Notre-Dame-des-Landes: contributions au débat interne à la ZAD

Voici quelques textes publiés les 27 et 28 mai 2018 sur Indymedia-Nantes et ZadNadir:

Jusqu’où ira-t-on dans ce foutage de gueule des négociations ?

Publié le dimanche 27 mai 2018 sur Indymedia-Nantes.

Je n’ai pas fait de fiche ni ne crois en la négociation avec un État. Je ne veux pas discuter avec cet oppresseur, je veux uniquement et simplement le détruire. Mais je me sens tout de même concernée par le processus de légalisation qui englobe quasi toutes les terres et lieux de la ZAD, cette zone que je vois comme un ensemble et non pas juste comme mon petit chez moi, qui lui, aujourd’hui n’est plus. On appelle les injonctions de la préfète des négociations, alors que je ne vois vraiment pas à quel moment nous avons négocié. Quand avons-nous tiré un quelconque avantage de la situation ? Quand avons-nous dit autre chose que « Oui oui madame, on a peur, on est gentils ! » ?. Et aujourd’hui il est encore question de signer les projets valides, sans même attendre ceux qui ne sont pas encore acceptés?! Encore une fois, notre fameuse dernière limite de jusqu’où on accepte de se faire enfumer est repoussée.

Certains des arguments qui sont POUR se légaliser et VITE se légaliser me paraissent absurdes, je reste divisée entre : est-ce que les gens convaincus se voilent la face ou bien se fichent-ils de moi ? Je ne pense pas qu’on puisse être plus malins que l’ennemi lorsqu’on joue son jeu. Read More

Bir Ghbalou (Algérie): émeutes contre l’injustice de la distribution des logements sociaux

Dans la matinée du dimanche 13 mai 2018, vers 10h, les services de l’OPGI (Office de Promotion et de Gestion Immobilière) de Bir Ghbalou ont entamé la distribution des convocations pour les bénéficiaires des 310 logements sociaux, dont la liste des pré-bénéficiaires avait été affichée en juin 2017. Parmi les 310 bénéficiaires inscrits sur la liste initiale, environ une centaine ont été écartés et remplacés par la commission de wilaya pour «diverses raisons réglementaires»… Déjà en juin dernier, l’affichage des pré-bénéficiaires avait déclenché plusieurs protestations et manifestations de la part des non-bénéficiaires, qui avaient dénoncé «le non-respect» des critères d’attribution du logement social par la commission locale du logement.

Révoltés par les mauvaises nouvelles du jour, plusieurs dizaines de demandeurs de logements se sont dirigés vers le carrefour du centre-ville de Bir Ghbalou et ont commencé à bloquer les deux routes nationales (la RN8 et la RN18) qui traversent le chef-lieu communal. Les blocages ont été effectués avec des pneus enflammés, des grosses pierres et des troncs d’arbres, empêchant l’accès à tout véhicule. Read More

Notre-Dame-des-Landes: l’art de la barricade

photo : cortegedetete

photo : Rouen dans la rue

photo : Suaan Read More

Bandung (Indonésie): incendie d’une pelleteuse pendant la résistance à un projet de développement d’appartements


Les habitants de RW 11 Tamansari, à Bandung, ainsi que des personnes venues en solidarité, notamment des étudiants et d’autres habitants qui luttent pour préserver leurs maisons, se sont battus avec des promoteurs et des employés d’entreprises de construction qui soutiennent Rumah Deret (énorme projet immobilier de construction d’appartements). Tout ceci se passe le 7 mars 2018 autour de 10h du matin dans la zone qui entoure le Film Park. Read More

Abidjan (Côte d’Ivoire): la résistance des habitant-e-s de la cité Ciad permet d’empêcher une opération d’expulsion

Le mardi 12 décembre 2017, dans la cité Ciad, située dans le quartier de M’pouto, des gendarmes qui tentaient d’expulser des logements ont vu s’opposer à eux une foule d’habitant-e-s dès 9h du matin, principalement des jeunes et des femmes. Read More

