Pantin (93): appel à une AG de lutte pour s’organiser contre les JO le 10 juin à 19h à la Trotteuse

Les JO c’est dans moins deux mois et le moins que l’on puisse dire c’est que pour l’instant rien ne vient perturber la normalité mortifère qui nous attend.
Certes, plusieurs actions ou initiatives ont éclos depuis plusieurs mois : des tags et autres détournements de pubs fleurissent un peu partout, des manifs comme à Marseille ou récemment à Montreuil ont eu lieu, des pertubations d’évènements comme l’inauguration de l’Adidas Arena, des vols de mascotte, etc. mais aucun mouvement d’ampleur collectif et on peine à se rencontrer.

Cela ne suffira pas à gâcher leur fête.
Car oui, les JO c’est la fête des riches qui peuvent exploiter toujours plus les travailleurs.euses sans papiers sur les chantiers, se faire des contrats juteux en projets inutiles qui expulsent les pauvres de Paris et de sa banlieue, projets qui ne profiteront qu’à celleux capables de payer mille balles leur place. C’est aussi pour elleux l’occasion de nous vendre leurs produits dérivés et d’afficher leurs sales logos sur les murs de la ville.
Read More

Pantin (93): festival intersquat en banlieue parisienne contre les expulsions

Du 27 avril au 5 mai, le festival Intersquat Ile-de-France revient pour nouvelle édition !

Dans le contexte de la loi Kasbarian-Bergé et face aux premières expulsions de bâtiments, plusieurs personnes de squats d’Île-de-France ont appelé à une assemblée de crise pour s’organiser ensemble contre cette loi merdique. Depuis, qu’elle est passée, c’est la galère pour ouvrir ! Appelée « anti-squat » par les médias, cette loi répressive criminalise les squatteur.euses et va augmenter le nombre d’expulsions de locataires précaires. Read More

Pantin (93): présentation du livre « Casa Encantada » et discussion sur les squats à Belo Horizonte, le samedi 13 avril 2024 à la Trotteuse

Samedi 13 avril 2024, à partir de 15h, RDV à la Trotteuse (61 rue Charles Nodier, à Pantin), pour un après-midi de solidarité avec des squatteur·euses du Brésil. Entrée gratuite bien sûr.

Au programme :
• 15h / Ouverture des portes
• 15h30 / Projection du court-métrage « Marmita » (Brésil, VOSTFR, 10 min.)
• 15h45 / Présentation du livre et discussion (en français et portugais)
• Goûter vegan et infokiosque en soutien au projet de traduction du livre.

Le livre Casa Encantada (Maison enchantée) – Portrait de la lutte pour le logement à Belo Horizonte pendant la pandémie présente des illustrations, des photographies et des entretiens avec des squatteur·euse·s de Belo Horizonte en 2022 et 2023. Deux squatteur·euse·s brésilien·ne·s documentent près de 20 maisons abandonnées du centre de l’État de Minas Gerais qui ont été transformées en espaces sociaux et culturels pour les personnes qui étaient alors sans abri et particulièrement vulnérables pendant la pandémie.
Read More

Paris-banlieue: festival Intersquat contre la loi anti-squat, du 21 au 29 janvier 2023

🌟Festival Intersquat contre la loi anti-squat, du 21 au 29 janvier 2023 en région parisienne !

😡 Le 31 janvier, la proposition de loi n°360 “visant à protéger les logements contre l’occupation illicite” sera débattue au Sénat.
Déposée le 18 octobre par les députés Kasbarian et Bergé (LREM), elle a déjà été adoptée par l’Assemblée Nationale.
C’est la première fois en France qu’une loi centrée exclusivement autour de la répression des squats et des locataires est débattue.

Si elle passe, cette loi instaurera des peines allant jusqu’à 3 ans de prison pour l’introduction ou le maintien dans tout “bâtiment à usage d’habitation ou à usage économique”. Autant dire que presque tous les squats seront concernés, sans parler des ZAD, occupations de facs ou d’usines. D’autres textes existent, qui expliquent plus en détail cette loi, et que tu trouveras sur squat.net ou paris-luttes.info.

Des lois similaires ont déjà été adoptées dans d’autres pays européens. En 2010 aux Pays-Bas, en 2017 en Belgique par exemple. Globalement, la représsion des squats s’accentue et les expulsions se multiplient un peu partout autour de nous. Dans certains pays où le contexte est déjà plus répressif qu’ici, il devient de plus en plus dur d’ouvrir de nouveaux squats. Read More