Pantin (93): (ne pas) rendre les clefs sans résister, appel à venir défendre le squat Lakanal d’une expulsion policière

Nous, habitant.e.s du 2 rue Lakanal, subissons depuis quelques jours des pressions policières visant à nous faire quitter les lieux. Ils nous demandent, sous menace d’un recours à la force publique, de leur remettre les clefs avant le 2 juin 2019. Cette expulsion a été ordonnée par le préfet de Seine-Saint-Denis le 23 mai 2019. Nous devions être notifié.e.s par voie postale de cette décision. Nous n’avons rien reçu. Il apparaît assez clair à travers cette menace explicite qu’il y existe une volonté de ne pas faire de bruit dans le quartier et plus largement d’invisibiliser les luttes des exilé.e.s. Rendre les clefs, sans résister. Il s’agit ici encore une fois pour l’État de se désengager politiquement comme matériellement de l’accueil des sans papiers.
Au vu de l’absence de projet déposé sur le terrain de cette maison, cet endroit redeviendra vide comme depuis des années. Nous rappelons que nous vivons dans cette maison avec une dizaine de mineur.e.s étranger.e.s non accompagné.e.s. Read More

Bagnolet (93): appel à soutien après l’expulsion de l’ex-Transfo

Les occupants de l’ancien Transfo ont été expulsés aujourd’hui, lundi 3 juin 2019. Plusieurs sont actuellement au commissariat.

Un rassemblement devant le commissariat des Lilas est appelé pour 18h ce mardi 4 juin. RDV au 55-57 boulevard Eugène Decros, aux Lilas.

Depuis quelques jours, une trentaine de jeunes tchadiens opposants actifs depuis Paris au régime d’Idriss Deby (dictateur du Tchad soutenu depuis plus de trente ans par l’État français), occupaient le 57 avenue de la République à Bagnolet. Read More

Bagnolet (93): solidarité avec le nouveau squat du 57 av. de la République

Depuis 6h30 ce dimanche 2 juin, la police bloque l’entrée d’un nouveau squat occupé par un collectif de jeunes tchadiens, au 57 avenue de la République, à Bagnolet. Ce bâtiment est vide depuis l’automne 2014, précisément depuis le 23 octobre 2014, jour de l’expulsion du squat d’habitation et d’activités le Transfo. À l’époque, il avait donc été occupé pendant deux ans, ce qui montre que les propriétaires n’en avaient aucune utilité (autre que la spéculation).

Pendant la journée du 2 juin, la police a menacé d’expulser les lieux, mais une partie des nouveaux occupants sont montés sur le toit, calmant les velléités répressives de la police. Read More

Caen: campement de soutien au squat le Marais

Le Marais est un squat situé à Caen qui héberge près de 250 exilé-e-s et différents collectifs militants (l’AG de lutte contre toutes les expulsions et l’AG Convergences des Luttes). Mais c’est aussi un espace qui travaille à la liaison de secteurs combattifs sur des bases anticapitalistes, antiracistes, antisexistes, etc. Il est notamment devenu un appui logistique pour les Gilets Jaunes au niveau local.
Le 28 juin 2019, après 14 mois d’occupation et d’expérimentation, se terminera le délai légal d’occupation et le Marais pourra être expulsé. Malgré ses nombreux soutiens actuels (sections locales de sud et CGT, GJs, institutions culturelles, association de soutien aux exilé-e-s, militants radicaux, etc.) et un rapport de force bien engagé, qui montre d’ailleurs que la convergence des luttes se construit effectivement, nous savons que l’été la ville se vide (Caen est une ville universitaire) et que le risque d’expulsion devient plus important. Pour autant, nous ne baissons pas les bras et annonçons d’ores et déjà que la résistance s’organise.
Pour cela nous appelons les militants et sympathisants de la France et du monde entier, sur la période du 1er juillet au 31 août, à venir camper une partie de l’été dans ce gigantesque squat, afin de nous aider à résister mais aussi de faire grandir notre communauté de lutte. Read More

Bagnolet (93): occupation de l’ex-Transfo par un collectif de jeunes tchadiens

UPDATE, 2 JUIN À 12h10: Les flics sont entrés dans le bâtiment. Venez en solidarité !
12h30: L’expulsion se prépare malgré les preuves d’occupation depuis plus de 48 heures !
12h50: Nous sommes une quarantaine dehors face à une quinzaine de condés attendant des renforts. On a besoin de monde !
14h10: Statu quo. Les Tchadiens sont sur le toit. Les flics ne semblent pas vouloir entrer dans le lieu pour l’instant. Vous pouvez passer y a des places à l’ombre pour les soutiens ;)

Depuis ce matin, dimanche 2 juin 2019, l’occupation de l’ex-Transfo par un collectif de jeunes tchadiens a été rendue publique.

Situé au 57 avenue de la République à Bagnolet, le Transfo avait été squatté entre novembre 2012 et octobre 2014. Depuis près de cinq ans, il est resté vide et inoccupé.

