Berlin: expulsion du Køpi Wagenplatz, 15 octobre

Chèr-es compagnon-es !

Nous avons maintenant reçu la date pour l’expulsion de Køpi Wagenplatz, le 15 octobre 2021, à 10 heures du matin.
Par conséquent, nous appelons à des semaines d’action à partir de maintenant, d’une part pour pousser massivement le sujet de l’expulsion prévue dans le public et pour mobiliser, d’autre part, cela devrait donner une fois de plus l’occasion d’établir des réseaux, de discuter, d’apprendre et de s’organiser.
Les semaines d’action doivent se dérouler d’ici à l’expulsion prévue, aussi longtemps et continuellement que possible.
Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !
Si vous voulez organiser un événement d’information ou de discussion, un atelier ou un partage de compétences ouvert, veuillez nous écrire les dates et les publier vous-même sur Stressfaktor et les autres pages d’événements.
Des bannières peuvent être installées n’importe quand et n’importe où, des affiches et des autocollants peuvent être posés, des flyers peuvent être distribués et des photos de soutien peuvent être publiées. Une boisson dans votre bar/pub pourrait temporairement s’appeler « Køpiplatz bleibt ! » (Køpiplatz reste ! ) ou tout ce que vous pouvez imaginer, faites-le ! La rédaction de communiqués de soutien et la diffusion de nos informations, événements, articles et déclarations nous aident également !
Si vous avez de la place dans votre centre social pour un tel événement, mais que vous ne voulez ou ne pouvez rien organiser vous-même, vous êtes également invité-es à nous contacter afin de pouvoir orienter d’autres groupes sans lieu si nécessaire. Les groupes ayant des idées d’événements mais ne disposant pas de locaux sont également invités à nous contacter. Read More

Montreuil (93): programme « final » des 12 jours d’expulsabilité du Marbré

Le Marbré, bâtiment squatté à Montreuil depuis un an, est un espace de rencontre et d’auto-organisation, qui accueille quotidiennement des moments inscrits dans des luttes contre toutes les formes de domination.

A partir du 23 septembre 2021, le lieu risquera l’expulsion par les flics, au moins jusqu’au 5 octobre, date à laquelle une audience est prévue devant le juge de l’exécution (JEX) qui pourrait décider de donner un délai jusqu’à la trêve hivernale qui a été accordée dans le jugement initial. Cela assurerait de se maintenir dans le lieu jusqu’au 1er avril 2022.

Pendant ces 12 jours d’incertitude nous ne voulons pas rester dans l’attente. Il y a un programme avec des discussions, des projections, des cantines, pour faire connaître ce qu’il s’y passe et se préparer à résister collectivement à l’expulsion. Read More

France: liste des logements vides chez les bailleurs sociaux (2020)

Un premier article avec des tableaux avait circulé au mois de juillet. Cependant nous avons eu une mauvaise interprétation des données à notre disposition, ce qui avait amené à de la transmission d’informations fausses. Il ne faut pas se fier à ces premiers tableaux, de nombreuses excuses de notre part.

Voici un nouveau tableau avec les logements sociaux vacants de plus de 6 mois à la date du 1er janvier 2020 avec leur adresse. La 1re colonne du tableau indique si les logements sont vides et pas proposés à la location ou vides et proposés à la location. Dans ce 2e cas la 2e colonne indique la date du dernier bail qui avait été proposé, avec une date supérieure à 6 mois. Read More

Hambourg (Allemagne): l’expulseur à coups de masse

Attaque de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien!

La nuit dernière, nous avons brisé de nombreuses vitres du siège principal de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien (M&B-I) au n° 250 de l’allée Franz-Schütte dans le quartier de Horn-Lehe, à Hambourg. Read More

Paris: « La mairie expulse – On se venge »

Suite à l’expulsion du squat mercredi 15 après plusieurs jours d’occupation, un des sièges du bailleur social Paris Habitat a été visité [dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 septembre]. Read More

Brochure: « Quand NDDL se prend pour le petit père des luttes – Entre récupération et autoritarisme »

Ce texte est une réponse collective de la part de personnes ayant lutté à la Zad du Carnet, à la Zad de la dune et contre le Surf Park de Saint-Père-en-Retz suite à des tentatives de récupération politique de la part d’habitant.es de la Zad de NDDL. Nous avons souhaité éclaircir en quoi les pratiques de certains groupes habitant actuellement la Zad de NDDL nous affaiblissent collectivement dans nos luttes horizontales et anti-autoritaires et pourquoi nous ne voulons pas d’elleux dans nos luttes.

Disponible sous forme de brochure, à télécharger en PDF version cahier et/ou version page par page. Read More

Aubervilliers (93): non au projet de gentrification du fort d’Aubervilliers! Colère et rage face aux jardins détruits!

