Bogotá (Colombie): l’expulsion d’une zone du district d’Usaquén se termine en affrontements

Mardi 17 août 2021, dans le quartier Santa Cecilia Baja du district d’Usaquén, au nord de la capitale colombienne, une zone considérée par la Ville comme étant à « risque d’effondrement » (riesgo de colapso), faite de logements auto-construits par les habitant·e·s, a été la cible d’une opération d’expulsion, sans relogement.

Les habitant·e·s visé·e·s ont dû penser qu’il était pire pour eux-elles d’être sans logement que de continuer de vivre dans cette « zone à risque d’effondrement » puisqu’illes ont résisté activement à leur expulsion. Des affrontements ont eu lieu entre des habitant·e·s de la zone et la police. Read More

Bogotá (Colombie): nouvelles émeutes dans le district de Suba en solidarité avec la ZAD expulsée de Tibabuyes

Dans la soirée puis la nuit du 11 au 12 août, des émeutes ont eu lieu à nouveau dans le district de Suba, à Bogotá. Elles ont démarré lors d’une manifestation de solidarité avec la ZAD de la zone humide de Tibabuyes, expulsée deux jours avant (voir ici). Read More

Bogotá (Colombie): expulsion d’une ZAD dans le district de Suba

En novembre 2020, une sorte de ZAD s’est mise en place pour protéger les zones humides de Tibabuyes, dans le district de Suba, à Bogotá. Ce territoire, plus grande zone humide de la capitale colombienne,est menacé par des travaux visant à prolonger l’aqueduc de Bogotá.

Ce lundi 9 août 2021, la police est arrivée en nombre pour expulser cette ZAD. Les occupant·e·s de la zone et leurs soutiens ont bloqué l’entrée principale vers la zone humide et l’avenida Ciudad de Cali. Des affrontements ont eu lieu entre les zadistes et la police anti-émeutes de l’ESMAD, qui a noyé la zone sous les lacrymogènes, bien que l’usage d’armes chimiques soit interdit en zones humides… Un chat est d’ailleurs mort asphyxié sous les gaz lacrymogènes. Read More

Cajibío (Colombie): les flics tuent un jeune paysan lors d’une opération d’expulsion, le commissariat et la mairie brûlent

Dans la zone rurale de Cajibío, dans le Cauca, le lundi 2 août 2021, lors d’une opération d’expulsion menée par les autorités colombiennes sur la finca El Retiro, Huber Samir Camayo, âgé de 23 ans, a été tué par balle.

Cette opération d’expulsion s’est déroulée dans une période déjà tendue, entre récupérations de terres menées par les communautés indigènes, afro-colombiennes et paysannes, et répression étatique, ayant donné lieu à des affrontements notamment le mardi 27 juillet et le vendredi 30 juillet. Read More

Ibagué (Colombie): un terrain squatté depuis une semaine est expulsé par l’ESMAD

Le matin du samedi 5 juin 2021, un terrain squatté a été expulsé par les forces de police anti-émeute de l’ESMAD, dans le quartier Ciudadela Simón Bolívar, à Ibagué, capitale du département du Tolima.

Le terrain, propriété du Ministère du Logement, était habité depuis au moins une semaine par près de 400 personnes, en mode tentes et débuts de cabanes.

Une personne qui habitait là à déclaré à El Nuevo Día: “Il y avait des femmes, des enfants et des personnes handicapées, et l’ESMAD est arrivée et nous a envoyé des gaz lacrymogènes et a démoli toutes nos installations”.

Les flics sont allés jusqu’à incendier ce qui restait des habitations… Read More

Montelíbano (Colombie): une opération de destruction de cultures illicites se termine en émeutes

En fin d’après-midi le samedi 6 février 2021, des affrontements ont opposé au moins une cinquantaine de paysan·ne·s aux forces de l’ordre à Montelíbano, au sud du département de Córdoba, quand les autorités publiques ont commencé à détruire de force des cultures illicites de coca, moyen principal de survie des gens vivant là. Read More

Corinto (Colombie): la police anti-émeute et l’armée expulsent un terrain occupé et tuent deux indigènes Nasa

Mercredi 12 et jeudi 13 août 2020, à Corinto, dans le nord-est du Cauca, la police anti-émeute et l’armée sont intervenues pour expulser l’occupation d’un terrain privé [1] par des indigènes Nasa. Ces occupations de terrains font partie d’un combat continu de récupération de terres par les Nasa depuis 2014, reprenant une pratique ancestrale de lutte anticoloniale [2]. Read More

Bogotá (Colombie): expulsion de plus de 300 squatteureuses dans le quartier de Ciudad Bolívar

