Wageningen: la communauté et l’éco-squat ‘De Achtertuin’ occupent un terrain vague

Depuis le mardi 11 juin, Veerweg 121 est habité par la communauté et l’éco-squat ‘De Achtertuin’ (l’Arrière-Cour). Le groupe de Wageningen, avec des dizaines de militant-es, a squatté ce nouveau terrain pour plaider en faveur d’un modèle de vie durable et socialement juste. Cette action est une réponse directe à la crise actuelle du logement, à la crise environnementale et aux inégalités sociales croissantes aux Pays-Bas.

Squatter est légitime

Le site squatté est vacant depuis au moins 17 ans et appartient actuellement à un promoteur immobilier. Dans les derniers plans, qui n’ont pas été approuvés, un projet de construction de maisons coûteuses occupées par leur propriétaire a été proposé. À ce jour, il n’y a toujours pas de plans concrets et acceptés pour le site. Les activistes estiment donc justifié d’établir leur droit de séjour sur ce terrain vague. Read More

Wageningen: des étudiant-es squattent une maison destinée à la démolition

Wageningen (Pays-Bas) – Un groupe d’étudiant-es a annoncé aujourd’hui qu’iels ont squatté une maison dans le centre ville. Pendant la crise du logement, iels ne veulent pas seulement y vivre, mais aussi créer un lieu culturel où les gens peuvent se rencontrer.

Le bâtiment appartient à Zideris, un organisme de santé qui l’a laissé vide pendant cinq ans. En ces temps de pénurie croissante de logements et de hausse des prix de l’immobilier, les étudiant-es trouvent incompréhensible que des habitations soient restées inutilisées pendant si longtemps. Il est certain qu’à Wageningen, où l’université continue de se développer et d’attirer des entreprises, il n’y a pas assez de solutions offertes à celles et ceux qui cherchent un logement. “Le squat peut vraiment être une solution à la crise du logement”, déclare l’un des étudiant-es. “Il est étrange que de nombreux bâtiments restent vides pendant des années alors que de nombreuses personnes ne trouvent pas de logement”. Read More