Montpellier: expulsion du Royal après plus d’un an d’existence

expulsion-royal-montpellier

Le Royal Occupé, lieu d’habitation et d’activités politiques emblématique de la culture alternative montpelliéraine depuis un peu moins d’un an, a fermé ses portes ce jeudi 11 mai 2017 à 5h50 du matin.

Le squat du Royal, dont l’occupation avait débuté le 30 mars 2016 durant le mouvement contre la loi Travail, a vu ses occupants expulsés ce jeudi 11 mai. Une vingtaine de personnes ont ainsi perdu leur toit, et Montpellier est en deuil d’un lieu de culture alternative et anticapitaliste. Read More

Montpellier: attaque contre le Royal la nuit dernière

Cette nuit, le Royal Occupé a été attaqué violemment et à plusieurs reprises par une bande armée. Ils ont fracassé deux vitrines, tenté de pénétrer par une porte de secours et essayé de mettre le feu à un lieu où habitent des dizaines de personnes et qui est collé à un bloc de plusieurs immeubles. Read More

Montpellier : le squat Le KaLaj a été expulsé

l-evacuation-du-squat-a-commence-ce-jeudi-matin-a-6-heures

Les habitants du squat Le KaLaj, rue Desmazes, quartier Figuerolles, ont été expulsés tôt ce matin [jeudi 13 avril 2017] par une quarantaine de policiers. L’un des squatteurs était noir, il a donc fini au poste pour un contrôle d’identité. #lapoliceestraciste

Le Kalaj est un « squat militano-artistico-kalé » ouvert il y a plus de 5 ans dans le quartier Figuerolles. Projections, pièces de théâtre, ateliers de sculpture ou de fabrication d’antenne wifi, le Kalaj a aussi logé Lo Barrut et Touristar pour leurs premières répétitions et accueilli le hackerspace Le BIB [1] lorsqu’il n’avait pas de local. Généreux, les habitants du lieu (5 à 10 personnes) ont toujours prévu une place sur le canapé pour les galériens de passage. Read More

Montpellier: Explosions & confettis. Que s’est-il passé au Karnaval des Gueux mardi 28 février

20170228_Karnaval_des_Gueux_MontpellierA Montpellier, cela fait des décennies que les pauvres, « les déviants » et tout ceux que notre société considère comme « indésirables », profitent de mardi gras pour occuper le centre-ville et choquer les bourgeois. A chaque fois, les politiciens nous ressortent les mêmes bobards : les karnavaliers se feraient manipuler par de méchants casseurs, les commerçants seraient tous du côté des policiers et il y aurait des blessés chez les policiers mais aucun du côté manifestant. Les journalistes qui ont parlé de la soirée de mardi dernier n’étaient pas présents au Karnaval et se sont exclusivement renseignés auprès des services de police pour écrire leurs articles, avec une mention spéciale pour France 3 qui a même partagé des vidéos de médias d’extrême-droite.

1) Le Karnaval des Gueux n’est pas organisé par un « noyau dur », c’est une vieille tradition populaire.

Selon le préfet, « sous des abords festifs, il s’agit d’une manifestation non-autorisée animée par un noyau dur du 150 à 200 personnes ». « Les organisateurs ont pu, cette année, s’appuyer sur le squat du Royal en centre-ville qu’ils occupent depuis plusieurs mois, afin de rassembler puis déployer aisément une véritable logistique nécessaire aux dégradations et à l’affrontement avec les forces de l’ordre ». Read More

Montpellier: Du procès du Royal occupé au procès de Luttopia 003

Royal_occupe_MontpellierCe mardi 28 février, dès 8h30, nous étions très nombreux et nombreuses devant la cour d’appel pour soutenir le Royal occupé, menacé d’expulsion et destiné par les nouveaux propriétaires à se transformer en logements de luxe ! Entre 200 et 300 personnes sont en effet venues en solidarité avec le Royal, lieu d’habitation et espace d’activités, de culture populaire, de débats politiques et de soutien aux luttes.
Après une audience expéditive, le juge a annoncé que le délibéré sera rendu le 30 mars. Le collectif des habitant-e-s du Royal, et tous leurs soutiens, ont affirmé leur volonté de continuer à faire vivre cet espace non-marchand et à porter leurs revendications, dont celle du droit au logement pour tou-te-s.
Cette mobilisation est importante. Elle rappelle les millions de logements laissés vides, la gentrification, la spéculation immobilière, alors que près de 4 millions de personnes en France sont sans logement ou vivent dans des conditions très précaires ! Elle rappelle également la nécessité d’espaces de rencontres, d’élaboration politique, de solidarité, de soutien aux luttes sociales, visibles et ouverts sur la ville.
Ainsi nous continuerons à nous mobiliser, à faire vivre la solidarité et la convergence des luttes, contre les inégalités, la répression et tous les systèmes de domination.
Jeudi 9 mars aura lieu le procès de Luttopia03 à 8h30 au TGI. Soyons également nombreuses et nombreux ce jour-là ! Read More

Montpellier: Tribunal et Carnaval

carnaval-copsLes ami(e)s !
Le Royal Occupé repasse au tribunal cette fois-ci en appel à la cours d’appel de Montpellier ! Ce sera le 28 février à 8h30. Venez nous soutenir. Résistons !

