Grenoble : Soirée de soutien aux inculpé-e-s du 7 juin, au Chapitonom

Le 2 avril 2004

Soirée de soutien contre la répression

Entrée prix libre

A partir de 19h30 resto vegan avec la cuisine ambulante (prix libre), bar bio, zone de gratuité, infokiosque, tables de presse. Read More

Limoges : Répression contre le DéDAL


  Limoges : Répression contre le DéDAL


Suite à l’occupation du Squathédrale, rue Porte Panet à Limoges, la répression frappe plusieurs militants du DEDAL (collectif de défense du droit au logement. La semaine dernière la police a procédé à deux auditions, avec une interpellation au domicile et une perquisition. Cette procédure fait suite à la plainte de la mairie de Limoges. Un des militants du DEDAL a été inculpé de destruction de bien public, en l’occurrence les parpaings qui muraient la maison en question. Il passera en procès début juillet [2004].

On ne sait pas si la procédure est close. En effet, les flics essaient d’identifier « un couple » qui aurait donné les premiers coups de masse. Par ailleurs, dans le torchon municipal qui vient de paraître, le maire Alain Rodet nous refait le coup du « bruits et des odeurs » de Chirac : « Peut-on décemment admettre et même favoriser l’occupation illégale de logements insalubres et promis à la démolition, quand on sait le danger de ces zones de non droit : violences, incendies, proxénétisme, trafic de drogue? ». Ces lignes n’ont pas été écrites par un politicien de l’UMP draguant des voix du FN mais par le leader maximo d’une coalition PS-PC-Verts-ADS.

La réponse à tout ça, c’est de faire vivre ce nouveau lieu, de le relier à l’ensemble de la lutte qui a commencé voici tout juste deux ans et à l’autre squat soutenu par le DEDAL, le « 219 », menacé d’expulsion depuis le jugement du TGI de Limoges. Depuis quinze jours le Squathédrale vit une certaine ébulition. Les AG sont bouillonantes avec la participation de beaucoup de monde. Des ateliers se sont mis en place. C’est là qu’à présent AC! Limoges tient ses permanences et que sa chorale répète. Il faut dire que cette maison du 17ème siècle est en excellent état. La mairie veut la démolir dans le cadre de la restructuration du quartier de l’évéché mais les habitants du quartier ne voient pas d’un bon oeil ce projet de démolition. L’association du quartier a déjà invité les squatters à venir se présenter et discuter lors de sa dernière AG.

C.


Tags:

Toulouse : Le procès en référé du CSOA est repoussé au 22 avril


  Toulouse : Le procès en référé du CSOA est repoussé au 22 avril


Référé de l’asso « centre social ouvert autogéré…

L’avocat de la partie adverse a les nerfs.

ASSEZ DE LA POLITIQUE

NOUS VOULONS LA JUSTICE ! ! !

Le procès en référé de l’association CSOA a été différé au 22 AVRIL prochain. Et la « mairie » prise en flagrant délit de mensonge, au sujet du commencement des travaux de rénovation des bâtiments pour la maison de l’occitanie et la calendretta. Ceux-là apparemment pouvaient rester encore longtemps dans leurs préfabriqués. En ce qui concerne l’école occitane, dans une lettre adressé aux habitant-e-s de la Dalbade, Douste informe que les travaux débuteront en novembre 2004 ; l’avocat indique que les travaux seront entrepris dès début juillet… Le budget débloqué n’est pas non plus suffisant, l’avocat s’embrouille et le juge fronce les sourcils. Différé au 22 avril prochain, ce qui nous fait 3 semaines supplémentaires pour nous installer et nous conforter dans nos statuts.

L’avocate de l’association CSOA a plaidé sur l’utilité et la nécessité des projets d’action sociale portés par le CSOA à Toulouse.

La déresponsabilisation civile de la personne assignée en référé en tant qu’occupant principal sans droit ni titre du 5 pont de Tounis est en bonne voie. Celui-ci n’étant plus sur les lieux depuis le 12 mars, ni membre de l’association.

