Amsterdam: première ouverture de l’année, Spui 11

Hier, un nouveau bâtiment a été annoncé comme squatté, une petite manifestation a eu lieu sur la place Spui et des tracts ont été distribués au public. La police était sur place et a déclaré qu’elle n’avait pas l’intention d’expulser. Le bâtiment a hébergé le magasin de musique Hampe et Berkel pendant 179 ans, l’année dernière, le magasin a fermé en raison de la crise du corona. La maison hébergera des personnes qui seraient autrement sans abri.


Des squats aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL/squated/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/groups/country/NL
Des événements aux Pays-Bas: https://radar.squat.net/fr/events/country/NL


Amsterdam: procès de la Nieuwezijds Voorburgwal 302, manifestation

Jeudi 1er décembre 2022, manifestation, 18:00, Het Monument, Nieuwezijds Voorburgwal 302.

À l’heure actuelle, nous logeons quatre personnes. Si nous sommes expulsé-es, iels seront sans maison et le Monument sera de nouveau laissé vide. Une fois de plus, le marchand de sommeil Hagedoorn obtiendrait son expulsion, tandis qu’il laisserait des biens vides dans tout le pays. Le passé a montré que les autorités ont tendance à se ranger du côté de la propriété contre le droit au logement. Néanmoins, nous sommes prêt-es à nous battre. Nous exigeons la justice en matière de logement et la fin de la vacance pour la spéculation foncière ! Jeudi, après notre procès, nous organisons une MEGA manifestation. Si nous gagnons, nous célébrons le Monument. Si nous perdons, nous montrerons que nous ne partons pas tranquillement. Venez à la manif!!!!! Read More

Amsterdam: des nouvelles du squat de la Vossiusstraat 16

Mercredi dernier, nous avons reçu le verdict de notre procès. Comme beaucoup d’entre vous l’ont peut-être déjà entendu, NOUS AVONS GAGNÉ! Ce n’est pas seulement génial pour toutes les personnes qui vivent au Vossiusstraat 16 et y organisent des événements politiques, mais pour l’ensemble du mouvement des squats et pour toustes celleux qui aiment regarder les milliardaires (russes) se faire confisquer leurs biens.

L’avocat de Volozh a tenté de faire valoir que la famille de Volozh prévoyait d’emménager dans le bâtiment. Dans ce cas, pourquoi ont-ils divisé le bâtiment en trois adresses différentes? Pourquoi y a-t-il SIX baignoires? Pourquoi chaque étage a-t-il ses propres serrures?

Les rénovations du bâtiment ont été jugées illégales. Si nous n’avions pas squatté le bâtiment, ils auraient, de leur propre aveu, continué leurs travaux sans être dérangés. Cela montre clairement qu’en ce moment, les sanctions ne sont pas réellement respectées par le gouvernement néerlandais. Read More

Amsterdam: Justice du logement, maintenant ! Nieuwezijds Voorburgwal 302 squattée

Dimanche 23 octobre, déployant une bannière géante, le collectif de squatters Mokum Kraakt a annoncé l’ouverture d’une maison située au 302 de la Nieuwezijds Voorburgwal, squattée quatre jours plus tôt. Les squatters ayant élu-es domicile, la police ne peut expulser immédiatement les lieux. Voici leur communiqué:

La ville est en train de se fissurer. La crise du logement est loin d’être terminée. En plus de cela, les crises de l’énergie et l’inflation rendent la vie quotidienne inabordable. Dans le même temps, les investisseurs immobiliers, les propriétaires et les spéculateurs sont choyés tandis que le tourisme de masse et la gentrification détruisent les conditions de vie.

Les habitant-es d’Amsterdam succombent sous le poids du capital. Mokum succombe sous le manque d’espace pour les jeunes, les gens qui travaillent, les pauvres, les réfugié-es et les personnes âgées. Mokum succombe sous l’emprise des riches et des propriétaires et sous la lente asphyxie de la culture alternative.

Mais Mokum se bat. Nous n’acceptons plus que notre ville ne soit que pour les riches, que les intérêts économiques et commerciaux des propriétaires immobiliers soient inattaquables, que nous ne puissions plus donner forme à notre propre ville, à sa culture, à notre façon de vivre. Et que l’espace vital est gaspillé par l’inoccupation et la négligence, alors que la plupart des Amstellodamois-es pourraient bientôt ne plus pouvoir payer leur appartement, leur nourriture ou leurs factures d’énergie. Read More

Utrecht: expulsion illégale des étages squattés de l’Oudegracht 106-108

Utrecht (Pays-Bas) – Samedi soir, la police a procédé à une expulsion illégale afin de protéger les intérêts du propriétaire Caron Realestate & Management BV.

