Clavières (Italie) : Sur l’expulsion (prochaine ?) du refuge autogéré « Chez Jésus »

Allez, le jeu est découvert.

C’est bien le prêtre qui nous a dénoncé. Don Angelo Bettoni, 78 ans. Personne n’est surpris.

Mains derrière le dos, il passe ses journées à observer et insulter les gens de passage ainsi que les solidaires dans les rues de Clavière. « Revenez chez vous », « sauvages », « dégueulasses », « connasses », « sorcière »…

Qu’une plainte ait été déposée contre cette occupation, on le savait. Que le prêtre en ait été a l’initiative, c’est bon à savoir. La nouvelle sort maintenant. Pourquoi ? Read More

Clavières (Italie) : « Chez Jésus » sous expulsion

Le refuge autogéré Chez Jesus, salle paroissiale occupée sous l’église de Claviere, est menacée d’expulsion.

Une plainte a été déposée depuis plus de deux mois et il semblerait que le Préfet exerce toujours plus de pressions pour faire évacuer. Dans le même temps, État et Église sont en train de «s’engager » pour trouver une « alternative ». Un lieu appartenant aux salésiens, loué par la fondation Magnetto et géré par deux employés de la fondation Talità Kum. Une sorte d’espace de transit qui ouvrira à Oulx, à 15 km de la frontière. Un lieu qui aura 15 places pour dormir et une petite cuisine pour qui est de passage. Read More

Nantes: occupation en soutien aux exilé.es… et expulsion

Nous avons décidé d’occuper un lieu, la maison de quartier Champ de Mars Madeleine, 22 rue Émile Péhant, pour protester contre les politiques hypocrites.

La préfecture a dit dans la presse que la mairie n’aurait pas dû expulser si vite le lycée Leloup, nous comptons donc sur elle pour ne pas envoyer ses chiens de garde. La mairie, elle, trouve que la préfète n’aurait pas dû expulser Daviais et que cette situation dramatique « prend aux tripes ». Nous donnons là l’occasion à Nicole et Jojo de montrer leur solidarité ! Read More

Caen: Officialisation d’un nouveau squat, 9 allée du Bosphore

Aujourd’hui samedi 1er septembre 2018, l’Assemblée Générale de Lutte Contre Toutes les Expulsions officialise le squat du 9 allée du Bosphore à Caen (quartier Folie-Couvrechef).
L’ouverture de ce squat n’est que le début de notre réaction aux attaques des autorités publiques. En cette période estivale la répression ne prend pas de vacances: en deux mois, ce sont quatre squats qui ont été expulsés mettant à la rue des centaines de personnes dont de nombreux enfants scolarisés. En effet, hier, vendredi 31 août, le squat de Venoix, boulevard Gallieni, à été expulsé. Ce sont ainsi une vingtaine d’enfants mise à la rue une veille de rentrée scolaire.
Ces événements locaux en sont que le reflet d’une politique nationale antisociale, xénophobe et fasciste. L’Etat se vante d’accueillir Soixante migrant-es de l’Aquarius et prétend reloger dignement les familles qu’elle met à la rue. Or ce ne sont que des solutions éphémères! Read More

Dijon: expulsion du 41 avenue de Stalingrad

Ouvert il y a au moins une dizaine de jours, le squat du 41 avenue de Stalingrad, à Dijon, a été expulsé par la police dans l’après-midi du mardi 28 août 2018.

Vacant depuis des années, ce bâtiment appartient à l’Etat, affecté à l’autorité militaire. Il était donc squatté par plus de 80 demandeurs d’asile, pour la plupart expulsés du squat XXL le 11 juillet dernier. Read More

Les Lilas (93): la préfecture expulse, le collectif Baras continue à lutter !

LA PREFECTURE NOUS EXPULSE
LE COLLECTIF BARAS CONTINUE À LUTTER !

Nous sommes environ 150 migrants originaires d’Afrique de l’Ouest et Centrale, rassemblés dans le collectif Baras. Depuis de nombreuses années, nous vivions en Libye : la guerre de 2011 nous a forcés à en partir. Aujourd’hui nous sommes en France pour vivre tranquillement et pour travailler.

La France est responsable de notre condition de sans-papiers ici aussi bien que de la guerre et du pillage qui nous ont poussé à partir. Nous demandons sans cesse au préfet de nous régulariser au plus vite ! Mais les critères imposés par la loi sur la régularisation par le travail sont beaucoup trop restrictifs. Read More

Dijon: ouverture d’un nouveau squat de demandeurs d’asile

## Communiqué du dimanche 19 août 2018

— Dijon – Demandeurs d’asile
— un bâtiment occupé par les migrants

Le bâtiment situé 41 avenue de Stalingrad à Dijon est occupé depuis quelques jours par plus de 80 personnes migrantes expulsées le 11 juillet dernier de l’hôtel XXL qu’ils occupaient rue des ateliers. Laissés sans solution d’hébergement, ils campaient depuis plus d’un mois sur le terrain attenant à l’espace autogéré des Tanneries.