Cali (Colombie): émeutes contre l’urbanisation d’un quartier et la destruction d’espaces verts et collectifs

Dans la matinée du vendredi 24 novembre 2017, des affrontements ont eu lieu à Cali entre des habitant-e-s du quartier anciennement squatté de La Paz et les forces de l’ordre (notamment les flics anti-émeute des Esmad). Les habitant-e-s en colère protestaient contre un projet de construction de logements sociaux. 160 appartements dont ils ne profiteront pas, et qui mettront fin à des espaces verts, des terrains de sport et d’autres infrastructures à usage collectif. Read More

Batna (Algérie): la colère de non-bénéficiaires de logements sociaux éclate

Comme souvent en Algérie, la colère de non-bénéficiaires de logements sociaux a éclaté ce jeudi 19 octobre 2017. Cette fois-ci, c’était à Batna, la capitale des Aurès.

Suite à l’affichage entre 3h et 4h du matin de la liste de noms des 2 135 bénéficiaires de logements sociaux du nouveau pôle urbain, dit Hamla-3, de nombreux rassemblements se sont tenus en plusieurs endroits de la ville. Notamment devant les sièges de la daïra et de la wilaya, directement responsables des injustices relevant des distributions de logements sociaux. Read More

Bure (Meuse): récit subjectif des journées anti-nucléaires des 11-15 août 2017

Une nouvelle étape de la lutte contre le projet Cigéo, qui prévoit d’enfouir les déchets radioactifs des centrales nucléaires françaises aux alentours de Bure, dans la Meuse, a eu lieu en ce mois d’août. Anarchiste vivant en banlieue parisienne, je suis passé quelques fois à Bure pour participer aux luttes qui y sont menées, notamment pendant l’été 2015 lors du campement VMC[1] et l’été dernier lorsque la lutte autour du bois Lejuc s’est intensifée[2], mais je ne suis pas forcément le mieux placé pour raconter et expliquer de l’intérieur et dans la durée les rapports de force qui s’y jouent. Je me permets tout de même un petit récit, faites-en ce que vous voulez.

D’abord, un festival s’est tenu sur trois jours, avec des débats, infos, expos, concerts: les Bure’lesques. Puis, une manifestation a eu lieu le 15 août, contre la poubelle nucléaire. Read More

Bure (Meuse): communiqué des Bure à cuire suite à la manifestation du 15 août contre la poubelle nucléaire

Aujourd’hui [mardi 15 août 2017], la manifestation devait se déployer entre Bure et Saudron, pour rejoindre le lieu où se trouve l’enceinte néolithique récemment découverte et appelée à disparaître sous les coups de pelleteuse de l’Andra. L’objectif était de poser un acte fort pour concrétiser l’opposition au projet CIGÉO. Nous refusons que l’Andra, qui empoisonne déjà le quotidien des habitants de la région, s’apprête à faire disparaître définitivement ces vestiges de notre passé tout en hypothéquant notre avenir. Read More

Le Gosier (Guadeloupe): blocages et affrontements contre des menaces d’expulsion

Jeudi 27 juillet, Le Gosier, sur l’île de la Grande-Terre, en Guadeloupe: alors que dans la matinée des embouteillages importants ont bloqué la ville suite à un mouvement de grogne des agents de routes de Guadeloupe, un autre blocage a eu lieu en fin d’après-midi, du côté de Grand-Baie, au Gosier, où la RN 4 a été bloquée dans les deux sens.

Cette fois, à l’initiative du collectif « Gwadloup an Mouvman », les manifestant-e-s protestaient contre les menaces d’expulsion qui pèsent envers des habitant-e-s du quartier de Grand-Baie (dans le cadre de la « résorption de l’habitat insalubre » et du « projet d’aménagement de la zone »). Read More

Le Caire (Egypte): la répression d’émeutes contre une opération d’expulsion-démolition fait un mort et au moins vingt blessés

Dimanche 16 juillet 2017, sur l’île al-Waraq, située sur le Nil en banlieue du Caire, des affrontements ont opposé les forces de l’ordre à des habitants expulsés ou menacés d’expulsion de logements auto-construits déclarés illégaux par les autorités.