Plus tôt dans la journée, des squatters avaient annoncé qu’iels occupaient les lieux depuis plusieurs jours.
La police a réagi en conséquence, et un officier de justice en service a informé le propriétaire qu’une procédure allait être engagée, qu’il peut porter plainte et faire examiner par le juge d’instruction ses arguments en faveur d’une éventuelle procédure d’expulsion en urgence.
Il s’agit d’une nouvelle loi pour expulser plus rapidement les squatteurs d’un bien immobilier qui est entrée en vigueur le 1er juillet 2022. Read More

Utrecht: l’urgence enfreint la loi

Des immeubles du centre d’Utrecht ont été squattés pour célébrer les 12 ans de l’interdiction de squatter.

Utrecht (Pays-Bas) – Le 1er octobre 2022, exactement 12 ans après l’entrée en vigueur de la loi sur le squat et l’inoccupation (Wet Kraken en leegstand), les bureaux situés au-dessus de l’Intersport sur Oudegracht 106-108 ont été squattés. Les squatters veulent démontrer que le squat est toujours une option légitime pour aborder et combattre la crise du logement. Bien que la loi soit censée lutter contre l’inoccupation, les taux d’inoccupation n’ont fait qu’augmenter depuis l’interdiction des squats. Dans le même temps, il y a une crise du logement sans précédent, ce qui signifie que les gens qui cherchent une habitation sont sur des listes d’attente, manquent un logement parce que les investisseurs ont surenchéri et, s’iels parviennent à en obtenir un, doivent travailler dur pour payer le loyer. Tout cela alors que les squats et le mouvement des squats ont été criminalisés et persécutés. Read More

Rotterdam: appel à la solidarité du squat de Waalhaven Noordzijde 1

Nous sommes furieuxses.
La nouvelle loi anti-squat permet d’expulser en trois jours.
Un squat dans lequel nous avons paisiblement vécu pendant plus d’un an, sans causer aucun problème, en réparant les fuites dans le bâtiment, en enlevant les moisissures, en mettant en place un groupe local de Rythms of Resistance, en organisant des événements avec Cultural Workers Unite, Bond Precaire Woonvormen (union contre le logement précaire) et plus encore – et même en obtenant des fonds du gouvernement pour cultiver un petit jardin de façade – notre droit au logement est ignoré.
Nous sommes censé-es rassembler nos affaires en trois jours. Ils peuvent nous mettre dehors en trois jours. Seulement trois jours. Aidez-nous en venant à notre fête mardi soir ou venez à notre procès ce mercredi à 10 heures au tribunal de Rotterdam (près de Wilhelminaplein) pour montrer votre soutien !!!!!. Read More

Wassenaar: Ivicke reste – vide

Wassenaar (Pays-Bas) – Les habitant.es de Huize Ívicke sur Rust en Vreugdlaan (avenue du repos et de la joie) à Wassenaar sont parti.es. Cette villa monumentale, qu’iels ont rendue à une utilisation significative en juillet 2018 après des années d’inoccupation, est à nouveau libre comme l’air. Ce qu’il adviendra du manoir de conte de fées et du domaine environnant dans les années à venir, nul ne le sait. Si cela ne tenait qu’au roi qu’au roi des marchands de sommeil Ronnie van de Putte, la villa préférerait être en feu hier plutôt qu’aujourd’hui, afin de faire finalement le plus de profit possible avec le domaine.

En tant qu’ami.es de cette communauté résidentielle autonome, qui a permis au domaine abandonné de s’épanouir de manière impressionnante en 4 ans, nous sommes très préoccupé.es par l’avenir d’Ívicke. Bien que la propriété – avec ses nombreuses pièces – ait été construite il y a 110 ans comme maison d’habitation, la municipalité de Wassenaar s’est battue bec et ongles pour qu’elle ne puisse plus être habitée par personne. Aujourd’hui, conformément au plan de zonage, un bureau doit être construit, mais qui va s’en charger et quand ? Van de Putte semble être le dernier à se préoccuper de cette question. Et c’est inquiétant, car plusieurs de ses masures sont déjà mystérieusement parties en flammes. Ce n’est pas pour rien que la municipalité a placé des clôtures et des caméras autour d’Ívicke. Read More

