Lyon : Nouvelle expulsion d’un squat réservé aux mineurs isolés étrangers

Le nouveau lieu réquisitionné pour héberger les mineurs isolés a été expulsé illégalement ce 21 juin sur ordre de la préfecture et avec le consentement coupable de la Métropole.

Déjà, le 29 mai 2018, vers 6h30-7h00, un squat appartenant à la ville de Lyon situé au 1 et 3 impasse des chalets qui abritait 50 mineurs isolés s’est fait expulser par les forces de l’ordre. Au même moment David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon et donc responsable de l’hébergement des mineurs isolés étrangers, animait une réunion inter-associatives pour « améliorer l’accueil » de ces derniers. Sur ces 50 mineurs, 45 ont été relogés provisoirement -jusqu’au 4 juillet- par la Métropole. Beaucoup trop d’entre eux sont aujourd’hui à la rue, en particulier les primo-arrivants. C’est pour quoi nous avons décidé d’ouvrir deux des nombreux bâtiments vides que possèdent la Métropole et Grand Lyon Habitat ce dimanche 17 juin, pour en loger une partie, au 43 rue Etienne Richerand et 7 rue des Petites Sœurs Lyon 3e. Read More

Grenoble : Le Patio Solidaire contre les expulsions et les frontières

Nous ne savons pas quel sort sera réservé au Patio après le 30 juin, puisque nous restons sans réponse de la Présidence de l’Université… La menace d’une expulsion est présente !

Nous nous donnons rendez-vous vendredi 22 juin à 8h30 au Patio pour marcher ensemble vers le Conseil d’Administration, où la question sera débattue. Nous nous y rassemblerons pour le petit-déjeuner, intervenir à l’assemblée, y présenter nos revendications et montrer que nous sommes unis quoi qu’il advienne autour du Patio solidaire !

« Appel à défendre le Patio Solidaire »

Depuis le 5 décembre 2017, le Patio Solidaire est occupé par une soixantaine de personnes prises dans des situations administratives diverses. La majorité de ses habitant.e.s sont en situation de demande d’asile. Légalement, l’Etat doit leur fournir un hébergement. Ce qu’il ne fait que rarement. La plupart sont aussi concernées par les procédures de Dublin. Le ministère de l’Interieur cherche à les déporter vers les premiers pays par lesquels elles sont entrées en Europe (souvent l’Italie). Ces pays sont les seuls où leur demande d’asile peut-être étudiée. Read More

Roybon (38): critique du tourisme !

Le mois de juillet arrive et avec lui, les vacances s’annoncent prometteuses d’un nouveau souffle après une longue année de travail. Pourtant, à l’opposé de cette représentation que beaucoup se font des congés, la réalité paraît dans certains cas tout à fait différente. À Venise, Barcelone ou encore Marseille, une fronde contre le tourisme s’organise. Face à la multiplication des croisières et aux aménagements visant à attirer les clients, des manifestations s’en prennent aux excès du tourisme.

Opposants à un projet touristique, le Center Parcs de Roybon, nous souhaitons questionner non pas les excès mais l’origine et l’essence même du tourisme. Nous vous invitons à participer les 29, 30 juin et 1er juillet, à la maison forestière de la Marquise à Roybon, à des discussions, des ateliers, des projections, etc. sur le tourisme. Vous trouverez ci-dessous le programme du weekend. Read More

Notre-Dame-des-Landes : ZADenVIES : semaine de rencontres à Notre-Dame-des-Landes

Échanges, transmission, rencontres des luttes, ateliers, création d’habitats mobiles…

Après les grenades, les lacrymos, les buldozers, la violenence dévastatrice… l’espoir repousse !

La ZAD est en vies et la convergence des luttes toujours d’actualité ici comme ailleurs. Du 7 au 14 juillet, il y aura des ateliers, chantiers, discussions, actions… Partageons autour des différentes manières d’habiter, de construire, de cultiver, de prendre soin, de vivre ensemble, de lutter et de se soutenir.

Appel à propositions ; n’hésitez pas à enrichir le programme avec vos idées en contactant : zadenvies [at] riseup [point] net (avant le 25 juin)

Read More

Roybon (38) : Agressions physiques dans la commune de Roybon

Depuis le début de l’occupation du bois des Avenières en décembre 2014, plusieurs attaques contre les occupant·e·s ont eu lieu :
- Des blocages des routes d’accès
- Des incendies de barricades, de lieux de vie, de constructions, de véhicules, de fôret
- Des agressions physiques
- Des menaces d’agressions sexuelles
- Des menaces de mort
- Le meurtre d’un compagnon chien Read More

Tags:

Gap (05) : Communiqué et soirée de soutien à la maison Cézanne

Des gens sont à la rue.

Une maison va être détruite… pour une opération immobilière !

Oui, la maison Cézanne va fermer. Pourtant, elle accueille encore aujourd’hui une vingtaine de personnes exilées, des demandeurs d’asile qui sont censés avoir des droits. Parmi ceux là le droit fondamental d’être hébergés. Read More

Grenoble : Défendons nos logements ! La Villeneuve contre les démolitions

Les locataires du 10/20 galerie de l’Arlequin invitent les 2092 personnes signataires de la pétition à une après‐midi festive et de rencontres. Invitation à une après midi festive le samedi 16 juin 2018 à partir de 16h dans le parc de la Villeneuve, derrière le 20 galerie de l’Arlequin.
Nous fêterons l’imposition d’un débat au conseil municipal concernant la démolition ou non du 20 galerie de l’Arlequin.
Ce sera aussi l’occasion de discuter ensemble aux attaques massives contre le logement (loi ELAN, baisse des APL, spéculation immobilière et foncière, programme de rénovation urbaine, etc.)

Mal-logés, sans logement, propriétaires, locataires, défendons nos logements !

[Publié le 1 juin 2018 sur Indymedia Grenoble]

Read More

Notre-Dame-des-Landes: nouvelle expulsion des Domaines

Ce matin [12 juin 2018] vers 8h30, les GM sont venus expulser les Domaines [squat déjà été expulsé le 18 mai dernier, muré aussitôt, puis re-squatté.]. Une vingtaine de fourgons, des jeeps du PSIG, officiels, OPJ et huissier. Les personnes sur place ont été contrôlées mais il n’y aurait pas eu d’interpellations ou de violences policières. Selon les autorités, la maison aurait été « bétonnée ». Read More

Saint-Jean-du-Gard (30) : La Borie est expulsable (presse mainstream, mais pas que)

Pour mémoire, La Borie est un lieu rural occupé depuis près de trente ans, à la suite des luttes anti-barrages de la toute fin des années 1980. Pareil, les projets ont été abandonnés à l’époque, mais les occupations, de leur plein gré ou autrement, n’ont pas survécu à la logique de propriété et à la hargne aussi des notables locaux qui avaient vu passer sous leur nez leur rêve d’aménagements et de loisirs commerciaux. Read More

Kolbsheim (67): s’ils nous expulsent, on reviendra !

Après Sivens, Bure et Notre-Dame-des-landes, la zad du Moulin à Kolbsheim est menacée d’expulsion. L’opération pourrait avoir lieu en juin-juillet.

Les habitant.e.s de la zad avec le soutien de militant.e.s anti-GCO, appellent à la vigilance et aux renforts sur zone pour préserver l’épine enfoncé dans le pied de VINCI, sur sa route, à l’Ouest de Strasbourg, là où sur son planning, Kolbsheim est un lieu stratégique par où ARCOS veut commencer les travaux.

Résister, c’est aussi donner plus de chance aux recours juridiques non jugés, d’aboutir. Résister, c’est aussi montrer à l’Etat et aux porteurs du projet que le GCO reste une mauvaise réponse à de vrais problèmes. Enfin, Résister, c’est aussi préserver mère nature d’un prédateur dont l’intérêt n’a d’intérêt que celui de ses actionnaires. Read More

Paris: procès en appel du squat du collectif Baras, le mercredi 20 juin 2018

Mercredi 20 juin à 14h (prévoir de venir en avance)

Palais de Justice de Paris
Pôle 1, chambre 2 Cour d’appel
10 boulevard du Palais
75001 Paris
Métro Cité

SOLIDARITÉ AVEC LE COLLECTIF BARAS !
PROCÈS EN APPEL DU SQUAT. Read More

Roybon (38) : Impressionnante opération de la gendarmerie sur la Zad

La réactivité des gendarmes face aux agressions qu’auraient infligées des occupants de la Zad à deux Roybonnais apparait exceptionnellement importante et rapide. Seules quelques heures auront suffi aux gendarmes pour réunir 200 intervenants (et un hélicoptère) et préparer une opération d’envergure sur la ZAD de Roybon pour arrêter une seule personne que l’une des deux victimes aurait reconnue sous la cagoule que portaient ses agresseurs. Read More

Tags: ,

Roybon (38): week-end féministe les 8, 9 et 10 juin

Aujourd’hui, hier et demain, les courants féministes font du remous. Tant mieux !

A partir du vendredi 8 juin au soir jusqu’au dimanche 10, venez dans la forêt habitée de Roybon participer à des réflexions et des ateliers féministes, assister à des spectacles. Read More

Veynes (Hautes-Alpes) : Appel à venir soutenir le Chum de Veynes et ses habitants pour leur procès

Le Chum (Centre d’Hébergement d’Urgence pour Mineurs), situé à la maison des Chefs de gare à Veynes, est depuis neuf mois un lieu de vie pour des personnes en exil, comme le sont la maison Cézanne, Chez Marcel, la CRS, la Paroisse, la maison de Vercheny et les domiciles de nombreuses personnes qui accueillent chez elles.

Cette maison est aujourd’hui menacée d’expulsion.

Cela veut dire (re)mettre des gens à la rue, sans aucune proposition de relogement, sans aucune considération de leur parcours, de leur état, de leur vie. Read More

Notre-Dame-des-Landes: contributions au débat interne à la ZAD

Voici quelques textes publiés les 27 et 28 mai 2018 sur Indymedia-Nantes et ZadNadir:

Jusqu’où ira-t-on dans ce foutage de gueule des négociations ?

Publié le dimanche 27 mai 2018 sur Indymedia-Nantes.

Je n’ai pas fait de fiche ni ne crois en la négociation avec un État. Je ne veux pas discuter avec cet oppresseur, je veux uniquement et simplement le détruire. Mais je me sens tout de même concernée par le processus de légalisation qui englobe quasi toutes les terres et lieux de la ZAD, cette zone que je vois comme un ensemble et non pas juste comme mon petit chez moi, qui lui, aujourd’hui n’est plus. On appelle les injonctions de la préfète des négociations, alors que je ne vois vraiment pas à quel moment nous avons négocié. Quand avons-nous tiré un quelconque avantage de la situation ? Quand avons-nous dit autre chose que « Oui oui madame, on a peur, on est gentils ! » ?. Et aujourd’hui il est encore question de signer les projets valides, sans même attendre ceux qui ne sont pas encore acceptés?! Encore une fois, notre fameuse dernière limite de jusqu’où on accepte de se faire enfumer est repoussée.

Certains des arguments qui sont POUR se légaliser et VITE se légaliser me paraissent absurdes, je reste divisée entre : est-ce que les gens convaincus se voilent la face ou bien se fichent-ils de moi ? Je ne pense pas qu’on puisse être plus malins que l’ennemi lorsqu’on joue son jeu. Read More