Depuis des semaines, la police et l’armée mènent une campagne nationale pour raser les logements, commerces et terrains occupés illégalement, en particulier ceux situés sur des propriétés de l’État. Mais ces opérations de répression ne se passent pas sans heurts. Read More

Thane (Inde): émeute paysanne contre la saisie de terres par le Ministère de la Défense

Jeudi 22 juin 2017, des paysan-ne-s ont manifesté contre l’appropriation par le Ministère de la Défense d’un terrain gigantesque à Nevali (situé près de Thane, à environ 50km de Bombay), où l’armée compte construire un lieu de stockage d’armement et des résidences militaires. L’armée a déjà commencé à ériger un mur de délimitation… Des affrontements avec la police ont eu lieu (plus d’une vingtaine de blessés, dont douze policiers), des voitures ont été brûlées (dont une camionnette de police), et l’autoroute Thane-Badlapur a été bloquée par des pneus enflammés et des gros morceaux de bois. Read More

Kébémer (Sénégal): affrontements entre populations et forces de l’ordre, trois véhicules de la mairie saccagés

La presse mainstream sénégalaise fait état d’affrontements entre des habitant-e-s de la commune de Diockoul Diawerigne, dans le département de Kébémer, le lundi 19 juin 2017. Un conflit dû à la délimitation des 1 000 hectares de terre que la municipalité a octroyés à la Société Senegindia, en défaveur des paysan-ne-s qui vivent là-bas. Read More

Durban (Afrique du Sud): un squatteur tué par balles lors d’une opération de démolition d’un bidonville

Mardi 13 juin 2017, à Mariannhill (banlieue ouest de Durban), en Afrique du Sud, le bidonville Mansenseni a été attaqué par la Land Invasion Unit d’eThekwini (sorte de brigade anti-squat locale).

Alors que les travailleurs de cette unité de démolition commençaient à détruire des logements, les habitant-e-s se sont révolté-e-s et se sont physiquement opposé-e-s au sale taf de cette unité. Des affrontrements ont eu lieu, la Land Invasion Unit cherchant à disperser la foule, et un homme de 29 ans, Samuel Hloele, a été tué par balles par des vigiles de l’unité. Plusieurs personnes ont été blessées, notamment par des tirs de flashball dans le dos. Read More

Gurgaon/Gurugram (Inde): un village en révolte contre la dépossession de ses terres

Le mardi 7 juin 2017, dans le village de Ramgarh situé à côté de Badshahpur, en banlieue de Gurugram/Gurgaon, dans le nord de l’Inde, plus d’une centaine d’habitant-e-s ont affronté la police de Gurugram.

En cause, le projet de construction de la société immobilière indienne Ansal qui vise à s’approprier une bonne partie du territoire de ce village.

Lors des affrontements, plus d’une douzaine d’officiers de police ont été blessés, dont le commissaire Rajendra Yadav qui a été touché à la tête par une brique (et cinq ou six autres emmenés à l’hôpital). L’ordre capitaliste a été restauré après plusieurs heures d’émeutes.
Au moins deux villageois-es ont été blessé-e-s au point d’être emmené-e-s à l’hôpital. Trois autres ont été arrêté-e-s et placé-e-s en gardav.

Selon les villageois-es révolté-e-s, la société Ansal leur avait promis des compensations financières conséquentes pour l’appropriation de leurs terrains, mais ces compensations sont bien en-dessous de ce qui a été promis. Donc quand illes ont vu des employés installer des grilles et des murs de délimitation de chantier, les esprits se sont vite échauffés et les travaux n’ont pas pu réellement commencer. Assez vite, les flics ont ramené leurs sales faces, et la foule les a accueillis à coups de pierres. Read More