Gap: Ouverture du village autogéré !

PHOTOS

Un click sur l’image réduite = une image agrandie !

LETTRE OUVERTE

Ce document est disponible au format PDF ici

Aux habitants et habitantes de Gap et des environs, aux gens de passage dans la région qui liront cet appel, aux journalistes et autres personnes chargées de relayer l’information, à la mairie de Gap, à la préfecture des Hautes-Alpes,

Depuis ce dimanche 14 avril 2002, 15 heures, nous sommes installé-e-s sur le terrain du Bocage situé avenue d’Embrun à Gap.
Read More

Tags:

Dijon : le Printemps arrive, les maisons se vident

Ci-dessous, un tract actuellement distribué par les squatteurs du Pamplemousse :

Le Printemps arrive, les maisons se vident

Depuis le début du mois d’octobre 2000, nous occupons le Pamplemousse, qui, vous le savez peut-être, est un squat situé au 18, rue du Midi, à Dijon. Largement dévastée, nous avons réaménagé cette grande maison pour en faire un lieu de vie qui nous convienne.

Vide et abandonné depuis plusieurs longues années, le Pamplemousse était alors très amer. Il a retrouvé un peu de tonus en découvrant de nouveaux habitants. Pourtant, la propriété privée étant considérée comme un droit inaliénable, les « propriétaires » du Pamplemousse ont décidé qu’il était bien mieux vide et décrépi qu’occupé et vivant. Nous avons donc été contraints de passer en procès très rapidement pour occupation illégale. Menacés d’expulsion dès le mois de juin 2001, nous avons réussi à repousser l’échéance et à atteindre la fameuse « trêve d’hiver » (période, qui, du 1er novembre jusqu’à la mi-mars de l’année suivante, rend officiellement impossible toute expulsion) grâce à quelques erreurs juridiques commises par l’huissier représentant les « propriétaires » du Pamplemousse. Mais la trêve d’hiver passée, nous étions de nouveau expulsables depuis le 15 mars 2002. Toutefois, nous avons convoqué un nouveau procès, pour le 7 mai prochain, dans le but d’obtenir de nouveaux délais. Il serait surprenant que nous soyons expulsés d’ici là… Mais avec ces oiseaux de malheur que sont les juges et les responsables des forces de l’ordre (la Préfecture, en l’occurrence), on ne sait jamais.
Read More

Genève: Le squat Rhino menacé après 14 ans d’existence !

Nous avons reçu ce message :

« Un super squat alternatif genevois, RHINO (Restons les Habitants des Immeubles que Nous Occupons), emblématique (14 ans de résistance au Capital !), est sur le point de se faire expulser. Le contrat de confiance avec l’état-canton de Genève a besoin d’être soutenu par l’opinion publique.

C’est qui, l’opinion publique ? ça pourrait être toi, moi, les gens qui osent penser différemment, qui osent sortir de l’autoroute de la pensée capitaliste. Alors à l’action, allez voir sur le site www.wild.ch/rhino <http://www.wild.ch/rhino> pour vous convaincre, envoyez des lettres de soutien à rhino [at] freesurf [point] ch, signez la pétition qui est sur le site.

[squat!net]

Rennes: Ouverture d’un nouveau squat, et déjà, des menaces

Et un nouveau squat à Rennes… le nom se cherche encore entre deux réunions pour s’organiser contre la CAF et ses huissiers…

Ci-dessous, un message des occupant-e-s :

Salut,

On vient d’ouvrir une magnifique maison appartenant à la CAF. Elle est située à Rennes Centre, face à un parc.

Mais voilà. Nous avons reçu hier la visite d’une représentante de la Caisse d’Allocs, accompagnée d’un huissier. Une procédure d’expulsion a été lancée, sans discussion préalable.

La CAF veut donc nous expulser le plus rapidement possible, soi-disant pour installer des bureaux et le personnel qui va avec, dans ce lieu.
Read More

Dijon: Expulsion du squat rue de la Boudronnée – compte-rendu

Seconde cible d’une vague d’expulsions annoncées, le squat de la Boudronnée, ouvert le 15 mars de l’année précédente de manière un peu « provoc » pour marquer la fin de trêve d’hiver. Ci-dessous, un compte-rendu de l’expulsion par son protagoniste :

Mercredi 3 avril 2002 à 6 heures, une trentaine de policiers accompagnés de responsables de la préfecture et des huissiers ont rempli leur rôle de chiens de garde du marché immobilier et ont expulsé le squat de la rue de la Boudronnée à Dijon. Tandis que cinq motards bloquaient l’accès à la rue, les flics ont enfoncé le portail d’entrée puis la porte de derrière en une trentaine de minutes. Prévenu-e-s de l’imminence de l’expulsion par des tracts distribués dans tout le quartier, les habitant-e-s de la rue, réveillé-e-s par le rassemblement matinal qui se tenait sous leur fenêtre, ont pu assister en direct aux évènements depuis leurs balcons.
Read More

Bagnolet : Socrate et Abracadabra

Infos sur l’histoire du squat Socrate, à Bagnolet, expulsé il y a quelques mois maintenant… en ligne sur http://cettesemaine.free.fr/cs84socrate.html extrait de la revue Cette Semaine #84

Socrate refuse le dialogue

“Fondé au début du siècle par les philosophes allemands Leonard Nelsen et Gustav Heckman, inspiré de Platon et de Kant, le Dialogue Socratique se présente comme une pratique philosophique citoyenne, où un petit groupe d’individus dialoguent ensemble plusieurs heures afin de creuser une question fondamentale d’intérêt général et y trouver une réponse” Oscar Brenifier, Agora n°8, décembre 2000

Alors que certains squats s’enfoncent dans des tentatives de légalisation 1 ou l’ont obtenue (Duende à Lyon, Tanneries à Dijon), d’autres refusent cette voie.
Read More

Les Zortos, Paris fin de siècle

Un peu de vieilleries parisiennes, dispos sur le site de la revue Cette Semaine, ça concerne essentiellement les Zortos (1998-1999), rue des Orteaux dans le XXème arrondissement, et la semaine d’actions contre les expulsions organisée en mars 1999 par l’intersquat parisienne de l’époque. A découvrir dans Cette Semaine n°77, Cette Semaine n°78 et Karoshi n°1.

Des squatteureuses de Paris