Freiburg (Allemagne): « D.I.Y. against the State », du 26 au 30 juillet 2006

D.I.Y. against the state – an intergalactical artist, activist, dirty squatter – and – trucker anarchist convention and Reclaim The Streets
Freiburg (All.) 26. – 30. Juillet 2006

Freiburg est une petite ville, dans le Sud de la forêt noire, là où les cartes officielles tracent les frontières de l´«Allemagne», de la «Suisse» et de la «France». Surtout en été, cette région se prête bien à diverses activités artistiques et subversives. Read More

Ermont (95): Non aux expulsions !

Non aux expulsions à Ermont
Oui à l’aménagement de la gare Ermont-Eaubonne
Non à l’expulsion des habitants du 2 rue des callais !
Régularisation et relogement des habitants du 2 rue des Callais et du 375 rue du Gal Leclerc à Ermont

Les onze familles avec neufs enfants demeurant depuis plusieurs années au 2 rue des Callais à Ermont sont menacées d’expulsion à partir du 15 mars prochain (2006). L’immeuble, en copropriété, est en cours de rachat par Val et Forêt, chargé de l’opération d’aménagement du quartier. Read More

Lille: Fin de soirée mouvementée au squat le Bariouns

  Lille: Fin de soirée mouvementée au squat le Bariouns


Mardi soir [21 février 2006], il y avait un concert de Calavera… c’était super chouette et alors que freestyle s’improvisait… les planches du barricadage de la salle tremblèrent… C’était les flics.
Au début, sept, puis rapidement une vingtaine, ils ont pénétré dans la cour, ont interpellé plusieurs personnes (plus ou moins de manière musclée) qui se trouvaient à l’extérieur.
L’ambiance fut assez tendue… au bout d’un long moment, un groupe important de personnes présentes décidèrent de sortir… illes furent controlé-e-s.
Après encore un long moment la police évacua les lieux…
Le Bariouns est toujours occupé…

http://lille.indymedia.org/article.php3?id_article=3733

anonyme


Tags:

Mies (Suisse): Festival punk avant expulsion…

Salut,
On squatte à Mies depuis près d’une année, avec un bar gratuit tous les jeudis soirs et plusieurs concerts organisés. On se fait virer le 15 mars [2006].
Donc on organise un festival d’évacuation. Dès le vendredi 9 mars, entrée et bar prix libre avec Binamé, Begarsound, Morbid morbak et plein d’autres groupes. On a un grand jardin, chiens et camions bienvenus, amenez vos bières. Pour plus d’infos, le site du festival:
http://www.fuckoff.clan.st
On espère vous y voir nombreux!
Salut A+

Skwat 2 mies
15 ch. crotta
1295 Mies Sui$$e

dinomania at no-log.org

Tags:

Mies (Suisse): Festival avant évacuation

Salut,
On squatte à Mies depuis près d’une année, avec un bar gratuit tous les jeudis soirs et plusieurs concerts organisés. On se fait virer le 15 mars [2006].
Donc on organise un festival d’évacuation. Dès le vendredi 9 mars, entrée et bar prix libre avec Binamé, Begarsound, Morbid morbak et plein d’autres groupes. On a un grand jardin, chiens et camions bienvenus, amenez vos bières. Pour plus d’infos, le site du festival:
http://www.fuckoff.clan.st
On espère vous y voir nombreux!
Salut A+

Skwat 2 mies
15 ch. crotta
1295 Mies Sui$$e

Tags:

Nantes (Orvault): Expulsion des occupant-e-s des arbres du chantier de la prison pour mineur-e-s

Vendredi matin [24 février 2006], vers 8h30, les occupantEs des arbres voient débarquer les forces de l’ordre sur le chantier de l’EPM avec comme objectif de les expulser. La police menace les occupantEs d’utiliser des tazers si illes ne sont pas coopératifVEs. Des individuEs prévenuEs par la tentative d’expulsion viennent sur place afin de faire des actions de soutien.

http://nantes.indymedia.org/article.php3?id_article=7779

Malgré cela, le GIPN termine l’expulsion des arbres dans la matinée et les occupantEs sont ammenéEs à Waldeck Rousseau [commissariat central] où s’improvise un rassemblement de soutien. Après un simple contrôle d’identité les personnes interpelées sont relachées sans aucunes poursuites contre elles. Read More

Nantes (Orvault): L’occupation du chantier de l’EPN gêne l’avancée des travaux

Depuis le premier jour de l’occupation des arbres du chantier de l’Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs, les échos médiatiques sont assez controversés…

