Nantes: expulsion en cours des 3 rois

Expulsion en cours du squat situé au 7 rue des 3 rois ce matin jeudi 9h50, besoin de soutien sur place, véhicules pour affaires, soutien psychologique, solutions pour l’hébergement. Read More

Chambéry: rassemblement lundi 8 juillet 2019 suite à l’expulsion mortelle de mercredi dernier

RASSEMBLEMENT LUNDI 8 JUILLET À 18H DEVANT LA MAIRIE DE CHAMBÉRY

Ignominie de l’expulsion à CHAMBERY, le DAL38 solidaire.

Politiques d’abandon du logement social, droit au logement bafoué par les bailleurs sociaux, les élus municipaux, la Préfecture, expulsions de plus en plus nombreuses. Mais cette fois-ci à Chambéry, c’est un homme qui est mort suite à une de ces expulsions, et sa famille est décimée.

Le logement était vacant depuis 3 ans, comme on le voit souvent lors des multiples plans de rénovation urbaine qui vident les quartiers populaires de ses locataires, démolissent ou réhabilitent pour vendre ou louer plus cher, affichant ainsi le mépris pour les plus précaires. La famille B. s’y est donc mise à l’abri, faisant droit elle-même à son logement. Insalubre, sans eau ni électricité, mais avec 3 enfants dont un nourisson en prénat’, c’est mieux que la rue. Read More

Chambéry: mort d’un père de famille pendant une expulsion

Un rassemblement s’organise à la mairie de Chambéry à 18h, lundi 8 juillet. Tâchons d’y être nombreuses et nombreux pour soutenir la famille et dénoncer les expulsions!

LAKHDAR MORT ENTRE LES MAINS DE LA POLICE QUI EXPULSAIT SA FAMILLE
ÊTRE EN IMPAYÉ DE LOYER MÉRITE-T-IL LA PEINE DE MORT ?

Nous faisons part de notre émotion, notre colère et notre tristesse, après la mort de Lakhdar entre les mains de la police, pendant l’expulsion forcée de sa famille de son logement.

Nous présentons nos condoléances à son épouse et ses enfants, et sommes à leurs cotés, pour qu’une enquête impartiale soit effectuée et que justice soit rendue.

Nous exigeons que le bailleur suspende la procédure d’expulsion et respecte la volonté de la famille d’être relogée ou de rester dans leur logement. Read More

Madrid: la Gatonera expulsée

Tout d’abord, nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont manifesté leur soutien et leur solidarité, en particulier les collectifs, les lieux et les individu.e.s du quartier. Grâce à ce soutien, nous avons réussi à résister plus de 24 heures à la porte et à organiser un rassemblement et un défilé qui, nous l’espérons, ont montré clairement que nous sommes toujours là et que nous allons continuer à nous battre.
Au moins un an s’est écoulé depuis le début des menaces et de la coercition du nouveau propriétaire et de ses chiens de garde (des sociétés de sécurité privées). Il y a eu des menaces d’envoyer une milice privée pour nous expulser manu milltari après avoir refusé d’accepter leur argent (15.000 euros) pour quitter le bâtiment. Voyant qu’ils ne pouvaient pas nous soudoyer, ils ont commencé la voie légale pour nous expulser. La sentence du procès d’usurpation n’était pas favorable pour eux et ils étaient toujours en appel. Read More

Caen: Communiqué de presse suite à l’expulsion du squat de la Place Blot

Après l’expulsion du squat de la Place Blot à Caen, l’AG de Lutte Contre Toutes les expulsions tient à faire part de sa colère légitime face aux propos indignes tenus par la préfecture. En effet selon Ouest-France du 22 juin 2019:
la préfecture à tenu à rappeler que « les squats maintiennent les personnes dans une situation de grande vulnérabilité, dans des locaux souvent insalubres à la merci des passeurs et de la criminalité organisée ».

