Cayenne (Guyane): opération de démolition de squats + opération de comm’ sécuritaire

À vomir. Une fois de plus, les pouvoirs « publics » se font de la pub de façon hallucinante sur une opération d’expulsion-démolition.

Le discours politico-médiatique se résume simplement:
1- Des gens, étranger-e-s et plus pauvres que les plus pauvres du pays, ont réussi par leurs propres moyens à se loger, dans des conditions difficiles mais bien meilleures que s’illes devaient dormir dehors.
2- Dans ce quartier populaire, il n’y a pas que des squats-forcément-insalubres, il y a aussi de l’in-sé-cu-ri-té.
3- L’insécurité, c’est forcément les pauvres, surtout quand illes sont étranger-e-s.
4- Yaka les expulser et détruire leurs logements, comme ça ces étranger-e-s pauvres et menaçant la sécurité du quartier seront forcé-e-s d’aller ailleurs.
5- Aussi, yaka prétendre qu’on les met au chaud dans des chambres d’hôtel pour les « humanistes » qui nous écoutent ne soient pas trop choqué-e-s.
Et hop, le tour est joué ! Read More

Bordeaux: Le Squid, nouveau centre social autogéré

Le 2 décembre dernier, avec le soutien de plusieurs associations, un collectif de militants de plusieurs nationalités squatte* un bâtiment appartenant à Bordeaux Métropole, au 10 rue Charles Domercq à Bordeaux. Le quartier de la gare dans lequel est situé cet immeuble, est destiné à être rasé d’ici trois ans dans le cadre du grand projet de réhabilitation « Euratlantique ». De cette occupation* est né Le Squid, centre social autogéré.
Il sera baptisé ainsi (« calmar » en anglais) à cause de son architecture labyrinthique et de sa vocation à tendre ses tentacules dans toutes les directions que nécessite entre-aide et émancipation !
Dans toutes les grandes villes européennes, un mouvement de création de centres sociaux autogérés dans des bâtiments abandonnés et occupés* s’est lancé ; désormais, l’agglomération bordelaise a aussi le sien ! Read More

Lisbonne (Portugal): le squat AOLX est expulsé par la mairie

Le squat qui avait ouvert en septembre dernier, rua Marques da Silva n°69, et qui avait été baptisé Assembleia de Ocupação de Lisboa (AOLX) a été expulsé ce mardi 30 janvier au matin par la Câmara Municipal (Mairie de Lisbonne) avec l’appui de la Polícia Municipal. Les flics sont entrés dans la matinée en forçant la porte, et ont expulsé le seul habitant qui s’y trouvait.

Des dizaines de personnes se sont alors rassemblées devant le squat, puis sont allées occuper la Mairie de Lisbonne avec des banderoles disant, entre autres: “3878 maisons vides appartenant à la Mairie. Encore une de plus?”. La Mairie de Lisbonne est propriétaire de l’immeuble, dont l’entrée a été murée suite à l’expulsion. Read More

Marseille: Expulsion d’un squat rue Mazagran

Un squat a été expulsé sans préavis le mardi 30 janvier. Ses occupantEs sont à la rue en plein hivert sans possibilité de récupérer leurs affaires. Retour sur expulsion qui en dit long sur les intentions de la préfecture de Marseille.

Ces derniers mois la préfecture de Marseille semble avoir décidé de déclaré la guerre au squateurs et squateuses en s’asseillant sur les maigres lois qui encadrent les procedures d’expulsion.

Expulsions anticipées sur les dates fixées par les juges, non respect de la trève hivernale (coutumièrement respectée d’habitude bien que les squats n’en bénéficient pas légalement), expulsions express de logements manifestements occupés depuis plus de 48H, expulsions sans décisions de justice, présence d’agents de renseignement faisant du fichage, le tout accompagné de menaces et d’un discourt puant : « le squat à Marseille c’est fini ! ». Bref, ces derniers temps c’est la violence soit disant légitime de l’Etat qui s’exprime dans ce qu’elle a de plus abject. Read More

Saint-Denis (93): des exilé.e.s occupent l’Université Paris-8 !

Nous occupons depuis ce mardi 30 janvier le bâtiment A de Paris 8 Université à Saint Denis. Nous, personnes exilées et leurs soutiens, avons pris possession de ce bâtiment pour prolonger le mouvement général contre les politiques migratoires racistes.

Le bâtiment A de l’université Paris 8 à Saint Denis est occupé depuis le mardi 30 janvier 2018 par des personnes exilées et leurs soutiens.

Nous avons pris possession du bâtiment A. Notre occupation s’inscrit dans le mouvement général de protestation contre les politiques migratoires européennes indignes et dans la continuité des occupations d’universités à Grenoble, Lyon, Nantes et dans d’autres villes. Read More

Barcelone: expulsion de la Kantonada

Aujourd’hui, le 24 janvier 2018 vers 7 heures du matin, 10 fourgons de police ont expulsé la Kantonada, un bâtiment occupé depuis plus de 3 ans sur l’avenue Gaudi. Les Mossos d’Esquadra [flics catalans] ont mis plus de 8 heures à réaliser l’expulsion, car il y avait deux squatteuses à l’intérieur qui résistaient. Nous remercions toutes les copines présentes durant le rassemblement pour le soutien et la solidarité.

