Rennes: la fête aux Veyettes

Le Collectif Action Logement 14.09 vous convie à un week-end de festivités, de réflexion collective, de partages gastronomiques et de concerts du 11 au 13 octobre aux Veyettes (30 Rue des Veyettes à Rennes). Cela fera un mois que cette nef industrielle fend les vagues de bitume, brave les tempêtes préfectorales et les coup de PAF. Ce squat immense ouvert dans l’urgence pour mettre à l’abri des centaines d’exilé.e.s offre la possibilité d’espaces de rencontres, de récréation et de création. Read More

M’sila (Algérie): émeute du logement à la cité Ichbilia

Le dimanche 6 octobre 2019, à M’sila, la colère a grondé autour de la cité Ichbilia. De nombreux manifestants étaient dans la rue pour exiger au wali l’affichage de la liste des bénéficiaires de 1 262 logements publics locatifs dont la première liste avait été gelée il y a quelques mois.

Les manifestants ont caillassé la police, faisant plusieurs blessés côté policiers (neuf ont fait un passage à l’hôpital, l’un d’entre y étant toujours, grièvement blessé). Read More

Saint-Victor (12): expulsion de l’Amassada… Round 2, rendez-vous aujourd’hui mardi 8 octobre à 18h à l’ancien terrain de foot pour reprendre la Plaine

Les expulseurs de ce matin n’ont pas chomé après avoir détruit sans vergogne cabanes et balançoires : ils érigent actuellement un grillage autour de la zone dans laquelle ils voudraient entamer les travaux. Nous ne les laisserons pas travailler en paix. Ce soir 18h nous irons jusqu’à leur fortin, nous retournerons à la Plaine. Venez nombreuses et nombreux. Read More

Toulouse by night

Depuis plusieurs mois, les chantiers de construction d’une zone d’affaires autour de la gare Matabiau à Toulouse continuent dans leur vaste entreprise de destruction de maisons et vieux quartiers. Le projet TESO (Toulouse Euro Sud Ouest) veut reconfigurer la ville en une métropole technologique, policière et touristique.

Projet gargantuesque qui curieusement implique ces mêmes entreprises qui batissent toujours plus de prisons. Eurovia, succursale de Vinci, a vu pour cela une de ses machines brûler cette nuit du 4 octobre, sur le chantier de gentrification de la place Arago, extension du réaménagement de toute la zone visant a y installer ces cadres dynamiques et flexibles loin de ces rages jaunes, noires et vertes qui convergent. Read More

Saint-Victor (12): à propos de l’expulsion imminente de l’Amassada

Salut tout le monde !

La résistance s’organise sur la Plaine. Cet après-midi s’est tenue à Saint-Victor une assemblée extraordinaire pour préparer l’expulsion qui, selon nos infos, aura lieu mardi matin très tôt. L’assemblée a réaffirmé sa détermination à faire face à RTE et à son projet mortifère. Read More

Dijon: manif et fête d’automne aux Lentillères, les 11-12-13 octobre 2019

Programme du week-end:

—- Vendredi 11 octobre —-

18h – Grange rose (Lentillères)
Retour sur les grèves et actions climatiques de ces derniers mois. Discussion autour de leurs imbrications possibles avec des luttes territoriales (avec des militant.e.s de Youth For Climate).

20h – Grange rose (Lentillères)
Repas à prix libre . Read More

Saint-Victor (12): expulsion imminente de l’Amassada

Salut à tout.e.s.

De nombreuses informations nous sont parvenues ces dernières heures. Nous savons que l’opération d’expulsion programmée en début de semaine a été reportée mais n’est pas annulée, et que l’arrivée de plusieurs compagnies de flics est imminente. L’expulsion devrait avoir lieu ce vendredi 4 ou en début de semaine prochaine. Read More

Freiburg (Allemagne): 18-29 octobre, rencontres intersquats

Squatting Days Freiburg, du 18 au 29 octobre 2019
Do-It-Together: Rencontres intersquats, festival et autres résistances

Nous vous appelons à prolonger l’été à Freiburg et de participer aux journées intersquat, de fêter les anniversaires du KTS et de l’Infokiosque dignement, de bouger ensemble pour des perspectives libertaires. Freiburg est une petite ville dans le sud de la Forêt Noire, là ou les cartes officielles tracent les frontières entre la Suisse, l’Allemagne et la France. Il s’agit d’une région sympathique entre les centrales nucléaires rhénanes, points logistiques économiques majeurs et l’industrie d’armement de la Forêt Noire et qui se prête bien à diverses activités subversives. De plus l’hiver ne débarque pas aussi vite que dans le reste de la république. Nos journées « squatting days » veulent se focaliser sur les questions du logement et de gentrification, mais nous nous trouvons dans une ère où les luttes peuvent marcher que si elles sont pensées et mises en oeuvre de manière intersectionelle. Read More

Dijon: ouverture d’un nouveau lieu de vie pour les réfugiés rue Henri Becquerel

Ce dimanche matin à l’aube, les anciens habitants de la CPAM de Chenôve, qui vivaient depuis son expulsion le 9 septembre dernier sur le chemin des cailloux, un terrain vague le long de la rocade, ont décidé d’officialiser leur installation dans un nouvel immeuble vide.

Cet immeuble, situé au 11 rue Henri Becquerel à Dijon, est un ancien immeuble de bureaux de Dijon Céréales. Le bâtiment appartient maintenant à une société immobilière et est inoccupé depuis plusieurs années. Les anciens habitants de la CPAM y sont installés depuis quelques jours et ont décidé ce dimanche matin d’officialiser leur présence sur les lieux. Les voisins et soutiens sont invités à venir partager un petit déjeuner devant l’entrée de leur nouvelle habitation. Read More

Bruxelles: festival du Coucou Puissant, 2ème édition

Festival du Coucou Puissant, 3 au 20 octobre 2019

Pendant deux semaines, des dizaines de rendez-vous pour découvrir les lieux autogérés de Bruxelles.

Le Festival du Coucou Puissant, c’est avant tout une volonté commune de différents lieux d’occupations de se rassembler autour de deux aspects : d’une part tendre vers une entraide et une solidarité entre les lieux dans un contexte particulier pour l’occupation ; d’autre part, montrer la richesse, l’importance et la diversité de nos projets et modes de vie à l’extérieur.

Dans une ville où se loger décemment relève du parcours du combattant (loyer trop élevé, logement social en pénurie, bâtiments à l’abandon en grand nombre), où les politiques publiques choisissent délibérément de faire de Bruxelles une ville attrayante pour les capitaux, pour le tourisme de masse, au détriment du bien-être des bruxellois eux-mêmes ; nous décidons de proposer une autre manière de vivre en ville.

A un logement exigu engloutissant plus de la moitié des revenus ; nous réalisons l’occupation de biens inoccupés par et pour tous et toutes. A des activités lucratives, chères et peu accessibles, nous proposons des activités gratuites ou à prix libre et ouvertes à qui le veut. A des projets déconnectés des réalités et des envies du quartier environnant, nous construisons des occupations à l’écoute du voisinage et en les incluant. Read More