Il faut faire preuve d’une certaine dose de cynisme pour tenir de pareils propos. La préfecture n’a vraiment pas honte de jeter l’opprobre sur les squats et de mentir sans vergogne. Mais à chaque expulsion elle répète le même refrain espérant peut-être convaincre celles et ceux qui soutiennent solidairement l’action de l’AG de Lutte contre Toutes les Expulsions de ne plus le faire, mais elle se trompe. La préfecture ferait mieux de balayer devant sa porte et de remplir d’abord ses obligations prescrites par le Code de l’Action Sociale et des Familles dans son Article L345-2-2 : Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. Read More

Caen: Expulsion du squat Place Blot

Jeudi 20 juin 2019, la police nationale a expulsé douze habitant-e-s, sept enfants et cinq adultes, du squat de la Place Blot à Caen à la demande de la ville de Caen propriétaire de cette maison. La préfecture du Calvados s’était engagée – lors de précédentes expulsions – à ne pas perturber la scolarité des enfants en procédant aux expulsions pendant les vacances scolaires, nous nous étonnons donc qu’elle ne tienne pas ses engagements à quinze jours des grandes vacances. Les relogements après expulsions sont de plus en plus courts : de 2 mois accordés l’année dernière, à une ou deux semaines lors d’expulsions plus récentes, la préfecture ne leur a cette fois ci accordé que trois jours avant d’être à nouveau jetés à la rue. Nous exprimons notre solidarité avec ces trois familles et condamnons ces agissements scandaleux. Read More

Bagnolet (93): appel à soutien après l’expulsion de l’ex-Transfo

Les occupants de l’ancien Transfo ont été expulsés aujourd’hui, lundi 3 juin 2019. Plusieurs sont actuellement au commissariat.

Un rassemblement devant le commissariat des Lilas est appelé pour 18h ce mardi 4 juin. RDV au 55-57 boulevard Eugène Decros, aux Lilas.

Depuis quelques jours, une trentaine de jeunes tchadiens opposants actifs depuis Paris au régime d’Idriss Deby (dictateur du Tchad soutenu depuis plus de trente ans par l’État français), occupaient le 57 avenue de la République à Bagnolet. Read More

Lecce (Italie): la bibliothèque anarchiste occupée Disordine a été expulsée

Ce matin [15 mai 2019], la police, des vigiles, le propriétaire et l’entrepreneur en charge ont défoncé la porte et changé la serrure de la bibliothèque anarchiste Disordine. Dans les prochains jours, nous devrions réussir à récupérer tout ce qui se trouvait à l’intérieur malgré la demande du propriétaire à la même entreprise d’accumuler tout le matériel, de le livrer à un entrepôt et de murer l’appartement. Dans le même temps, ils ont tenté d’expulser le seul occupant de l’immeuble voisin en créant une brèche dans le mur et en pénétrant dans la maison, bien qu’il y habite depuis presque trente ans. Read More

Berne (Suisse): Expulsion de la Fabrikool

Dès les premières heures de la matinée, la Fabrikool, maison squattée dans le Länggass à Berne a été expulsée par les représentants du canton et les flics. Le bâtiment est fermé à grande échelle et entouré d’environ 25 robocops avec des chiens. Tous les arbres autour du bâtiment sont abattus, un échafaudage est érigé, toutes les fenêtres vissées de l’intérieur avec des planches et tout ce qui se trouve à l’extérieur, du four à pizza au trampoline en passant par la cuisine extérieure est démonté et enlevé. On voyait encore et encore des flics avec des coupe-boulons et des marteaux de forgeron, travaillant avec empressement sur leur travail destructeur dans l’immeuble. Le représentant cantonal Beat Keller, très motivé, est bien sûr personnellement sur place et n’est pas trop triste pour aider à faire le ménage.
De nombreuses personnes solidaires – également du voisinage – sont sur place et observent ce qui se passe. Tout au long de la matinée, plusieurs personnes ont été soumises à des contrôles, des fouilles, des interdictions de district ont été imposées et deux jeunes ont été arrêtés après avoir été fouillés et détenus par un groupe de robocops.
Ce n’est pas parce que les autorités pensent qu’elles peuvent se défouler dans notre maison que c’est fini ! Par conséquent: Gardez les yeux et les oreilles ouverts, d’autres informations suivront. Read More

Tizi Ouzou (Kabylie): une vague d’ouverture de squats est confrontée à une répression immédiate

Au moins depuis le jeudi 4 avril, à Drâa Ben Khedda (à 10 km à l’ouest de la ville de Tizi Ouzou, en Kabylie), de nombreuses personnes ont simultanément squatté des logements sociaux vides et non encore achevés.