PS: A LOS PIBES SEULE LA LUTTE PAYE ET PAYERA ENCORE. MIL BESOS…

Vanzetti


Barcelone : Des nouvelles fraîches

Ali Bey reste occupée, maison d’habitation occupée depuis deux ans. Apres la deuxième date finalememnt annulèe, nouvelle date pour le 7 avril 2004.

La Hamsa : c’était ce matin [lundi 29 mars 2004], plus de 200 personnes ont salué la seule présence policière avec moult sifflets et slogans, un hélicoptère vers 10h. Ce fut tout. La Hamsa reste a Sants (juste pour info, la Hamsa a fêté la semaine dernière son huitième anniversaire).

Monstru, centre social de Gracia, a une date pour le 15 avril.

Manifs avant le 15 avril et rassemblement de solidarité pour le 15 au matin. Read More

Tags:

Bruxelles : Après-midi de créativité le 31 mars au Popelilu


  Bruxelles : Après-midi de créativité le 31 mars au Popelilu


Bonjour les copines, salut les copains, ce mercredi [31 mars 2004] au skouate « LE POPELILU » Chaussée de Wavre, 1069 (près du Kultuurcaffee, vub, métro Hankar, tram 23-90), on organise une après-midi créative consacrée à notre nouveau fanzine qui relatera sous toutes les formes les aventures de la maison.

Venez participer comme vous le souhaitez (dessins, textes, photos et que sais-je encore…). N’oubliez pas votre pot de colle, ciseaux, papier, stifs, crayons,et tout ce que vous espériez trouvé sur place ! Début : 14h00. Nous tenons également à vous signaler une réunion (le même jour au même endroit) de préparation à la réalisation d’un « char transgresse queer grrlz anarcho tapiole contre la banalité et toutes les lassitudes et pour toutes les diversités du merveilleux et de l’étrange » pour la Lesbien Gay Transgenre Pride du 25 mai. Si vous avez du matos de déco chez vous, apportez-le (comme des banderolles, de la peinture, du tissu, etc…).

Pour la tune, le char (qu’on cherche toujours !), la sono (on veut faire du bruit !) et le bon déroulement de la journée, il faudra trouver des solutions et donc toutes vos idées sont les bienvenues. Nous cherchons toujours un lieu pour organiser une fête ce soir-là dans le centre ville avec concerts, performances, etc… Avis aux Artistes. Début de la réunion : 18h00 A mercedi.

Popelilu, Le Klub Radikale, Grabuge, Roméo et Julien, Bonhommet et Tilapin, Gribouillage et Bidibulle…


Toulouse : Des news du Centre Social Ouvert et Autogéré


  Toulouse : Des news du Centre Social Ouvert et Autogéré


Les derniéres actus du centre social ouvert et autogéré. Y’a peu de chance qu’on détronne les rois des con-nes.

Ce week end, ce lundi et ce mardi, le CSOA occupe et s’occupe. Toutes et tous vous êtes convié-es à participer à ses heures d’occupations. Elles nous permettent de nous organiser, de se connaitre, d’avoir des idées et d’en réaliser. Nous esperons quelles seront nombreuses.

Commencons par le début : ce samedi 27 mars, les fourmis s’activent dans tous les coins. Y’en a qui sculptent le totem ; d’autres qui font de l’acrobatie au 1er, la bouffe et tout ce qui va avec, l’organisation des poubelles, la fabrication de bougeoir, un tournoi de tarot, de la musique. Décor : la cour et le soleil. J’en passe et des meilleurs. Bon tout ca pour dire que si vous venez avec un peu de bonne volonté et des idées, il y aura de quoi faire. Ce soir c’est pareil, vers l’heure de l’apéro, venez vous et vos bouteilles (les verres sont fournis) et si les musicos sont là on pourra occuper en s’occupant drôlement.

Dimanche, c’est pareil avec goûter dansant et inoguration du totem et AG à 19h… lundi : débat sur l’autogestion et l’ouverture de squat et leurs occupations ainsi que d’autres choses. et mardi c’est le procés avec peut-être un expulsion musclée à la clef. A nous de nous organiser.

