Dijon: détournement de solidarité avec les Lentillères, « Ni héros ni martyr »

Calais: retour sur la récente vague d’expulsions de lieux de vie de migrant-es

Expulsion : les 5 derniers lieux de vie de migrant-es du centre ville de Calais ont été détruits. L’apartheid est bel est bien vivant à Calais.

Vers 8h ce matin (21 septembre 2015, ndlt), le plus grand des trois campements de la ville, habité par plus de 300 Syriens, a été expulsé dans la plus grande tradition calaisienne (il s’agit en fait de deux campements très proches, ndlt). Un important bataillon de la gendarmerie, de la police nationale et de la BAC a réveillé les gens, en leur laissant très peu de temps pour récupérer leurs affaires, et leur a dit de rejoindre la Jungle, située sur l’ancien site d’enfouissement des déchets, à la périphérie de la ville, seul lieu où les migrant-es sont toléré-es. Les Syriens ont scandé « pas de jungle, aucune jungle » et se sont assis par terre. Ils ont également bloqué un pont. Les flics ont attaqué, les ont pulvérisés au lacrymogène et ils se sont alors déplacés en groupe, dans l’unique direction qu’ils pouvaient prendre, celle de la jungle. Read More

Paris: le collectif Radical Cinema occupe l’Inconnu

Depuis dimanche 14 septembre, le collectif Radical Cinéma occupe les anciens locaux commerciaux situés à l’angle de la rue de Turenne et de la rue du Parc-Royal, dans le 3e arrondissement de Paris.

Nous avons observé que cet espace était laissé vide, inutilisé, et fenêtre ouverte, depuis plus d’un an (deux, d’après une voisine), et nous avons décidé d’y entrer pour l’enchanter d’une présence et d’un projet artistique. Read More

Grenoble: Roxy Cooper’s not dead !

Après une belle dizaine de jours à se faire tout petit et discret à l’intérieur, on officialise la nouvelle : le ROXY COOPER est de retour* !

On nous fera pas le coup de l’urgence du projet immobilier,
on nous fera pas le coup de l’incendie mystérieux,
on nous fera pas partir : c’est chez nous ! Read More

Lyon: Le commissariat du 8eme harcèle réfugiés et sans-abris

L’Europe entière s’émeut des conditions d’accueil des réfugiés, le parti socialiste revendique une « tradition humaniste » pour leur venir en aide. La préfecture du Rhône a indiqué mardi 22 septembre vouloir « recueillir toute proposition possible afin de faciliter la mise en œuvre d’un dispositif d’accueil et d’hébergement dans le département ».

Si cette initiative est à saluer, elle mettra forcément du temps à se mettre en place et, en attendant, de plus en plus de familles et d’enfants dorment à la rue alors que la pluie, le vent et le froid font une arrivée rapide ; le 115 est saturé et ne peut offrir de solutions adaptées. Read More

Ivry-sur-Seine (94): des nouvelles du Moulin

En avril on avait publié un petit article sur notre entrée au 2 rue Baudin à Ivry sur Seine. Comme il est important pour nous de garder des traces des choses qu’on vit et des luttes qu’on mène, voici une petite mise à jour depuis notre audience au Tribunal d’Instance d’Ivry le 11 septembre dernier.

Deux jours après la publication du premier article, nous recevions une assignation par la poste, grâce à l’entremise des huissiers Jean-Luc Fortunati, Laeticia Morice et Samuel Ardiot (SCP cise 69 Avenue Danielle Casanova, 94200 Ivry-sur-Seine)… Read More

Renens (Lausanne): Jean Dutoit, pourquoi la demande d’urgence au SPOP est une fausse solution

Nous déplorons que le caractère illicite de cette occupation prenne le pas sur l’urgence de la réalité des membres du collectif et que nos tentatives réitérées de dialogue soient, de ce fait, rejetées. En effet, après avoir accepté un rendez-vous avec nous ce matin, les Transports Lausannois ont finalement annulé ce dernier, une heure avant, invoquant la procédure judiciaire en cours.
Nous réitérons notre volonté de discuter avec les autorités d’une problématique complexe et urgente, à la base de l’existence des occupations de Petit-Vennes et du chemin du Closel et qui nécessite, d’après nous, une recherche commune de solutions qui ne se limitent pas à une bataille juridique sur l’occupation d’un bâtiment. Read More

Grenoble/Saint-Martin-d’Hères: chronique des gens de l’intérieur et de l’extérieur (désormais tous à l’intérieur)

Nous voilà touTEs à l’intérieur. Après 11 jours de fortes pressions, de coups bas et de petits actes de guéguerre de la part des institutions… Le siège s’achève petit à petit. La mairie diminue sa pression en se résignant à rentrer dans les procédures légales qu’elle a jusqu’alors essayé d’ignorer ; lundi matin un huissier est passé constater notre présence à l’intérieur et les vigiles, bien que toujours présents, agissent avec de moins en moins de conviction. Petit à petit nous nous approprions le lieu, et la relation avec les habitant-e-s du quartier semble démarrer sur des bonnes bases. Read More

Renens (Lausanne): nouvelle occupation du collectif Jean Dutoit

Aujourd’hui (mardi 22 septembre 2015), aux alentours de midi, nous avons quitté l’école de la route de Berne 50, accompagné-e-s d’une foule de sympathisant-e-s pour occuper un autre bâtiment (plus grand !) à Renens.