Amsterdam: appel à soutien du Wijde Heisteeg 7

Le 9 janvier 2016, une ouverture de squat a eu lieu dans le centre d’Amsterdam, Wijde Heisteeg 7 (WH7), une maison de 6 étages en assez mauvais état. Cette action a été faite pour deux raisons, la présentation du manuel de squat et comme espace de vie, espace social.
Le bâtiment a été choisi parce qu’il est un exemple typique de vacance immobilière. Il appartient à P. W. Hagedoorn, un spéculateur bien connu de la ville qui a également été impliqué dans l’expulsion du Spinhuis.
La maison a été précédemment squattée de 2007 à 2011. Elle a ensuite été expulsée et est restée vide pendant cinq ans avant d’être à nouveau squattée.
Le projet a accueilli de nombreuses personnes ainsi qu’un espace social avec un magasin gratuit et différentes activités. Il a également travaillé avec les voisins et la Vereniging Vrienden van de Amsterdamse Binnenstad pour lutter contre le propriétaire et son nouveau projet. Il voulait faire une rénovation qui s’est heurtée à l’opposition des deux groupes pour différentes raisons. Read More

Den Bosch: après-midi de soutien à Krankenhause

Fin juillet, l’ancien presbytère de la Vlijmensweg à Den Bosch a été squatté.

Le mardi 9 août, nous organisons un après-midi de soutien au cours duquel nous fournirons des informations sur les avantages et les inconvénients du squat, entre autres. Notre objectif est de rapprocher des fonctionnaires et des jeunes. Comme on le sait, il y a une forte pénurie de logements, également à Den Bosch.

Nous souhaitons présenter un intérêt social et invitons donc les médias, les fonctionnaires et les habitants à être présents lors de cet après-midi de soutien au Vlijmenseweg 50 à Den Bosch. Vous êtes les bienvenu-es à partir de 14 heures et l’événement durera jusqu’à 18 heures environ. Read More

Rotterdam: ‘Abolish Frontex’ – Camp international No Border

Le camp No Border se déroulera à Rotterdam! On commencera le lundi 8 août à 10h par la construction du camp. La localisation précise sera annoncée à cette heure là. Restez près de la ville et garder un œil sur Radar et notre site internet. Lundi matin à 10h nous publierons la localisation exacte. On espère que le plus de personnes possibles nous rejoindront rapidement pour nous aider à construire le camp. Attention: Il est possible que la police soit présente et essaye de nous en empêcher. Soyez préparé.es pour ça. Prenez vos vélos (ou autres moyens de transport) pour être sûr.es de pouvoir vous déplacer. À lundi !

De mardi à vendredi, il y aura un programme d’ateliers, de discussions et de présentations. En plus des ateliers ci-dessous, il y aura beaucoup de temps pour des réunions ad hoc, des ateliers spontanés et d’autres activités. La tente Sahara (voir plan) sera toujours disponible pour cela, la tente WAH sera disponible lorsqu’il n’y aura pas d’atelier prévu. Si tu veux organiser quelque chose, ajoute le à l’emploi du temps sur les tentes. Si tu as besoin d’aide pour quelque chose, viens au stand à l’entrée.

Les ateliers seront en anglais, sauf indication contraire. Nous ferons de notre mieux pour avoir des personnes disponibles à chaque atelier pour traduire dans l’oreille. Read More

Amsterdam: Mokum Kraakt lance une campagne de collecte de fonds pour les détenu-es de l’expulsion de l’hôtel Mokum !

Nous sommes Mokum Krrraakt, un collectif de squatters regroupant Hotel Mokum, Kinderen van Mokum, et d’autres squatters.

Nous sommes actuellement installé-es au squat Nicole (Kinkerstraat 304). Nous hébergeons des personnes et organisons des événements culturels et politiques à but non lucratif, ouverts et gratuits, afin de lutter contre la monoculture croissante de la ville. Nous squattons pour protester contre les politiques de logement et de planification urbaine visiblement incompétentes, contre la gentrification et contre le caractère inabordable de la ville.

Le 26 novembre 2021, l’hôtel Mokum, situé dans la Marnixstraat, a été expulsé. Pendant l’expulsion, plusieurs personnes ont été arrêtées, certaines violemment, pour avoir manifesté pacifiquement. Pour leur solidarité avec l’Hôtel Mokum et le mouvement des squats, elles ont été violemment arrêtées et menacées d’amendes et de poursuites judiciaires.

