Caen: deux ouvertures, une expulsion

Ces dix derniers jours, l’assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions a officialisé l’occupation de deux nouvelles maisons, l’une à Fleury-sur-Orne, l’autre à Caen. Read More

Caen: été 2023, un point sur la situation

Au squat de la Pouponnière, la vie se poursuit. Ce squat, officialisé le 1er novembre 2022, est le plus grand de la ville, avec une centaine d’habitant-es. Des évènements y sont régulièrement organisés : concerts, après-midis jeux, activités pour les enfants, assemblées générales, projections de films, goûters… Il y a également des cours de soutien scolaire et de langues deux fois par semaine, ainsi qu’une permanence médicale les mardis.

Nouveau squat au rond-point de l’Orne. Le 11 juin dernier, l’Assemblée Générale de Lutte contre toutes les expulsions a officialisé un squat situé sur le port de plaisance de Caen. Il s’agit d’un immeuble de 12 appartements, propriété du bailleur social Inolya, voué à la destruction pour permettre la réalisation d’un énième projet immobilier merdique. Une quarantaine de personnes y vivent désormais. Le 28 juillet, la police y a menée une opération à coup de bélier, officiellement pour sécuriser un passage de l’huissier. Read More