Au vu du statut légal de la majorité d’entre nous, l’occupation de ce bâtiment est le seul moyen de trouver un abri à l’approche de l’hiver. Pour toutes les raisons mentionnées dans notre communiqué du 20 septembre 2015 (voir autre article) et parce que le débat de fond est constamment renvoyé aux autorités cantonales, nous nous sommes installés dans l’ancienne halle Heineken située au chemin du Closel 11 à Renens, propriété de l’Etat de Vaud.

Sachant que les autorisations pour les travaux qui concernent la parcelle en question n’ont pas encore été délivrées, et qu’aucune date de début de chantier n’a été fixée, nous revendiquons cet espace à défaut de trouver une autre solution. Read More

Notre-Dame-des-Landes: le juge est venu, il a vu mais il n’a pas vaincu !

Depuis 7h du matin, la ZAD était bloquée en 6 points d’accès par des barricades, plusieurs centaines de personnes et une trentaine de tracteurs. Il s’agissait en empêchant la venue du juge des expropriations, de répondre avec détermination aux menaces du sous-préfet. Celui-ci annonçait reprendre les procédures contres les locataires en vue d’une possible expulsion et démarrage des chantiers dans les mois à venir.

Le mouvement anti-aéroport a été très réactif. De nombreuses personnes des comités de soutien et paysans de la région étaient présentes dès 7h du matin au carrefour de la Saulce malgré la pluie et se sont réparties sur les différents points de blocage. Les infos étaient rediffusées partout sur la zone à défendre par Radio Klaxon. Read More

Haren (Bruxelles): expulsion de la Zad Haren contre le projet de méga prison

Ce lundi 21 septembre au matin, alors que se déroulait l’audience du recours contre l’avis d’expulsion de la ZAD du Keelbeek, la police a débarqué en nombre sur le terrain pour expulser les occupant.e.s, détruire les constructions et permettre la mise en clôture du terrain

Suite à cette expulsion, les occupant.e.s se sont réinstallé.e.s à l’entrée du terrain et 2 zadistes occupent toujours une cabane dans un arbre, la police n’ayant réussi à les déloger. Read More

Liverpool: cinq Love Activists emprisonné-e-s pour avoir occupé un bâtiment vide de la Bank of England

Cinq activistes qui avaient occupé au centre-ville de Liverpool un vieux bâtiment de la Bank of England pour proposer un abri et de la nourriture aux personnes sans-abri de la ville ont été condamné-e-s à près de trois mois de prison chacun-e.

Les « Love Activists » avaient squatté ce bâtiment abandonné de la Castle street en avril dernier pour mettre en place un centre d’aide aux sans-abri, proposant des lits pour y dormir, un espace d’information/conseils, et une cuisine de rue. Le squat a été expulsé à l’aube du 12 mai, tou-te-s les occupant-e-s arrêté-e-s dans la foulée. Read More

Lausanne: Jean Dutoit, rassemblement et communiqué

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN MARDI 22 SEPTEMBRE A 11H A LA ROUTE DE BERNE

Communiqué du 20 septembre 2015 – La Ville de Lausanne a obtenu son feu vert pour nous mettre dehors. Lors de l’audience du vendredi 18 septembre, le président du Tribunal d’arrondissement de Lausanne, Lionel Chambour, lui a donné raison en l’autorisant à nous évacuer. Il nous a laissé quatre jours de ce weekend prolongé pour vider les lieux, d’ici au mardi 22 septembre à midi.

Après avoir tenté de renvoyer le « problème de la migration » aux autorités cantonales, et vice versa, la Ville a laissé la justice décider à sa place, se déchargeant ainsi de toute responsabilité politique dans cette décision. Elle invoque un préjudice économique « catastrophique » engendré par la suspension du chantier de rénovation pour justifier le retour à la rue d’une huitantaine de personnes, à l’approche de l’hiver. Elle parle le langage de l’argent face à des gens qui gèlent sur les bancs publics, et qui n’en peuvent plus d’être traités comme des bêtes. Read More

Dijon: communiqué suite à l’occupation d’une maison aux Lentillères

En ce premier jour d’automne, le soleil continue de briller sur les Lentillères!

Ce lundi 21 septembre, un rassemblement était appelé par les habitant-e-s du quartier libre des Lentillères pour tenter d’empêcher la destruction de maisons vides. C’est sur leur emplacement que doit s’implanter le projet « éco cité Jardin des maraîchers », contesté dans son ensemble, alors que le chantier ne devrait pas commencer avant 2018. Read More

Paris: évacuation des campements… de la rue à la mise au placard

Texte de migrants évacués du campement de la mairie du 18e, à propos de la proposition d’hébergement d’urgence dans un hôpital psychiatrique de Nanterre, la contrainte policière et l’arrestation de 3 de leurs camarades pour avoir mis en question les conditions de cet hébergement.


Nous, réfugiés, avons fui des situations critiques, nos vies étaient menacées, nous avons migré dans des conditions catastrophiques et risqué nos vies chaque jour. Beaucoup d’entre nous sont morts en traversant le désert et la mer. Le peu qui est arrivé en France espérait une vie digne sur cette terre d’asile et des droits de l’homme comme elle est présentée dans les médias. Mais l’accueil a été la misère des rues, la clochardisation, la pluie, le froid, et le dénuement. Read More