Ce nouveau lieu d’hébergement appartenant à l’État est laissé vacant depuis plusieurs années et sans aucun projet apparent. Read More

Toulouse: lettre ouverte du CROM à la préfecture de la Haute-Garonne

Toulouse, le 20 août 2018.

40 000 logements vides dans la région toulousaine (Insee 2018) et combien de personnes à la rue ?

Suite à plus d’un mois de lutte et de solidarité depuis la fin de la trêve hivernale pour les personnes à la rue (sans papiers, réfugiés ou demandeurs d’asile), suite à l’occupation avec les étudiants et l’évacuation de la fac du Mirail, suite au campement et à la rencontre d’une délégation du CROM avec la préfecture et pour faire face à l’absence de choix et au manque de moyens mis en oeuvre, nous occupons un bâtiment vide place Henry Russel à Toulouse pour loger les personnes réfugiés ou sans papiers restées sans domicile depuis le mois de mai. Read More

Gap (05): la Maison Cézanne, c’est (pas vraiment) fini… Appel à soutien pour rebondir

Le 9 août 2018, le juge d’application des peines de Gap a refusé le délai demandé concernant l’expulsion de la maison Cézanne.

Vingt personnes sont actuellement en train d’attendre les forces de l’ordre qui viendront on ne sait quand vider la maison ouverte en 2016.

Suite à cette décision, les habitant·es et le collectif de soutien se sont concertés dans l’urgence. N’ayant pas d’autres solutions, les habitant·es ont décidé de rester jusqu’à l’expulsion.

Read More

Gap (05): délibéré du procès ce jour… aucun délai accordé à la Maison Cézanne

Vingt personnes risquent de se retrouver à la rue dès ce soir.

La préfète Mme Bigot-Dekayzer semble bien décidée à appliquer cette décision rapidement, aucune proposition de relogement n’a été faite, l’expulsion de ce lieu d’habitation qui existe depuis 2016 est encore une preuve du désengagement de l’État [Note de Squat!net: ??? L’État semble pourtant bien engagé, comme à son habitude, dans la répression de l’immigration « illégale ». Son but n’a jamais été d’en finir avec les frontières et la propriété…] et de ses pratiques inhumaines et dégradantes face aux exilé·e·s.

Gap (05) : Rassemblement jeudi 9 août sur le parvis du Tribunal pour défendre la maison Cézanne

Rendez-vous le 9 août à 10:40 devant le Tribunal de Gap  (Hautes Alpes) : dernière tentative de demande de délai avant expulsion.

Après plus de deux ans d’existence, la maison Cézanne ouverte en 2016 par le collectif « Un Toit un Droit » est officiellement expulsable depuis le 23 juillet 2018. Une dernière tentative légale de demande de délai supplémentaire a été déposée pour éviter à vingt personnes de se retrouver à la rue.

Ces personnes devraient, selon le droit français, être accueillies soit par le 115 pour les personnes en procédure Dublin ; soit en CADA (Centre d’Accueil de Demandeur-ses d’Asile) pour les personnes en procédure normale. Dans les faits, aucune structure institutionnelle n’a répondu à leur demande d’hébergement. Des attestations ont été fournies par le 115 de Gap, à chaque habitant de la maison Cézanne, pour leur signifier leur incapacité à proposer une solution d’hébergement. Read More

Aubervilliers (93): expulsion du squat Schaeffer

Ce mardi 31 juillet au matin, les 180 habitant·es du collectif Schaeffer-Colonel Fabien étaient expulsé·es de leur squat. Ce soir ielles sont à la rue. Read More

Montgenèvre (05): récit d’un rassemblement de solidarité

Quatre heures en garde à vue, pour « aide au séjour de personnes en situation irrégulière ». Pour avoir accompagné trois mineurs au Conseil du département de la Lozère.

Dès 9h mardi matin et jusqu’à 13h, une camarade est restée enfermée à la PAF, la police aux frontières, à subir des interrogatoires. Read More

Montgenèvre (05): nouvelle GAV contre une militante, contre des actes de solidarité 

Une nouvelle fois, la solidarité en actes avec les exilé·es est la cible de la répression policière et judiciaire. Notre camarade L est convoquée, mardi 31 juillet, pour une garde-à-vue (GAV) à la Police aux frontières (PAF) de Montgenèvre. Read More

Briançon (05) : un an Chez Marcel sans frontières

Vous êtes tous·tes invité·es à la fête d’anniversaire d’un an de Chez Marcel, samedi 28 juillet 2018.

L’après-midi, concours de pétanque, atelier danse africaine, exposition des créations de l’atelier d’expression qui est animé mercredi et vendredi à la CRS par des ami·es de Marseille. Read More