Ce matin, un peu avant 6h30, des vigiles de sécurité privée ont tenté d’intervenir et ont appelé la police pour mettre fin à cette nouvelle occupation. Read More

Avignon (84): des nouvelles du squat Rosmerta

À Avignon, un squat est ouvert depuis mi-décembre. Suite à cette réquisition citoyenne occupation, une quarantaine de mineurs isolés et de familles avec enfants y sont logés depuis. Le propriétaire du 7 rue Pasteur est le diocèse d’Avignon. Le diocèse n’est pas notre ami.

Ça y est, l’huissier est passé… mais la vie continue au 7 rue Pasteur.

Le vendredi 10 mai, un huissier de justice, agissant à la demande de Mgr Cattenoz est venu délivrer aux 7 et 7bis rue Pasteur une sommation de quitter les lieux dans un délai de 48 heures. En toute logique, cette sommation va être suivie d’un début d’une procédure visant à l’évacuation des lieux par l’Archevêque. Cette procédure sera judiciaire, avec passage devant le tribunal.

Si cette expulsion devait se concrétiser dans un délai rapide, ce serait donc 26 jeunes mineurs isolés et plusieurs familles avec des enfants en bas âge pour certaines qui risqueraient de se retrouver à la rue à nouveau du jour au lendemain. Read More

Caen: Ouverture d’un nouveau squat au 75 boulevard Yves Guillou

L’espace Vannier – un dispositif d’urgence ouvert pendant la période hivernale – a accueilli jusqu’à 80 personnes par nuit, principalement des familles avec enfants. Ce dispositif était largement insuffisant en termes de capacité d’accueil, notamment pour les célibataires, et inadapté puisqu’il n’était pas ouvert en journée. Depuis sa fermeture le 4 avril dernier, 12 familles ont été jetées à la rue. Certaines ont trouvé une solution précaire chez des amis ou des personnes solidaires, d’autres se sont installées au squat du Marais. Ce dernier accueillait déjà environ 250 personnes et la trentaine de personnes supplémentaire était difficilement supportable du point vue des sanitaires et des cuisines collectives. Nous étions déjà contraints de refuser de nombreuses demandes, et plusieurs familles « vivent » à la gare actuellement faute de places dans un des 8 squats de l’agglomération caennaise, ou dans les réseaux d’hébergements solidaires.

Des demandeurs d’asile ne sont même pas logés en CADA (Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile) comme le prévoit la loi. L’Assemblée Générale de Lutte contre toutes les Expulsions a donc occupé une nouvelle habitation située au 75 Boulevard Yves Guillou à Caen depuis le 2 mai dernier, qui permet d’héberger 5 familles avec enfants, soit 18 personnes. Read More

Avignon: communiqué du squat Rosmerta

A Avignon, un squat est ouvert depuis mi-décembre. Suite à cette réquisition citoyenne occupation, une quarantaine de mineurs isolés et de familles avec enfants y sont logés depuis. Le propriétaire du 7 rue Pasteur est le diocèse d’Avignon.

Le prochain concert de soutien est ce dimanche 28 avril à partir de 14h. Read More

Berne (Suisse): Des nouvelles de la Fabrikool

La Fabrikool est un espace occupé à Berne depuis février 2017 dans lequel se trouvent différents projets tel que la bibliothèque anarchiste Furia.
Après deux semaines d’occupation un contrat est signé avec le canton de Berne qui est propriétaire des lieux. Alors que le bâtiment était vide 17 ans avant l’occupation, le canton s’est donné beaucoup de peine dès l’occupation de lui trouver une autre affection. Chose réussite à présent avec le bureau d’architecte Hebeisen und Vatter qui a pour projet de venir y construire un take away. Pour protester contre ce projet et annoncer la résistance à venir, le collectif Fabrikool a résilié son contrat au 1 avril 2019. Read More

Marseille: Relogement des habitant.e.s du squat Saint Just

Aujourd’hui, mercredi 3 avril 2019, le Collectif 59 St-Just a été informé non-officiellement de la venue demain matin, jeudi 4 avril 2019, de SARA-LOGISOL et de l’ADDAP pour un « relogement » de tou.te.s les habitant.e.s du 59 St-Just.

La décision précipitée a été prise hier, mardi 2 avril, lors d’une réunion à laquelle le Collectif 59 Saint-Just n’a pas été convié. Le Collectif ne connaît toujours pas les dispositifs qui vont être proposés, et ce malgré ses nombreuses sollicitations et les engagements des institutions responsables, le Conseil Départemental et la Préfecture, de les communiquer. La temporalité et la mise en œuvre des dispositifs restent aussi inconnues. Le Collectif sait que le Diocèse a mandaté une entreprise de gardiennage du bâtiment et demande qu’il n’y ait pas d’intervention policière.

Le Collectif souhaite exercer une vigie et s’opposer au non-respect éventuel des droits. Pour cela, le Collectif fait un appel à soutien demain, jeudi 4 avril à 7h devant la maison. Il s’agit de veiller à ce que ce relogement se fasse sans violence et dans le respect des droits des habitant.e.s. Read More

Turin (Italie): bloquons la ville le samedi 30 mars 2019 !

