était une zone abandonnée de Berlin-Est, la tentative d’expulsion de Liebig 14 n’est qu’’un symptôme d’’un processus de gentrification qui force rapidement les résidents les plus pauvres à quitter le centre-ville et déchire l’’infrastructure radicale de la ville. Read More

Paris: Un mois de féminisme au Bourdon

Lundi 24 janvier 2011

Pendant un mois, le squat du Bourdon et le groupe féministe mixte et post-féministe « Grève humaine 2.0 » ont décidé de proposer divers débats à partir de projections cinématographiques, fictionnelles ou documentaires. Nous avons débuté la semaine dernière avec « La Cité des Femmes » de Fellini. Voici-la suite du programme… Read More

Barcelone: Ouverture-expulsion d’une « Maison de la grève » lors de la manifestation contre la réforme des retraites, le 22 janvier 2011

24 janvier 2011

A Barcelone il y a quelques mois, dans le cadre de la journée de grève générale du 29 septembre 2010, un énorme immeuble avait été squatté et avait tenu quelques jours à peine avant d’être expulsé:
https://squat.net/fr/news/barcelone021010.html
https://squat.net/fr/news/barcelone231010.html

Ce samedi 22 janvier 2011, lors de la manifestation barcelonaise contre la réforme des retraites, une nouvelle « maison de la grève » (Casa de la Vaga) a été ouverte, occupée par des dizaines (des centaines ?) de personnes, mais expulsée seulement quelques heures plus tard (vers 3h du matin).

Voir ci-dessous une vidéo en catalan (sous-titrée en castillan): Read More

Fribourg (Suisse): Historique des occupations

Collectif_Raie_Manta_occupe_l’ancienne_clinique_Garcia_Fribourg

La vague d’occupation commença en septembre 2010. Du 23 au 28 septembre, le jeune collectif Raie Manta à squatté les bâtiments 24 et 26 de la Rue de l’industrie. Lors de l’évacuation ont été créés les premiers contacts avec le préfet de la Sarine, Carl-Alex Ridoré. Ce dernier avait avancé comme motif d’évacuation l’insalubrité des maisons et le fait qu’un chantier allait commencer sous peu. A ce jour, toujours pas de chantier en vue.

Une semaine plus tard (du 9 au 12 octobre) c’est le bâtiment de la Route Neuve 1 qui fut occupé. Les premières fêtes furent organisées et une première évacuation pu être empêchée grâce à la mobilisation de symphatisant.es. Le lendemain, les occupant.es furent malgré tout évacué.es. Cette fois des barricades avaient été montées. L’unité d’intervention les ont prises d’assaut au petit matin et a arrêté les squatteur_euses.

Les occupations de maisons sont dès lors devenues un sujet public à Fribourg. Une semaine plus tard, le collectif Raie Manta à occupé le Pavillon à Musique sur la place Python le temps d’un apéro festif lors duquel fut distribué : boissons, gateaux au pommes et flyers aux passants. Read More

Dijon: Stoppons la LOPPSI et ses avatars !

2011-01-29_Dijon_antiLoppsi2

Invitation à tous ceux qui souhaitent agir face aux politiques sécuritaires.

## samedi 29 janvier 2011 à 11h place du Bareuzai
## Déambulation Anti-loppsi à Dijon
+ repas, musique, discussions, constitution d’un réseau de solidarité

A l’appel du Collectif anti-Loppsi Dijon – [stopponslaloppsi at riseup point net]

Tract mis en page à photocopier.

Appel mis en page à lire :
http://www.brassicanigra.org/IMG/pdf/lopsi.pdf

Sur le web :
infos dijonnaises
affiche grenobloise
Read More

Notre-Dame-des-Landes (44): Retour sur l’infotour contre l’aéroport, jeudi 27 janvier 2011

Jeudi 27 janvier – à 20h
Salle des Chênes à Notre-Dame-des-Landes

Infotour ?

En décembre 2010, des opposant-e-s aux aménagements prévus ont sillonné la France pour échanger sur la lutte contre le projet d’aéroport, et plus largement sur les résistances aux dynamiques d’aménagement du territoire, dans une vingtaine de lieux.

Vous êtes invité-e-s, pour leur retour, à partager leur expérience. Read More