Batna (Algérie): la colère de non-bénéficiaires de logements sociaux éclate

Comme souvent en Algérie, la colère de non-bénéficiaires de logements sociaux a éclaté ce jeudi 19 octobre 2017. Cette fois-ci, c’était à Batna, la capitale des Aurès.

Suite à l’affichage entre 3h et 4h du matin de la liste de noms des 2 135 bénéficiaires de logements sociaux du nouveau pôle urbain, dit Hamla-3, de nombreux rassemblements se sont tenus en plusieurs endroits de la ville. Notamment devant les sièges de la daïra et de la wilaya, directement responsables des injustices relevant des distributions de logements sociaux. Read More

Johannesburg (Afrique du Sud): solidarité avec les « Quatre de Boiketlong »

Appel à solidarité –

Les « Quatre de Boiketlong » et la criminalisation de la pauvreté et des mouvements sociaux : Liberté pour Dinah et Sipho, Justice pour Papi !

Les Quatre de Boiketlong

En février 2015, quatre militant-e-s de quartier [community activists] originaires de Boiketlong dans le Vaal, au sud de Johannesburg, ont été condamné-e-s à 16 ans de prison chacun-e à la suite d’une manifestation locale. Read More

Laghouat (Algérie): révolte du logement

Lundi 24 juillet 2017, à Laghouat, une liste de bénéficiaires de plus de 1500 logements et d’à peu près autant de terrains a été affichée par la mairie. Comme souvent en Algérie, cela a déclenché un mouvement de colère chez une partie de la population qui s’est sentie lésée. Le favoritisme et le clientélisme font augmenter la rage ressentie par celles et ceux qui survivent dans des conditions de logement particulièrement difficiles depuis de longues années… Des personnes aisées et d’autres n’habitant pas à Laghouat se trouveraient sur la liste des bénéficiaires de logements.

Pendant la semaine, des barricades enflammées ont été érigées, des blocages de routes ont paralysé la ville (notamment sur la route nationale N1), des commerces et administrations publiques ont été fermés préventivement. Read More

Le Caire (Egypte): la répression d’émeutes contre une opération d’expulsion-démolition fait un mort et au moins vingt blessés

Dimanche 16 juillet 2017, sur l’île al-Waraq, située sur le Nil en banlieue du Caire, des affrontements ont opposé les forces de l’ordre à des habitants expulsés ou menacés d’expulsion de logements auto-construits déclarés illégaux par les autorités.

Depuis des semaines, la police et l’armée mènent une campagne nationale pour raser les logements, commerces et terrains occupés illégalement, en particulier ceux situés sur des propriétés de l’État. Mais ces opérations de répression ne se passent pas sans heurts. Read More

Durban (Afrique du Sud): le mouvement Abahlali subit la répression et les expulsions

Dans un communiqué daté du 7 juillet 2017, le mouvement Abahlali baseMjondolo explique qu’il continue sa lutte contre les expulsions malgré la répression qui s’oppose systématiquement à ses initiatives. Read More

Kébémer (Sénégal): affrontements entre populations et forces de l’ordre, trois véhicules de la mairie saccagés

La presse mainstream sénégalaise fait état d’affrontements entre des habitant-e-s de la commune de Diockoul Diawerigne, dans le département de Kébémer, le lundi 19 juin 2017. Un conflit dû à la délimitation des 1 000 hectares de terre que la municipalité a octroyés à la Société Senegindia, en défaveur des paysan-ne-s qui vivent là-bas. Read More

Durban (Afrique du Sud): un squatteur tué par balles lors d’une opération de démolition d’un bidonville

Mardi 13 juin 2017, à Mariannhill (banlieue ouest de Durban), en Afrique du Sud, le bidonville Mansenseni a été attaqué par la Land Invasion Unit d’eThekwini (sorte de brigade anti-squat locale).

Alors que les travailleurs de cette unité de démolition commençaient à détruire des logements, les habitant-e-s se sont révolté-e-s et se sont physiquement opposé-e-s au sale taf de cette unité. Des affrontrements ont eu lieu, la Land Invasion Unit cherchant à disperser la foule, et un homme de 29 ans, Samuel Hloele, a été tué par balles par des vigiles de l’unité. Plusieurs personnes ont été blessées, notamment par des tirs de flashball dans le dos. Read More

Lagos (Nigeria): plus de 5 000 personnes expulsées de leur logement en un week-end

Le vendredi 17 mars 2017, la police et l’armée nigériannes ont procédé à une opération de destruction-expulsion de logements d’une ampleur inouïe, avec un résultat assez horrible puisqu’apparemment près de 5 000 personnes ont perdu leur logement en un week-end, toutes habitantes du bidonville d’Otodo-Gbame, situé à Lagos, capitale du Nigeria.

