Paris-banlieue: Récit de perquisitions dans 2 squats de l’est parisien


  Paris-banlieue: Récit de perquisitions dans 2 squats de l’est parisien


Texte paru sur http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=81967

Mardi 24 avril 2007, deux squats, l’un a Montreuil, l’autre dans le 19ème, se sont successivement fait perquisitionnés tôt le matin.

A l’origine de ces perquises, l’interpellation de deux personnes le soir du premier tour, soupçonnées d’incendies de voitures – accusation que la justice n’a pas retenu. Dans les deux squats, l’équipe de police a prétendu que ces personnes habitaient les lieux, ce qui n’a jamais été le cas.

A l’aide de chiens, les flics recherchaient des explosifs. Ils n’ont rien trouvé de tels. Ils cherchaient surtout à réactualiser leurs fichiers, fouillant parmi livres, brochures, vidéos, prenant en photo les personnes présentes, embarquant carnets d’adresses, agendas, clés USB, disques durs, et au passage des outils et 200 euros.

Dans une des habitations, les flics en ont profité pour arrêter un camarade pour défaut de papier. Bref, une véritable opération de police politique menée par des RG et des flics du commissariat rue Riquet dans le 19ème . C’est dans ce comico qu’a été amené notre camarade sans-papier. Il a été libéré lors de l’appel du jugement de la « détention et liberté » (35bis) après 5 jours de lutte : manifestation devant le commissariat et blocage de l’avenue de Flandres pendant 2 heures avec des personnes du quartier ; refus de sortir de la salle d’audience du 35 bis après la décision du maintien au centre de rétention, diffusion des communiqués du retenu, manifestation devant le centre de rétention…

Suite à ces perquisitions, la pression policière s’est maintenue pendant toute la durée des élections et les jours de manifestation qui ont suivi:
– présence policière devant les lieux,
– filatures visibles de certaines personnes les fréquentant,
– contrôles d’identités répétés autours de ces squats, voire juste devant la porte d’entrée,
– dans le 19ème, un habitant se dirigeant en voiture vers le squat perquisitionné s’est fait poursuivre dans la rue par les flics. Il s’est fait arrêté sans explication ni accusation. Son tord est d’habiter dans ce lieu… Il a passé 20 heures en garde à vue au commissariat Riquet pour défaut de papier.

Voilà aujourd’hui un aperçu des pratiques de l’Etat et de sa police. Organisons-nous pour faire circuler les informations sur ce type de montage policier et d’opération de fichage politique.

Anonyme


Berlin: Evacuation du squat Rigaer Strasse 84

Salut, je vous écris pour vous faire part de l´évacuation du squat Rigaer Strasse 84:

Hier a 5 heures du mat [28 mai 2007], un feu se déclare dans le grenier d´un des trois immeubles squattés, moins d´une heure après (toujours avant l´intervention des pompiers) tout le toit et une grande partie du 4ème étage brûlent.

Heureusement, tout le monde a pu sortir à temps. La pièce qui a pris feu était uniquement accessible depuis le toit, et non du squat. Et tous les toits des environs sont faciles d´accès et communiquants…

Ce que le feu n´a pas détruit a été ravagé par l´eau, la plupart des 48 habitant-e-s ont tout perdu.

A une semaine du G8 il semble y avoir un peu trop de coïncidence pour conclure à un accident, même la police scientifique admet que le feu s´est propagé trop vite pour qu´il s´agisse d´un feu accidentel…

Un squat de moins à Berlin, 48 personnes à la rue et une belle victoire pour un propriétaire qui parle déjà de rénovations et de loyers…

C´est trop facile. Grrrrr.

Grenoble: Des concerts en mai-juin 2007 dans trois squats de l’agglo

– Ghost Mice et Mélancolie Anonyme à la Dame de Pique le mardi 29 mai à 20h
http://grenoble.indymedia.org/index.php?page=evenement&id=1322

Ghost Mice (folk, USA) et Mélancolie Anonyme (emo ukulélé, Grenoble), à la Dame de Pique (26 rue de la liberté, Fontaine). C’est prix libre, en soutien à l’ABC (Anarchist Black Cross) de Copenhague, donc la thune ira aux prisonnier-e-s suite aux émeutes qu’il y a eu là-bas après l’expulsion d’Ungdomshuset.