Il est important de voir comment s’organise le csoa car il est plus que souhaitable que chacun-e prenne part à son fonctionnement. Le cahier de compte rendu d’ag, le journal de bord, le programme des activités, le cahier de coordination (planning des salles, réunions des commissions, toutes bonnes infos…) sont disponnible à l’accueil. Les permanent-es temporaires, les référent-es temporaires des commissions sont à consulter pour tous renseignements du ressort de son mandat. On essaye que l’autogestion se donne les moyens d’exister et qu’elle soit effective au csoa. Il est important que toutes nos énergies trouvent leurs place. Cimer

Le csoa est ouvert de 10h à 22h.

Par contre seul les adhérent-es actifs-ives de l’assoc pourront dormir sur place (décision de l’ag du 25-03-04) Soyons banal : attention au bruit dans la cour ;

Amenez, svp, des choses utiles et bonnes (et si en passant dans la rue vous voyez des objets intéressants ou si vous en avez chez vous qui ne servent à rien, c’est la même.). Soyons banal : attention au bruit dans la cour.

A bientôt et seule la lutte paye.

Vanzetti


Tags:

Yverdon, Suisse : Ouverture d’un nouveau squat le 20 mars 2004

Alors que les occupants du squat de l’Av. Clendy 17 doivent quitter les lieux d’ici au 31 mars, une nouvelle maison a été occupée le samedi 20 mars 2004 à Yverdon. Située au sud de la ville (au-delà de l’autoroute), au milieu des champs et propriété des frères Stoll – les plus gros maraîchers de la région – la maison était abandonnée depuis plusieurs années. Quasi toutes les vitres étaient cassées et toutes les portes ouvertes. Read More

Grenoble : La fac est de nouveau occupée

T’okupation de la Fac Grenobloise

On occupe, On s’occupe, On s’en occupe ? Depuis hier [22 mars 2004], occupation sans droit ni titre, rêveusolutionnaire et d’une durée indéterminée de la fac de Grenoble. Viens planter ta tente, qu’importe ton statut (ça n’existe pas).

La Fac Grenobloise est occupée (poil à la CGT)

On occupe… On s’occupe… On s’en occupe ?
Read More

Montréal : Journée d’action contre Charest le 14 avril 2004

Ça fera un an, le 14 avril, que les libéraux de Jean Charest sont arrivés au pouvoir et qu’ils travaillent de façon acharnée pour nous faire avaler la pilule de la réingénierie de l’État. Comme si on en avait pas assez d’être priSEs à la gorge avec des salaires minables, des jobs précaires, de l’aide sociale insuffisante et des loyers trop chers, le gouvernement libéral s’est donné comme mission de nous appauvrir encore plus. Pour cela, il a adopté, en coup de force, plusieurs lois qui vont changer radicalement les programmes sociaux et les conditions de travail au Québec. Read More

Limoges : Ouverture d’un nouveau squat (le Squathédrale »)


  Limoges : Ouverture d’un nouveau squat (le Squathédrale »)


Salut,

A l’issue de la manifestation du 15 mars 2004 (organisé par le DéDAL), une trentaine de personnes de personnes ont investi une maison murée au 42 rue Porte-Panet. Ce nouveau squat, baptisé « squathédrale » fait face à la cathédrale locale.

A 7h00, ce matin (mardi 16 mars), deux uniformes PN sont venus photographier l’érosion accélérée des parpaings murant la porte d’entrée (encore un coup des masses « laborieuses »). Nous sommes toujours menacés d’une expulsion policière, hors procédure judiciaire (délai policier des 48 heures). Le risque possible d’une expulsion imminente ne nous empêche de construire dès maintenant des projets.

Ce soir, nous organisons un repas de quartier dans la merveilleuse demeure, à partir de 19h.

Cette nouvelle occupation inaugure une nouvelle perspective. La production commune de multiples activités, l’élaboration collectif de projets, des agirs autonomes… autour de la réappropriation de l’espace, du temps, de soi, …

C’est pour l’heure du charabia : work in progress !

Xavier


Toulouse : Ouverture d’un nouveau squat

Un nouveau squat c’est créé a toulouse ! Il se trouve dans l’Ancienne Ecole, quartier du Pont Neuf, près de l’église de la Dalbade.

Hier a eu lieu l’ouverture officielle du lieu, 50 personnes au RDV pour organiser la journée, depoussierage, rangement, canalisations d’eau, et fils electriques, etc.

