Montreuil (93): expulsion de l’espace autogéré Salamatane

Expulsion du squat Salamatane, espace autogéré à Montreuil, 119 bis rue de Paris, métro Robespierre.

Encore un espace autogéré ouvert au public expulsé, mercredi matin 18 janvier 2017 vers 10h, dans lequel fonctionnait une bibliothèque associative (des cours de français et d’alphabétisation y étaient d’ailleurs dispensés). Chaque semaine, il était organisé des repas sénégalais à prix libre avec l’exposition d’artistes de divers horizons. Un studio de répétition équipé était mis à disposition pour les musiciens. Read More

Lille: incendie et expulsion de l’Insoumise

RASSEMBLEMENT SAMEDI 14 JANVIER – RIHOUR – 18H
Tout le monde aime l’Insoumise – Suite à l’expulsion de l’Insoumise

Hier, mercredi 4 janvier, vers 19h nous apprenons par des gens du quartier que la police municipale entre par effraction dans L’Insoumise. Nous arrivons pour constater que des uniformes surveillent la porte en attendant que l’entreprise Rabot-Dutilleul ferme le lieu. Le responsable de la mairie nous assure qu’il ne s’agit que d’un placage en bois provisoire en attendant qu’un expert considère si l’incendie n’a pas endommagé la structure du bâtiment. Auquel cas il n’y aurait pas d’expulsion. Nous savons que la structure du bâtiment n’a pas été touchée, les pompiers nous l’ont confirmé. Read More

Saint-Martin-d’Hères (38): quand expulsion et violence policière vont de pair

Lundi 2 janvier 2017, un goûter était organisé devant une maison située 47 avenue Jean Jaurès à st-Martin-d’Hères. Cette maison était vide et inoccupée depuis plus d’un an. Le goûter était l’occasion de montrer notre soutiens aux personnes présentes à l’intérieur depuis le 28 décembre 2016. Après une demi-heure de goûter, le premier fourgon de la police nationale arrive, suivi de peu par une voiture de la police municipale de st-Martin-d’Hères. Comme vous le savez sûrement, au titre de l’article 102 du code civil, le domicile de quelqu’un est le lieu où il établit son habitation principale, où il reçoit son courrier. Bref là où il vit et ne peut pas en être expulsé sans une procédure juridique contradictoire au tribunal d’instance. Par conséquent on ne peut donc pas le mettre à la rue du jour au lendemain. Read More

Saint-Denis (93): expulsion du bidonville du quartier Allende

Jeudi 5 janvier, les CRS sont venus expulser le bidonville du quartier Allende à Saint-Denis. 300 personnes y vivaient depuis un an, seulement une trentaine de relogements ont été proposés.

Pile au début du « plan grand froid » du gouvernement, censé mettre à l’abri les personnes à la rue. La classe socialiste.

En vidéo ici.

[Publié le 7 janvier 2017 sur Paris-Luttes.info.]

Dieppe : expulsion hivernale

the-fishmarket-dieppe-1902-pissarro

Le jugement d’expulsion des habitant-e-s, soit « de la vingtaine de migrants – pour la majorité des Albanais – et du SDF français » du campement de Neuville-lès-Dieppe a eu lieu lundi 26 décembre, l’expulsion mercredi 28.

Dans un communiqué, l’association Itinérance Dieppe reprend les expulsions de l’année et les circonstances de celle-ci: Read More

Villejuif (94): rassemblement en solidarité avec les squatteur-euse-s expulsé-e-s de la Toile

L’État démontre encore une fois sa brutalité. Ce matin à 10h, huit personnes ont été interpellées à Villejuif dans le cadre d’une instruction. Court-circuitant le cours de la « Justice » (les occupant-e-s attendaient une audience le 5 janvier 2017), le proprio fait murer la maison avec toutes les affaires des habitant-e-s dedans !

À 18h, appel à rassemblement devant le 114 boulevard Maxime Gorki, à Villejuif, pour exiger la libération de toutes les personnes interpellées.

    [Mise à jour du jeudi 15 décembre, à 20h : les huit personnes ont été relâchées après une journée de garde à vue. Des poursuites sont entamées. La maison murée est toujours gardée par deux ouvriers et trois policiers.]

Villejuif (94): la police arrête les habitant-e-s et détruit un squat non-expulsable

Ce jeudi 15 décembre à 11 heures du matin, une intervention policière massive a eu lieu dans le squat de la Toile, ouvert depuis l’été 2016, situé au 114 boulevard Maxime Gorki à Villejuif.