Samedi 18 septembre à 10h30 (Mairie d’Aubervilliers), marchons contre le béton et les promoteurs, pour défendre nos quartiers et nos Jardins.

Malgré l’expulsion des jardins le 2 septembre dernier, la terre n’est pas encore bétonnée, les travaux n’ont pas encore commencé.
Des recours juridiques sont en cours, et nous pouvons toujours récupérer ces terres.

Les Jardins à Défendre d’Aubervilliers ont été expulsés ce jeudi 2 septembre. En quelques heures, les cabanes à la longue histoire ouvrière, les vieux arbres et les terres jardinées ont été détruites par les bulldozers. Cette destruction marque une première étape de la gentrification et la bétonisation du fort d’Aubervilliers. Les Jeux Olympiques et le métro du Grand Paris Express sont des prétextes pour augmenter les prix des loyers et enrichir les promoteurs qui coulent du béton sur nos villes.

Au fort d’Aubervilliers, le permis de construire de la piscine d’entraînement des JO – dont la gestion a été confiée au privé – a été délivré. Nous avons pourtant montré que des solutions alternatives existent, mais ni K. Franclet pour la mairie d’Aubervilliers, ni A. Hidalgo pour Paris 2024 ne renoncent à s’accaparer nos espaces verts collectifs. Pendant 5 mois, les jardins rebaptisés « à défendre » (JAD) étaient devenus une zone ouverte, écologique, féministe, queer, et anti-autoritaire. Ils étaient occupés jour et nuit afin de résister et de ne pas laisser les travaux commencer. Notre volonté était que ces jardins soient accessibles à tout.es et jardinés collectivement. Read More

Lyon: occupation du gymnase Clémenceau pour un relogement immédiat et pérenne des expulsé·es du squat de Feyzin

Ce matin jeudi 16 septembre vers 7h30, sans préavis, plus de 20 camions de la police nationale, municipale, des unités de CRS, de la Police Aux Frontières, accompagnés de représentant.es de la préfecture, de la mairie, de la DDETS/DDCS, de l’Ofii et de l’Armée du Salut, ont déployé un immense dispositif pour expulser le squat de Feyzin, ancienne école Georges Brassens. Depuis février 2020, le lieu abritait 100 à 200 personnes, familles et personnes isolées, et subissait les pressions, menaces et procès du propriétaire, la multinationale Total.

Personne, ni habitant.es, ni soutiens, ni associations, n’avait été officiellement prévenu de l’intervention. La plupart des habitant.es n’ont pas pu récupérer l’ensemble de leurs affaires. Serait-il plus important, pour les institutions pourtant en charge de l’hébergement inconditionnel de toutes et tous, de préserver l’image de Total contre un énième scandale, plutôt que de respecter les habitant.es et leur droit à l’hébergement ? Read More

Paris: appel à rassemblement devant le comissariat du 20e après l’expulsion d’un squat

Un bâtiment situé au 124 boulevard de Belleville, appartenant à la mairie du 20e arrondissement et vide depuis plusieurs années, a été occupé pour en faire un espace d’organisation anarcha-féministe ainsi qu’un lieu de logement pour une dizaine de personnes. Le lieu a été éxpulsé ce mercredi et 8 personnes sont en garde-à-vue.

Depuis longtemps tout est fait pour que le quartier de Belleville et ses environs soit réservé aux riches. Les loyers ne cessent d’augmenter, les fast-food bon marché sont remplacés par des bars et restaurants branchés aux consos toujours plus chères, les foyers de travailleurs migrants ont été transformés en résidences sociales contrôlées, les autorités envoient toujours plus de flics dans les rues pour faire la guerre aux pauvres, etc. Read More

Lucerne: des espaces libres dès maintenant ! Manif le 17 septembre

Même après un été, la maison désormais vide du Murmattweg nous pèse sur l’estomac. Nous continuons à être en colère et tristes face aux structures rigides de Lucerne qui continuent à faire obstacle à la mise en œuvre de projets et d’idées autodéterminés. Nous sommes solidaires des projets de Lucerne qui continuent à résister à cette pression, formant d’importants espaces libres.

Mais nous ne voulons pas accepter tranquillement que d’autres projets soient perdus et que l’attitude conservatrice et inflexible de la municipalité reste sans réponse. Nous avons besoin de lieux où les conventions et les hiérarchies peuvent être brisées. C’est pourquoi nous descendons ensemble et bruyamment dans la rue le 17 septembre pour réclamer un espace pour l’éducation, le travail en réseau et l’émancipation.