Durant la journée ont dû passer 100 personnes pour participer/visiter, surtout que tout le systeme electrique a été enlevé et tout les canalisations d’eau et de gaz coupés, sauf dans 2 parties du lieu. Certains sont allé aux differentes manifs de la journée pour annoncer l’ouverture pour annoncer une soirée d’ouverture avec musique acoustique. Differentes commissions se sont montés, etc. Read More

Limoges : News du 219 et activités prévues pour les 13 et 15 mars 2004


  Limoges : News du 219 et activités prévues pour les 13 et 15 mùars 2004


Salut,

Le squat du 219 est aujourd’hui sous la menace d’une expulsion. Le TGI a rendu son ordonnance le 5 mars. Seule consolation : le juge nous accorde un délai de 2 mois. La pelleteuse municipale devra donc patienter avant de raser l’immeuble.

Le collectif de défense du droit au logement est résolu à continuer à gagner du temps, tant que la situation générale du logement reste en l’état. Gagner du délai, c’est aussi se réapproprier partiellement du temps pour agir, agiter, secouer, les travailler, etc.

On organise une fête le week end prochain, et une manifestation, voici le menu :

*** Samedi 13 mars

16h, débat « expériences de squat et droit au logement ». Deux vidéos très courtes accompagneront les échanges. Ce débat s’inscrit aussi dans le cadre du plateau tournant (organisé par les intermittents ce week-end), histoire d’élargir et d’enrichir les rencontres.

19h, apéro (offert, c’est bonard) pour les assoifés de droits

21h, concert de soutien (gratos, re-bonard!) avec L’art scène (rock français), Lirbancal (chanson rock), Come krah in (punk mélodique ?!)

*** Lundi 15 mars

Etudes urbanistiques et travaux pratiques à Limoges rendez-vous à 18h devant la Mairie

Xavier


Tags:

Grenoble : Les GolgothEs s’assoient sur les assises

Les GolgothEs s’assoient sur les Assises

« On évoque le droit au logement, mais c’est un faux débat. Pourtant le droit au logement est un droit fondamental […] En droit positif, dans notre droit français, cela constitue une violation du droit à la propriété ». Ce sont à peu près les termes de Maître Dünner. Il parle de squat. Ça se passe en janvier 2004. Maître Dünner est alors l’avocat qui défend un propriétaire. Celui-ci s’appelle Alain Ogier. Alain Ogier fit assigner en justice les habitantEs de Golgoth-a-XXX dès novembre 2003, c’est-à-dire dès qu’il apprit que les méchantEs GolgothEs occupaient la maison dont il est l’un des propriétaires en indivision et que lui et ses copropriétaires laissaient vide et inutilisée depuis près de deux ans. Rassurez-vous, les expropriateureuses, dans l’histoire, n’ont même pas eu besoin de mettre touTEs ces propriétaires à la rue puisque ces dernierEs en possèdent d’autres qui leur servent aisément de maisons d’habitation… Faut-il dire qu’à l’issu de ce procès, le juge tendit plutôt l’oreille aux cris plaintifs de la propriété privée qui voyait sa sacro-sainteté remise en cause de nouveau par des robots peu « recommandables »? Non seulement l’expulsion fut prononcée, mais la menace était tellement grande que le juge refusa d’accorder le moindre délai, pas même ce gadget qui permet à l’ordre moral de se donner bonne conscience et qui s’appelle « trêve d’hiver ». Read More

Lausanne : Manif contre la crise du logement, la spéculation et les expulsions

SAMEDI 27 MARS 2004
MANIF contre la CRISE du LOGEMENT, la SPÉCULATION et les EXPULSIONS.
14h00, place de la Palud.

– Un logement décent pour tout-e-s!
– Sortons le logement du marché!
– Les maisons à celles et ceux qui les habitent! Read More

Tours : Manif contre les expulsions de logements le 13 mars 2004

La Rue Meurt : Collectif de Résistance à la Précarité, appelle à manifester le 13 mars à 15h00 place Jean Jaurès à Tours contre les expulsions de logement.

Pour la Rue Meurt,
Alexis