En ce moment a lieu une vague d’expulsions qui aide à comprendre ce qui est voulu de Barcelone; un prototype de ville fondée sur la spéculation et la massification touristique. Read More

Ivry-sur-Seine (94): le Vaydom résiste ! Après-midi solidaire contre l’expulsion samedi 3 février

Depuis plusieurs mois un nouveau lieu est occupé à Ivry pour y faire vivre un Centre Social Autogéré : le Vay Dom (qui signifie en tchétchène « notre maison »).
Laissé vide depuis quelques années, le bâtiment, appartenant au Crédit Mutuel et géré par Nexity, a été occupé par des dizaines de mal-logé.e.s, des familles, des précaires, des sans-papiers. Read More

Rennes: bling bling aux prairies Saint-Martin !

Action de sabotage contre le projet de « parc naturel et urbain » des prairies Saint-Martin à Rennes.

Bien vénères contre leurs projets urbains qui nous expuslent et veulent nous faire partir de leur ville, dans la nuit du 28 au 29 janvier, on a laissé sortir notre rage contre les élus, promoteurs et urbanistes. Read More

Angers: action pour le rétablissement de l’accès à l’eau potable pour les habitant.e.s de 2 maisons occupées

Ça fait déjà plusieurs mois que l’Agglo d’Angers a coupé l’eau dans deux des réquisitions occupations (La Rose et La Rromanerie) et ça fait des mois que les militant.e.s réclament le rétablissement de cette eau, en vain.

Ayant épuisé tous les recours légaux, une action pacifique a été menée hier [le 24 janvier 2018] dans les locaux de l’administration, 83 rue du Mail. Read More

Besançon: fracas nocturnes

Les impacts, nombreux, ne sont pas passés inaperçus pour qui sait reconnaître les responsables de la misère et de l’exploitation.

Dans la soirée du dimanche [21] au lundi [22 janvier], entre l’avenue Cuisenier et la place Flore à Besançon, une série de coups a déchiré la nuit, sous un vent terrible et une pluie battante. Citoyens vigilants et policiers n’ayant rien entendu, les vandales ont pu agir en toute quiétude et retourner se cacher dans l’obscurité de la nuit.

Près d’une quinzaine d’impacts ont été découverts sur des agences interim et des agences immobilières. Read More

Grenoble : Nouvelle permanence du DAL38 à la Villeneuve

Nous vivons depuis des années des situations graves liées au logement (menaces d’expulsions, demandes de mutation ou d’attribution bloquées, insalubrité, loyers et charges trop chers, sans-abris…).

Depuis de nombreuses années, nous nous battons pour que nos droits soient respectés et en obtenir de nouveaux. grâce à ces luttes collectives, nous avons déjà enregistré quelques victoires.

pour continuer le combat contre le mal-logement, nous mettons en place des permanences toutes les semaines pour pouvoir discuter et trouver, ensemble, des solutions à nos problèmes. Read More

Grenoble : Pétition « Non à la démolition du 20 galerie de l’Arlequin »

Bonjour,

Le collectif contre les démolitions imposées a choisi de participer au dispositif municipal grenoblois de pétition pour se faire entendre auprès de la mairie concernant leur combat contre la démolition du 20 galerie de l’Arlequin.

La pétition pour voter contre cette démolition est donc en ligne depuis hier, il faut obtenir 2000 signatures de résidents grenoblois de plus de seize ans. Read More

Ivry-sur-Seine (94): 1er février, procès en appel du Csa. Deuxième épisode !

Le 18 janvier nous étions assez nombreuseux au procès en appel du CSA, merci à toustes ceuxelles qui sont passé.es pour nous soutenir. Mais le procès a été rapporté au premier février, nous avons encore besoin de tout le monde pour lutter contre l’expulsion !
Jeudi 1 février à 14h, au palais de justice de Paris, se tiendra le procès en appel du CSA d’Ivry, 4 boulevard du Palais.

Nous avions obtenu en première instance de pouvoir occuper les lieux jusqu’à avril 2019. Le Crédit Mutuel, propriétaire du bâtiment, a fait appel de cette décision et demande l’expulsion séance tenante des habitant-e-s et collectif du Vay Dom. Peu importe la vingtaine d’enfants qui vit ici. Peu importe les solidarités qui y naissent et y grandissent.
Lieu de solidarité, d’asile, de lutte, nous avons besoin que le Vay Dom vive.

Nous invitons toutes celles et tous ceux qui aiment le CSA, qui trouvent important ce qu’on y vit et ce qu’on y fait ensemble, à se joindre à nous pour l’audience.
RDV pour un départ collectif le 1er février 2018 à 11H au CSA, 37 rue Marceau à Ivry (Métro Pierre et Marie Curie – ligne 7, station Maryse Bastié – tram 3a)
Vous pouvez aussi nous retrouver directement sur place à partir de 12h, au palais de justice de Paris, 4 boulevard du Palais (métro Cité – ligne 4).
L’audience débutera à 14h mais l’accès à la salle d’audience peut être laborieux. Nous prévoyons donc de l’avance. Read More

Paris: soyons nombreux pour le procès en appel d’Alfidel, le 15 février 2018

Notre camarade Alfidel a été condamné à un an de prison ferme pour une tentative de squat assimilée par la justice à une tentative de cambriolage. Suite au renvoi de l’audience du 28 décembre, il repasse devant la cour d’appel de Paris le 15 février. Read More

Santander (Colombie): “Tierra ! Tierra !”, récupération de terres dans le Magdalena

Une lutte pour la survie de la paysannerie.

Vendredi 12 janvier 2018, les communautés du Guayabo et de Bellaunion, municipalité de Puerto Wilches, département de Santander en Colombie ont repris leurs terres. Vers 11h du matin, une centaine de personnes injustement évincées le 13 décembre dernier ont repris les terres de la ferme de San Felipe.

Cette reprise de terre est l’une des nombreuses actions directes qu’entreprennent des communautés paysannes en Colombie pour défendre leurs territoires. Read More