Deux jours après, les forces de l’ordre sont intervenues pour expulser l’ensemble des appartements occupés, provoquant des affrontements avec les squatteur-euse-s et leurs soutiens. Read More

Montreuil (93): expulsion de l’Écharde en cours, venez ! Puis, rassemblement ce soir à 19h

Message reçu à 7h25 le mercredi 27 mars 2019:

Expulsion en cours à l’Écharde, 19 rue Garibaldi à Montreuil (métro Robespierre). Venez maintenant pour soutenir les habitant·e·s !

Rassemblement contre toutes les expulsions ce soir à 19h, au bout de l’avenue de la Résistance, à Montreuil (métro Croix-de-Chavaux). Read More

Notre-Dame-des-Landes: invitation à nous rejoindre

Pour un jour ou pour toujours, sur la ZAD de Notre Dame des Landes !

Ce mardi 12 mars 2019 vers 7h, les milices du capital sont revenues à plusieurs centaines sur la ZAD NDDL pour démolir les reconstructions de Lama Traqué (anciennement fâché puis sacré) et de Youpi II. L’hélico de la gendarmerie est revenu pendant la nuit comme lors des dernières expulsions, pour mettre la pression, et ce matin du mercredi 13 mars, c’est avec un bateau qu’ils sont venus expulser et détruire le Port et la Cabane sur l’eau. Read More

France: des nouvelles des cabanes des Gilets jaunes

Les infos qui suivent ne sont évidemment pas exhaustives, mais montrent la vitalité du mouvement des Gilets jaunes et des occupations de ronds-points avec cabanes, etc. tout autant que l’acharnement de la part de l’État pour écraser ce mouvement (en l’occurrence par la démolition des cabanes par la police, ou par des incendies anonymes…).

***

Depuis fin novembre 2018, les Gilets jaunes de Commercy (55) avaient installé leur «cabane de la solidarité» sur la place Charles de Gaulle, en plein cœur de la ville.

Place forte du mouvement des Gilets jaunes, ils/elles y avaient lancé notamment deux appels, d’abord à former des assemblées partout en France, puis un deuxième appel à toutes les assemblées de Gilets jaunes à se retrouver à Commercy les 26 et 27 janvier pour «l’Assemblée des assemblées». Read More

Notre-Dame-des-Landes: destruction par les keufs de trois des lieux reconstruits, le matin du 12 mars 2019

Les engins de destruction accompagnés par une trentaine de fourgons de gendarmerie sont de retour sur la Zad de NDDL ce matin [12 mars 2019] pour la destruction de trois des lieux reconstruits ou en cours de reconstruction (Lama traquée, Youpi youpi 2, et une plate-forme située en centre-zone) après l’opération de destruction/négociation de 2018. Read More

Toulouse: Communiqué de la CREA

A Toulouse, depuis près de 8 ans, nous, membres de la Campagne de Réquisition d’Entraide et d’Autogestion (CREA), nous organisons pour ouvrir des maisons (des bâtiments vides privés ou publiques) pour y loger avec nos propres moyens et selon nos propres besoins.
Nous sommes des pères, des mères, des enfants, des familles, des personnes seul-es, avec des situations administratives et personnelles particulières, ne rentrant pas dans les cases prédéfinis pour obtenir un hébergement, des papiers, un travail ou tout simplement une vie digne.

Chaque année, et malgré l’émergence de plusieurs autres collectifs (Collectif Lascrosses, AutonoMIE, CEDIS, DAL, Collectif Russel, Quai St-Pierre, Vestrepain…), la situation sur Toulouse ne fait qu’empirer. Plusieurs dizaines de familles sont toujours à la rue et cela même en pleine trêve hivernale. Le 115, les services d’hébergement d’urgence de l’Etat sont noyés sous les sollicitations, les campements se multiplient, le nombres d’ouvertures explosent. Au moment même où Macron fait ironiquement de Toulouse le laboratoire de son plan « Logement d’abord ». Read More