« Ouest-France » relayait dès le premier jour (lundi 20 février 2006) que l’expulsion de tou-te-s les occupant-e-s aurait lieu dans la journée, face à l’agacement que suscitait l’occupation pour les autorités…

Pourtant, un reportage de « Télé-Nantes » affirmait que l’occupation des arbres ne gênait pas l’avancée des travaux. « Libération », toujours à l’écoute du discours des dominant-e-s, relayait la même info…

Ce mercredi soir, il s’avère que tout autour des arbres occupés, un débroussaillage a été plus qu’entamé : des arbres ont été abattus et les bulldozers commencent à faire le terrassement. Aujourd’hui, un géomètre est passé. Des arbres ont été marqués d’un point rouge autour des arbres occupés (ceux qui ont été tronçonnés l’étaient aussi).

Des ouvriers sont passés voir les occupant-e-s au bas des arbres et ont confirmé que l’occupation des arbres gêne l’avancée des travaux. Plusieurs ouvriers ont également manifesté leur solidarité avec les occupant-e-s.

Mardi matin, lors de l’expulsion des occupant-e-s AU SOL par la police, un ouvrier est venu freiné l’avancée des flics en mettant un engin de chantier entre eux et les occupant-e-s au sol. Notons qu’après l’évacuation du campement, toutes les affaires restées sur place ont été brûlées par les flics (des baches en plastique jusqu’aux textes rédigés par les occupant-e-s en passant par des vêtements et de la nourriture). Read More

Nantes (Orvault): Occupation du chantier d’une prison pour mineur-e-s

Depuis ce matin, lundi 20 février 2006, plusieurs dizaines de personnes occupent le chantier de construction de la nouvelle prison pour mineur-e-s, à Orvault (banlieue nantaise).
Ci-dessous, le texte explicatif du pourquoi de cette action. Téléchargez également les versions PDF des tracts distribués sur le site et ailleurs… Les occupant-e-s sont installé-e-s dans les arbres qui doivent etre coupés pour permettre la construction du futur Etablissement Penitentiaire pour Mineur-e-s (E.P.M.). Read More

Paris: Détecteur infrarouge de mal-logés, on n’arrête pas le progrès…

Des squatters parisiens nous ont récemment signalé l’installation d’une nouvelle forme de porte anti-squat avec une sorte de micro caméra directement sur la porte.
On est donc allés vérifier sur le site du numéro un français de la protection des logements vides, qui se vante d’avoir pour clients, l’opac de Paris, la scic ou les 3F , tous ces bailleurs qui jurent leurs grands dieux n’avoir aucun logement vide.
Ce nouveau système anti-squat ( anti-vandales comme dit Sitex ) est décrit ci dessous: détecteurs infrarouges, sirènes d’alarme, signal à distance vers le mobile du proprio, les bailleurs ne se refusent décidément rien. Read More

Tags:

Lausanne: Programme de l’Espace autogéré et parution du nouveau T’Okup

Sortie du nouveau T’Okup’ n°58, téléchargeable sur http://squat.net/ea/

*** Jeudi 16 février 2006

20h Potage de Plombs, repas végétarien

*** Vendredi 24 février

Infokiosk féministe (non-mixte):

Présentation par les autrices du livre « Mon corps est un champs de bataille » (voir T’Okup’ n°58) + Expo de photos, discussion, manger miam. Read More

Brésil: Le plus grand immeuble squatté d’Amérique latine menacé d’expulsion

Prestes Maia, de loin la plus grande tour d’immeuble squattée du continent sud-américain, est menacée d’explusion. Les 468 familles, dont des enfants, des personnes âgées et des handicapés (tous d’anciens SDF) seront bientôt expulsées car l’immeuble est « récupéré » par son propriétaire, M. Hamuche & Co. Cette entreprise, qui pendant les 15 années de « propriété » a accumulé une dette (en taxe municipale) d’environ 5 Millions de Reais (2,1 Millions d’Euros), ce qui est plus que la valeur de l’immeuble. Cette énorme dette, ajoutée au fait que cet immeuble a été abandonné depuis longtemps, devrait justifier (et même d’après la loi) la mise en état de propriété publique de cet immeuble par la municipalité locale. Néanmoins, les autorités en ont décidé autrement et expulseront environ 1600 personnes. Read More

Caen: Des news du Squat « La Mauvaise Herbe »

On est passé au TGI ce matin jeudi 16 février 2006, nous avons encore obtenu un report d’audience (2 mois de report…).