Et voilà le petit texte que nous avons écrit pour l’occasion :

Ici Montpellier ZOO !
Message à tous les zulus !

L’année 2017 commence comme 2016 a fini : état d’urgence, racisme et violence policière, cirque politique.

A l’heure où on se parle les quartiers se révoltent contre la police, la justice et l’état. Les centre-villes sont devenues des zones militarisées où toute expression politique est traquée et condamnée. Souriez vous êtes sous contrôle ! Les élections, qui sont censés donner un sens à la démocratie, ne peuvent être vues autrement que comme une diversion, où les égo des politiques prennent le pas sur nos luttes et nos enjeux. Read More

Montpellier: La Maison Hantée, en direct du Tribunal d’Instance

montpelCe matin 8 février 2017, nous sommes encore une fois dans cette salle B du tribunal d’Instance de Montpellier. Une petite dizaine, trois lieux réunis sur ces bancs un peu trop bien connus, accompagné d’une cagette de viennoiseries de rékup. Étrangement, la salle semble tendue alors que nous blaguons entre deux bouchées et la lecture du Canard.
« – ACM contre Mr… »
« – ACM contre Mme… »
« – SERM contre … »

C’était donc pour ça la tension… La moitié de la salle se vide d’une traite et part avec quelques avocats et un « conciliateur ». ACM Habitat, ou l’Office Public de l’Habitat Montpellier Méditerranée Métropole semble avoir fait un tir groupé, peu avant la fin de la trêve hivernale. La SERM (Société d’Aménagement de l’Agglomération de Montpellier) semble faire de même mais c’est moins surprenant, l’expulsion en plein hiver ne leur a jamais fait peur.

Moins d’une heure et demie après l’heure de la convocation, c’est au tour des habitants de La Maison Hantée, contre la société Roxim, d’être appelés à la barre. Read More

Montpellier: Bonne année, mais dehors !

Uttopia003_MontpellierCe vendredi 20 janvier, un huissier assisté de la police nationale informe les habitant de la Maison Hantée, nouveau squat situé dans le quartier d’Aiguelongue, de leur assignation en référé devant le Tribunal d’instance de Montpellier.
Cette procédure judiciaire prévue pour les situations d’urgences qui ne laisse pas le temps aux accusés de préparer leur défense est appliquée ici à une maison abandonnée depuis plus de trois ans. L’urgence pour nous est avant tout humaine. Il nous semble légitime que des précaires occupent et rénovent ce bâtiment lorsque les températures sont en dessous de 0° et que en 2017 nous déplorons déjà au moins un mort par jour dans la rue et plus de 2000 personnes sont en errance dans la ville de Montpellier.
A Montpellier, la voie du référé est systématiquement utilisée pour les squats, en prétextant par exemple l’urgence sanitaire au Royal, l’urgence de l’ordre public au Kalaj.
Les élus défendent la spéculation immobilière et leur pouvoir sans se préoccuper de loger les plus fragiles. Et lorsque des individus font le travail des autorités en mettant à l’abri des précaires, ils sont attaqués par la justice.

Ainsi, nous vous invitons à lutter avec nous pour :
-Défendre la Maison Hantée, 941 rue du pioch de Boutonnet
-Défendre Utopia 003, à l’angle de l’avenue de Castelnau et de la rue Proudhon
-Défendre le Royal Occupé lors de son procès en appel, le 28 février au Tribunal de Grande Instance, rue Foch
-Défendre le Kalaj, 11 rue Desmazes, expulsable à partir du 31 mars Read More

Montpellier: Ouverture d’Utopia 003

luttopia3_montpellierCommuniqué de Presse de Luttopia
Mercredi 7 décembre 2016

Face à l’urgence sociale, la réquisition s’impose !

EEn 2014, entre 450 et 600 personnes dont 50 enfants, selon les estimations des acteurs sociaux du terrain de l’urgence sociale, se trouvaient sans toit sur la tête. Entre mars 2014 et mars 2016, Utopia 001 et Utopia 002 ont accueilli 636 personnes, permettant, entre autres, à 123 Utopiens de retrouver le droit commun (prise en charge par l’un des dispositifs existants ou en autonomie dans une location).
Devant les difficultés criantes des dispositifs de la veille sociale à endiguer un phénomène d’ampleur : la misère grandissante et le nombre croissant de personnes qui tombent tous les jours sous le seuil de pauvreté. (1,4 millions en région L-R) Le manque de places d’hébergement sur le territoire de l’Hérault est représentatif de l’urgence sociale sur le territoire: 1,4 places/1000 habitants (moyenne nationale 4/1000), c’est à dire plus de 80% de réponses négatives au 115, faute de places.
Aujourd’hui, ce sont 900-1200 personnes qui sont à la rue sur le Montpelliérain, toujours selon les estimations des acteurs sociaux du terrain de l’urgence sociale.
Suite à l’expulsion de Utopia 002, avait été organisée une réunion avec les pouvoirs publiques concernés, il avait été convenu la mise à disposition d’un terrain, en la possession du département. Un an plus tard, nous l’attendons toujours, et nous nous retrouvons contraints de faire usage de la réquisition humaniste et solidaire une nouvelle fois ; afin de tenter d’endiguer l’augmentation de la précarité et du sans-abrisme sur le territoire. Read More