SAMEDI 30 MARS MANIFESTATION A TURIN !
CORTÈGE INTERNATIONAL CONTRE LES FRONTIÈRES / CONTRE LES EXPULSIONS ET LA RÉPRESSION Read More

Marseille: Réunion du Collectif St Just avec la Préfecture

Le Collectif 59 St Just a été reçu à la Préfecture ce mardi 19.03 par :

– Sébastien Oddone, Directeur des services du cabinet de Me Assidon, Préfète Déléguée à l’Égalité des Chances, excusée pour l’occasion,
– Henri Carbuccia, directeur adjoint au directeur départemental délégué des Bouches-du-Rhône auprès de la direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de Provence-Alpes-Côte d’Azur (DDCS)
– Roger Campariol, Directeur général adjoint (DGA) des services au Conseil départemental et Directeur général adjoint de la solidarité
– Valérie Foulon, Directrice de la Direction de l’enfance et de la famille, Direction adjointe de la solidarité, Conseil départemental Read More

Toulouse: Communiqué de la CREA

A Toulouse, depuis près de 8 ans, nous, membres de la Campagne de Réquisition d’Entraide et d’Autogestion (CREA), nous organisons pour ouvrir des maisons (des bâtiments vides privés ou publiques) pour y loger avec nos propres moyens et selon nos propres besoins.
Nous sommes des pères, des mères, des enfants, des familles, des personnes seul-es, avec des situations administratives et personnelles particulières, ne rentrant pas dans les cases prédéfinis pour obtenir un hébergement, des papiers, un travail ou tout simplement une vie digne.

Chaque année, et malgré l’émergence de plusieurs autres collectifs (Collectif Lascrosses, AutonoMIE, CEDIS, DAL, Collectif Russel, Quai St-Pierre, Vestrepain…), la situation sur Toulouse ne fait qu’empirer. Plusieurs dizaines de familles sont toujours à la rue et cela même en pleine trêve hivernale. Le 115, les services d’hébergement d’urgence de l’Etat sont noyés sous les sollicitations, les campements se multiplient, le nombres d’ouvertures explosent. Au moment même où Macron fait ironiquement de Toulouse le laboratoire de son plan « Logement d’abord ». Read More

Marseille: Saint-Just a 3 mois ! On lâche rien ! Rassemblement !

Le Collectif 59 St-Just appelle à ramener des casseroles pour faire un maximum de bruit lundi 18 mars à 17h, devant le Conseil Départemental.

Madame Vassal, nous aussi on a des casseroles !
Mais nous, nos casseroles, nous les utilisons pour nourrir des personnes !

Appel à rassemblement lundi 18 mars 2019 à 17h devant le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône / Métro St-Just.

Le bâtiment occupé au 59 avenue de Saint-Just fête ses 3 mois !!!

Pour célébrer ensemble et continuer la lutte collective pour l’accès aux droits de tou.te.s les demandeur.euse.s d’asile et de tou.te.s les Mineur.e.s Non Accompagné.e.s, les habitant.e.s de St-Just vous invitent à se joindre à eux et à elles ce lundi 18 mars, à partir de 17h, devant le Conseil Départemental St-Just. Apportez des casseroles pour faire un maximum de bruit !
Ensuite, les habitant.e.s vous invitent à un petit happening festif au squat St-Just. Musique, jam et concert au rendez-vous ! Read More

Lyon: Rassemblement pour le squat de l’ancien collège Maurice Scève

Pour protester contre la situation inacceptable des personnes vivant actuellement au Collège Maurice Scève, nous, Collectif de soutien aux habitants de l’ancien Collège Maurice Scève, appelons à un rassemblement le lundi 18 mars à 17h30 devant la Métropole (20 rue du Lac), à l’occasion du prochain conseil métropolitain, avec le Collectif « Mineurs isolés étrangers » créé par des travailleurs et travailleuses sociales et des militant.e.s de RESF, et avec les Collectifs de l’Amphi Z, de la Trappe et de la Maison Mandela. On revient ici sur l’histoire du lieu et la situation actuelle.

Des dizaines de jeunes migrants à la rue : Métropole et Préfecture hors la loi

Dès cet été, en pleine canicule, des dizaines de mineurs isolés et de jeunes majeurs étrangers, ont été laissés à la rue par les institutions. Pourtant, les mineurs isolés devraient être mis à l’abri et accompagnés par la Métropole de Lyon au titre de la protection de l’Enfance (logement, éducation, nourriture et santé), d’autant plus qu’elle possède sur son vaste territoire des dizaines de locaux vacants pouvant les accueillir. Les jeunes majeurs, dans le cadre de la demande d’asile déposée auprès de la préfecture, devraient avoir accès à un hébergement.
Seule la mairie du 1er arrondissement avait fait un geste pour les accueillir en ouvrant du 20 juillet au 31 août une salle municipale de sa compétence : la « Marmite », rue Diderot, pour en faire un « lieu de répit ». Mais à la reprise des activités associatives début septembre, les jeunes se sont à nouveau trouvés à la rue ! Read More