– Veda Plight vs Suit Side et Chicken’s Call à la Poulie le samedi 9 juin à 20h
http://grenoble.indymedia.org/index.php?page=evenement&id=1362

Veda Plight vs Suit Side (anarkopunk, Belgique) et Chicken’s Call (anarkopunk, Grenoble), à la Poulie (Parad is back – fermé l’été dernier, Parad is yack est à nouveau squatté, depuis quelques mois… c’est au 9 rue des bons enfants, Grenoble). Concert, bar et bouffe à prix libre. Read More

Dijon: Expulsion du Toboggan le 24 mai 2007

Légalement expulsable depuis novembre dernier, le Toboggan, squat situé aux 60-62 de la rue Charles Dumont à Dijon, a été évacué hier par deux compagnies de CRS, venues de la région parisienne pour l’occasion, avec le soutien de la direction départementale de la sécurité publique.

La police a choisi de prendre les occupant-e-s par surprise, à 16h. Après avoir défoncé la porte, les CRS en tenue de combat ont procédé à une fouille minutieuse des lieux, avant de laisser les deux habitant-e-s présent-e-s regrouper leurs affaires. Read More

Dijon: Evènements de solidarité avec Oaxaca en lutte, les 10 et 12 juin 2007

## Projection/débat sur la situation à Oaxaca avec Georges Lapierre, le dimanche 10 juin lors des portes-ouvertes des l’Espace Autogéré des Tanneries ##

## Rassemblement le mardi 12 juin à 16h, lors du procès des inculpé-e-s du consulat du Mexique ## Read More

Dijon: L’Espace autogéré des Tanneries reste !

L’Espace autogéré des Tanneries vient de remporter une première victoire, et vous invite à venir fêter ça les 9 et 10 juin.

D’ici là, voici un récit des récents évènements, suivi d’un court bilan.

Manifestive et occupation des arbres: un récit
———————————————-

Samedi 19 mai 2007, centre ville de Dijon. La manifestive de soutien à l’Espace Autogéré des Tanneries commence par la lecture d’un texte de solidarité en provenance de Barcelone, où, au même moment, se tient une manifestation de défense des espaces autonomes, clôturant quinze jours d’actions mené-e-s par les squatteurs et squatteuses barcelonais-es.
Read More

Bruxelles: Expulsion des 13 Comètes, au cloître de Gesù

Bruxelles_Gesù

Expulsion cloître Jésuites maintenant, en cours.

Bonjour, ce matin du 24 mai 2007 à 7h, le Jésuite frère Devos accompagné par une grande brigade de la police est rentré dans l’église et le cloître de Gesù pour nous expulser! A 8h, tout se passait calmement.
Attention: La police identifie les gens avant de sortir: Pour les sans-papiers, restez dehors du lieu!
Venez encore aujourd’hui nous soutenir et aider, nous avons un jour pour déménager!

Merci à vous!
Plus d’infos suivront.

13cometes at gmail.com

Saint-Etienne: Les familles roms installées à Saint-Etienne ne doivent pas être expulsées

Communiqué du réseau de solidarité avec les familles roms
Les familles roms installées à Saint-Etienne ne doivent pas être expulsées.

Appel à rassemblement le lundi 4 juin 2007

Le maire doit aller au bout de son engagement public.

La municipalité de St Etienne envisage d’expulser les familles roms de l’école maternelle de Montplaisir ouvrant la voie à celle du squat de la rue Béraud. Ces familles s’étaient réfugiées dans ces deux bâtiments suite à leur expulsion du terrain du Clapier à coups de Bulldozer et pour ne pas rester dans le taudis, sans eau ni électricité et sanitaires, dans lequel la mairie les avait installées. La municipalité ne propose aucune solution alternative d’hébergement. 71 familles, soit 180 personnes dont quarante enfants, se retrouveraient alors à la rue. Seules deux familles seraient relogées. C’est la proposition que les représentants du maire ont faite au réseau de solidarité lors d’une rencontre le 11 mai dernier. Read More

Montreuil (93): Radis explosifs et courgettes incendiaires

Le texte qui suit a été distribué au voisinage dans la semaine même qui a suivi la perquisition d’un squat de Montreuil. Nous en publions ici une version légèrement modifiée. Au-delà de la simple information (qui donnerait tous les détails de la perquisition), il s’agit ici de partager la posture qui est la nôtre.

Tout le monde a pu le remarquer. Dans les médias, dans les rues, dans certaines postures, certaines paroles : une petite terreur s’installe. Terreur quotidienne : des sirènes qui ne cessent de passer et de s’éloigner, des contrôles d’identité pour un oui ou pour un non, des discours incessants qui nous disent que le danger peut sans arrêt surgir, à chaque coin de rue. On finirait presque par s’y habituer.