Vers 11h45, toutes les personnes présentes sur place ont été embarquées. La police a détruit les vitres de la maison. On ne connaît toujours pas la raison de l’intervention et on ne sait pas où les flics vont s’arrêter dans leur entreprise de destruction, vu qu’ils sont maintenant seuls dans le bâtiment. Read More

Mexico: expulsion du squat Chanti Ollin

2016-11-22_Mexico_DesalojoChantiOllin

Le squat Chanti Ollin a été violemment expulsé au petit matin du 22 novembre, dans une opération policière particulièrement musclée. Un appel à solidarité internationale est lancé.
Il est possible de les contacter :
chantiollinmx[at]gmail.com
chantiollin.mexico[at]gmail.com

Communiqué du Chanti Ollin Read More

Paris: récit de l’expulsion des migrant-e-s à Stalingrad

paris-nov2016-7016-91eaa

Jeudi matin (3 novembre 2016), pas mal de personnes qui s’étaient vues la veille au rassemblement à Stalingrad organisé par les migrants s’étaient levées dès 5h pour être prêtes en cas d’intervention sur le campement. Mais ce jour-là, l’intervention n’a pas eu lieu. Très vite, au fur et à mesure de cette journée de jeudi, se confirme le fait que cela se déroulera le lendemain. Plusieurs rendez-vous circulent pour être présent-e-s dès 5h du matin pour celles et ceux qui habitent le plus près.

Le vendredi 4 novembre, dès 5h15 le quartier est bouclé, plus possible d’entrer dans les périmètres d’évacuation des campements. Les stations Stalingrad et Jaurès sont fermées, les trains ne marquent même pas l’arrêt. Read More

Irak: les autorités kurdes rasent des maisons au bulldozer et chassent des centaines d’Arabes de Kirkouk

2016-11_Irak_Kirkouk-war

Les autorités kurdes ont procédé à une vague d’attaques, démolissant des maisons et chassant des centaines d’Arabes de Kirkouk, en représailles manifestes d’une attaque menée le 21 octobre par le groupe armé se désignant sous le nom d’État islamique (EI), écrit Amnesty International dans un nouveau rapport publié lundi 7 novembre. Read More

Marseille: plusieurs expulsions à la veille de la trêve hivernale

mars-oct-2016

Le 1er novembre commence la trêve hivernale en ce qui concerne les expulsions de logements. Comme tous les ans, les pouvoirs publics accélèrent les procédures d’expulsion et font un grand ménage les jours précédents, dans un beau ballet mêlant la bureaucratie, l’ordre sécuritaire et l’hypocrisie.

Ce 31 octobre, deux expulsions d’envergure ont eu lieu à Marseille.

La première est celle de l’ancien centre Saint-Michel qui avait été squatté il y a quelques jours au terme d’une manifestation de 300 personnes dans le cadre des ’Deux jours contre la Loi Travail’, avec pour but d’en faire un centre social autogéré et rouvrir le parc contenu entre ses murs aux habitant-e-s du quartier, afin d’en faire un espace de rencontre et de lutte collective. Read More

Calais: bribes de récits de l’expulsion de la Jungle

2016-10-31_Calais_Jungle_expulsion_camion-350

Un récit des trois premiers jours de l’expulsion, du 24 au 26 octobre, a été écrit par Virginie Tiberghien (coordinatrice de l’École laïque du chemin des Dunes, dans la Jungle), dans Démanteler Calais n°1. À lire ici, au format PDF (le n°2 de Démanteler Calais, plus anecdotique, est également téléchargeable ).

Dès le début de l’expulsion de la Jungle, des rassemblements et des manifs de solidarité avec les migrant-e-s se sont tenu-e-s un peu partout en France (détails sur Squat!net et sur Indymedia-Nantes). Read More

São Paulo (Brésil): une dizaine d’immeubles squattés simultanément sur fond de mouvement social contre l’austérité

14595766_75146561

Dans la seule nuit du dimanche 30 au lundi 31 octobre, une dizaine d’immeubles ont été occupés à São Paulo au cours d’une action coordonnée par des mouvements de mal-logéEs, parmi lesquels le FLM (Frente de Luta por Moradia) et le MMPT (Movimento de Moradia Para Todos).

Cette action a été notamment réalisée en solidarité avec le mouvement social en cours contre les mesures d’austérité prises par le gouvernement. Read More

Marseille : la Casa Mimosa a été expulsée

sibie-2-mars

Mardi 4 octobre, la Casa Mimosa a finalement été expulsée. Cette maison, qui avait été occupée il y a plus d’un an, a été le théâtre de beaucoup de mouvement. Elle a marqué beaucoup de monde, et beaucoup s’en souviendront.

On savait depuis un moment que la police viendrait pour expulser cette immeuble de la rue de la Bibliothèque, qui a servi de logement à beaucoup de monde et qui a marqué un pas dans le mouvement de solidarité avec les migrant-e-s qui transitaient par Marseille. Read More

Cauca (Colombie) : des nouvelles de la lutte Nasa pour la libération des terres

notaesmad

Les jeudi 8 et vendredi 9 septembre 2016, dans la zone rurale de Caloto (Cauca), une tentative d’occupation de la hacienda Canaima par des indigenas Nasa a été expulsée par les flics anti-émeute de l’Esmad, engendrant la colère des occupant-e-s et de leurs soutiens.

De violents affrontements ont éclaté, au moins quatre flics auraient été blessés, dont un l’aurait été par balle, et de nombreux Nasa ont également été blessés (dont au moins deux par balle). Au cours des affrontements, la hacienda a pris cher, les émeutier-e-s détruisant pas mal de matos sur place, mettant notamment le feu à une voiture et deux motos. Les affrontements se sont étendus jusqu’à la hacienda La Emperatriz. Read More