Samedi 2 mai 2020, tôt dans la matinée, alors que tout devait se passer pacifiquement, selon les pouvoirs locaux colombiens, la « dialogue » engagé par les autorités avec environ 300 personnes qui squattaient près du parc Altos de la Estancia, dans le quartier Ciudad Bolivar, au sud de la capitale colombienne, s’est transformé en émeute quand les gens ont compris que la conversation « pacifique » était en réalité un ordre d’expulsion… Read More

Medellín (Colombie): expulsion de terrains occupés et émeutes dans le quartier La Aurora

Le lundi 25 février 2019, une grande opération d’expulsion de terrains occupés a eu lieu dans un quartier de La Aurora, à l’ouest de Medellín (comuna 7). De 300 à 500 personnes sans logement s’étaient installées là depuis au moins quinze jours. Tôt dans la matinée, la police est arrivée pour faire dégager les gens et détruire leurs habitations.

Selon Jaime Ortiz, un habitant du quartier:

“Vers 7h du matin, les policiers ont envoyé une première grenade de gaz lacrymogène. C’est à partir de ce moment-là que les émeutes ont commencé. Les gens ont caillassé l’Esmad [1] avec des bouteilles, des pierres, des bâtons, des jantes et tout ce qu’ils pouvaient trouver”. Read More

San Vicente del Caguán (Colombie): des paysan-ne-s résistent aux attaques de l’État

Fin octobre 2018, à San Vicente del Caguán, dans le département de Caquetá, des affrontements ont opposé des paysan-ne-s aux forces anti-émeute de l’Esmad. Beaucoup des 8 000 habitant-e-s du coin ont empêché les autorités d’accéder à des terres désormais déclarées « réserves naturelles » (depuis 1977), et pour cause, les familles des habitant-e-s en question y vivent pour la plupart depuis 1959 ! Contre cette menace d’expulsion, les habitant-e-s ont défoncé le bitume des routes et détruit quelques ponts que les habitant-e-s eux-elles-mêmes avaient construit. Read More

Nord Cauca (Colombie): la police assassine Fredy Julian

Communiqué du Mouvement de Libération de la « Terre Mère », Vallée nord du Cauca, municipalité de Caloto.

Ce jeudi 23 août 2018, encore une fois en toute impunité et dans le silence médiatique total, Fredy Julian, un jeune Nasa de Vista Hermosa a été assassiné pour avoir « libéré la terre mère ». Ce serait le huitième mort depuis le lancement du processus de « liberación de la Madre Tierra » ou « Uma Kiwe » en Nasa. Read More

Corinto (Colombie): Ramon Ascue a été assassiné !

C’est avec douleur et indignation que nous informons l’assassinat ce 14 mai du libérateur de la terre Ramon Ascué Calix. Les faits se sont passés à 21h15 en centre-ville de Corinto, quand des tueurs tirèrent sur Ramon Ascué après l’avoir suivi, lui ôtant ainsi la vie.

L’an dernier, deux autres personnes des communautés autochtones furent assassinées dans les alentours des haciendas Miraflores, propriétés de l’entreprise INCAUCA d’Ardilla Lulle pendant que la communauté faisait des actions de contrôle et récupérait ses terres ancestrales. Read More

Medellín (Colombie): expulsion de terrains squattés dans la communauté de San Antonio de Prado

Selon la mairie de Medellín, plusieurs familles ont « envahi » un terrain lui appartenant, dans le quartier Limonar de San Antonio de Prado, communauté autochtone du sud-ouest de Medellín.

Dans la matinée du mercredi 11 avril 2018, la mairie a donc fait recours à la police pour lancer une opération d’expulsion, puisque ce qui importe à toute bonne mairie qui se respecte, ce n’est pas que des gens à la rue se logent mais bien que la propriété privée ne soit bousculée en aucune manière. Read More

Santander (Colombie): “Tierra ! Tierra !”, récupération de terres dans le Magdalena

Une lutte pour la survie de la paysannerie.

Vendredi 12 janvier 2018, les communautés du Guayabo et de Bellaunion, municipalité de Puerto Wilches, département de Santander en Colombie ont repris leurs terres. Vers 11h du matin, une centaine de personnes injustement évincées le 13 décembre dernier ont repris les terres de la ferme de San Felipe.

Cette reprise de terre est l’une des nombreuses actions directes qu’entreprennent des communautés paysannes en Colombie pour défendre leurs territoires. Read More

Cali (Colombie): émeutes contre l’urbanisation d’un quartier et la destruction d’espaces verts et collectifs

Dans la matinée du vendredi 24 novembre 2017, des affrontements ont eu lieu à Cali entre des habitant-e-s du quartier anciennement squatté de La Paz et les forces de l’ordre (notamment les flics anti-émeute des Esmad). Les habitant-e-s en colère protestaient contre un projet de construction de logements sociaux. 160 appartements dont ils ne profiteront pas, et qui mettront fin à des espaces verts, des terrains de sport et d’autres infrastructures à usage collectif. Read More