Donc on passe au TGI le Jeudi 2 Mars 2006.

Pourquoi un report ?
Notre avocate a déclaré le TGI incompétent à juger l’expulsion du squat (Article de loi sorti en janvier 2005 que personne ne connait… même pas notre avocate, jusqu’au jour ou on lui a appris… Article de loi qui nous avait été transmis par un squat de la région de St-Etienne si je ne me trompe pas…[VIVE la solidarité inter-squat]). Read More

Barcelone: Nouvelle attaque répressive

Jeudi dernier [9 février 2006] vers 8h du matin dans le quartier de Vall d’Hebron de Barcelona, des policiers cagoulés arrètent un squatteur qui rentrait chez lui. Ils l’embarquent chez lui et arrêtent une deuxième personne présente dans le squat, pointant sur elle des mitraillettes. Plus pur style antiterroriste espagnol. Ils prennent ce qu’ils peuvent, ainsi que des empreintes digitales partout.

Même jour même heure, autre quartier de Barcelone, une autre personne est arrêtée dans son appartement du centre ville. Même topo. Trois personnes détenues, donc, un Italien et deux Catalans proches des milieux anarchistes.

Dès les premiers instants des amiEs et proches des détenus se rassemblent devant le palais de justice de Barcelone. Jusqu’au début de l’après-midi il sera impossible de les localiser. Faisant croire à une opération antiterroriste. Finalement, ils sont détenus dans le commissariat des Mossos d’Esquadra la Zona Franca. On les accuse de l’incendie d’un distributeur de la banque Sabadell et aussi d’un engin explosif placé devant le CIRE, organisme gérant le travail des prisonnierEs. Ces deux actions remontant vraisemblablement aux mois de novembre et décembre 2005. Read More

Turin: Flamme olympique anarchiste

Vendredì 10 février 2006

En dépit de la présence envahissante d’une centaine de flics de tous types, un groupe d’une centaine de manifestantEs anarchistes se rassemble devant les « ruines » de ce qui était le premier Osservatorio Ecologico de Turin pour commencer le parcours de la flamme blasphème par les lieux antagonistes expulsés à l’occasion du nettoyage pré-olympique: l’Arsenale où se trouvait le 3e Osservatorio Ecologico, le Feramiu, lieu d’info anti-TAV et Jeux Olympiques (J.O.), rasé au sol sur ordre du maire bien que ce batiment était en très bon état, en passant par le Balon, un des plus beaux marché aux puces, annéanti par les autorités communales, puis l’Alcova , la Rrosalia et le Fenix (Osservatorio Astronomico contro la repressione). En face du Fenix, les étudiants solidaires suspendent aux fenetres de l’Instituto Avogadro (une école) une banderole représentant les 5 cercles olympiques fait avec des os, symbole de l’Osservatorio Ecologico. Arrivée à Palazzo Nuovo (faculté de sciences humaines) où les étudiants en lutte organisent des concerts, discussions, etc. contre les J.O. (Indymedia-Italie) les attendaient, la flamme a servi de briquet pour un joint géant en hommage aux lois olympiques. A cette marche ont aussi participé CUB Piemonte (précaires), la Federezione anarchica torinese et certains membres des collectifs anti-TAV de la Valsusa en réaction à la situation insoutenable de manque de liberté et de répression, fruit de cette farce de trève olympique.

anonyme

Lyon (Villeurbanne): Un infokiosk, une friperie ?… C’est à La Scierie !

Eh ! ouais, la Scierie est toujours là, après presque 4 mois… et elle a toujours des bonnes nouvelles.

Depuis le temps que vous l’attendiez…

En exclusivité, rien que pour vous, la Scierie ouvre ses portes pour vous offrir une magnifique friperie gratuite pour votre corps et un tout aussi beau infokiosque pour votre esprit (ou le contraire). Vous pourrez donc y trouver de très beaux vêtements (eh ! oui, c’est pas parce que c’est gratuit que ça doit être pourri !), et de saines lectures, et tout ça avec en prime la possibilité de passer un moment convivial avec les vrais scieurs et scieuses…

Ca se passera à La SCIERIE, tous les 2ème et 4ème mardis de chaque mois de 19 à 22h… et ça commence le 14 Février 2006.

LA SCIERIE 4 rue Pascal – Villeurbanne
Métro République. Bus 1 : arrêt Cité-Nouveau Musée.

lascierie [at] no-log [point] org

Tags: