Cauca (Colombie) : des nouvelles de la lutte Nasa pour la libération des terres

notaesmad

Les jeudi 8 et vendredi 9 septembre 2016, dans la zone rurale de Caloto (Cauca), une tentative d’occupation de la hacienda Canaima par des indigenas Nasa a été expulsée par les flics anti-émeute de l’Esmad, engendrant la colère des occupant-e-s et de leurs soutiens.

De violents affrontements ont éclaté, au moins quatre flics auraient été blessés, dont un l’aurait été par balle, et de nombreux Nasa ont également été blessés (dont au moins deux par balle). Au cours des affrontements, la hacienda a pris cher, les émeutier-e-s détruisant pas mal de matos sur place, mettant notamment le feu à une voiture et deux motos. Les affrontements se sont étendus jusqu’à la hacienda La Emperatriz. Read More

Cauca (Colombie): communiqué du Processus de libération de terres

phoca_mural 8-nasa

Communiqué du 22 août 2016

Le processus de libération de la Terre-Mère se prépare à l’imminence de l’accomplissement du pouvoir agro-industriel et politique de Colombie contre son processus de libération du Nord-Cauca. Selon nos informations, une expulsion violente des points de libération de Quintapereza, Corinto et La Emperatriz va être tentée cette semaine.

Le 22 août, la force publique a fait une maraude à La Emperatriz et les anti-émeutes ont renforcé leur présence dans l’hacienda.

Nous alertons les amiEs du processus de libération et les comités de soutien pour qu’illes restent attentif\ves à ce qu’il peut se passer. Nous en rejetons la responsabilité sur le gouvernement, car si nous ne provoquons pas la force publique, nous nous défendrons par la force de la communauté en cas d’attaque. Read More

Corinto, Cauca (Colombie): la police anti-émeute intervient lors d’une occupation de hacienda par les Nasa

corinto-nasa-logo

Depuis des années, des actions d’occupation de terres ont lieu du côté de Corinto, dans le nord du Cauca. Initiées par les communautés en lutte des indígenas Nasa, elles ont pour but de reprendre leurs terres ancestrales colonisées au fil des siècles par des industriels qui y produisent notamment de la canne à sucre sur des champs à perte de vue. Les champs de canne à sucre sont alors coupés ou brûlés et de nouvelles cultures y sont installées par les Nasa, jusqu’à ce que le pouvoir reprenne les champs, etc. Il arrive aussi que des bâtiments soient occupés, dans des moments d’intensification de cette lutte de Liberación de la Madre Tierra (libération de la Terre mère). Read More

Colombie: appel à la solidarité internationale pour soutenir l’action directe de récupération de richesses du Cauca par les autochtones Nasa

caucatoftank

FatiguéEs à la fois d’être reléguéEs dans les terres montagneuses du Cauca où il est très difficile de cultiver et d’attendre l’application d’accords signés par le gouvernement, plus de 3 000 autochtones Nasa participent à une nouvelle récupération de 6 500 hectares de terres depuis décembre 2014.

“Vivre signifie prendre partie” (Antonio Gramsci)

Illes occupent les terres qui aujourd’hui appartiennent, devant la loi, à l’un des hommes les plus riches du pays : Carlos Ardila Lülle, multimilliardaire qui possède de grandes firmes colombiennes comme Iberplast, Postobón, le pôle agro-industriel Azucarero Incauca, les chaînes de télévision ou de radio de masse Mundofox et RCN. Read More