Nous voulons soutenir ces personnes en couvrant leurs frais de justice. Mais nous ne pouvons pas le faire seul-es. Le peu de revenus que nous générons va au nettoyage et à la reconstruction de Nicole, où nous organisons des événements gratuits. C’est pourquoi nous organisons cette collecte de fonds, et nous avons besoin de votre aide ! Read More

Amsterdam: après-midi cinéma sur la lutte pour le logement à Amsterdam-Est

Après-midi cinéma sur la lutte pour le logement à Amsterdam-Est à Joe’s Garage de 16h à 18h le 20 juillet 2022.

À l’aide d’images d’actions menées par le groupe de squatters d’Amsterdam-Est (Kraakgroep Oost) et l’association de locataires de l’Est (Huurdersvereniging Oost), nous discuterons des nombreuses années de résistance à cette attaque toujours en cours contre les logements bon marché.
Le programme comprend également un nouveau film sur Frans Ondunk, président de l’association des locataires d’Amsterdam-Est, mais aussi connu sous le nom du shérif de l’Est, qui tirait quotidiennement sur les propriétaires.
Tout au long de l’histoire d’Amsterdam-Est, le mouvement des squatters et l’association locale des locataires ont sans cesse envoyé le même message. Les propriétaires dont les biens sont squattés sont souvent les mêmes que ceux qui terrorisent les locataires. Read More

Groningen: Le Kraaienest vit !

Groningen (Pays-Bas) – Les squatters du Kraaienest à Groningen ont perdu leur appel et ont dû quitter les lieux dans les trois jours. Une fin subite pour six mois qui en valaient plus que la peine. Mais nous ne faisons que commencer.
Le Kraaienest au Spilsluizen de Groningen a été expulsé. Mardi matin, 5 juillet 2022, le verdict du tribunal d’Arnhem-Leeuwarden dans la procédure d’appel a été annoncé. Nous avons dû partir dans les trois jours sous la menace d’une amende de 10 000 euros par jour de séjour (plus 4500 euros de frais de justice). La raison en était que Stichting Valquest avait vendu la propriété à la société immobilière LMJD B.V. avant que nous venions y vivre, même si la société immobilière n’avait pas encore annoncé explicitement ses plans concrets. Elle voulait commencer à rénover immédiatement, afin qu’« il n’y ait plus de vacance réelle ». Lorsque nous avons obtenu gain de cause en janvier, le juge des référés a estimé qu’il n’y avait pas d’intérêt urgent et que notre intérêt à vivre sur place l’emportait temporairement. Maintenant, un jugement a été rendu contre cette décision. De quels intérêts parlons-nous ? Le seul intérêt pour les spéculateurs immobiliers comme Joshua Camera et tous les autres capitalistes qui auraient un intérêt direct dans cette affaire est de gagner de l’argent qu’ils ont déjà suffisamment. Ce n’est pas un intérêt, c’est un profit sur le dos des autres. Nos intérêts sont nos vies et la lutte pour la justice. Cette logique capitaliste de la possession nous a presque mis sur la paille. Nous savions déjà que les tribunaux protègent la propriété privée, nous ne sommes donc pas surpris. Cela ne nous rend pas moins en colère. Read More

Amsterdam: ouverture de la Ceintuurbaan 39

Le collectif Radikale Anti Anti Kraak (R.A.A.K.) avait lancé un appel sur Radar à une manifestation contre la gentrification dans le quartier du Pijp à Amsterdam le samedi 9 juillet 2022.

En prévision de l’expulsion du rez-de-chaussée situé au 14 de la Ferdinand Boldstraat, un nouveau squat situé au rez-de-chaussée de la Ceintuurbaan 39 a été ouvert. Cet ancien magasin de vitamines était vide depuis 8 ans et se trouve à l’angle de la Ferdinand Bolstraat.
Le magasin gratuit déménagera de la Ferdinand Bolstraat pour ce nouveau squat et nous y organiserons des événements, également en collaboration avec le voisinage.
La nouvelle de cette ouverture a été faite pendant la manifestation contre la gentrification. Les participant.es à la manifestation ont transporté le magasin gratuit et une soupe a été distribuée gratuitement.

Le squat continue, tous les yuppies hors du Pijp ! Read More