Ce mardi 24 avril [2007], à 7h du matin, il y a eu une perquisition dans notre maison occupée à Montreuil. Après avoir défoncé la porte, une trentaine de flics sont rentrés, avec leurs flingues et leurs chiens. Nous étions alors une quinzaine d’habitants présents, réveillés en sursaut par les coups de bélier sur la porte. Ils nous ont braqués, jetés à terre et menottés dans le dos avant de nous parquer sur le palier du 1er étage. Sans aucune explication autre que « Il ne s’agit pas d’une expulsion ! », ils se sont mis à retourner la maison, piétiner les matelas avec leurs chiens, vider les étagères. Ils ont finalement dit chercher des explosifs ; ils n’ont rien trouvé d’autre que des brochures, et puis un potager. Ils en ont tout de même profité pour prendre des identités, des informations, pour prendre aussi tout le monde en photo, pour voler des outils et des affaires personnelles. Petite histoire d’un flicage devenu trop ordinaire. Read More

Clermont-Ferrand: La Fada, squat ouvert depuis le 24 mars 2007…

Nous occupons une maison depuis le 24 mars à Clermont-Ferrand.

Nous défendons l’idée et le désir d’une vie culturelle effervescente dans notre ville!

Expos, Session Jam danse musique, ateliers d’artistes…

Nous sommes passés devant le tribunal le 11 mai.
Nous attendons les délibérations ce jeudi 24.

Samedi 26 mai, grande table ronde sur les perspectives du projet.
Intéressés, soyez les bienvenus!
Prévenez-nous à l’avance si besoin d’hébergement!

la [point] fada [point] clermont [at] gmail [point] com

Les Fadas de La Fada

Bruxelles: Expulsion imminente des habitants de la Comète

Expulsion imminente des habitants de la Comète : Résistez avec nous !
Venez nombreux occuper l’église du Gésù dès ce soir [20 mai 2007]!
Prenez sac de couchage et matelas.
Possibilités de planter des tentes dans le jardin et de s’installer dans le platane centenaire.
2 rue traversière-Métro botanique Read More

Besançon: Confluence 6, un squat ouvert depuis fin mars

Salut,

un squat est ouvert au 6 rue de la Madeleine, à Besançon, depuis le 31 mars 2007 : son blog est sur confluencesix.blogspot.com, ça s’appelle Confluence 6.

On peut y voir sa programmation sur ce blog. Le lieu est ouvert cet été pour tous les voyageurs.

François

Tags:

Dijon: Mobilisation importante contre les menaces qui pèsent sur les Tanneries (et actions de solidarité à Copenhague, Berlin et Barcelone)

Cerise sur le tilleul, les « Tanneries » s’installent dans les arbres !

Pour clore en beauté la manifestation du 19 mai 2007, l’Espace Autogéré des Tanneries s’invite pour quelques jours place des Ducs de Bourgogne. Sur terre et dans les airs, c’est une Zone Autonome Temporaire !

Les « Tanneries », 10 printemps
——————————-

L’Espace Autogéré des Tanneries est un lieu autonome d’activités culturelles, sociales et politiques ouvert en 1997 [et habité / squatté depuis 1998] sur une partie du site des anciens abattoirs, appartenant à la mairie de Dijon. Menacées par un projet de vente de l’ensemble du site à un trust de santé privé, les « Tanneries » sont entrées en mars dernier dans une nouvelle phase de résistance. Read More

Dijon: À propos des manifestations anti-Sarkozy

Rappel pour le 19 mai / À propos des manifestations anti-Sarkozy

··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··
samedi 19 mai 2007 – 15h – place du Bareuzai – Dijon
Manifestive contre la destruction de l’Espace Autogéré des Tanneries

··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··:··

L’Espace Autogéré des Tanneries s’exprime sur les manifestations anti-Sarkozy

Droit de réponse à la Gazette de Côte-d’Or

Dans un article intitulé « Anars de vivre » [1], la Gazette de Côte-d’Or offre une tribune confortable et sans polémique à quelques pontes locaux de l’UMP. Ceux-ci crachent confortablement insultes et haine sur les participant·e·s à la manifestation anti-Sarkozy du 6 mai au soir. François-Xavier Dugourd, conseiller municipal, y affirme de surcroît « que la plupart des fauteurs de troubles viennent des Tanneries, cet endroit qui ne cesse de poser des problèmes ». Alexis Billebault, rédacteur en chef de la Gazette, reprend par la suite à son compte cette affirmation sans la moindre distanciation, en parlant des « artistes » qui se seraient « défoulés » sur du mobilier urbain. Foin de déontologie, il ne s’est évidemment pas donné la peine de venir nous demander notre point de vue sur la question. Read More

Barcelone: Des flammes contre l’expulsion du Callejon

14 mai 2007

Les maisons occupées du « Callejon » à Barcelone et leur centre social « Sin Salida » avaient une date d’expulsion fixée au 15 mai. Au lieu d’attendre que la police ne vienne les expulser, ses occupant-e-s ont décidé de quitter les lieux et d’exprimer directement leur mécontentement. Read More