Bure: Nicolas HuLOL appelle à occuper le bois Lejuc et rejoindre les comités de lutte

Incroyable ! Alors qu’il y a à peine une semaine, le 9 novembre, le sinistre de la trahison écolocratique Nicolas Hulol avouait à quelques sénateurs vaseux que CIGEO était la « moins mauvaise des solutions » pour enfouir les déchets – pour les générations futures, en mettant en oeuvre toute la concertation nécessaire, et patati et patata – reprenant, avec une interprétation légèrement malaisée le refrain rayé entamé par ses prédécesseurs depuis près de 10 ans et mettant fin à un suspense insoutenable qui durait depuis près de 7 mois, voilà que, aujourd’hui, une vidéo exclusive vient de nous parvenir. Qui contredit toutes ces déclarations à l’emporte-pièce. Read More

Grenoble : « Squats brésiliens exposés à Verdun, squats grenoblois exposés au froid »

Élu slogan de l’hiver grenoblois 2017.

Ce mercredi dernier, le premier novembre, premier jour de la trêve hivernale, dans le cadre du tout nouveau « Mois de la photo », un vernissage était organisé au musée de la peinture de Grenoble, place de Verdun.

De très célèbres artistes photographes y exposent leurs œuvres dans un cadre architectural monumental et mondain. Et de quoi traite le sujet de leurs photos ? De la misère sociale, de la précarité, et de squats… pour l’essentiel dans des pays lointains : le Brésil, l’Arménie, la Mongolie, mais aussi au Royaume-Uni où des milliers de personnes se sont battues pendant des dizaines d’année pour pouvoir continuer à vivre dans leurs bungalows, à vingt minutes de Londres.

Tous les grenoblois étaient invités à ce vernissage par Eric Piolle (maire de Grenoble), et Jean-Pierre Barbier (président du Conseil Général de l’Isère).

Vu le sujet, la saison, et le contexte grenoblois actuel où s’enchaînent expulsions et coupures d’électricité à la veille de l’hiver, nous, squatteurs et personnes solidaires, sensibles au problèmes de mal-logement, nous sommes évidemment sentis intéressés, et concernés en premier lieu par cette exposition. Read More

Bruxelles: réappropriation de l’espace publicitaire contre la loi anti-squat

Ce mercredi 27 septembre, un détournement de dizaines d’espaces publicitaires a été organisé en signe de protestation contre la loi anti-squat, visant à criminaliser l’occupation illégale d’un bâtiment, avec des peines d’amende et/ou de prison à la clé. Au travers des affiches réalisées, les participant.e.s dénoncent une justice à deux vitesses : si rapide quand il s’agit de protéger les riches propriétaires, mais si inapte quand il s’agit de faire respecter à la région bruxelloise ses engagements. En effet, à ce jour, seuls 1235 des 3500 logements sociaux promis en 2005 ont été construits.

Nous déplorons également l’instrumentalisation d’un fait divers, à savoir l’occupation d’un lieu habité, fait exceptionnel et que nous ne soutenons aucunement. Cette loi porte une grave atteinte au droit au logement et, dans un contexte de précarité croissante (un bruxellois.e sur trois a des revenus sous le seuil du risque de pauvreté), il s’agit d’une nouvelle attaque contre les plus vulnérables, déjà premières victimes des mesures d’austérité. Read More

Notre-Dame-des-Landes: Céline Dion soutient la ZAD !


5min20 – 57Mo – MP4 – Février 2017 – Télécharger Read More

Dijon: détournement de solidarité avec les Lentillères, « Ni héros ni martyr »


7min. – 61Mo – MP4 [Télécharger]

Dijon: en solidarité avec la Cyprine, Etienne Daho annule son concert de rentrée !

Puisque la Ville de Dijon menace d’expulser la Cyprine, cette maison occupée sur le quartier des Lentillères, Etienne Daho, qui devait jouer pour le concert de rentrée, a décidé d’annuler son concert en signe de soutien. Read More

Grenoble: Détournements « pro-squat » de chansons populaires

Ces quelques détournements de chansons « populaires » ont été écrits ces dernières années sur Grenoble (« Pour un squat » date du CPA, 2001), surtout en 2004-2005 à l’occasion de la defense des 400 couverts. Bien sûr, ces chansons sont adaptables pour toute manif / action pro-squat ! Read More

Grenoble: Un Gilberto Gil chelou contre toutes les expulsions…

Le 5 juillet 2005, un concert mégalo a été organisé au parc Mistral par la ville de Grenoble (notamment pour inaugurer son festival chéri du Cabaret Frappé, enfin pour montrer comme elle est une ville culturelle sympa, quoi). Gilberto Gil y jouait, du haut de son statut de Ministre de la Culture du gouvernement Lula (depuis 2003)…

Quelques jours avant le concert, des détournements ont « fleuri » (ouais ça fleurit de partout ces temps-ci, Grenoble ville fleurie ?) sur des panneaux publicitaires à travers la ville. Read More