Lors de cette intrusion policiaro-militaire, de violents affrontements éclaté, les habitant-e-s s’opposant aux forces de l’ordre avec leurs faibles moyens et leur colère immense. Read More

Alger: émeutes du logement dans le quartier « Bateau cassé » de Bordj El Kiffan

Le quartier dit « Bateau cassé » situé entre Bordj El Kiffa et Bordj El Bahri, à Alger Est, a été secoué fin décembre 2016 par des émeutes du logement (notamment dans la nuit du 26 au 27).

Des habitant-e-s du quartier, non-inscrit-e-s sur la liste des bénéficiaires de nouveaux logements sociaux en dépit de leurs conditions de vie difficile, ont déclenché ces émeutes en érigeant des barricades de pneus enflammés. Mais cette révolte a semble-t-il touché plus largement des personnes qui ont voulu exprimé par l’émeute un « ras le bol » plus global. Read More

Sidi Bibi (Maroc): une émeute contre des politiciens expulseurs

Mercredi 12 octobre 2016, des habitant-e-s de Sidi Bibi, près d’Agadir, se sont violemment affronté-e-s avec la police.

Ces émeutes ont éclaté après l’intervention des autorités pour démolir des habitations sauvages bâties pendant la campagne pour les législatives du 7 octobre. Read More

Nouakchott (Mauritanie): des squatters crâment un bus de police pendant une tentative d’expulsion

Mercredi 29 juin, en fin de matinée, à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, de violents affrontements ont opposé les forces de l’ordre aux habitant-e-s d’un bidonville situé en face de l’hôpital d’ophtalmologie (près de l’axe reliant le Ksar à Tevrag Zeina).

Ces violences ont éclaté après que des éléments de la gendarmerie et de la police aient tenté d’évacuer les familles habitant les baraques installées sur le domaine, qui donneraient une mauvaise image de la ville qui s’apprête à accueillir fin juillet prochain le sommet de la ligue arabe Read More

Addis-Abeba (Ethiopie): expulsion sanglante dans le quartier Lafto

Dans le quartier pauvre de Lafto, situé au sud de la capitale éthiopienne, une opération d’expulsion de grande envergure a eu lieu le mercredi 29 juin. Au moins 3 000 logements ont été expulsés et détruits par les forces de l’ordre (dans ce quartier, plus de 30 000 logements illégaux, auto-construits pour la quasi-totalité, sont occupés). Read More

Afrique du sud: des révoltes contre des expulsions en ce mois de mai 2016

Le 10 mai 2016, les forces de l’ordre sont intervenues dans un quartier pauvre de Grabouw pour y déloger des squatters qui avaient construit leurs propres logements sur des terrains abandonnés.

Les flics ayant expulsé et détruit quelques maisons et cabanes (aidés par les tronçonneuses d’employés-collabos), des habitant-e-s de Grabouw ont rapidement fait connaître leur colère: affrontements avec les flics, blocage de la route N2 avec barricades enflammées, et c’est pas tout, puisque des manifestant-e-s se sont vengé en foutant le feu à des bureaux de l’institution propriétaire responsable des expulsions (le département local du trafic routier)! Quatre personnes suspectées d’avoir participé à l’incendie ont été arrêtées. Read More

Walvis Bay (Namibie): expulsion de terrain, nouvelle occupation, re-expulsion, attaque de comico, etc.

2016-04_Namibia_WalvisBay_squatters

Le 29 mars 2016 à Walvis Bay, en Namibie, la police a expulsé des squatters d’un terrain situé près d’une école primaire dans le quartier de Tutaleni. Le terrain en question était occupé par près de 80 personnes depuis décembre 2015 et l’expulsion a été justifiée en toute simplicité: devrait y être construit le prochain commissariat de police du quartier ! Read More

Cape Town (Afrique du Sud): révolte émeutière suite à la destruction de nouvelles cabanes dans le township de Dunoon

La semaine dernière, de nombreuses cabanes ont été construites sur un terrain nouvellement squatté à Dunoon, un township de Cape Town.

Dimanche 20 mars, la police a pointé sa sale gueule pour y expulser toutes les nouvelles habitations. Les habitant-e-s se sont révolté-e-s et ont caillassé comme il se doit les forces de l’ordre, endommageant par la même occasion quatre véhicules de police et une station de bus MyCiTi. Read More