Montpellier: expulsion d’Utopia 002, « Je lutte, donc J’existe »

20151009_expulsion_Utopia_002_85_avenue_Assas_montpellier

Suite à l’expulsion d’Utopia 002, le 9 octobre, voici le communiqué de la Coordination Luttopia :

Coordination Luttopia
Rassemblement d’organisations, associations, collectifs et individus, luttant ensemble CONTRE la précarité, et POUR la dignité de chaque être humain.

A travers 5 missions : accès pour tous au Logement, à l’Alimentation, à la Santé, à la Culture et au Travail.

Moyens mis en œuvre : principes fondateurs acteur-bénéficiaire, mutualisation, éducation populaire et mise en lien. Read More

Montpellier: Les collectifs anti squats, ERDF, la Mairie et des poulets

Lundi 16 février, le Kalaj a eu la plaisante visite des services sanitaires de la Mairie. Suite à ça, aujourd’hui, mercredi 18 février, c’était une nacelle, deux employés d’ERDF, six poulets nationaux venus pour couper l’électricité.

Oui, en hiver. Et le jour du 270ème anniversaire de Alexander Volta. C’est d’un cynisme!

Il fera 2° cette nuit.

Une semaine plus tôt, nous avons reçu un mail, envoyé depuis la fac de droit(e), d’un certain « collectif anti squast » (sic.) que voilà : Read More

Montpellier: expulsion programmée pour l’Utopia 002

logo-luttopia

Mardi 20 janvier 2015 : rendu de justice, 24h pour se trouver un bout de trottoir.

Quand la solidarité, la lutte contre l’endoctrinement agonisent à Montpellier.

UTOPIA 001, c’était le rêve de pouvoir construire un projet entre précarisés, travailleurs sans domicile, familles réfugiées, étudiants. Le but étant de pouvoir prendre soin les uns des autres, de se former, s’informer, et subvenir solidairement à nos besoins fondamentaux : Un accès au logement, à la santé, à l’alimentation, à la culture, à un travail. Read More

Montpellier: manifestation de soutien à Luttopia, samedi 25 octobre

logo-luttopia

Jeudi 23 octobre, Luttopia est expulsé. Luttopia c’était, et ce sera, un collectif ayant réquisitionné un ensemble de bâtiments vides appartenant à l’Ordre des avocats, dans lequel 103 personnes, dont des familles et des enfants étaient hébergés, dans lequel des permanences sociales, médicales, des événements culturels et sportifs, des débats, projections, étaient organisés. Read More

Montpellier: expulsion du squat Luttopia du 103-105 avenue de Lodève

2014-10-23_Montpellier_Luttopia_expulsion

À partir de 9h30 ce jeudi 23 octobre 2014, un impressionnant dispositif policier (plus de 15 cars de CRS sur les lieux) a violemment expulsé le 103-105 avenue de Lodève à Montpellier. Une centaine de personnes habitaient là depuis avril 2014.

Demandée par l’Ordre des avocats du barreau de Montpellier, propriétaire des bâtiments, l’ordonnance d’expulsion avait été prononcée le 4 juillet dernier. Connu sous le nom de Luttopia, le squat avait une sorte de rôle « social » frôlant le remplacement gratuit des services sociaux étatiques… Le squat Luttopia proposait une sorte « d’hébergement social », abritant jeunes de moins de 25 ans sans toit, travailleurs pauvres, familles en demande du droit d’asile, sans papiers… Selon un article publié dans L’Hérault du jour, « même la préfecture y envoyait des familles… » Read More

Montpellier: manifestation « Un toit, un droit pour tous » le 14 septembre 2014

logo-luttopia

La Coordination Luttopia appelle à une manifestation le dimanche 14 septembre à 15h à Utopia 001

Puisque nous n’avons eu aucun retour, que ce soit :
– de la part de la Mairie
– de la part de la Préfecture
– de la part de l’ordre des avocats de Montpellier.

La coordination Luttopia appelle à une manifestation ce dimanche à 15h.
Départ depuis Utopia 001, au 103-105 avenue de Lodève, à Montpellier, en musique.

Retour vers 17h, avec débats et pot fraternel à Utopia 001.