Pour plus d’espaces libres, autodéterminés et solidaires à Lucerne ! Read More

Lyon: appel urgent à solidarité contre l’expulsion du squat de Feyzin

Nous venons d’apprendre que les flics ont prévu d’expulser le squat de Feyzin le jeudi 16 à 7h du matin. Nous appelons donc à un rassemblement de soutien aux centaines d’habitant.es qui y ont trouvé un toit depuis maintenant 1 an et demi.
Depuis février 2020, l’ancienne école Georges Brassens de Feyzin abrite plus de 200 habitant.es. Propriétaire du terrain et de la raffinerie adjacente, l’entreprise Total a trainé le squat de procès en procès. Après avoir fait appel du délai accordé en première instance, Total a obtenu de la Cour d’appel ce qu’elle voulait : l’expulsion immédiate du lieu et l’annulation des délais accordés.
Pourtant, à ce jour, un grand nombre d’habitant.es n’ont pas de solution de relogement ! Faute de places d’accueil nécessaires -il manque 1000 places d’hébergement d’urgence à Lyon- et à cause de la politique du non-accueil de l’Etat, beaucoup de personnes vont se retrouver à la rue. Read More

Amsterdam: tentative d’ouverture dans la Gravenstraat et brutalité policière

Aujourd’hui 12 septembre, il y a eu une tentative d’ouverture des maisons dans la Gravenstraat 26-28, le jour de la manifestation pour le logement. Des milliers de personnes étaient descendues dans la rue pour manifester contre ce qu’on appelle la crise du logement – la rareté et l’exploitation sur le marché du logement, la pénurie de logements abordables et la hausse disproportionnée des prix des loyers.

La police a utilisé une force excessive pour nous repousser de l’endroit qui allait devenir notre nouvelle maison. Dès notre arrivée à la manifestation, certain-e-s militant-e-s ont été excessivement surveillé-e-s par la police et même arrêté-e-s pour avoir porté un symbole antinazi. Dès le début, la police s’est voulue répressive, arrêtant les militant-e-s. La brutalité policière s’est intensifiée dès notre arrivée sur la place Dam. Nous avons été frappé-e-s, tiré-e-s hors de la foule par des flics en civil et certain-e-s d’entre nous ont même été battu-e-s jusqu’au sang sur le sol et piétinées par des policiers. La police a délibérément choisi l’escalade et nous les avons même entendus dire qu’ils avaient délibérément « mis le paquet ». Read More

Montreuil (93): pré-programme des 12 jours d’expulsabilité du Marbré

Le Marbré est expulsable du 23 septembre au 5 octobre. Voici une ébauche de programme pour ces 12 jours d’incertitude.

D’autres supers événements sont déjà prévus (discussion sur les JO de 2024, atelier d’ouverture de squat, …) mais les dates ne sont pas encore fixées. Le programme final sera bien sur posté sur le blog ! Read More

Berne: ouverture de la Worbstrasse 104 et 108

Nous sommes un collectif créatif et mixte. Nous sommes toustes uni-e-s par le désir d’espace libre, de culture auto-organisée et d’espace de vie. Nous avons déjà contacté la municipalité de Muri.

Les deux maisons classées sont malheureusement vides depuis un certain temps, depuis que la municipalité de Muri a cessé de proposer des logements d’urgence. Maintenant la commune bourgeoise de Berne doit acheter les maisons. La commune possède déjà de nombreuses propriétés et seul le petit magasin agricole prévu serait accessible au grand public.

Les deux maisons font partie de la Schürmattsareal, qui doit être développée. Le principe directeur du plan d’aménagement de la commune de Schürmatt stipule : « Afin de promouvoir la qualité de l’espace ouvert », il convient de créer un « lieu de rencontre et de manifestation central » ainsi qu’une « aire de jeux et de loisirs ». Nous aimerions y apporter de nombreuses idées et possibilités avec notre équipe. À cette fin, nous voulons créer un espace pour les discussions et les nouvelles idées. Read More

Notre-Dame-des-Landes: un vol de victoire (en victoire)

Lettre ouverte au comité de rédaction de la revue CQFD

A propos de l’article « Petit soulèvement deviendra grand »

Merci pour ce dossier passionnant et revigorant inclus dans cet historique numéro 200 ! Heureusement qu’il existe des collectifs « informels » comme celui des Soulèvements de la Terre, né sur la ZAD de NDDL, pour lancer des mobilisations, malgré l’ambiance morose.
On comprend que, pour l’équipe du journal, la collaboration pour ce dossier avec ces combattant-es, fort-es de leur victoire historique contre l’aéroport, soit indispensable : une maîtrise incomparable des outils de communication, des dossiers de presse bien ficelés, des personnes-ressources, universitaires et militant-es, et surtout une expérience dans l’organisation, bien « affûtée », comme le note votre envoyé spécial. On devine l’expertise de professionnel-les, loin des bricolages des amateurices. Read More